• Prologue

    Prologue

     Prologue

    Dans un lycée.

    “On y va?”

    ‘Kao’ se dirigea vers ses deux amis qui l’attendaient pendant qu’il était aux toilettes. Ils avaient prévu de fêter la fin des examens de fin d’année dans un restaurant de barbecue aujourd’hui. Puisque cet examen était le dernier qu’ils avaient passé en tant que lycéens, ils étaient diplômés et allaient allé dans différentes universités. 

    “Nous attendons Ren et toi.” répondit un de ses amis.

    ‘Ren’ était un autre ami du même groupe. Il avait un frère plus âgé nommé ‘Sun’, qui était diplômé de l’université et avait prévu d’ouvrir un café. Kao avait entendu dire qu’il était intéressé par une location près de l’école.

    “Quoi?! Ren n’est pas encore là?” demanda Kao, surpris.

    “Non! Il a dit qu’il allait aux toilettes il y a un moment.”

    “Merde, pourquoi est-ce qu’il n’est pas encore là? Il est mort dans les toilettes?"

    “Il doit être en train de flirter avec des filles. Est-ce qu’il va nous laisser pour sortir avec des filles?”

    “Tu l’as appelé?” demanda Kao après avoir entendu ses amis se plaindre.

    “Je l’ai appelé, mais il n’a pas répondu.”

    “Attendez là alors, je vais le chercher.”

    Kao retourna dans l’école et se dirigea directement vers le bâtiment des Premières. Il se rappela de l’étage où étudiait la fille avec qui Ren parlait. Il pensait que Ren avait voulu dire au revoir ou planifié de la voir avant d’être diplômé.

    Les cours étaient terminés depuis un moment maintenant. Il n’y avait presque plus personne dans l’école. C’était si calme que Kao pouvait entendre ses propres pas. Il continua à marcher jusqu’à ce qu’il arrive à destination. Et soudain! Il entendit du chahut dans un coin du bâtiment. C’était comme s’il y avait une bagarre. Il s’arrêta, choqué par ce bruit.

    “Je suis désolé. Je n’avais aucune idée qu’elle sortait avec toi.”

    “Désolé?! N’est-ce pas trop facile?”

    “Mais je n’en avais vraiment aucune idée. Je suis désolé.”

    La voix de Ren fit reprendre ses esprits à Kao. Il courut pour voir ce qu’il se passait. Ce qu’il vit le choqua tellement qu’il devint pâle. Un groupe de garçons frappait son ami.

    Le visage de Ren était enflé, du sang coulait du coin de sa bouche et son uniforme était sale. Un grand garçon le tenait par le col pendant qu’un autre, qui semblait être le chef, croisait ses bras et les regardait, l’air satisfait.

    C’est trop. Pourquoi doivent-ils le battre comme ça?!

    “Hey! Arrêtez ça!”

    Il cria comme s’il n’avait pas peur de se faire tuer, mais il ne pouvait pas supporter de voir son ami dans cet état. Tout le groupe, en particulier ‘Pete’, le leader, se tourna immédiatement vers Kao. Pete ricana. La façon dont il regardait Kao était si intimidante que Kao avait peur, mais il a essayé de trouver le courage.

    Il était allé si loin, comment pouvait-il faire la poule mouillée et fuir?

    “Vous tous contre une personne, n’est-ce pas trop lâche?!”

    Ces mots sortirent sans réfléchir. Sa remarque remplit les yeux de ces garçons de colère. Kao recula d’un pas et déglutit de peur qu’ils n’aient changé leur cible.

    S’il n’avait pas voulu aider Ren, il aurait déjà fui. Même s’il pouvait se battre, ils étaient cinq, donc il ne serait pas capable de tous les battre, en plus ils avaient tous l’air intimidant.

    La chose la plus importante était que Kao ne savait pas se battre du tout!

    Encore une chose… Kao se souvint que ces garçons avaient été appelés dans le bureau de discipline des étudiants plusieurs fois. Sa scolarité et la leur étaient comme ‘deux lignes parallèles’. Il n’aurait jamais pensé qu’il aurait à les confronter comme ça. Il pensait vraiment que c’était une honte pour Pete. Pete était beau, riche et avait tout ce qu’il voulait, mais il avait choisi d’être une racaille, de mal se comporter et de se battre avec d’autres personnes.

    La vie de Pete devait être si confortable et sans problème. C’était pourquoi il continua à les chercher.

    “Devrions nous le battre, Pete?!”

    Le garçon qui agrippait le col de Ren le jeta à deux de ses amis pour qu’ils bloquent ses bras. Il se tourna pour s’occuper de Kao, mais Pete tendit la main pour l’arrêter, même s’il sembla qu’il avait pris Kao pour ‘cible’.

    “Pas besoin! Un faible comme lui mourra si on lui botte le cul.”

    “Pourquoi fais-tu ça à mon ami?” Kao serra les poings après avoir entendu l’insulte. 

    “Ton ami a joué avec ma copine! et toi… reste en dehors de ça si tu ne veux pas être blessé.” gueula Pete et il regarda Ren qui avait été roué de coups comme s’il avait été renversé par un camion. “Et toi, ferme ta bouche.”

    Après avoir dit ça, il hocha la tête vers ses amis et s’éloigna sans jeter un dernier coup d’oeil à Kao. Les autres suivirent, sans oublier d’avertir Ren de n’en parler à personne s’il ne voulait pas être blessé.

    “Hey, tu vas bien?!”

    Kao courut pour vérifier l’état de Ren qui avait été jeté au sol. Il l’aida, inquiet. En regardant Ren à ce moment-là, Kao était si furieux qu’il voulait le rapporter à la police.

    Ils pensaient qu’ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient parce qu’ils étaient riches?!

    “Je ne vais pas bien, évidemment,” dit Ren en gémissant.

    “Devrions nous le signaler à la police? Ils ont eu le culot de faire quelque chose ça. Ils pourraient recommencer.”

    “Quel bien ça fera si nous le signalons à la police? Son père est riche, donc il serait libéré sous caution de toute façon. S’il sait que nous l’avons signalé à la police, il va me tuer la prochaine fois,” dit Ren, essuyant le sang de sa bouche.

    “Tu as vraiment peur d’eux, hein?”

    “Ouais, ouais, peu importe. Si j’arrête de voir ‘Mink’, ils vont probablement me laisser tranquille,” dit Ren.

    En fait, Ren savait que c’était de sa faute pour être sorti avec la copine de Pete, mais il n’avait eu aucune idée qu’elle était déjà la copine de Pete. S’il l’avait su… il ne serait pas mis en danger en sortant avec elle. Tout le monde à l’école savait que s’ils voulaient avoir une bonne vie et un avenir, ils ne devaient pas être sur le chemin du gang de Pete.

    “Peu importe ce que tu dis. Mais comment peux-tu aller manger un barbecue avec nous dans cet état?”

    “Pouvons-nous le remettre à plus tard? Emmène-moi voir un docteur d’abord. Je suis en train de perdre tout mon sang.”

    En voyant que son ami pouvait toujours plaisanter, Kao secoua la tête. Mais c'était bien que Ren ne soit pas une personne irréfléchie ou vengeresse, sinon Ren aurait essayer de retourner vers Pete jusqu’à ce que l’un d’eux soit battu à mort!

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Le temps passa…

    A la faculté d’Ingénierie

    Université N

    Même si le premier semestre n’avait pas commencé, les étudiants de deuxième année organisaient les activités d’intégration pour les nouveaux. Kao était venu à l’université tôt le matin. Quand il sortit du bus, il suivit le son des tambours et des chants à l’avant de la faculté, puis il leva les yeux vers le panneau sur le bâtiment.

    Kao sourit, se sentant heureux, parce qu’il était entré dans cette université comme sa famille l’espérait. Ses résultats étaient aussi élevés. Lui et sa famille se sentaient si fier.

    En pensant aux examens, Kao se sentit très chanceux. Après avoir presque été impliqué dans une bagarre avec le gang de Pete et pris pour cible, il fut effrayé de ne jamais pouvoir trouver la paix dans la vie et d’être harcelé par eux. Heureusement, après ce jour, ils furent occupé avec l’entrée à l’université et donc Pete n’eut pas le temps de se battre avec lui.

    Même si Pete avait l’habitude d’être une racaille qui causait des problèmes tous les jours pendant le lycée, le père de Pete ne l’aurait jamais laissé se conduire mal au point de ne pas pouvoir rentrer à l’université.

    “Hey, toi!”

    Kao se tourna vers le gars qui l’avait appelé et poussé. Il semblait avoir le même âge que lui et était habillé avec des vêtements décontractés. Kao en conclut que c’était aussi un étudiant en ingénierie.

    “Quel est le problème?”

    “Es-tu aussi un étudiant de première année en ingénierie? Je suis June. Quel est ton nom?” June se présenta avec un sourire si brillant et amical que Kao força un sourire même s’il pensait que June était bizarre.

    Comment quelqu’un peut être si avenant?

    “Kao.”

    “Kao qui veut dire Prospère, pas vrai? Quel nom de bon augure.”

    “Kao… comme le chiffre neuf. Et pour June? June qui veut dire se ressaisir?”

    “Tu te fous de moi, enfoiré?”

    Kao fut surpris que June le traite d’enfoiré après environ deux minutes de conversation comme s’ils étaient proches. June ignora sa réaction, enroula son bras autour du cou de Kao, et entra dans le bâtiment de la faculté sans s’en soucier. June continua à parler comme s’ils étaient amis depuis des années. Kao était un peu confus mais continua à marcher avec June. June était de la même faculté, donc Kao pensait que c’était mieux de devenir amis et pas ennemis. Ils allaient devoir être ensemble pendant quatre ans de toute façon.

    Le rez-de-chaussée du bâtiment de la faculté était animé avec les activités. Les étudiants de deuxième année attendaient pour accueillir les nouveaux. Le son des chants et des tambours étaient si fort, comme si c’était le jour des sports. Un groupe de seniors dansait sur les chansons de l’activité. Puisque tout le monde s’amusait comme s’ils étaient bourrés, June demanda à Kao de s’arrêter pour jeter un coup d’œil et faire des commentaires amusants.

    Après quelques conversations, ils se sentaient plus proches l’un de l’autre. C’était amusant de parler avec June et il était très drôle. Il avait dit à Kao qu’il venait d’une province du sud. Il partageait une chambre près de l’université avec ‘King’, son ami du lycée. King allait dans une autre université de la région. 

    “Tu vois ce beau mec debout là-bas?” demande June, alors qu’ils suivaient les seniors pour avoir l’étiquette avec leur nom à la table d’enregistrement. Kao suivi le regard de June jusqu’à un gars qui était debout seul. Il était grand et très beau.

    “Il est métis? Son nez est si fin.”

    “Il n’est pas seul. Ces seniors sont en train de lui parler.”

    “Exact! C’est ça!” June semblait frustré parce que Kao l’avait interrompu. “C’est un beau métis. Nous devrions apprendre à le connaître. S’il devient notre ami, ça sera bien pour nous plus tard.”

    “Comment?”

    “Regarde-le. Les seniors sont tout autour de lui depuis son premier jour ici.”

    “Et alors?”

    “Ça veut dire que les seniors l’aiment bien.Ce sera plus facile si les seniors t’aiment bien.”

    June attrapa le bras de Kao et le traina jusqu’à la cible, sans attendre son avis. Les seniors partirent quand ils atteignirent leur cible et June en profita pour le saluer.

    “Hey, toi!” June salua cette personne exactement de la même façon qu’il avait salué Kao. “Je suis June. C’est mon ami, Kao. Quel est ton nom?”

    Le gars avait l’air si confus que Kao dut étouffer son rire. C’était la même expression qu’avait eu Kao avant.

    “Thada,” répondit cette personne.

    “C’est un nom thaï. Je pensais que tu devais avoir un nom étranger puisque tu es métis.” laissa échapper June sans faire attention. Kao lui donna un coup de coude en avertissement. “Mais je pense que c’est cool. Tu as un bon nom. Tu as pris ton étiquette? Allons-y ensemble.”

    June emmena ‘Thada’ faire la queue pour récupérer l’étiquette avec leur nom, puis il continua à leur parler comme s’ils étaient amis depuis des années. Kao et Thada ne parlèrent pas beaucoup. June était le seul à bavarder.

    Thada et June avaient leur étiquette. Kao était le dernier du groupe. Il était en train d’écrire son nom quand il vit une fille écrire son nom à côté de lui. Elle était grande, habillée intelligemment et semblait masculine. Même les filles la regardaient. Et elle leva les yeux à ce moment là.

    “Kao? As-tu un frère qui s’appelle ‘Ten’?(1)

    “Non, ma sœur s’appelle ‘Gib’. Et toi? Tu es ‘Sandee’. Est-ce que tes frères et sœurs ont tous ‘San’ dans leur nom aussi?”

    Quand Sandee le taquina avec son nom avec un sourire, il le fit avec le sien aussi. Puis ils sortirent tous les deux de la zone d’enregistrement ensemble. June et Thada qui attendaient à l’extérieur vinrent les rejoindre. 

    “Tu seras étonné,” dit Sandee. “J’ai quatre grandes sœurs: Sanseuy, Sanson, Sanruk et Sanwan.”

    Kao, June et Thada avaient l’air de ne pas y croire. Sandee rigola.

    “Ma mère ne nous a pas donné des noms cools?” À chaque fois qu’elle disait les noms de ses sœurs, tout le monde réagissait toujours comme ça. Sandee pensait que c’était amusant. “Nous sommes les sœurs San. ‘Kao’ semble si simple comparé à ça.”

    “Si ‘Kao’ est simple, alors ‘June est incroyablement simple,” dit Kao et il se tourna vers June, puis ils se présentèrent les uns aux autres.

    “Oh! Je vais vous présenter mon ami. Je reviens.”

    Quand Sandee partit chercher son ami, June regarda immédiatement Kao.

    “Tu flirtes avec une fille le premier jour? C’est génial.”

    “Je ne flirte pas. C’est une amie.”

    June était sur le point de parler quand Sandee traîna son ami ici pour les rencontrer. A cet instant, les yeux de Kao s’écarquillèrent. Il était stupéfait, et il était sûr que l’autre personne ressentait la même chose.

    Parce que l’ami que Sandee était sur le point de nous présenter… était Pete, celui qui l’avait pris pour cible!

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    (1) C’est un jeu de mots: Kao veut dire neuf (9) en thaï et Ten veut dire dix (10) en anglais.

     

    Prologue


  • Commentaires

    2
    Lundi 24 Février à 17:45

    Et ba et ba… Le pauvre Kao… Il est courageux, mais pas téméraire hein… Après… Il est pas fou non plus, hein… Qui voudrait se faire battre comme plâtre ??? XD

    Quant à Pete… Pourquoi en venir aux mains ? Genre, une bonne conversation civilisée ça peut être tout aussi bénéfique non ? Enfin apparemment pas pour lui. Après Ren, tu me sembles soit trop naïf de parler avec cette fille soit suicidaire. Genre tu savais pas qu’elle sortait avec Pete ? Et ba et ba…

    J’adore June ! Ce gars est… je sais pas il est trop quoi. Il est génial ! Genre je te connais pas, mais tu es mon ami ! Euh… Ok… XD

    Et là coup de tambour… L’ami de Sandee est Pete… Kao qui croyait que ses années universitaires serait tranquilles haha.

    J’aime beaucoup avoir la possibilité de lire le livre. Car parfois dans la série des choses sont mises de côté .

    Merci pour cette traduction et désolée pour le pavé. J’aime bien écrire mon ressenti quand je lis. J’essayerais de ne pas le refaire à chaque fois. ^^

      • Lundi 24 Février à 20:35

        J'adore tes commentaires, alors n'hésite pas à donner ton ressenti quand tu veux.

        Je suis d'accord avec toi pour tout. C'est exactement ce que j'ai pensé en lisant ce prologue. C'est assez fidèle à la série pour l'instant, mais j'aime avoir la possibilité de connaitre ce qu'ils pensent.

        J'espère que la suite te plaira.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :