• Chapitre 14 : YanYan est un démon.

    Chapitre 14 : YanYan est un démon.

    Après avoir fini de dîner, YanYan amena XiaoMi dans un endroit qui s’appelait V. D'après ce que XiaoMi observait, cette salle de billard semblait assez grande. Une fois à l'intérieur, XiaoMi réalisa qu'il y avait déjà un certain nombre de personnes.

    La disposition des tables était très espacée, chaque table avait une grande lampe au dessus. Dans le fond, c’était un long bar à vin, il y avait de nombreux types de vins différents. Cinq barmans travaillaient au bar. Très stylé. L'une des personnes en uniforme reconnue YanYan.

    Il les conduisit dans la salle, dans un couloir, puis devant une porte qui disait VIP, ensuite la personne partit.

    Une fois la porte ouverte, elle montra la taille de la pièce. En plus d'avoir une table de billard au milieu, il y avait un canapé, une télévision, un bar. Peu importe ce que vous vouliez, ils l'avaient. Il y avait quatre filles aux seins énormes assises sur le canapé. Debout à côté de la table de billard, deux gars. Ils étaient légèrement plus petits que YanYan et un peu moins beaux que lui. Ce fut du moins ce que pensa XiaoMi.

    Les deux gars avaient également vu YanYan entrer. Deux des filles qui étaient auparavant assises sur le canapé poussèrent rapidement XiaoMi et se mirent à côté de YanYan. Frottant leurs paires de seins  contre son bras...

    "YanYan, ça fait longtemps que tu n'es pas venu, je ne te manque pas ?" Demanda une fille.

    YanYan ne répondit pas. Il s'échappa de la prise des deux filles et s'approcha de la table de billard. Les deux gars regardaient fixement XiaoMi dont les yeux semblaient lancer des flammes et ce dernier regardait tout le temps les deux filles.

    "Hé, petit frère, ne le fais pas trop. Depuis l’instant où tu es entré, tu n’as pas arrêté de regarder les filles ! Bonjour ! Je suis Yang Hui. Ce gars là bas, c’est Liu Ying Xing. Et toi comment tu t'appelles ?” Yang Hui s’intéressait beaucoup à ce type que YanYan avait amené.

    En entendant quelqu’un lui parler, XiaoMi arrêta de fixer les filles. Il regarda ce gars qui portait un t-shirt bleu juste en face de lui, il pouvait le considérer comme beau. “Je suis Su XiaoMi.”

    “Quelle est ta relation avec YanYan ? Il n’avait encore jamais amené personne ici.” Yang Hui parla doucement à l’oreille de XiaoMi, effrayé que YanYan puisse entendre ce qu’il lui disait.

    "Moi ? ... Je suis ... je suis son junior." Xiaomi devint nerveux.

    Mais le coeur de XiaoMi fut remplit de joie en entendant les nouvelles de Yang Hui. Il était le premier que YanYan amenait ici. Il se sentit pousser des ailes.  Ce Xiaomi ne pouvait vraiment pas être trop complimenté.

    "Oh ! Senior !" S'écria Yang Hui. Il le fit dans le but de se moquer de YanYan mais après avoir vu qu’il parlait à Liu Ying Xing, et ne prêtait pas attention à ce qu’il disait, il se sentit idiot.

    "Alors qui êtes-vous ?" Demanda XiaoMi.

    "Nous ?" Yang Hui marcha vers YanYan, posa ses mains sur ses épaules donnant l’impression qu’ils étaient très proche. “Nous sommes amis depuis le collège, n’est ce pas ?” 

    XiaoMi rougit, YanYan fronça les sourcils et repoussa Yang Hui.

    "Si tu ne joues toujours pas cette manche, alors considère-toi comme un lâche." gronda Yang Hui, les deux étant mauvais. 

    Liu Ying Xing jeta un coup d’oeil à XiaoMi quand se fut à Yang Hui de jouer, puis il lui dit. “Si tu veux boire quelque chose, prends-le au bar.”

    "Ah, ok." XiaoMi se dirigea vers le bar. Ce n’était pas facile de venir dans ce genre d’endroit, regardez tous ces vins ! Ils avaient l’air très chers. Permettez moi de rendre mes trois colocataires jaloux. “Ah ! je veux ça, ça et ça... “ Commanda XiaoMi.

    "Donnez-lui un jus de fruit" Dit YanYan derrière lui.

    XiaoMi n'était pas content. "Comment tu peux ? Comment tu peux ? Comment tu peux ?"

    "Ose essayer de boire du vin et tu verras." YanYan lança un regard féroce à XiaoMi. Et ce dernier n'osa rien dire de plus.

    XiaoMi parla au barman "Alors, donnez-moi le jus de fruit le plus prestigieux que vous ayez."

    Liu Ying Xing s'approcha. "Pourquoi ce petit junior ne peut pas boire ?"

    "Ce n'est pas que je ne peux pas, c’est que je n'ai pas le droit"

    "YanYan, tu es très mauvais, toujours un maniaque du contrôle" le taquina Yang Hui.

    XiaoMi écouta discrètement, il en arriva à la conclusion que Yang Hui était un fou.

    XiaoMi était assis sur le canapé le plus proche de la télé, tenant son jus de fruit à la main. Son cœur était inquiet, pourquoi YanYan l'avait-il amené ici ? Il pensait qu’il allait lui apprendre à jouer. En fait, il pensait à ces scènes à la télévision, où le gars tenait la main de la jeune fille tout en lui apprenant à jouer au billard. Mais tout cela ne se produirait pas maintenant.

    "XiaoMi, éloigne-toi de la télé."

    XiaoMi n'eut pas besoin de se tourner pour savoir qui parlait. Il savait que c'était YanYan. Il était obéissant, alors il s’asseya un petit peu plus loin. Plus il regardait la télé et plus il s’ennuyait, ses yeux devinrent lourds et il s’endormit.

    Après un long moment, il entendit quelqu'un l'appeler, c’était cette voix familière. Il ouvrit lentement les yeux, c'était YanYan. Il le regardait droit dans les yeux. Derrière YanYan, il y en avaient quelques-uns qui semblaient agacés.

    XiaoMi se réveilla, se frotta les yeux et vit que YanYan portait sa veste.

    "C’est terminé ?"

    "Oui, allons-y."

    XiaoMi suivit derrière YanYan, alors que Yang Hui et Liu Ying Xing, tous deux avec les filles à leur côté, marchaient devant eux. Parfois, ils riaient de manière hystérique, XiaoMi soupira. Comment, alors qu’ils avaient à peu près le même âge que lui, pouvaient-ils être aussi inutiles ? Puis il réalisa que YanYan était leur bon ami, et s’il était comme ça quand il n'était pas là ?! XiaoMi regarda bien YanYan. Une fois qu'ils atteignirent la sortie, Liu Ying Xing demanda "Vous voulez aller dîner?"

    "Non, je ne viens pas" YanYan secoua la tête. Il tint XiaoMi et monta dans sa voiture.

    Après être rentré chez lui, XiaoMi pris un bain et se coucha. YanYan, après s’être lavé, vit le visage endormi de XiaoMi et s’allongea lui aussi sur le lit. Il enlaça XiaoMi par derrière et s’endormit.

    Le lendemain matin, YanYan fut réveillé par XiaoMi qui semblait fou. Il continuait de le pousser hors du lit.

    "Qu'est-ce que tu fais ?" YanYan était agacé.

    "Mes parents reviennent bientôt, pars vite."

    "Pourquoi tant de hâte? Qu'ils reviennent." YanYan se retourna et continua de dormir.

    "Tu veux peut être mourir mais moi je veux vivre. Lève-toi, vite."

    YanYan était incapable de dormir à cause des cris de XiaoMi. Alors il se leva et mit ses vêtements. Ensuite, XiaoMi le traîna hors de la maison.

    Les parents de XiaoMi arrivèrent à la maison seulement 15 minutes après. XiaoMi fit semblant de juste se réveiller "Vous êtes revenus si tôt."

    "Nous étions inquiets pour toi. Alors nous sommes rentrés tôt le matin.” dit la maman de XiaoMi.

    "Je ne suis plus un enfant."

    En cet instant, la sonnette retentit. Il y avait quelqu'un à la porte. Le père de XiaoMi l’ouvrit. Debout devant lui se tenait un beau mec de presque 1,82 cm. Il parla.

    "Qui cherches-tu?"

    "Oh, mon oncle, ma tante, bonjour! Vous êtes rentrés si tôt." YanYan se changea soudain en un enfant qui se comportait bien.

    XiaoMi était sous le choc. Il était stupéfait. Il lança un regard vers sa mère, mais celle-ci regardait YanYan avec des yeux brillants. XiaoMi était inquiet, et si sa mère découvrait quelque chose ? C’était impossible… Habituellement, maman était assez stupide… Puis il regarda YanYan, mais il ne semblait pas ennuyé. Il lui rendit alors son regard. “XiaoMi, tu peux aller chercher sur ton lit, pour voir si je n’ai pas laissé mon téléphone hier soir.”

    XiaoMi voulut presque réduire YanYan en morceau !!! Démon ! Démon !

    "Plus vite, vas-y et trouve-le ! A quoi tu rêves ?” Dit la maman de XiaoMi. Ce fut la tête vide qu’il alla fouiller dans son lit et en effet, le téléphone de YanYan était sous l’oreiller. Il se précipita dans les escaliers et lui tendit son téléphone. Voyant que ses parents ne regardaient pas, XiaoMi pinça fortement la taille de YanYan. Celui-ci souffrit, mais il dut garder le silence.

    Il se tourna alors vers les parents de XiaoMi et dit. “Tante, je suis le senior de XiaoMi, YanYan. XiaoMi m’a avoué avoir échoué en anglais et il m’a demandé de l’aide pour réviser. J’ai dormi ici cette nuit et je suis revenu pour mon téléphone. Désolé de vous avoir dérangé.”

    "Non non non, nous devons vous remercier"

    "Alors je ferais mieux de partir, au revoir ma tante, mon oncle." En partant, YanYan fit un grand sourire à la famille.

    Démon ! Démon ! Certainement un démon ! XiaoMi réfléchit. Une fois que YanYan fut parti, la pièce devint calme. Il pouvait entendre son propre rythme cardiaque. Il regrettait d’avoir demandé à YanYan de venir. Il voulait vraiment le faire mourir.

    Le père de XiaoMi le regarda fixement, "Pourquoi n'ai-je pas entendu dire que tu avais échoué en anglais ?"

    XiaoMi était nerveux, ce que YanYan avait dit était vrai. Il avait vraiment échoué en anglais ce trimestre. Il n'osait pas le dire à son père.

    "Je ... je ... Je voulais que tu passes de bonnes vacances."

    "Je pense que c'est toi qui voulais passer de bonnes vacances.” dit froidement son père. "Si tu n’obtiens pas ton diplôme universitaire, tu vas voir comment je vais m'occuper de toi." Il finit de parler et entra dans sa chambre.

    La maman de XiaoMi demanda. "Fils, ton ami a une petite amie ?"

    "Pourquoi?"

    "Tante Lee et tante Zhang, elles attendent d'introduire leurs filles."

    XiaoMi fut soulagé. Sa maman ne l'avait pas découvert. En fait, c’était une supposition de XiaoMi. Si chaque parent soupçonnait chaque élève qui passait, ce serait très fatigant. De plus, XiaoMi était un fils, pas une fille !

    XiaoMi ne se sentait pas satisfait des dires de sa mère et dit: "Alors pourquoi ne m'en as-tu pas présenté une ?"

    Elle lança alors un regard à XiaoMi qui le rendit vite mal à l’aise. "J'ai peur de ne pas pouvoir le faire .."

    XiaoMi sauta presque jusqu’au plafond !

    "Suis-je ton vrai fils ? Pourquoi tu ne peux pas ?"

    "Alors tu crois que tu es meilleur que YanYan?"

    Une fois exposé comme ça, XiaoMi sut qu'il avait perdu. Il frappa sa propre tête et retourna vers sa chambre. Il était encore tôt le matin, pourquoi se sentait-il si lourd?

    La maman de XiaoMi continua de demander derrière lui. "Je te le demande encore, il a une petite amie?"

    "Oui" Le visage de XiaoMi devint fier et il cria. "Sa petite amie est une personne que je considère comme la meilleure personne ! Elle a les cheveux doux, une belle silhouette, une voix douce et elle sent bon aussi."

    La maman de XiaoMi le regarda comme si elle regardait un fou. Puis, elle se dit: "Ah, je le savais. Une personne si bonne, comment peut-elle être célibataire?"

    XiaoMi atteint sa chambre, et se tint devant le miroir. Il regarda ses cheveux doux, sa belle silhouette, écouta sa douce voix et sentit sa bonne odeur corporelle. Il hocha la tête, approuvant lui-même. XiaoMi attrapa son téléphone et envoya un SMS à YanYan.

    "Tu es un démon."

     

    Chapitre 14 : Yanyan est un démon.


  • Commentaires

    5
    Dimanche 1er Mars à 12:38

    merci courage pour la suite ;)

    4
    Dimanche 1er Mars à 08:44
    Cette fiction n'est pas dénuée d'humour et on ne s'ennuie pas à la lire. ☺️ J'avais bien apprécié les personnages dans les films et je suis contente d'en apprendre un peu plus sur leur relation. Merci pour votre travail et bon courage pour la suite. ☺️
    3
    Samedi 29 Février à 23:14

    C était génial bon toujours YanYan un brin autoritaire lol mais j ai adoré merci gros bisou et bon courage pour la suite kisskiss

      • Vendredi 22 Mai à 13:57

        tu appelles cela "un brin autoritaire" moi j'appelle cela de la persécution sadique, j'espère il aura le revers de sa poièce

      • Dimanche 1er Mars à 00:17

        Un YanYan autoritaire, Un Xiaomi trop naif ... ça donne un mélange détonant lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :