• Chapitre 15 : Bien ou Mal (Lemon)

    Chapitre 15 : Bien ou Mal (Lemon)

    “Laisse moi t’appartenir”

    “...”

    Je ne répondis pas, je fermai les yeux et le serrai plus fort qu’avant contre moi. Tee me tourna de manière à ce que je sois sous lui et commença aussitôt à m’embrasser le cou. Je sentis son souffle chaud sur ma peau se baladant entre mon cou et le lobe de mon oreille. Mon corps se tendit doucement, en sentant combien avoir Tee si proche de moi était exquis.… Je réalisai vite que trois boutons de ma chemise étaient déboutonnés, rapidement suivi du quatrième. J’étais allongé alors qu’il me touchait intensément. Il descendit sans s’arrêter jusqu’à ma poitrine nue, ses lèvres minces embrassant et suçotant ma peau, je ne serais pas surpris si des marques apparaissaient demain.

    Mais, il fit soudain une pause dans ce qu’il faisait. J’ouvris les yeux et trouvai Ai’Tee, le regard sur moi. On se fixa un moment. Cette fois, c’était un feu brûlant qui habitait ses iris, il était clair comme le jour qu’il était vaincu par le désir qu’il retenait depuis longtemps. Avant que je ne puisse dire quoi que ce soit, Tee m’attira à lui et pressa ses lèvres contre les miennes, un baiser doux qui sentait le chocolat alors qu’il glissait sa langue dans ma bouche pour l'entremêler à la mienne. Cette fois, je n’attendis pas pour répondre au baiser, on s’embrassa sans s’arrêter alors que nos salives se mélangeaient. Les baisers de Tee pouvaient être légers et forts en même temps, mais ils pouvaient aussi être doux parfois et me laisser facilement inconscient et en transe.

    Finalement, le dernier bouton de ma chemise d’uniforme fut défait, il quitta alors mes lèvres pour se mettre à genoux sur le lit, il enleva sa chemise blanche et la posa près du lit. Sa poitrine solide et ses abdominaux bien dessinés attirèrent mon attention un moment… Il changea de position et visa mon oreille, embrassant mon lobe pour m’exciter alors que l’ambiance avait commencé à changer. Tee glissa lentement sa langue chaude sur mon cou et continua jusqu’à s’arrêter sur mon mamelon.

    “Oh !” Il était en train de le sucer normalement, mais ensuite il le mordit. C’était un chien ou quoi, bâtard ? Il n’écouta pas mon cri, continuant de sucer mon téton avant de s’occuper de l’autre, alternant l’un et l’autre comme s’il s’amusait avec un nouveau jouet. Non seulement ça, mais, malicieuse, sa main alla se promener plus bas et commença à baisser la fermeture éclair de mon pantalon.

    “T… Tee.. Tu es …sérieux ?” Ma voix trembla, attirant son attention. Tee leva les yeux, perplexe, alors que je continuais à parler plus doucement. “C’est… mal, n’est-ce pas ?” Pour le moment, je ne pouvais que me rappeler que quelque chose était…

    “Mal...nous faisons quelque chose de mal…” Répondit sa voix familière. “Mais arrêter maintenant, je suis désolé… je ne peux pas.” On savait très bien tous les deux qu’il était mal de passer à l’action, de nous perdre en chemin, mais se retenir était aussi difficile.

    Je tendis la main et attrapai celle de Tee qui était chaude, nous regardant dans les yeux. “Oui, nous allons faire une erreur ensemble… avec toi seulement.” Ensemble on pourrait le supporter.

    “Ce soir… c’est juste tous les deux ok…” Dit Tee en souriant, même si, à ce moment-là, il ne montait pas jusqu’à ses yeux. Je me redressai lentement pour l’embrasser, ses grandes mains glissèrent une nouvelle fois sur ma peau pour retirer mon pantalon, me laissant seulement en boxer.

    Il commença à errer sous le tissus, à toucher la partie la plus vulnérable chez moi, la taquinant constamment avec ses doigts, à plusieurs reprises autour de mon gland (Merde ! Il était doué avec ses mains.) jusqu’à ce que je me torde en tremblant pour empêcher mes gémissements de s’échapper.

    Définitivement, je ne pouvais pas le laisser dominer, je devais suivre le rythme. Je commençai à baisser le pantalon de Tee, héhé… au lieu d’un boxer, il portait un slip… À travers le tissus de son sous-vêtement, je caressai lentement son membre, mais en retour, je reçus un choc. Quand je le touchai, il était déjà assez dur… et je ne pouvais penser qu’à un mot, c’était gros… assez grand, juste pour ma main.

    “Hmhn.. Fuse… Je me sens bizarre.” Il me jeta un coup d’oeil quand il parla d’un ton enroué. En le voyant comme ça, j’eus envie de le taquiner.

    “Bizarre comment ?... Comme ça ?...” Je serrai le bout de son sexe. Cette fois, Ai’Tee arrêta sa main, chancelant. Il essaya d’arrêter ses gémissements en glissant son menton sur mon épaule.

    “Nghh…. Tu me taquines ?” Je n’eus pas le temps de me demander si c’était une question ou non, car dès qu’il eut fini de parler, il glissa sa langue sur le lobe de mon oreille. Ce qui me surprit, mais Tee ne me laissa aucune chance de réagir correctement. Il murmura quelque chose à propos d’une punition avant de retirer ma dernière protection de tissus. Tee m’embrassa tendrement avant de lentement descendre en embrassant mon corps. Chaque fois que je ressentais le contact de ses lèvres, je sentais une sensation de brûlure, jusqu’à ce que finalement, son baiser atteigne ma cuisse.

    Tee leva les yeux vers moi pour me regarder. “C’est de plus en plus raide…” Heyy ! C’était embarrassant ! Je levai les bras pour les placer sur mon visage afin de garder les yeux fermés car je savais ce qui allait se passer après ça…

    Comme prévu, ses lèvres chaudes recouvrirent mon membre, le bout de sa langue glissa dessus, me suçant d’avant en arrière. Je me sentais un peu étrange, il se redressa légèrement, se penchant plus sur moi pour me surplomber. Maintenant, c’était à mon tour de gémir. Merde ! Je ne pouvais pas en supporter plus.

    “Aaa… Tee… Uhm… attends... uhm…” Mais, en plus de ne pas écouter ce que je disais, il se comporta égoïstement et continua les mouvements en rythme avec sa bouche. Je haletai lourdement, alors que mes hanches commençaient lentement à se soulever du lit et que mes muscles se contractaient et tremblaient. Ma main serra fort les draps du lit.

    “Pas plus… tu… stop… assez...aaah… pas plus…”

    Je me débattis avec la housse de couette au moment où je fus proche d’exploser. Finalement, il retira ses lèvres de sur moi, je soupirai parce que je ressentais un sentiment d’inconfort. Mon pénis était dur et tremblait et il fallut un moment pour que la douleur disparaisse complètement. Ai’Tee rit doucement, je voulais vraiment le repousser… il pouvait encore rire et être arrogant…

    Peu importe ce qui allait se passer. Je le poussai pour le laisser les jambes écartées au bord du lit. Tee eut l’air un peu surpris, mais ensuite, il me permit volontairement d’en faire plus. Je m’installai sur sa cuisse, puis embrassai son cou blanc, le mordillant avant de goûter ses lèvres. Tee glissa sa langue vers la mienne, mais s’arrêta brusquement quand je pinçai son mamelon avec satisfaction. Il gémit même alors que l’on était en train de s’embrasser… satisfaisant… je voulais le taquiner plus.

    Je me reculai et commençai à embrasser son torse nu. (Bon sang ! C’était comme une copie, je ne savais pas trop par où commencer). Puis j’insistai avec mes dents, j’essayai de mordiller son téton rose une fois, mais au lieu de pleurer de douleur, il rit… qu’est ce que… il n’était pas censé être chatouilleux… Je suçotai un peu le haut de son torse… puis je changeai petit à petit de position quand son sexe à l’intérieur de son sous-vêtement devint plus long et dur. Ma main trembla pendant que je faisais descendre son slip le long de son corps. Son sexe était plutôt gros. Je jetai un coup d’oeil et ce fut presque pour me faire frapper au visage par celui-ci. Je me redressai pour regarder son beau visage, il commençait à faire intensément chaud.

    Tee avait un petit sourire en coin comme s’il était curieux de ce que j’allais faire ensuite… Il me sembla qu’il me défiait, voir si j’étais courageux ou non. Hey, regarde-moi bien, bâtard… Je saisis son large sexe en le caressant. Quand je captai le regard de Ai’Tee, il me fixait. Il n’oublia pas de lever un sourcil d’un air ennuyé. C’était le signal pour nous deux et je commençai à goûter sa hampe. C’était un étrange mélange de parfum et de saveur, c’était doux et agréable. Je glissai ma bouche, le caressant continuellement, ma langue léchant de long en large la pointe de son sexe gonflé pour l’exciter.

    “aa...euh...Fuse...aa” Il glissa sa main épaisse pour la placer sur le sommet de ma tête, crispant le bout de ses doigts, ce qui m’indiqua qu’il aimait ça. Il était également agité. Juste quand je regardai son affreux visage, je le pris plus profondément, le faisant entrer et sortir de ma bouche, le faisant gémir. A l’heure actuelle, les hanches de Tee bougeaient aussi, comme moi quand il me l’avait fait.

    ‘Haa..ha...haaa…” Je ne savais pas combien de temps s’était écoulé depuis que j’avais commencé. Tee s’arrêta doucement de bouger, il était peut-être fatigué. Il me tint dans ses bras, comme s’il venait de courir le marathon. Il se saisit de mon menton avec tendresse pour me donner un doux baiser. Il murmura d’une voix enrouée. “Je te veux, s’il te plait.”

    Je m’éloignai rapidement de lui avant qu’il ne trouve une opportunité sur mon corps. “Hey ! Pas moyen. La dernière fois, avant que je récupère, ça a fait tellement mal.”

    “Je ne peux vraiment pas ?”

    “Tee… mais je….”

    “Tu...euh...tu vois…” Il me supplia avec ses grands yeux de chiot, puis il saisit mes mains pour les placer sur son membre. Maintenant, son sexe était brûlant comme s’il était en feu et dur comme l’acier. Son beau visage était plein de désir, comme le mien et comme j’avais bon coeur… je commençai à y réfléchir… mais… maintenant que nous avions atteint ce stade… 

    “D’accord… doucement ok…” Je répondis doucement alors qu’il souriait.

    “Aussi doucement que possible.”

    Je ris en retour, puis Tee glissa son corps, nous déplaçant pour s’installer au dessus de moi. Il poussa mes cuisses pour qu’elles soient grandes ouvertes. Il se pencha sur moi, et glissa sa langue sur mon derrière. Il me fit grogner de nouveau. Il aurait été bien qu’il me prévienne avant… Je fermai les yeux, les muscles complètement tendus.

    “Cette fois avec un doigt, ok?” Quand l’endroit fut assez humide de salive, il glissa lentement son index dans… ouchhh ! Seulement un doigt et s’était déjà douloureux.

    “Nghh… ça fait mal !!

    “Euh, vraiment… Je suis désolé…” Il tourna doucement son doigt et fit des va et vient très lentement. “Comment ça va … C’est mieux ?”  Sa voix douce me persuada de faire un signe de tête pour lui répondre.

    “Ensuite le second doigt, d’accord?” Suivi de son majeur qui entra. Je m’étais dit que ça ferait mal, mais même si j’avais ressenti une forte douleur au début, je commençais à me sentir bien...em… voir même à aimer ça. Tee le faisait lentement, mouvant son doigt d’avant en arrière, poussant plus profondément quand il vit que je commençais à me détendre. Il continua de parler. “Et maintenant trois doigts dans…” Tout en parlant, le troisième doigt rejoignit fermement les autres. Je le supportais mieux en regardant Tee fixement. Il leva la tête et me regarda dans les yeux. Il retira les trois doigts qui m’avaient pénétré peu de temps auparavant. "Cette fois ce sera moi, ok?” Le pénis de Tee poussa contre moi, entrant petit à petit dans mon antre. Ohh, c’était tellement plus gros qu’avant, c’était une injection de médicament ou quoi ?

    “Fuse… tu es tellement serré.. c’est étrange...ngh…” Il essaya de bouger en moi, mais ce léger mouvement me donna l’impression d’être en feu, alors je soulevai mon bassin brusquement pour rejoindre celui de Tee.

    “Euaaah… Là !”

    “Haan… Où...” Murmura-il doucement à mon oreille pendant qu’il soulevait mon bassin pour pousser mes fesses contre lui, encore et encore.

    “Non… pas besoin…” Je mordis presque l’épaule de Tee, jurant que depuis ma naissance je n’avais jamais ressenti ça… Dans mon bas ventre, j’avais une sensation d’apesanteur qui faisait mal… mais qui était plaisante aussi… ça faisait du bien… nghhh.

    “Oh ! Alors c’est ici…” J’enfonçai mes ongles dans sa large poitrine car les sensations étaient trop fortes quand Tee enfonçait son sexe avec force en moi, poussant plus loin à chaque fois.

    “Aa...Han...Aaah…”

    “Fuse...Ugh...tu mords très...uh…”

    Le son de nos gémissements précipités se mêlaient au bruit de nos corps qui claquaient l’un contre l’autre. En sueur, il sortit son sexe complètement de moi, la température basse de la chambre ne permettait pas d’éteindre le feu à l’intérieur de nos corps. Tee me déplaça sur le lit, leva mes jambes pour les placer sur ses épaules, ses yeux me regardaient, avides de plus. Il embrassa mes lèvres une fois de plus puis j’embrassai son cou pâle en retour, sans hésitation. A ce moment-là, les sensations qui brûlaient en moi n’avaient pas de fin.

    Sa large main glissa sur mes fesses, avant de se concentrer sur mon sexe. Il me taquina, me masturbant alors que mon corps se tordait dans tous les sens. Sans oublier que je me sentais honteux comme l’enfer alors que je gémissais bruyamment, alors que le sexe de ce mec me satisfaisait parfaitement. Pour sûr, il n’était pas défectueux. Tee semblait apprécier aussi car même si nos lèvres se confondaient étroitement, je pouvais encore entendre un grondement bas venant de lui. Mes hanches le heurtaient durement alors qu’il allait et venait continuellement en moi. Sa langue fouetta la mienne pour savourer à nouveau la douceur de sa bouche. dès que je manquai d’air pour respirer, Tee éloigna ses lèvres, haletant lourdement. Ses yeux saphir me fixaient, nos chaudes respirations se heurtaient, je n’évitai pas son regard tentant et je ne pouvais refuser la sueur de Tee qui semblait plus attrayante à chaque fois.

    “Je...Je...ne peux pas après ça Fuse...aaaa…” Il cacha son visage contre mon épaule, avant de commencer à cogner plus fort sans s’arrêter. Je grinçai des dents, je serrai Tee dans mes bras alors qu’il s'enflammait totalement.

    “Tee...je… humaaa…” Un liquide épais et blanc se répandit sur moi.

    “Je ne peux plus… han...aaa..” Son sexe fut tendu et agité avant qu’un liquide chaud ne jaillisse en moi. Tee s’effondra sur moi comme si j’étais un coussin moelleux. Soutiens ton corps, putain ! C’était silencieux autour de nous, à l’exception de nos respirations haletantes à tous les deux. Tee était au dessus de moi, nos poitrines se touchaient et se soulevaient rapidement.

    “Descends, je suis sérieux ! Ou je vais te pousser hors du lit. Va te faire foutre.” Je ne pouvais que le menacer comme ça, en fait, je n’avais fait aucun progrès. J’étais épuisé et je n’avais plus d’énergie pour le repousser.

    “Héhéhéhé, je vais juste dormir sur ce port ! Est-ce que ça va ?” Je n’arrivais pas à suivre, alors je ris juste en retour.

    “Je vais prendre une douche en premier, mon corps est tout collant.” Cette fois-ci, il accepta de se relever de son plein gré.

    “D’accord, allons prendre une douche ensemble, ok ?” Cela semblait insolent, mais deux bras saisirent mon corps nu, me soulevant facilement.

    “Attends un moment, bâtard ! Je peux marcher moi-même ! Allons-y !” Je frappai sa poitrine nue, quoi qu’il en soit, il ne bougea pas du tout, pas même un petit peu. Il pouvait encore sourire avec ruse, ce sadique.

    “Dépêche-toi, douchons-nous vite ensemble pour pouvoir être heureux à nouveau tous les deux, héhéhéhé.” Mes mots passèrent d’une oreille à l’autre sans qu’il ne m’écoute un seul instant. Je fronçai les sourcils contre lui, parce que les yeux de Tee brillaient à chaque fois qu’il me regardait.

    Il m’emmena prendre un bain, et je savais que dans la salle de bain, on ferait autre chose que de se laver. C’était sûr !

    “Héhéhéhéh!” Je détestais le son de son rire. Bon Dieu !

    “Laisse-moi descendre maintenant ! Je veux dormir, je ne veux pas prendre de douche.”

    “Si tu le peux, avec ce corps solide…”

    “Toiiii ! Pose-moi, maintenant ! Hey, mets-moi par teeeeeerre.”

    La porte de la salle de bain se ferma en même temps quand il… oups… ses lèvres me touchèrent encore pour sceller complètement le bruit.

    Hein ! Suspect ! Je serai encore plus fatigué à partir de maintenant.

     

    Chapitre 15 : Bien ou Mal (Lemon)

     


  • Commentaires

    4
    Jeudi 19 Mars à 21:41

    Coucou :3

    J'ai lu tous les chapitres disponibles. Un grand merci ! J'avoue que je n'ai jamais regardé cette série. Elle ne m'intéressait pas. Et je pense que c'est toujours le cas xD Par contre, lire le roman : c'est différent ! Quand j'ai remarqué que tu le traduisais, j'ai été tenté. J'aime lire et j'avais vraiment envie de le lire plutôt que de regarder. En plus, ta traduction est super agréable à lire. Belle plume et bon travail de traduction. Ne change pas et encore merci pour ton temps dessus :3 Bon courage ! Bisous :*

      • Vendredi 20 Mars à 15:52

        Hey coucou <3

        Merci pour ton commentaire, ça me fait tellement plaisir. Alors la série je l'ai regarder et j'ai un tel coup de coeur pour Fuse et Tee XD. Mais après soyons honnête, la série casse pas trois patte à un canard non plus et le livre est bien meilleur et je suis encore plus sous le charme de ce petit couple mdrrr.

         

        Merci pour tes compliments, ils me font vraiment chaud au coeur et je vais tout faire pour continuer ce roman ^^

        Merci encore et bisous

    3
    Samedi 29 Février à 23:37

    Que dire j  ai u très très chaud lol merci pour se chapitre bise

      • Dimanche 1er Mars à 00:16

        De rien et oui oui je confirme.. il donne chaud et même après l'avoir lu plusieurs fois XD.

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :