• Chapitre 7 : Complication

    Chapitre 7 : Complication

    11h30

    Le propriétaire de la chambre 1019 se leva de son lit chaud en somnolant. Une de ses mains s'étira pour éteindre le climatiseur puis il marcha pour éteindre le ventilateur. L'autre main grattait son ventre. Phawin n'aimait pas porter de pyjama parce qu'il était une personne qui avait facilement chaud, et aussi il aimait le contact du drap sur sa peau. Si on lui demandait quelle chose coûtait le plus chère dans sa chambre, il répondrait en toute confiance que les draps en faisaient partie.

    "Y a-t-il quelque chose à manger ?"

    Il marmonna en ouvrant le frigo, et le trouva vide. Heureusement, il lui restait des œufs et du jambon, alors il décida de faire des œufs sur le plat.

    "Réveille-toi !" Le jeune homme utilisa son pied pour "pousser" la personne sur le lit le plus doucement possible.

    Puisque ce jour là, il avait permis au chat errant d’envahir sa chambre, ce dernier en était devenu le propriétaire comme en ce moment. Quand il y avait un entrainement de natation pour obtenir des points au club, Win ne verrouillait pas sa chambre. Il s’asseyait et attendait que le garçon mesquin frappe à sa porte avec un oreiller et une couverture pour demander à dormir. Plus important encore, quand il dormait, Team n’était jamais attentionné et il occupait la majeure partie du lit, il se recroquevillait et s’endormait rapidement en ne laissant au propriétaire de la chambre, qu’un espace étroit à côté de lui...

    Comment pourrait-il être plus gentil !!

    Le vice-président du club de natation grommelait tout seul. Il essayait de se faire plus de place en le poussant, mais quand il voyait le junior froncer les sourcils, et montrer soudain qu'il ne se sentait pas très à l'aise, il arrêtait immédiatement.

    Très bien, dort confortablement. Je ne te dérangerai pas khrab!

    Une fois, Win avait voulut lui donner un double de ses clés pour que Team puisse ouvrir la porte à tout moment, mais il avait refusé, avec pour raison, qu’il ne voulait pas entrer quand il n’était pas là. C’est pourquoi il devait se réveiller et attendre jusqu’à ce que l’horloge sonne deux heures du matin.

    “Tu es venu sacrément tard !”

    “J’ai fait du tutorat avec Ai Pharm yawwwnn." Répondit Team en baillant. Il se retourna discrètement dans le lit douillet. Quand Hia, leva son pied pour le réveiller encore.

    Dans l’après midi, le club de natation organisait une compétition interne, afin de choisir les personnes qui bientôt participeraient pour l’Université K. Cette sélection permettra au coach de décider quels seront les athlètes dans l’équipe nationale. Bien sûr, cela rendait le club particulièrement vivant et la pression augmentait. Team savait qu'il avait été très agité toute la journée d'hier. Il n’avait pas réussi à se concentrer jusqu'à ce qu'il traîne Pharm afin qu’il l’aide à réviser son anglais.  Quoi qu’il en soit, les cours particuliers étaient le mieux, car cela l’aidait à oublier la compétition. Il était resté à l’appartement de Pharm jusqu'à presque minuit. À son retour, il s'était roulé dans son lit et avait essayé de dormir seul, mais il n’avait pas réussi à le supporter, alors avec son oreiller, il était allé frapper à la porte de la chambre.

    Mais à sa grande surprise, Hia n'était pas encore endormi. Sa chambre était toujours lumineuse. Il y avait un faible bruit de télévision. Peut-être que son ami venait de partir, Team ne voulait pas être prétentieux en pensant que Hia l'attendait.

    ... Ouais, il admettait que ce serait bien si Hia pensait un peu à lui.

    Après s'être profondément endormi, son agitation, son cauchemar ou son anxiété avaient tous disparu. Le jeune homme savoura un petit déjeuner simple composé d'œufs au plat, de jambon, de pain et de lait frais.

    "Tu commences tes cours à quelle heure aujourd’hui ?" Demanda Phawin, habillé d’un T-shirt et d’un jean. Il n'avait pas de cours, mais il devait aller à une réunion avec le coach et préparer les exercices de l'après-midi.

    "A 13h." Répondit Team en boutonnant sa chemise d'étudiant. Maintenant, il avait même ses propres vêtements dans le placard de Hia.

    "Alors, viens avec moi à l'école." Win ramassa les clés de son bébé bien aimé et son portefeuille, qu’il mit dans la poche de son pantalon tout en envoyant un regard au junior pour qu’il se dépêche.

    "Pas moyen ! Hia roule trop vite !" La personne qui n'était pas familière avec la vitesse secoua vigoureusement la tête.

    "Hé, tu as une compétition au club cet après-midi non? Quoi qu'il en soit, tu dois repartir avec moi."

    "Je ne monte pas sur la moto. Je n'aime pas le métal." Team confirma son ultimatum.

    Phawin soupira et abandonna, pour la première fois de sa vie, il sortit la clé de son bébé bien-aimé de son pantalon et la remit sur la table. Puis il se leva et tendit la main devant le junior qui avait un regard confus.

    "Tes clés de voiture." Le jeune homme agita son doigt comme signe pour qu’il les lui donne.

    "..."  Le propriétaire de la voiture fronça les sourcils.

    "Allez." Souligna-t-il une fois de plus.

    "C'est ma voiture, je vais conduire moi-même."

    "Si je suis le passager, je vais avoir le mal des transports et je vais vomir."

    Team roula des yeux et le maudit avant d’accepter de lui donner ses clés de voiture, les fourrant dans la main de l’autre personne. Il était frustré parce qu’il devait rester assis dans la voiture en dépit du fait qu’il en était le propriétaire. Mais quand il fut confortablement assis dans la voiture et ne fut pas coincé dans les embouteillages, il sortit son téléphone et joua à ses jeux tout en fredonnant joyeusement. C’est sans soucis, qu’il laissa le chauffeur le déposer devant le bâtiment de la faculté d’économie.

    "A l’instant, il y a quelqu’un qui t’a déposé." Dit la fille en jouant avec ses cheveux et en souriant. Ses yeux étaient étincelants comme si elle taquinait. Un moment plus tôt, Manaow avait presque crié quand elle avait vu son meilleur ami sortir d’une voiture. Elle n’avait pas remarqué qui était le conducteur, mais d’un seul coup d’oeil, elle avait certainement pu deviner que le conducteur était un garçon.

    "C’est ma voiture.” répondit Team en s'asseyant à côté de ses deux amis. Aujourd'hui, ils étudiaient dans une grande salle, l'auditorium était haut avec de longues rangées, donc les élèves se dispersaient partout. L’enseignant n’était pas encore arrivé, alors il prit son téléphone pour regarder un peu les réseaux sociaux, ajoutant un hashtag.

    Manaow fronça les sourcils "Aww, alors qui la conduisait ?"

    "Hia Win."

    Manaow réfléchit fort pendant un moment, puis acquiesça. Oh mon Dieu ! Avec son propre senior au club ! Elle était très confiante dans son intuition, elle n’y croyait pas, comment elle avait pu le manquer.

    "Alors, pourquoi vous êtes venu ensemble ?" Pharm, qui était assis à côté de lui et l'écoutait, se sentit bizarre.

    "Parce que nous vivons dans le même dortoir. Hia est au dixième et moi au neuvième étage.” Quand il parla avec Pharm, sa prononciation redevint normal. (1) “Au début, il m’a demandé de monter sur sa grosse moto. Oyy, bien sûr, j’ai refusé, jusqu’à ce qu’il abandonne et conduise ma voiture à la place.” La personne qui se plaignait ce matin, ne le faisait plus. Il oublia à quel point il était à l’aise dans la voiture.

    Manaow établit un contact visuel avec Pharm comme si elle voulait demander, si une personne veut faire de la moto rapidement, alors que l’autre veut conduire une voiture, pourquoi ne roulent-ils pas dans des véhicules séparés ? Pourquoi avaient-ils besoin d'utiliser la même voiture?

    “J’ai aussi une question, Ai’Pharm. Où en est ta relation ?” Team tourna l’écran de son téléphone, vers son ami. L’image montrait son meilleur ami debout, parlant à Phi Dean, le président de son club de natation à côté de sa voiture. Quand il vit que le visage de Pharm était rouge et qu’il ouvrait légèrement la bouche, son envie de le taquiner augmenta. “Ça se développe déjà ? Dans le passé, tu n’étais pas assez courageux, juste pour avoir une conversation avec lui.”

    “Quel développement hey !” Pharm donna un coup de coude à son ami avant de s’exclamer lorsque Team se pencha pour poser sa tête sur ses genoux.

    "Encore fatigué."

    Pharm roula des yeux, abandonna et ne bougea plus. En fin de compte, il laissa son ami occuper ses genoux tout en jouant à un jeu sur son téléphone. Il chanta une berceuse avec les rires et les gloussements des filles autour d’eux, tandis que Manaow rigolait et souriait.

    Elle changea d’intérêt. Elle devinait qu’elle allait devoir souvent se rendre au club de natation pour voir ce "Hia" de Team.

    Ah, c’était l’instinct. Son instinct n’était pas vraiment mauvais non plus.

    -----------------------------------------------

    Actuellement, le club de natation était assez occupé. Les membres qui n’avaient pas cours devaient aider à préparer la piscine, à organiser les tours pour la course. Certaines personnes préparaient également un tableau pour vérifier les détails. Tout le monde voulait être le représentant pour la compétition de l’université K, car c’était une compétition qui avait été approuvée par l’Association de Natation.

    En face de la salle du club, pas les casiers, pas les vestiaires non plus, il y avait un panneau ‘interdiction d’entrer’. Le président du club, le vice-président, le coach et le senior de quatrième année récapitulaient sérieusement le travail.

    "... à la fin du mois, il y a la journée portes ouvertes, non?" Le coach retournait les documents de l'université pour prendre une décision.

    “Après la journée portes ouvertes, il y a aussi les examens." Phawin marqua la date pour qu’ils puissent voir. "Nous avons encore environ 3 mois d’entrainement avant le concours à l'université K."

    "Alors vous m’en reparlerez après que tous les résultats de dépistage soient sortis pour parler du programme.” Le coach ferma le livre et tapota l’épaule des trois garçons en souriant. “Et voilà, les gars ont préparé la piscine ?”

    “Attendez je vais aller vérifier.” Dean se proposa d’aller vérifier la piscine, mais le coach refusa.

    “J’irai moi-même. Vous avez tous des documents à envoyer à l’université. Je pars en premier.” Dit-il en empilant les documents. Quand il les vit tous les trois soupirer en même temps, il secoua la tête puis sortit de la salle du club.

    Dean, le président du club fronça les sourcils tout en se frottant les cheveux avec désinvolture. Son autre main envoya le budget au vice président du club, son ami proche, pour lui demander de l’aider avec la comptabilité. Quant aux détails du concours, il les donna à P’Prug, le senior de quatrième année qui l’aidait dans la gestion.

    “Si ce travail donne de bons résultats, alors le budget sera augmenté.” Phawin retourna le document et balaya tous les chiffres. Son autre main tapa très rapidement sur la calculatrice, ce qui fit que les deux autres personnes ne pouvaient que le regarder avec étonnement.

    A propos de l’apprentissage et des chiffres, laissez juste faire cet expert.

    “Euh, disons que si nous gagnons la compétition, nous emmènerons les membres du club en voyage en récompense ? J’ai demandé aux gens à la maison aussi, na. Les forfaits de séjour à Kanchanaburi sont disponibles. Amenons-les là-bas pour que nous puissions voyager sans être trop fatigués. Le prix est sympathique.”

    En matière de voyage, il fallait aussi le laisser faire.

    Dean se pencha comme s’il réfléchissait un instant, puis il donna un coup de pied dans la jambe de son ami en lui demanda. “En allant à Kanchanaburi, je peux amener un étranger ?” Même s’ils ne connaissaient pas encore les résultats de la compétition, ils étaient déjà déterminés à récompenser les membres du club.

    “Qui est cet étranger, Mr le Président ?” Alors qu’il posait la question, Phawin s’arrêta précipitamment, prit son stylo et le porta devant son ami comme un micro, mais il fut brutalement rejeté loin par son ami. 

    “Fouineur, la.”

    “Nong Pharm, non ?” Une personne très gentille et calme comme Phi Prug, le quatrième année se joignit à eux avec le sourire. Il joua le jeu du vice-président à la tête en or qui lui donna un pouce en l’air.

    “Le nombre de personne et de chambre sont en nombre impair, amène-le simplement pour que ce soit uniforme.”

    “Attends, je payerai moi-même la part de Nong.” Même s’il était le président du club, Dean n’en profitait pas.

    Prug hocha simplement la tête, sa main garda le document ensemble. “As-tu un amoureux ou pas encore ?”

    “Phi Prug maeng.” Win éclata de rire, amusé de voir Ai’Dean sourire comme un Boraphed (2).

    "Pas encore khrab." Il répondit tout en piétinant le pied de son ami pour qu’il arrête de rire.

    "Oh oh, si ce n'est pas encore un amoureux, alors pourquoi j’ai vu tant de photos de Nong et toi ensemble sur Twitter.” Win sortit son téléphone et ouvrit Twitter avant de le donner à son senior pour qu’il voit. “Regarde, là tu vas à un rendez-vous, puis tu ramènes Nong à la faculté.”

    Prug sourit légèrement. “Et toi ? Ce matin, je t’ai vu accompagné dans une voiture, tu conduisais un jeune de notre club.”

    "..."

    "..."

    "Est-ce que tu es sérieux avec lui ou pas ?” Dean arrêta son travail et se tourna vers son ami pour lui demander sérieusement. “En fait, je ne veux pas que tu déconnes avec un jeune du club. Surtout Ai’Team.”

    Team était un jeune de première année, qui était le favori sélectionné pour être dans l’équipe nationale. Il était censé rêver de rejoindre l’équipe nationale. Dean ne voulait pas que le sexe soit la cause qui ruinerait son avenir.

    Phawin regarda son ami proche dans les yeux, puis il se tourna vers Phi Prug. Les deux le regardaient si sérieusement qu’il soupira fortement.

    “Tu me connais très bien, Dean ? Quand je sors avec quelqu’un, je sors sérieusement avec juste cette personne.”

    “Mais tu agis toujours de manière douce et gentille avec tout le monde et cela leur donne souvent de l’espoir. Maintenant tu aimes et t’occupes de Team plus que les autres. Si tu ne veux pas être sérieux, ne le laisse pas non plus mal comprendre.”

    Phawin lécha ses lèvres sèches, il fit glisser ses yeux pour regarder le document devant lui puis il parla lentement.

    “Team et moi avons déjà quelque chose ensemble.”

    “Hmm”

    “Hein !”

    Cette fois, les yeux de Phi Prug s’élargirent de surprise, il pensait que Phawin et Team flirtaient toujours, mais il ne pensait pas qu’ils étaient allés aussi loin.

    “En bref, ce que nous avons fait ensemble, c’était réciproque, je ne l’ai pas forcé.” Il leva la main pour empêcher son ami de l’insulter. “Je ne sais pas comment sont nos sentiments en ce moment, mais il y a une chose dont je suis sûr, c’est que je suis définitivement amoureux de Team, pas seulement parce qu’on a couché ensemble…” Ses deux grosses mains frottèrent ses cheveux hirsutes puis sa nuque. “En ce moment, je peux dire que c’est un bon sentiment. Je veux en savoir plus à propos de lui. Je veux encourager ce que Nong aime et…”

    Il n’était pas une personne qui allait soudainement parler de son histoire d’amour à d’autre, donc cette conversation imprévue lui donnait chaud. Il fit semblant de tousser car c’était comme si une voiture était coincée dans sa gorge, presque insupportable.

    “Je suis toujours inquiet… inquiet de savoir s’il dort suffisamment, s’il mange correctement ou non, s’il mange toujours des chips ou pas. Je m’inquiète et m’inquiète jusqu’à ce que je sois fou. Oye, je ne peux plus en parler. Ne fais pas des yeux comme ça, que veux-tu dire, Phi Prug ?” Il se mit à pester sur le senior qui le regardait en souriant.

    Prug rit de nouveau, il rassembla les documents complétés et mis le dossier dans l’étagère pendant que Dean se penchait pour signer des documents. Il n’était pas intéressé par les divagations de son ami pour couvrir sa timidité.

    “Et pourquoi Phi Prug en sait-il autant sur Ai’Dean et moi ?” Bien sûr, une personne comme Win ne laisserait personne le taquiner sans un retour. Dès que le senior stoppa la main qui tenait le dossier, il sourit largement.

    “Je peux voir à travers tes yeux.” Prug remonta ses lunettes sur l’arête de son nez.

    “Ai’Dean, l’amie si mignonne de Nong Pharm, quel était son nom na ?”

    “Nong Manaow.”

    Tub

    Les documents glissèrent de sa main, ce qui fit que le senior se pencha rapidement pour les récupérer.

    “Hmmmm” Dean et Win firent semblant de se moquer. Plus ils voyaient le senior se précipiter pour remonter ses lunettes, moins il était susceptible de ranger le dossier...

    Oh mon dieu. En fin de compte, ils avaient tous visé les membres du même gang.

    ----------------------------------------------

    Le résultat de la sélection était comme prévu. Grâce à sa nuit complète de sommeil, Team avait obtenu la première place. La léthargie avait disparu, mais son geste était fort et de bonne humeur.

    “Hier tu étais tout déprimé et stressé, mais aujourd’hui, tu souris sans arrêt, shia na mung.(3)” Phawin gara la voiture sur le bord de la route après avoir fini de taquiner le junior qui était le propriétaire de la voiture. Il ouvrit la vitre pour commander du riz au poulet.

    “Je ne veux pas la peau na Hia, c’est meilleur le poitrail.”

    “Tu en demandes trop !” Il se plaignit, mais commanda quand même comme il le demandait.

    “Oh, aujourd’hui, j’ai fait un record de temps, je veux manger ce que j’aime vraiment.” Bien sûr, il commanda deux portions supplémentaires par personne. Un instant après, le commerçant lui donna le sac de riz au poulet, avec une délicieuse soupe de côtes de porc.

    Team jeta un coup d’oeil au senior qui bavardait avec le commerçant. Il venait de remarquer qu’il avait trois trous aux oreilles. Quand il regarda attentivement, le côté des cheveux avait des traces de motif, mais maintenant ils commençaient à être longs et le motif était en train de s’estomper.

    Le garçon s'approcha et tendit la main pour toucher les motifs, mais ce fut à ce moment-là que Win finit de discuter et se retourna, faisant que leurs visages étaient proches l’un de l’autre à un souffle.

    “.. je pensais que j’allais regarder le motif que Hia avait…” Team était surpris.

    Phawin se secoua et sourit, il heurta son front contre le front de l’autre personne pour faire disparaître l’atmosphère tendue.

    “Ça fait mal !”

    “Vilain ! Tu pourras regarder dans la chambre.”

    Team ne dit plus rien. Quand il atteignit le dortoir, il courut jusqu’au dixième étage, et attendit debout devant la chambre. Le propriétaire de la chambre 1019 ouvrit la porte rapidement pour manger.

    “J’ai faim, j’ai faim, j’ai faim.”

    “Woy, assieds-toi et attends gentiment.” Quand il s’agissait de manger, ce fichu enfant s’impatientait. En gros, il était difficile de verser la soupe dans la tasse, il avait peur de renverser, donc Win dût chasser Nong pour qu’il s’assoit à la table en premier.

    Oh oh, instantanément silencieux.

    Lorsque Phawin se retourna et posa les plats sur la table, il constata que Team faisait tranquillement quelque chose dans un coin de la chambre.

    “As-tu détruit quelque chose ?” La folie de ce Teerayu était sans fin ou quoi ?

    “Là…” Team montra la guitare. “Il y a tellement de poussière, qu’elle ne peut plus du tout faire de son.” Il trouva un chiffon pour essuyer la poussière tout en testant les notes. Son geste détendu surprit Phawin.

    “Tu sais en jouer ?”

    Team hocha la tête, une fois la note terminée, il commença à bouger ses doigts sur les cordes. “Est-ce qu’elle appartient à Hia ?”

    “Non, elle appartient à mon grand frère.”

    La guitare de son grand frère, quand il était entré à l’université, il pensait que jouer de la guitare était le meilleur moyen de flirter avec les filles. Mais à la fin de sa quatrième année, il n’avait pas pu avoir de femme, alors il avait transmis la guitare à Win qui ne savait jouer aucun chanson.

    “Hia ne sait pas jouer ?

    "Je ne sais pas jouer."

    "Ho, quelle déception de ces superproductions. J'aime le ton de cette chanson." Team secoua la tête puis laissa courir après ses doigts vers la note, il ne chanta pas à haute voix, juste en fredonnant légèrement.

    Cette nuit-là, Team n’était pas stressé comme hier, alors Win ne le retint pas pour qu’il reste dans sa chambre. Mais avant de rentrer le plus jeune mentionna la chanson qu’il avait chanté.

    "Le chanteur de la chanson est Sin, Hia peut aller la chercher.”

    Phawin tombait presque de sommeil, mais cette nuit-là, il commença à chercher sérieusement la chanson sur Youtube en essayant de se souvenir du rythme qui lui était resté dans la tête. Puis il trouva la chanson, la voix du chanteur donnait une sensation de solitude.

    Team pouvait simplement reprendre cette chanson sans rien penser. Mais il en avait été profondément imprimé jusqu’à ce que Phawin ne puisse pas dormir de la nuit.

     

    1. Quand il parle à Pharm, il utilise des mots grossiers comme gu, mungo, etc, alors que quand il parle avec Manaow, il utilise plutôt des mots polis comme rea et tur.
    2. C’est une espèce de vigne grimpante au goût très amer, généralement utilisée comme herbe médicinale. La phrase signifie que Dean a un sourire amer.
    3.  Shia na mung est similaire à ‘Bordel’.

     

    La musique jouée par Team

    ฉัน เป็น ใคร สำหรับ เธอ - Sin [chan pen khai sahrab tur - Sin] ||Qui suis-je pour toi - Sin||

     

    Chapitre 7 : Complication


  • Commentaires

    4
    Mercredi 3 Juin à 08:55

    Merci pour ce chapitre. On découvre petit à petit prum

    3
    Dimanche 17 Mai à 00:06

    Merci pour ce nouveau chapitre, un vrai plaisir :D

      • Dimanche 17 Mai à 12:15

        Ah vous êtes super performantes alors :D Pensez à prendre du repos aussi, la santé avant tout <3

      • Dimanche 17 Mai à 09:45

        Contente qu'il te plaise, maintenant on croise les doigts que les nouveaux chapitres arrivent plus vite ^^ parce qu'on va bientôt avoir rattrapé la traduction anglaise XD

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :