• Chapitre 19 : L’accident de la route de Su XiaoMi

    Chapitre 19 : L’accident de la route de Su XiaoMi

     Après les vacances, l’école avait repris depuis deux jours.

    Su XiaoMi en troisième année, YanYan en quatrième année.

    XiaoMi avait 20 ans, YanYan venait d'avoir 19 ans.

    XiaoMi suivit YanYan qui préparait des documents pour quitter l'école.

    "Quand pars-tu?"

    "Après avoir fini de soumettre ça, je vais y aller. La compagnie attend que je prenne le relais. Pourquoi est-ce que tu continues à me suivre?"

    "Je suis inquiet. Et si tu as soudainement besoin de moi, tu ne pourras pas me trouver."

    "Pourquoi j’aurais besoin de te trouver ? Tu n'as pas cours ?"

    "Il est encore tôt."

    XiaoMi était comme une ombre, partout où YanYan allait, il suivait. Qui demandait à YanYan de quitter l'école ... Même si XiaoMi lui rendrait visite chaque week-end, ce n’était pas la même chose. YanYan entrait dans la société, alors que lui était toujours à l’école. Plus il y pensait et plus il se sentait seul. Lorsque XiaoMi se réveilla de sa rêverie, YanYan n’était plus là.

    "Où est-ce qu’il est ?"

    Après avoir suivi YanYan pendant une heure et dix minutes, XiaoMi l’avait finalement perdu. Après avoir finalement terminé son premier, puis son deuxième cours de l’après midi, XiaoMi courut dans la classe de YanYan, mais il ne put le voir. Lu YiYi se tenait à la porte, tapotant avec ses ongles.

    “Tu as déjà entendu cette fable, qui raconte que lorsque tu tapes des ongles sur une porte, la nuit, tu attires les fantômes sur toi.”

    XiaoMi voulait effrayer YiYi, mais il avait oublié que Lu YiYi était le démon numéro 2, juste derrière YanYan.

    “Une fable, j’en ai jamais entendu parler avant, mais je sais que si je les lime correctement, ils peuvent être si aiguisés, qu’ils pourraient trancher une gorge.”

    Choqué, XiaoMi recula de trois pas, cette femme était définitivement cruelle. Ce fut alors qu’il réalisa quelque chose, au moins si YanYan quittait l’école, XiaoMi pouvait célébrer le fait que YanYan échappait à YiYi.

    Lu YiYi continua de limer ses ongles. En la voyant se comporter de cette manière, XiaoMi sentit que quelque chose n'allait pas avec elle... Enfin, après en avoir fini avec ses ongles, elle donna un coup à son ongle, se couvrit la bouche et dit.

    "Oh! J'ai oublié de te le dire ! Je quitte l'école avec YanYan. Et je vais dans sa compagnie."

    "What ??!!"

    Trop choqué, XiaoMi parla même en anglais.

    Lu YiYi, avec un visage sympathique, tapota l'épaule tremblante de XiaoMi.

    "Tu dois accepter cette réalité, mon junior. Et pas la peine de revenir, YanYan est parti cet après-midi. Idiot !"

    Xiaomi se mit en colère, ces deux animaux !! Il ne pouvait pas contrôler ses émotions. Il courut au supermarché et prit beaucoup de boissons… quatre bouteilles de jus de fruits et il alla six fois au toilettes…

    ---------------------------------------------------

    Jour après jour .. C’était enfin mercredi. Après avoir terminé son cours de l'après-midi, et puisqu’il n’avait plus d’autre cours, XiaoMi pensa aller rendre visite à YanYan pour voir comment était son lieu de travail.

    Parce qu'il était trop pressé, et qu'il y avait trop de gens et trop de véhicules autour, XiaoMi eu un accident de la route. Il ne s'était pas attendu à ça. Une personne pressée, comme lui, roulait à moto, il percuta XiaoMi. Le motard était nerveux, il descendit rapidement et demanda.

    "Etudiant, vous allez bien ? Je suis désolé ... Laissez-moi vous emmener à l'hôpital."

    XiaoMi se mordit les lèvres. "Comment est-ce que vous conduisez ?? Vous n’avez pas d'yeux ?"

    "Je suis désolé, désolé .. je suis myope."

    XiaoMi gronda. “Si vous avez une sévère myopie, alors vous ne devriez pas faire de moto !”

    Le motard fut pétrifié d’avoir été grondé ainsi par XiaoMi… Après un moment, il dit.

    “Je vous emmène à l’hôpital… vos jambes saignent, il est juste au coin de la rue, pas très loin.”

    XiaoMi regarda ses jambes, sa peau était déchirée, en effet c'était un peu douloureux. Il acquiesça donc. Il s'assit sur le siège passager de la moto.

    En fait, XiaoMi avait son propre plan. Il ne voulait pas aller à l'hôpital, mais il venait d'avoir cette idée. Une fois arrivé à l'entrée de l'hôpital, XiaoMi descendit.

    "Vous n'avez pas besoin de m'accompagner, mais vous devez m'aider avec une chose."

    L'automobiliste acquiesça.

    "Dites au gars au téléphone que XiaoMi a eu un accident et qu’il a été envoyé à l'hôpital près de l’école.”

    Quand il finit de parler, XiaoMi sortit son téléphone et appela YanYan. Et même si le motard ne comprenait pas pourquoi, il fit simplement ce que lui avait demandé XiaoMi. Après ça, XiaoMi lui demanda de partir.

    "Vous pouvez partir maintenant."

    XiaoMi se retourna et entra dans l'hôpital. Il fut soigné pour ses blessures, l’infirmière pansa sa jambe et il lui demanda.

    "Puis-je m'allonger un moment dans la salle ? Ma jambe me fait encore mal."

    L'infirmière hocha la tête, alors XiaoMi entra et s'allongea sur le lit de service. Il continua de regarder vers la porte à l'extérieur. Une fois qu'il vit ce visage familier, il ferma rapidement les yeux. Quand il sentit que quelqu’un se tenait près de lui, il ouvrit lentement les yeux et regarda YanYan avec un visage inexpressif.

    "Qui êtes-vous ? Pourquoi suis-je ici ? Je ne me souviens de rien."

    Il regarda le visage de YanYan et il rit au fond de son coeur. Regardez comment je vais le torturer ! L’expression de YanYan était douce et chaleureuse, il prit le visage de XiaoMi dans ses mains.

    "Comment peux-tu m'oublier ?"

    XiaoMi s’amusait de plus en plus. Maintenant tu sais me chérir ! On verra si la prochaine fois tu oses me brutaliser ! Maintenant je veux entendre ce que tu as dire. XiaoMi continua de jouer.

    "Est-ce que je vous connais ? Qui êtes-vous? Ma tête est très douloureuse, je ne me souviens vraiment de rien. Ne me forcez pas."

    "Tu ne me reconnais vraiment pas ? Je suis ton père."

    En entendant cela, XiaoMi leva sa jambe indemne et voulut donner un coup de pieds à YanYan, mais celui-ci l’évita.

    "Tu faisais semblant !”

    L’expression de YanYan changea, il était maintenant féroce, comme un tueur. La main qui tenait le visage de XiaoMi continua de frotter au point qu’il changea de forme.

    “Tu n’as qu’une plaie ouverte et tu veux jouer l’amnésique ??!”

    XiaoMi pleura de douleur.

    "Tu ... Tu ... Comment tu as su ?"

     "L'infirmière à l’entrée me l'a dit"

    XiaoMi pensa que l’on ne pouvait faire confiance à aucune femme.

    "Tu m'as appelé à mon bureau, juste pour te voir jouer la comédie ??" Gronda YanYan en serrant plus fort la main de XiaoMi qui pleura plus.

    "Dis ... je voulais voir comment tu allais réagir."

    YanYan libéra XiaoMi. Tout à l’heure, après avoir reçu l’appel, il avait laissé tomber toutes ses affaires et s'était précipité à l’hôpital.

    Une fois arrivé, il demanda à l’infirmière quelle était la situation, elle lui dit que c’était juste une petite plaie, rien de grave. YanYan était soulagé et au départ, il pensait être aimant et gentil, prenant soin de XiaoMi, mais en voyant ce qu’il venait de faire, il voulait presque le jeter hors de la salle.

    YanYan comprit finalement une chose. Ce XiaoMi ne pouvait jamais être trop bon pour lui.

    --------------------------------------------------------------------

    Après cet incident, YanYan jeta tous ces DVD de drama romantiques que XiaoMi gardait à la maison. Et il menaça XiaoMi que si jamais il osait regarder à nouveau ce genre de série, alors il devrait appeler ses parents pour récupérer son cadavre.

    XiaoMi regarda les DVD dans la poubelle, il tendit la main vers XX, YY, ZZ, (nom des superstar du drama coréen). YanYan, entendant XiaoMi dire tous ces noms qu'il n'avait jamais entendus auparavant, gronda farouchement.

    "Continue comme ça et, crois le ou non, mais je vais te couper la main.”

     

    Chapitre 19 : L’accident de la route de Su Xiaomi

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :