• Prologue 2ème partie

    Prologue 2ème partie

     

    Khai ne s’est jamais soucié de quoi que ce soit. Cependant, il y a une chose qu’il apprécie vraiment. A part ses petites-amies, personne ne peut y toucher. C’est son bébé, sa moto KTM 1190 RC8 appelé “Charles”.

    “Allons-nous voir un film aujourd’hui?”

    “Oui!”

    “On y va comment ?”

    “Prends ta voiture? Et moi, je prends Chawee.”

    “Qui est Chawee?”

    “Charles est le surnom de mon bébé. Chawee est son nom complet.”

    “Tu te moques de moi?”

    “Non, je suis sérieux!”

    “Peux-tu m’emmener?”

    “Pas question, cette moto est réservée à mes  femmes, tu comprends?”

    Oui, je comprends…ou  peut-être pas.

    Une fois, Khai m’a dit, “L’amour c’est comme ça, si quelqu’un t’aime vraiment, il viendra à toi.” C’est la raison pour laquelle il n’a jamais dragué personne dans sa vie. Les filles viennent d’elles-même.

    “Ma femme a donné un like.”

    “Elle a liké quoi?”

    “Elle a donné un like à la fille avec qui je discute.”

    “Oups, tu as un message…”

    Mint Supreeya P’, qui est-ce? Pourquoi a-t-elle “liké” chaque photo que tu as postée et a des amis en commun avec toi? 

    Khunpol Krichpirom (Khai) Euh, je ne sais pas qui c’est non plus.

    Conneries. C’est Khai, un parfait menteur.

    C’est un expert en “multi-tâches”. Je pense qu’il n’y a personne dans cette université qui peut le surpasser.

    Dring…!

    “Ok, j’arrive tout de suite.” La sonnerie m’a ramené à la réalité.

    Oui, nous marchons l’un à côté de l’autre maintenant. Encore dix mètres et on aura rejoint le parking où on se séparera.

    “Jan, qu’est-ce qu’il y a?”

    “...”

    “Vraiment? Ne sois pas stupide!”

    “...”

    “Ne cherche pas la dispute, c’est vraiment agaçant.” Et c’est reparti; pourquoi cette scène est-elle si familière? J’ai vu ça tellement de fois. La réaction de Khai est toujours la même…

    Tu me menaces de rompre? Alors rompons! Je ne vais pas te retenir.” Et il raccroche. Maintenant c’est à mon tour de le consoler; comme à chaque fois.

    “Tu… Tu vas bien?”

    “Pas trop bien.” Il semble vraiment déprimé. Pas de problème, je suis là pour toi. Je ne te quitterai pas. S’il n’y a personne à tes côtés, je serai avec toi, je… t’... aime…

    Ding!

    La sonnerie d’un message Line. Non, ne prends pas le téléphone. Merde, s’il te plaît ne prends pas le téléphone.

    “Ohhh, c’est Milk de la Comptabilité…”

    Je pense que mon visage est dix fois plus affreux que celui de Khai maintenant. Je n’ai même pas commencé à le consoler. Ma main repose toujours sur son épaule.

    “Et alors?”

    “J’y réfléchi.”

    “Mais tu viens juste de rompre avec Jan il y a quelques minutes, ne me dis pas…”

    “Non, je n’avais pas prévu de courir deux lièvres à la fois, si c’est ce que tu penses. Je ne pouvais pas sortir avec elle avant. Mais maintenant je peux.”

    “...!”

    “Je dois partir maintenant. Je m’en vais commencer une nouvelle histoire. A demain! Souviens-toi de me prendre des nouilles instantanées saveur tom yum, je t’aime…”

    “Attends une minute, Khai, connard!”

    Je me retrouve tout seul, comme toujours.

    Je ne compte plus le nombre de fois où il m’a laissé seul comme ça. Depuis que j’ai commencé à l’aimer en secret il y a environ trois ans, pas une seule fois il ne s’est tourné pour me regarder. Peut-être parce que je ne lui ai jamais dit que j’étais amoureux de lui? Je ne peux que soigner la douleur engourdissante qui transperce mon cœur.

    Demain, il y aura une nouvelle fille sur sa moto.

    Demain, je continuerai à lui apporter sa nourriture préférée.

    Il ne saura jamais ce que je ressens pour lui.

    Un secret aujourd’hui sera toujours un secret demain. Si je ne veux pas le perdre, alors je ne peux que me taire et l’aimer en secret. Il n’y a rien que je puisse faire maintenant à part traîner les pieds pour récupérer ma voiture.

    Chaque fois que je me sens triste, je me dépêche de retourner dans ma chambre. Je mets des chansons d’amour tristes et je me précipite dans la salle de bain pour une douche froide. Même si je ne pleure pas, mon cœur souffre. Je pose une main contre le mur et utilise l’autre pour ouvrir la douche. Comme dans un clip…

    “Merde! Pas d’eau!!”

    Ça a gâché mon humeur.

    Je prends rapidement une bouteille d’eau minérale du frigo et la verse sur ma tête.

    Merde!

    Foutu Khai, sais-tu combien de bouteilles d’eau minérale j’ai gaspillé? Ce n’est pas bon pour l’environnement du tout!

     

    Prologue 2ème partie


  • Commentaires

    2
    Jeudi 26 Décembre 2019 à 16:17

    Alalalala... A ce que je vois... Kai est autant tête à claque dans le livre que dans la série... XD.. Genre il court pas deux lièvres à la fois... Ba bien sûr... Tu nous prend pour des jambons ou quoi?!!! Je sais pas si à la place de Third j'aurais eu autant de patience avec lui. ^^

    Mais bon on l'aime quand même!

    Merci pour ce deuxième chapitre! Je suis vraiment heureuse de le voir traduit ce livre! Bon courage pour la suite! 

      • Vendredi 27 Décembre 2019 à 11:59

        Merci à toi pour ton commentaire, j'espère que la suite te plaira.

        Et oui, Kai est aussi détestable dans le livre que dans la série. Third est un super-héro pour continuer à l'aimer malgré tout. Mais, comme tu le dis si bien, on l'aime quand même nous aussi.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :