• Prologue 1ère partie

    Prologue 1ère partie

     

    “Bonjour… Je suis Third. C’est bon de vous voir chaque jeudi soir.  Actuellement, il est environ 20h. Beaucoup d’entre vous se demandent pourquoi je semblais être absent dernièrement. Désolé, mes chers fans. J’étais occupé avec mes devoirs pour l’école. Vous pouvez être content d’apprendre que j’ai réussi à finir tous mes devoirs et que maintenant, je suis tout à vous!”

    Merde! La caméra s’est inclinée. Ah… Je suis trop paresseux pour sortir du lit pour l’ajuster. Je vais la laisser telle quelle.

    “Ok, allons-y. Certains de mes juniors m’ont recommandé un film la semaine dernière.”

    Je me suis arrêté pour laisser monter le suspense. Tic, tic, tic…

    “C’est vrai! Le film est <La fille qui n’arrêtait jamais de rire 2>!”

    Hey connard, peux-tu dire quelque chose maintenant? Sinon, ça va être tellement ennuyeux…”

    Peu importe à quel point je lui donne mes instructions, il refuse toujours de se mettre devant la caméra. J’ai continué à partager mon point de vue sur le film.

    “Au départ, je n’étais pas vraiment intéressé par ce film. De plus cette suite est totalement indépendante du premier film. Alors pourquoi faire une putain de suite??? Mais je l’ai finalement regardé, hey, c’était, en fait, assez intéressant! Ce film parle d’une fille qui s’appelle Emmy. Elle a une maladie, quand elle rit, elle ne peut plus s’arrêter. Je pense qu’on pourrait appeler ça le syndrome de la mâchoire verrouillée. De toute façon, je ne vais pas trop vous révéler le scénario, vous devriez vraiment le regarder vous-même. Mais laissez-moi partager certaines de mes répliques préférées dans ce film et sa bande originale…”

    Bla, bla, bla… Et j’ai commencé ma longue critique.

    Vous devez vous demander qui je suis. Je vais le répéter haut et fort au cas où vous ne le sachiez pas encore. Mon nom est Third, un Youtubeur débutant. Bien que je ne sois pas exactement un débutant parce que j’ai commencé cette chaîne depuis presque un an et que j’ai environ 30 000 vues… Je pourrais me considérer comme un influenceur des réseaux sociaux.

    J’adore faire et éditer des vidéos et les mettre en ligne sur YouTube. C’est mon passe-temps favori. Et il y a une personne spéciale qui m’aide pour ce passe-temps, c’est mon ami le plus proche.

    “Hey, j’ai des tas de vues pour ma vidéo précédente…” 

    Bien, si vous me demandez en quoi il m’a aidé jusqu’à présent, il m’a aidé à bien des égards. Mais dernièrement, il s’assoit juste et me regarde débiter dans la vidéo.

    “Seulement 300 vues.”

    “Hein?”

    “Seulement 300 putains de vues, j’ai vérifié il y a 15 minutes.”

    “Il doit y avoir quelque chose qui ne va pas avec YouTube. Tu devrais revérifier!”

    “C’est ce que tu appelles des tas de vues? Je ne devrais pas écouter tes conneries!”

    Merde! Pourquoi a-t-il besoin de vérifier?

    Je pensais qu’il me croirait!

    “Si tu veux que le nombre de vues augmente, tu devrais me rejoindre pour la critique. Le nombre de vues monte en flèche à 10 000 quand tu fais la critique avec moi!” C’est la pure vérité.

    Nous sommes tous les deux étudiants en Art de la Communication, spécialité cinéma. Nous sommes soi-disant les “gars du cinéma”. Je suis en 3ème année maintenant et je peux être un peu occupé avec mes devoirs et mes activités extra-scolaires. Mais peu importe à quel point je suis occupé, il y a toujours une chose pour laquelle moi et mon meilleur ami avons du temps : nous allons au cinéma ensemble. Nous ne quittons pas la salle avant la fin du générique de fin. On adore analyser l’intrigue et échanger nos théories les plus folles après le film.

    Et parce que j’adore partager mes opinions sur un film, j’essaie de prendre le temps de faire des critiques vidéos. Je me demande s’il y a des fans de cinéma qui pensent comme moi. N’est-il pas merveilleux de le découvrir?

    Mais la réalité est cruelle. Mes vidéos génèrent difficilement plus de 1 000 vues. Sauf avec l’apparition spéciale de mon cher ami. Le nombre de vues dépasse les 10 000 à chaque fois que nous faisons la vidéo ensemble.

    “C’est ta chaîne. Tu devrais faire ça toi-même.”

    “Mais si tu fais ça avec moi, le nombre de vues va crever le plafond!”

    “N’essaye pas d’utiliser ma popularité! Ma beauté et mon bon cœur ne sont pas pour toi.”

    Ses mots ont eu l’effet d’une claque.

    Il se tourna soudainement et se précipita dans le couloir. Je pris rapidement mes chaussures et le poursuivis.

    “Alors, dis-moi, ta beauté et ton bon cœur sont faits pour qui?”

    “Pour les femmes!”

    Ouch! Ça fait vraiment mal. Ses mots ont transpercé mon cœur. Ça fait mal. Ça fait très mal.

    “Es-tu libre ce soir? Allons voir un film ensemble?” J’ai changé de sujet.

    “Non, je dîne avec Jan. Tu peux y aller tout seul.”

    Poignardé en plein cœur, encore. Pourquoi ça fait si mal?

    Je déteste le mot “meilleur ami”. J’utilise ce terme pour cacher mes vrais sentiments. Je déteste ce mot et souhaite qu’il n’ait jamais existé. 

    Parce que je suis secrètement amoureux de ce “meilleur ami”.

    Son nom est “Khai”. Il est né le 7 septembre, un jeudi. De quelle année? Je vais passer ça. Mais une chose est sûre, il va mourir cette année. Parce que je veux le tuer maintenant!!

    Khai est un gars étrange. Il a beaucoup d’habitudes bizarres. Par exemple, il doit manger à midi pile. Il a l’horloge biologique la plus précise de ce vaste monde dans son estomac.

    “Hey boss, vous savez ce que je veux.”

    “Khai, tu dois attendre. Il y a beaucoup de clients avant toi aujourd’hui.”

    “Mon estomac gargouille. Il est déjà midi”

    “Alors va manger ailleurs. C’est pas correct de couper la file d’attente”

    “Donnez-moi ce que vous avez! Il faut que je mange maintenant!

    “Euh…”

    “N’importe quoi fera l’affaire, s’il vous plaît…”

    “Hui, peux-tu lui donner du riz avec de la sauce de poisson?”

    “Boss, est-ce que ça ira? Khai a mangé ça ces deux dernières semaines…”

    Khai ne s’est jamais plaint de toujours manger la même chose. Il se sentait juste chanceux d’avoir quelque chose à manger à midi pile.

    Pour être honnête, j’ai peu peur qu’il meurt d’une maladie rénale et pas de vieillesse avec moi .

    Khai est très populaire à l’université. Même s’il n’y a aucune statistique officielle pour le prouver, il y a des rumeurs comme quoi il a eu une petite-amie dans chaque faculté. C’est sûrement dû à son apparence d’oppa coréen.

    “Hey, as-tu déjà compté le nombre de petites-amies que tu as eu?”

    “Non, il y en a trop.”

    “Tu ne t’en souviens pas du tout?”

    “Third, pourquoi es-tu si curieux à propos de mes petites-amies?”

    “Aow, Je n’ai pas le droit de savoir en tant que meilleur ami?”

    “Je ne m’en souviens pas.”

    “Alors, faisons ça faculté par faculté. Peut-être que ça te reviendra?”

    Le fait est que le nombre actuel est plus important que ce dont il peut se souvenir. Il pouvait en voir plusieurs en même temps.

    “Ok, essayons.”

    “Administration des affaires.”

    “Il y en a eu 3, ma préférée est Noina.”

    “Architecture?”

    “Earth, bon style vestimentaire, mais trop collante.”

    “Éducation?”

    “L’étoile de cette faculté, Poy.”

    “Agriculture?”

    “L’étoile de l’année dernière.”

    Putain, est-ce qu’il collectionne les étoiles des facultés pour le fun?

    “Et pour la faculté de médecine? De dentiste? Science de la santé?”

    “Uh huh.”

    “Qu’est-ce que ça veut dire?”

    “Yep, je les ai toutes essayées.”

    “Connard! Tu l’as fait avec l’étoile de chaque faculté?!!?”

    “Tiens, il y a une faculté que je n’ai pas essayée.”

    “Laquelle?” J’ai demandé. C’est mon dernier espoir. J’espère qu’il n’est pas aussi immoral que je le pensais…

    “Art de la communication. Parce que j’ai pour principe de ne jamais sortir avec mes amis. Tu comprends?”

    Il m’a souri alors que je recevais un coup en même temps. Qu’est ce que tu veux que je comprenne? Que peu importe à quel point je t’aime, je ne pourrais jamais te le dire? Mon cœur me fait mal. Mais, il n’y a rien que je puisse faire. J’ai hoché la tête. Je comprends maintenant et mes larmes aussi.

     

    Prologue 1ère partie


  • Commentaires

    8
    Mercredi 18 Décembre 2019 à 13:56

    Merci pour ce premier chapitre ! j'ai tellement attendu ce roman ! *_*

      • Mercredi 18 Décembre 2019 à 22:56

        De rien. J'espère que ça te plaira.

    7
    Vendredi 13 Décembre 2019 à 21:58

    j'ai bien aimé la série ! Hâte de lire le roman ^^ merci de le traduire :)

      • Mercredi 18 Décembre 2019 à 22:55

        De rien. J'espère que ça te plaira autant que la série, voire même plus.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Vendredi 13 Décembre 2019 à 14:26

    Wahou! Merci pour ce chapitre. Au début je me suis dit : Attend d'en avoir 4/5 sous le coude mais... Ba c'était juste pas possible! J'ai adoré la série avec Off/Gun! Un vrai coup de coeur! 

    Je suis tellement contente de le voir traduit ce livre! Merci beaucoup! Et bon courage pour la suite! 

      • Vendredi 13 Décembre 2019 à 20:38

        De rien. Pour moi aussi c'est un vrai coup de cœur cette série.

        J'espère que tu aimeras autant le roman que la série.

        A bientôt pour la suite.

    5
    Jeudi 12 Décembre 2019 à 20:40

    Bon, j'ai finalement craqué et lu ce 1er chapitre de cette magnifique série qui est un de mes coups de coeurs 2019 ! he Merci pour la traduction !!! cool

      • Jeudi 12 Décembre 2019 à 22:02

        Mais de rien. C'est un vrai coup de cœur. J'ai vraiment adoré cette série et je suis très contente d'avoir la chance de traduire le roman. J'espère que la suite te plaira.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :