• Chapitre 12 : Fil Rouge [1/2]

    Chapitre 12

    "Par ici, Nong, marchez en groupe pour ne pas vous perdre. Venez à la faculté d'économie de l'université de T. Khrab" Une voix appelait les lycéens qui marchaient en tenant des documents, regardant à droite et à gauche en parlant de manière enflammée.

    Aujourd'hui, c'était la journée portes ouvertes de l'université. Les élèves de nombreuses écoles étaient rassemblés et se trouvaient éblouis. Pharm étira son corps après avoir aidé les seniors. Il était resté au club pour finir les préparatifs jusqu'à la fin. Au rez-de-chaussée de la faculté, il y avait maintenant un petit stand de desserts thaïlandais, destinés à être distribués aux étudiants qui assistaient au séminaire. La nuit dernière, ils avaient cuit les desserts de deux heures à six heures et ce matin, ils continuaient toujours de les faire cuire progressivement, laissant planer une douce odeur.

    "C'est quoi ces desserts, Phi ?" Une jolie jeune fille aux tresses soignées approcha avec deux autres amis en regardant les étranges gâteaux dans les gobelets.

    "C’est un dessert fusion dans les gobelets ? Le bleu avec un point jaune au milieu." Une des filles saisit son téléphone portable et prit une photo avant de la publier sur les réseaux sociaux, comme d'habitude.

    Pharm rit et utilisa une spatule pour attraper les gâteaux dans des gobelets pour chacune des jeunes nongs.

    "C'est du Bu Lan Danmek khrab, vous connaissez ?"

    Les filles secouèrent la tête en grimaçant comme si ce n'était pas de la nourriture thaïlandaise.

    "C'est un ancien dessert thaïlandais. Le centre est fait avec un jaune d'oeuf. Bu Lan signifie 'lune'. Il a été créé pour refléter la lune dans le ciel. Goûtez-le." Les filles se regardèrent puis mangèrent le dessert dans leurs mains, peu après, elles écarquillèrent les yeux.

    "Hey toi !!! C'est vraiment délicieux, où peut-on en acheter ?"

    "C'est comme manger une pâtisserie fourrée à la crème. Ça sent tellement bon.

    "La base ressemble au dessert Kanom Nam Dok Mai (1). Oh, j'aime ça."

    Les autres membres du club de dessert rirent avec tendresse en voyant les jeunes filles. Ils étaient contents malgré la fatigue. La veille, ils étaient tous restés assis pendant des heures pour cuire des centaines de gâteaux. De plus, la fabrication du Bu Lan Danmek prend un long moment. Lorsque la pâte commence à cuire, il faut attraper le bord de la tasse pour la tourner afin de créer un trou au milieu. Ensuite, on y dépose le mélange d'œuf et de sucre avant de reprendre la cuisson à la vapeur. Pour que le résultat soit magnifique, chaque pâtissier s’était beaucoup fatigué et certains d’entre eux étaient restés assis comme ça au point d’avoir le visage fumant.

    "Une pièce par personne, si vous en voulez plus, allez à la faculté d'économie pour répondre aux différentes questions un peu partout sur les lieux. Si vous répondez correctement, vous recevrez un coupon à échanger contre d’autres collations. Il y a aussi le dessert Kanom Phra Phai (2)." Phi Giffi montra une adorable collation dans un gobelet en papier. Elles étaient très colorées et remplies de haricots sucrés.

    Les jeunes filles crièrent d'excitation comme si elles n'avaient jamais vu un dessert aussi mignon puis elles se précipitèrent ensemble pour aller attentivement observer les lieux. Il semblerait que le leurre des snacks de la Faculté d'économie fonctionnait très bien.

    "Pharm, tu veux aller te reposer en premier ? Tu as cuisiné toute la nuit. D'autres membres vont venir prendre la relève." dit la présidente du club à son cadet parce qu'elle l'avait vu cuisiner les desserts jusque tard dans la nuit avant de dormir un peu et de se réveiller très tôt pour cuisiner à nouveau.

    Le garçon se frotta les yeux, il avait envie de se reposer. “Alors je reviendrai vous voir dans l'après-midi.”

    Après en avoir obtenu la permission, Pharm ne put s'empêcher de mettre quelques collations dans des boîtes pour les partager avec ses amis. Il était maintenant dix heures trente et il serait bien d'aller voir Manaow et Del.

    Le gymnase où il était allé pour sa journée d’orientation était maintenant envahi par les membres du club de théâtre qui s’activaient car l’après-midi il y aurait un spectacle de théâtre pour les lycéens. Il semblerait qu’ils s’affairaient de manière chaotique à préparer la scène. Il utilisa son amitié envers les filles pour rentrer à l’intérieur du gymnase afin de les retrouver alors qu’elles révisaient leur texte.

    "Oh, ce n’est pas normal." Pharm sourit, confus, en voyant que les deux filles portaient des jupes flamboyantes et un maquillage étincelant.

    "Pharmmmm ha, je suis très excitée." s'écrièrent Manaow et Del. "On a besoin de snacks pour nous détendre." et bizarrement, comme s'il avait pu lire dans leurs pensées, Pharm hocha la tête et ouvrit la boîte alors que les filles poussaient une exclamation excitée. Elles sortirent rapidement leur téléphone pour prendre des photos qu'elles mirent rapidement en ligne sur les réseaux sociaux.

    "Celui-là, c'est pour Team ?" Manaow montra la boîte de snack qui était dans le sac placé à côté de Pharm.

    "Oui, seulement s’il n’est pas méchant."

    "Et celle pour Phi Dean ?" Demanda Del en le regardant en penchant la tête sur le côté.

    "La boîte à côté de la... ah !" Le jeune homme ferma brusquement la bouche sans finir sa phrase, ce qui fit rire les filles. Elle prit la boîte pour Dean, avant de la photographier et de la modifier.

    Pharm se sentait mal à l'aise "Qu'est-ce que tu fais, Del ?" Elle finit le montage, cliqua pour l'envoyer. Elle donna alors son téléphone à son amie "Haaaaa......"

    "Hey !!!"  C’était la photo de la boîte de snack avec lui en arrière-plan qui avait été postée sur Facebook avec une légende déchirante.

    @Rattanon_dean, Phi kha, il y a quelqu'un qui va amener un dessert pour toi ♥♥♥.

    De plus, elle avait tagué son nom sur la silhouette vague !!

    "Del !!!" S’écria le garçon, dont le visage était devenu rouge en voulant effacer le statut. Cependant, il n’y avait aucun moyen de rivaliser avec leurs fans qui semblaient être aux aguets 24 heures sur 24 et les commentaires et les likes avaient rapidement explosé.

    Manaow frappa dans la main de son ami en souriant comme des folles. Il semblerait que les deux filles soient un peu trop souvent ensemble ces derniers temps.

    "Uii ! Phi Dean a répondu !" Pharm qui était sous le choc fit semblant de regarder ailleurs comme s’il s’en moquait.

    "Phi dit que si tu le cherches, tu n'as qu'à aller à la faculté de gestion, il y sera jusqu'à midi." Elles se tournèrent pour regarder leur ami avec des yeux brillants "D'accord, Pharm ?" Elles crièrent alors, parce qu'il venait de les frapper.

    Le garçon marmonna les dents serrées, mais avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit, un bras lourd se posa sur son épaule.

    "Tu as de nouveau apporté des snacks ?" Alex tendit le bras pour prendre l'encas dans la boîte des filles avec un sourire sur son visage, satisfait par le goût.

    Pharm sourit au senior avant de ranger la boîte dans son sac. Il utilisa son bras comme barrière pour empêcher Alex d’être trop proche de lui.

    "En ce moment, il en reste à la faculté khrab."

    Alex secoua la tête "Si j'y vais maintenant, Pharm ne sera pas là-bas." Dit-il en rapprochant Pharm plus près de lui. "Tu y as pensé ?"

    "Pharm..." dit Manaow à voix basse, Pharm lui sourit et secoua la tête avant d’attraper poliment le bras de son aîné.

    "Je me souviens que je t'ai rejeté, Phi." dit le jeune homme en haussant les épaules.

    "Et si je te demande d'y réfléchir à nouveau ?"

    "Pourquoi devrais-je perdre mon temps à y réfléchir ?" Répondit Pharm en souriant "Parce que je n'ai jamais eu ce genre de sentiments avec toi, Phi."

    Alex fit claquer sa langue  et ses yeux se plissèrent, il avait un sourire heureux, mais il semblait qu’il n’était pas si heureux qu’il n’y paraissait. "Parce qu'il y a déjà quelqu'un que tu aimes bien ?"

    "Oui." Pharm répondit si clairement, que les filles qui écoutaient poussèrent de petits cris discrets.

    Alex sourit à la réponse "Hmmmm... Dean ?" Il haussa les sourcils d’un air taquin parce que lui et Dean étaient en fait dans la même faculté et de la même promotion.

    Pharm pinça fortement ses lèvres avant de soupirer. "Ça suffit. J'ai d'autres choses à faire. Manaow, Del, j'y vais, bye." Il se pencha pour récupérer son sac, se retourna et se prépara à quitter le gymnase. 

    "Tu n’as pas encore de petit ami, j'ai encore une chance." S'écria le jeune homme derrière lui, ce qui fit arrêter Pharm avant qu'il se retourne en souriant.

    "Comment sais-tu que ce n'est pas mon petit ami ?" Conclut Pharm en faisant un signe d’adieu. Il entendit Del et Manaow crier fort et il sortit du gymnase précipitamment, le cou raide et le visage inexpressif. Une fois à l'extérieur et arrivé au coin du bâtiment, le brave garçon s'accroupit, ferma les yeux et les couvrit de ses mains.

    Merde !

    Tellement

    Embarrassant !!

    À onze heures, la faculté de gestion avait peu de visiteurs, c’était peut-être parce qu’il était presque midi et que les jeunes cherchaient tous un endroit pour manger. Pharm regardait le grand et propre bâtiment de la faculté, hésitant ou non à entrer ou s’il devait envoyer un message Line à P’Dean pour lui dire de venir chercher les snacks.

    "Oh, Nong Pharm." Appela une voix derrière lui, alors qu’une pression se fit sentir sur son épaule, surprenant le jeune homme en regardant la personne inconnue.

    ... Qui ??

    Il ne connaissait pas cette personne souriante. "Tu vas voir Dean, pas vrai ? Je l'ai vu sur Facebook. Viens, je t’emmène." dit-il en attrapant le poignet de l’enfant encore confus et le traînant vers la cour polyvalente à la recherche du groupe sans se soucier du regard confus sur le visage du junior.

    "Dean, tu es là ?"

    "Wow, Phi, pas besoin de crier." Pharm essaya d’arrêter son guide mais c’était inutile, parce que les gens présents dans cette zone s'étaient déjà tournés vers eux pour les regarder avec des yeux curieux.

    Finalement, Pharm laissa le senior le traîner jusqu’à l’entrée de la faculté. Là, il y avait un groupe d'étudiants de la faculté de gestion avec des badges nominatifs assis en groupe, chacun d’eux avait un sourire chaleureux. Quant à la personne qui venait d’être appelée, c’était comme s’il venait juste de finir une conversation téléphonique, parce qu’il le vit en train de ranger son téléphone dans sa poche quand il se tourna vers lui. 

    "Bienvenue, où est la nourriture ? J’ai entendu parler de tes desserts depuis un moment. Je dois y goûter." Demanda quelqu'un du groupe sans ressentir le regard noir du vrai propriétaire des snacks derrière lui.

    Dean lui fit un signe de la main, mais Pharm ne réussit pas à le rejoindre puisque les amis  sournois de Dean le bloquaient volontairement. Il insista, mais à la fin, il ne put que les regarder dans les yeux et faire un mouvement de tête pour les inciter à le laisser passer.

    Le jeune homme eut un petit rire sec avant de sortir la boîte de collation pour en donner à tout le monde. Rapidement, la partie pour Team fut dévorée et vidée. Pharm saisit précipitamment un Bu Lan Danmek et un Phra Phai avant de les tendre à Dean de peur qu'il n'y en ait plus pour lui.

    Moins de cinq minutes plus tard, les deux desserts avaient disparu, suivis par les sons de satisfaction de la part des étudiants qui n'avaient jamais mangé de desserts traditionnels thailandais.

    "C'est délicieux." Dean se lécha le bout des doigts en pensant que c'était dommage, car toute la nourriture avait été mangée par ses amis et il n’avait pas pu en goûter plus.

    "Très savoureux et doux." Dit un de ses amis avec excitation. "Quel est ce gâteau ? Je n'en avais jamais vu. C'est rond, avec une pâte collante, mais la garniture est juste sucrée. Et plus on ajoute du lait de coco parfumé, plus c’est salé et plus c’est délicieux."

    "Oui, les couleurs sont mignonnes et mis dans un gobelet comme ça c'est encore plus mignon." Les filles prenaient des photos.

    "C'est un Bu Lan Danmek." Répondit Phi Dean sans hésiter.

    Pharm haussa les sourcils de surprise. Phi Dean semblait en savoir tellement sur les desserts traditionnels thaïlandais. C'était incroyable qu'un étudiant en gestion de 3ème année en sache autant.

    "Ma grand-mère adorait faire des desserts thaïs." Répondit Dean comme s'il connaissait la question sans qu'on le lui demande, car elle se lisait clairement sur le visage de Pharm.

    La critique des gâteaux se prolongea jusqu’à ce qu’ils se demandent comment les faire. Les garçons et les filles allumèrent leur téléphone et cherchèrent des informations sur les endroits où ils pourraient en manger, ce qui fit sourire le cuisinier.

    "Qu'est-ce que vous faites ?" Les sièges étaient rassemblés derrière une table où, bien sûr, Dean se trouvait aussi. Ce qui semblait suspect était une corde ? Ou peut-être… un fil ? Les fils épais d’une couleur rouge vive étaient attachés au petit doigt de chaque senior, alors que l'autre bout était caché sous une nappe.

    "Oh, Nong Pharm." L’une des seniors qui n’avait pas de fil attaché à son doigt se leva précipitamment pour lui expliquer, mais avant tout, elle invita quelques lycéens à proximité à venir écouter aussi.

    “Afin de créer une bonne relation et en voulant que la jeune génération connaisse à fond la faculté, les seniors ont organisé un ‘copain senior montre le chemin’. Les aînés ont été choisis pour faire visiter en groupe les bâtiments de bas en haut. Normalement, un senior doit emmener entre un et cinq nongs, mais comme maintenant vous êtes peu, ils peuvent vous emmener un par un. La méthode pour choisir n’est pas difficile, on utilise la méthode du fil rouge." La jeune fille saisit alors un fil caché sous la nappe.

    "On a mis la nappe par-dessus, pour que personne ne sache qui est au bout des fils. Ce beau senior qui est assis là, est au bout de ce fil." Le senior fit un signe de la main ce qui arracha un sourire aux plus jeunes, excepté le président du club de natation qui avait l’air fatigué comme s’il portait le poids du monde.

    Des lycéens applaudirent bruyamment, alors que certains mettaient leurs mains sur leur tête comme s’ils étaient superstitieux avant d’attraper un fil. Des jeunes hommes pleurèrent de joie en se levant pour suivre des aînées alors que les filles s’encourageaient pour avoir un beau senior pour les accompagner.

    "Nong Pharm, tu veux essayer ?" Demanda une senior en se tournant vers Pharm qui se moquait de la petite lycéenne qui se retrouvait avec un 'copain' immense et plein de muscles.

    "Eeehhhhh... moi aussi ?" Pharm se montra du doigt. "Je suis déjà en première année, Phi."

    "Mais tu dois aussi connaître la gestion. Pas de refus possible." dit-elle en le poussant pour qu’il se mette devant la table.

    Cette fois, toutes les filles et tous les garçons applaudirent. Une fille qui voulait absolument  avoir un aîné comme ‘copain’ essaya de tirer sur tous les fils pour voir celui qui allait se tendre pour savoir lequel prendre. Pharm se leva, le visage tendu, et fixa les extrémités des fils tout en jetant de petits coups d'œil à Phi Dean qui lui fit un petit sourire avant de laisser le petit aventurier tranquille.

    Hey !!

    Le jeune homme saisit le bout d’un fil qui se trouvait le plus proche de sa main avant de le tendre à la senior. Ceux qui avaient le doigt noué se regardèrent pour découvrir qui était l’élu. L’aîné suivit le fil avant que tout le monde autour d’eux n’écarquille les yeux sous le choc.

    "Quelle bonne action tu as fait dans le passé ?"

    "C'est cette personne, n'est-ce pas ?"

    "Qu'est-ce que ça veut dire ?"

    "Tu es vraiment son partenaire."

    Il y eut une cacophonie d’exclamations bruyantes et certains prirent des photos pour les envoyer sur les réseaux sociaux. Quant à l’aînée, elle souriait en criant avec ses amis, tandis que Pharm était bouche bée.

    … Le bout du fil qu’il avait choisi était attaché au petit doigt de Phi Dean.

     

    Dean Rattanon était également assis là, abasourdi jusqu’à ce qu’il soit poussé par son ami. Cette fois, c’était l’aîné qui était gêné à l’idée de faire quelque chose de mal. La senior de la faculté de gestion eut un grand sourire avant de couper le fil un peu plus court et d’attacher l’autre extrémité au petit doigt de Pharm.

    "Normalement, la visite dure une demi-heure, mais je vais l'allonger à quarante-cinq minutes car Dean nous a beaucoup aidés. Donc, c'est à mon tour de l'aider, quarante-cinq minutes, d'accord ? Profitez-en comme vous le souhaitez." La jeune fille tapota l'épaule de Dean et lui fit un signe de la main.

    Dean leva les yeux au ciel puis se tourna pour regarder Pharm qui était toujours sans voix. "Allons-y..."

    Dès qu’ils partirent tous les deux, les amis de Dean firent semblant de crier et de les taquiner.

    "On vous souhaite d'être heureux, une maison pleine d'enfants et de petits enfants dans une belle ville !"

    "Sat !!" Dean se retourna en les grondant avant de leur faire un doigt d’honneur, mais il ne reçut que des éclats de rire et même Pharm qui avait été taquiné, rit avec sympathie.

    Le bâtiment de la faculté de gestion était un bâtiment en forme de U, au milieu se trouvait une cour polyvalente qui accueillait actuellement des conseils qui présentaient les différentes facultés. Dean emmena Pharm parcourir chaque étage, lui présentant les petites et les grandes salles de classe, ainsi que la bibliothèque de la faculté qui disposait de fenêtres panoramiques donnant sur le jardin universitaire, c’était une très belle vue.

    Debout devant la baie vitrée, Pharm profitait de la vue. "Le bâtiment n’est pas très grand. La bibliothèque n’a jamais beaucoup de monde, mais au moins on n’a pas besoin d’aller à la bibliothèque principale."

    Phi Dean déclara. "C’est un senior qui a obtenu son diplôme et qui est propriétaire d’une entreprise qui a contribué à la construire.” Il attendit que le junior regarde la vue jusqu’à ce qu’il en soit satisfait, puis ils se dirigèrent vers d'autres pièces, la salle audiovisuelle, la salle informatique, Dean lui expliquait tout avec une voix basse, douce et agréable à écouter. Petit à petit, la distance entre eux se réduisit, le fil rouge toujours attaché à leur doigts alors que leurs mains s’effleuraient avant qu’ils ne se les prennent sans y faire attention.

    "Quand on aura fini cet étage, tu veux que l’on aille chercher quelque chose à manger." Demanda Dean à la personne à côté de lui. Pharm acquiesça gravement et rapidement le sujet ne fut plus le bâtiment de l’école, mais la nourriture.

    “Laissez-moi vous apporter de nouvelles collations ce soir. Je dois aussi en apporter à Team tout a été dévoré.” Il pensa à son ami qui devait être occupé au club de natation à ce moment-là. S’il ne pouvait pas manger de collation, alors son ami allait bouder. "Oh, j'en apporterai aussi pour Phi Win."

    "Laisse tomber, c'est juste Win." dit Dean en riant, mais il savait qu’il allait se rendre au club pour en voir les membres. "Mais pourquoi tu as pensé à faire des Phra Phai ?"

    "Oh... cet en-cas a une bonne signification... et... Je voulais que tu en manges." répondit Pharm en baissant la tête.

    Dean haussa un sourcil en resserrant légèrement sa prise sur sa main. "Tu voulais que j'en mange ? Alors quelle est sa signification ?" Demanda cette fois-ci Dean car bien qu'il connaissait le gâteau, il n'en connaissait pas la signification.

    "Phra Phai est un dessert utilisé lors des cérémonies de mariage." Pharm parlait en gardant la tête baissée. "C'est préparé à partir de farine de riz gluant qui représente un amour tenace ... constant." Il leva lentement la tête pour regarder les beaux yeux qui le fixaient. "La garniture est faite de haricots sucrés qui signifient ..." Il pinça ses lèvres en essayant de réprimer la chaleur sur ses joues. "un amour doux."

    Baboum Baboum.

    Le rythme cardiaque de Dean était si rapide qu'il prit une profonde inspiration en fermant les yeux et en fronçant les sourcils.

    "Qui t'a appris à être comme ça ?" Maudit Dean

    "Quoi ? Woah woah woah..." S'écria Pharm alors qu'il était soudain tiré quelque part.

    Bang !

    Pharm se figea quand une porte claqua et il se tourna pour regarder. Il vit que derrière lui se trouvait une grande fenêtre qui était recouverte d’un rideau transparent. Ils étaient maintenant dans une salle de classe vide. Son visage devint rouge, il se tenait debout nerveusement sans savoir quoi faire parce qu’il ne savait pas comment gérer cette version de Dean.

    Dean ebouriffa ses cheveux comme s’il était agacé. Le fil rouge glissa de leurs doigts, mais ils ne s’en rendirent même pas compte. Sans rien dire, Dean saisit son téléphone, il appuya sur quelque chose avant de tourner l’écran vers Pharm pour le lui montrer et les yeux de Pharm s’écarquillèrent. 

    C'était une vidéo de sa confrontation avec Phi Alex !!!

    "Del me l'a envoyé quelques minutes avant que tu n'arrives à la faculté." Ces yeux étaient magnifiques, étincelants alors que le son de la vidéo résonnait dans la grande pièce. Chaque mot était clairement entendu, même la réponse de Pharm qui rejetait une star célèbre en s'éloignant.

    ["Hmmmm... Dean ?"]

    ["Ça suffit. J'ai d'autres choses à faire. Manaow, Del, j'y vais, bye."]

    ["Tu n’as pas encore de petit ami, j'ai encore une chance."]

    ["Comment sais-tu que ce n'est pas mon petit ami ?"]

    La vidéo se termina sur les cris des deux filles, puis l'écran fut à nouveau retourné. À ce moment-là, Pharm n'avait pas seulement le visage rouge, il était sûr que tout son corps était rouge.

    "Pharm." Dean s'approcha de ce dernier qui s'empressa d'attraper le rideau pour se couvrir le visage en fermant les yeux. Le plus âgé faillit éclater de rire car ses oreilles et même son cou étaient rouges. "Nong Pharm ?" Il l’appela à nouveau, puis essaya de saisir la main qui tenait le rideau et de le lui retirer. “Le tissu est poussiéreux." La force de Dean était plus importante que celle de Pharm, donc le rideau se libéra rapidement de sa main, mais Pharm n'abandonnait toujours pas.

    "Ne me regarde pas ! Ne me regarde pas !" Il essaya de se couvrir le visage avec ses deux mains, mais il échoua car Dean les retira. Il n'avait jamais été aussi embarrassé au point de vouloir mourir. Dean se rapprocha et sourit largement, ses yeux pétillaient, il fit un clin d'œil au regard rouge et larmoyant.

    "Le simple fait d'être proche et tu es déjà rouge, hein ?" Dean fit semblant de le taquiner, mais cette fois-ci, il vit Nong Pharm lever les yeux vers lui.

    "Phi Deannnn !!!!" Il ne pouvait rien faire de plus que crier son nom pour se défendre.

    "Je suis content que tu lui aies répondu de cette façon." Dit Dean.

    En l'entendant dire les choses aussi honnêtement que ça, Pharm garda les lèvres serrées alors que ses jambes tremblaient.

    "Si la prochaine fois, il te dérange encore..." Dean s'approcha encore et murmura à son oreille. "je m’en occuperai moi-même, d’accord. ?" Pharm hocha la tête, si Dean le laissait partir maintenant, il allait sûrement courir des centaines de kilomètres, jusqu'à ce que son cœur ne cesse de fonctionner.

    "Je ne te laisserai plus jamais partir na." Dit le senior en éclatant de rire.

    "Hein ?"

    "J'ai attendu longtemps, je n'attendrai pas encore... Pharm, tu comprends, n'est-ce pas ?" Il l'avait attendu toute sa vie, alors il ne lâcherait jamais cette main.

    Pharm inspira profondément avant de hocher la tête une fois de plus, laissant sa résistance diminuer. Jusqu’à ce que Dean lâche ses poignets et n’enlace sa taille pour le serrer contre lui.

    "Réponds-moi." Le nez pointu de Dean toucha sa tempe avant d'y déposer un baiser puissant, si puissant que Pharm sursauta.

    "Je comprends... khrab." Répondit-il d’une voix douce. Il leva les mains pour attraper les manches de Dean, froissant le tissu. Son souffle chaud et son toucher doux sur ses joues le faisaient fondre.

    "Tu comprends..." Dean déplaçait ses lèvres sur ses joues brûlantes en attendant une réponse.

    " ...Je comprends que..." Pharm bougea légèrement son visage, leurs lèvres n’étaient qu’à quelques centimètres l’une de l’autre.. "nous nous aimons... hum."

    Ses lèvres chaudes se pressèrent contre la douceur en face de lui. Dean aspira ses lèvres jusqu’à ce qu’elles soient rougies et meurtries. Leurs respirations étaient très rapides au contact doux, chaud et agréable. Pharm sentait ses jambes trembler et il froissa davantage la chemise de Dean jusqu’à ce que ce dernier le fasse reposer contre lui.

    "Hah..."

    Dean relâcha le baiser le temps de respirer. De son pouce, il caressa lentement ses lèvres humides et douces, il pressa légèrement dessus pour que Pharm les entrouvre avant de les rejoindre à nouveau.

    Pas seulement une bouche touchant une autre bouche, c'était plus profond que ça. Pharm déplaça lentement ses mains pour les enrouler étroitement autour du cou de Dean. Il ouvrit la bouche et accueillit la langue chaude, elles s’entremêlèrent et se caressèrent jusqu'à ce qu’elles émettent un son embarrassant. Le doux parfum de l'en-cas s'attardait sur le bout de leurs langues, éveillant leurs papilles

    Phra Phai... le tendre amour...

    Pendant un long moment, Dean pensa qu’il avait avalé le souffle de son Nong au point qu’il soit presque à court d’air. Leurs lèvres reculèrent et il lui resserra la taille car il pouvait sentir que le corps de Pharm tremblait de partout. Dean utilisa son nez pour lui caresser la joue avant de l'embrasser jusqu'à ce qu'il soit satisfait, puis il déposa un baiser sur sa tempe. Après cela, il aida Pharm à arranger les vêtements froissés par leur activité.

    "D’accord ?" Demanda Dean, mais Pharm cacha son visage contre sa poitrine et s'accrocha fermement à sa chemise, refusant de la lâcher. Il secoua juste la tête en refusant de la lever, donnant envie au plus vieux de prendre son visage entre ses mains. Être ensemble comme ça, c'était très embarrassant. "Hey, regarde-moi." Dean essaya d’éloigner le garçon de contre sa poitrine, mais Pharm était plus têtu qu'il ne le pensait car il s’efforça d’enfouir son visage contre son torse et de ne pas le lâcher.

    Finalement, le dictateur président du club de natation se pencha et lui lécha l'oreille, ce qui fit sursauter Pharm qui se tapota les oreilles en reculant, les sourcils froncés. Dean haussa les sourcils avant de sourire.

    "Est-ce que ça va ou pas ?”

    "O… Oui." Répondit Pharm en bégayant et en ressentant de plus en plus de palpitations. Il essaya de se reconcentrer en prenant une grande inspiration avant d'expirer. Mais quand il leva son visage et regarda les yeux de Dean, le souvenir du baiser refit surface. Phi Dean dût alors lui tenir la main pendant qu’il quittait le bâtiment scolaire.

    Aujourd'hui, la cafétéria était pleine de monde. Dean regarda sa montre et il était presque midi. Il avait dit à Pharm de s’asseoir à table et de l’attendre avant de lui poser sa veste de sport sur les épaules. Quand le grand jeune homme s'éloigna, Pharm cacha son visage dans la veste pour cacher son embarras avant de sortir son téléphone de sa veste. Au début, il voulait juste jouer à un jeu pour patienter, mais quand il vit l'application bleue émettre tant de notifications, il fut tenté de l'ouvrir.

    "Hein !"

    Il se baillonna lui-même rapidement, alors qu’il avait failli laisser échapper des gros mots à la cafétéria. Il avait de nouveau été attaqué par des centaines de commentaires. La cause était les photos de Dean et lui qui avaient été taguées par un ami de la faculté.

    Une photo de lui apportant des snack pour Phi Dean.

    Une photo du tirage du fil rouge, où il tient le bout du fil alors que l’autre bout est au doigt de Phi Dean.

    Une photo d’eux de dos alors qu’ils marchent dans le bâtiment, avec leur fils accrochés entre eux à leurs petits doigts.

    Et la dernière photo ... quand ils marchaient main dans la main dans le bâtiment !!!

    Attendez !!! Quand est-ce que cette dernière photo avait été prise ? Qui avait partagé ça ? C'était fou !

    "Qu’est ce que c’est ?" Dean posa du riz et de l'eau fraîche sur la table. Il fronça les sourcils en regardant le visage étrange de Pharm comme si celui-ci allait pleurer.

    "Phi." Dit Pharm avec tristesse en tendant le téléphone.

    Dean haussa les sourcils en voyant les photos. Son visage était tellement inexpressif qu’il ne pouvait pas deviner son humeur.

    "Plutôt pas mal." Il rendit le téléphone à Pharm et s'assit en face de lui. "J'aime la photo où tu attrapes le fil rouge."

    "Mais ça !!!" S'écria Pharm en plongeant son visage dans ses bras croisés alors que Dean se contentait de rire.

    "Tant qu'ils ne vont pas trop loin, ça me va." dit Dean en prenant le riz et en le donnant à Pharm. "Parfois, ça permet de faire savoir à quelqu’un..." Pharm plongea son regard dans les yeux clairs de Dean "de ne pas jouer avec quelqu’un qui est déjà pris."

    Oui... Pharm avait vu l'ombre d'Alex flotter au loin. Son humeur passa de l’inquiétude à l’embarras à nouveau. Il resta un instant stupéfait, jusqu’à ce que Phi Dean tapote le bord de l’assiette, l’invitant à manger. Finalement, timidement, Pharm hocha la tête et se hâta de manger sans oser le regarder dans les yeux jusqu’à ce qu’il soit à cours de riz.



    1/ Kanom Nam Dok Mai. Gâteaux de riz parfumés aux fleurs.

    Chapitre 12 : Fil Rouge [1/2]

    2/ Kanom Phra Phai -  Dessert qui est utilisé lors des cérémonies de mariage en raison de sa signification de bon augure.

    Chapitre 12 : Fil Rouge [1/2]

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Octobre à 16:45

    Oh trop bien ils ont premier baiser, c'est tout mignon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :