• EPILOGUE

    EPILOGUE

    DEUX SEMAINES PLUS TARD

    BLUE SKY CAFE

     

    L’incident survenu au café avait fait l’objet d’un article dans un journal. Joey, Ton et les autres n’avaient pas seulement été condamnés par la loi mais aussi par la société. Ils avaient été critiqués sur des sites et des pages populaires et même sur Twitter. Quant à Sun, il reçut la sympathie et le soutien de la part de tout le monde. 

     

    Le café fut réparé rapidement. De nombreux clients étaient venus les soutenir. Au bout d’une semaine, l’incident commença à se calmer puis tout finit par rentrer dans l’ordre. Cependant, le café était toujours aussi plein qu’avant. Joey, Ton et les autres avaient été condamné à quelques années de prison, car en plus d’être violents ils étaient impliqués dans la drogue.

     

    Le jour de l’incident, la police avait pu se rendre rapidement sur les lieux pour les sauver. Pete et Kao étaient également arrivés après avoir reçu un appel de Mork pour leur demander de l’aide. Mork leur avait demandé d’appeler la police et d’aller au café le plus vite possible, il craignait qu’elle n’arrive pas assez vite. Heureusement, cette fois-ci, Pete et Kao s’étaient également rendus au café. 

     

    “Vous étiez superbes !”

     

    Après avoir soigné ses blessures et témoigné auprès de la police, Rain félicita Pete et Kao pour être entrés sur les lieux sans être blessés. Mork vit, grâce à cet incident, le vrai coeur du couple alors qu’avant ils se connaissaient à peine, aujourd’hui ils étaient beaucoup plus proches. 

     

    Comme le café avait été détruit et que l’autre partie n’allait pas payer les frais de compensation, Sun peinait à réparer le café. Il avait dû planifier davantage et réfléchir à une assurance, la première fois il n’avait pas été assez prudent. Mais qui aurait pu pensé que le café aurait été détruit deux fois en un an ?

     

    “Comment ça se passe ?” saluèrent Pete et Kao en entrant dans le café le samedi après-midi.

     

    Même si la situation de Sun s’était améliorée, ils se sentaient encore désolés.

     

    “Ça semble aller maintenant. Mais je pense qu’il faudra du temps et du matériel pour le réparer.” 

     

    Pete se mit à rire. 

     

    “On a pris une assurance.” dit Rain.

     

    “Je dois voir quel crédit tu accorderais à ces salauds qui se pointent toujours.” plaisanta Pete.

     

    “Pete a raison, prenons un grand crédit et finissons-en avec ce problème.” dit Rain avec l’appui de Kao. 

     

    Sun pensait aussi que la destruction du café pouvait être une chance de repartir à zéro. 

     

    “Oui ! Ce jour-là, c’était l’anniversaire de Mork. C’était une grande fête...” dit Rain avec sarcasme.

     

    “Je suis presque mort.” répondit Mork. 

     

    Le jour de l’incident, Mork n’avait pas osé affronter ses parents. Ils avaient été très en colère en découvrant les méfaits de Ton, en voyant ses parents inquiets, Mork n’avait pu s'empêcher de se sentir coupable. 

     

    Il leur avait promis qu’il essaierait de rester en dehors des problèmes, de ne plus faire peur à ses parents et de ne plus les faire souffrir. Il était déterminé à le faire. Mork comprenait lentement la signification des mots de Sun, même s’il n’avait pas commencé le combat, celui-ci pouvait être sans fin car il ne savait pas quel genre de personne était l’adversaire. Avec Ton, cette histoire n’avait commencé qu’à cause d’un numéro de téléphone. Mork ne voulait plus s’impliquer dans ce genre de situation. Il ne voulait pas voir ses proches souffrir et s’inquiéter pour lui.

     

    “Mais je dois féliciter Pete et Kao pour avoir envoyé de l’aide à temps.” dit honnêtement Sun avant de se tourner vers Mork. “Nous devrions aussi féliciter Mork qui n’a pas résolu le problème tout seul.”

     

    “Les humains devraient s’améliorer, sinon un vieil homme s'énerverait pour ne pas avoir utilisé son cerveau.” Mork leva les sourcils sur le “vieil homme” pour se moquer de lui. 

     

    “C’est fini maintenant. Il semble que la malchance ait disparu.” dit Pete.

     

    “Mais s’il doit y avoir troisième fois, je pense que ce serait grave.”

     

    Les suggestions de Pete et Kao firent rire tout le monde mais avec un point de vérité. Si Sun était encore malchanceux alors il valait mieux qu’il déplace le café à un autre endroit. 

     

    CETTE NUIT LA

     

     

    Rain avait un rendez-vous avec Manao pour aller voir un film. Mork et Sun avaient eu le temps de se rencontrer en privé après la fermeture du café et le retour du personnel. Aujourd’hui, Sun avait demandé à Mork de rester et de dîner ensemble. 

    Le café était l’entreprise bien-aimée de Sun, il avait été construit avec sa sueur et était le point de départ de sa relation avec Mork. Il avait commencé à avoir des sentiments pour Mork depuis qu’il l’avait sauvé, lorsque le café avait été détruit la première fois.

    Il allait demander à Mork de lui donner de l’amour ce soir. 

     

    “Tout va bien? Tu es inhabituellement silencieux.” demanda Mork. 

     

    Aujourd’hui, Sun lui prépara personnellement un steak et décora le café dans une atmosphère romantique qui lui fit sentir que quelque chose de spécial allait se passer ce soir. Cependant, il n’était pas timide ou gêné car il s’était déjà habitué à Sun.

     

    “Je pensais.”

     

    Sun se souvenait de tout ce qui s’était passé. Il ne connaissait pas Mork aussi bien que Kao, mais ses sentiments pour le jeune homme étaient si profonds que Sun eut le courage d’avouer qu’il l’aimait de tout son coeur. 

     

    En moins d’un an, ils avaient traversé beaucoup de mauvaises choses ensemble, chaque fois, Mork était à ses côtés, même s’ils ne s’appréciaient pas auparavant. 

    Le café qui avait été une nouvelle fois endommagé, fut rénové mais avec de grand besoin monétaire. Donc Mork avait aidé aux réparations des chaises, des tables, de la peinture, il le faisait sans se plaindre. Chaque fois qu’il était fatigué, Sun l’encourageait, même si ce n’était pas des mots doux ou gentils, il se souciait vraiment du jeune homme. 

     

    Aujourd’hui, Sun s’était promis de ne pas perdre Mork.

     

    “Tu te souviens qu’avant ton anniversaire, je t’ai demandé d’être avec moi.”

     

    “Ah..alors as-tu réfléchi à tout ça. Je m’en souviens.” répondit Mork calmement comme si de rien n’était. Il n’était pas timide, c’était la personnalité de Mork.

     

    “Bien que ce soit un peu tard, je peux comprendre. Tu es blessé, le café est détruit, alors qui penserait à ça dans un moment pareil.” dit Mork. Il pensait que c’était une bonne chose que Sun donne la priorité au café.

     

    Sun était adulte, il ne devait pas se concentrer que sur sa vie amoureuse jusqu’à oublier le monde. 

     

    “Tu es très compréhensif.”

     

    “Ce n’est pas bien ? Ou tu veux que je me défende ?”

     

    “C’est bon, très bien. Si tu as des difficultés, je ne sais pas ce que je ferais.”

     

    “Alors ne pleure pas plus tard.”

     

    “Ohh! Essaies-tu de me faire peur?”

     

    “Non, pas du tout. En fait, j’étais désolé de ce qu’il s’est passé ce jour-là. Si ce n’était pas mon impatience et mes ennuis avec Ton, il ne serait pas venu détruire ton café et vous blesser…. Je suis désolé.”

     

    “Ce n’est pas ta faute. Les gens comme eux ont simplement une mentalité différente de celle des autres. C’est peut-être nous qui les avons trouvés. Mais tout cela n’est pas mauvais, au moins je peux voir à quel point tu es bon pour Rain et moi. Merci d’être toujours là.”

     

    “Je te remercie de me faire des discours tout le temps. Mais je pense qu’il vaut mieux moins parler.”

     

    “Ce gamin !”

     

    Sun était presque touché par les paroles de Mork avant que celui-ci ne le taquine. 

     

    “Je ne fais que plaisanter.” déclara Mork. 

     

    “Hum..alors, allons-nous commencer à en savoir plus l’un sur l’autre ?” demanda Sun en souriant doucement alors qu’il tenait la main de Mork sur la table. “En fait, j’avais prévu de te demander ça pour ton anniversaire. Mais vu ce qu’il s’est passé... Après, j’étais occupé au café donc je n’ai pas pu trouver le bon moment pour cela. Je pense que deux semaines de retard devraient suffire non?”

     

    “Oui.” répondit Mork en souriant en retour à Sun.

     

    “Alors tu es d’accord n’est-ce pas?”

     

    “Oui.”

     

    “Tu acceptes si facilement?”

     

    “Le café était détruit et j’ai même été battu, ce n’est certainement pas facile… Cet amour est changé par un bain de sang.” 

     

    Ils rirent en coeur en se rappelant l’incident. Leur accord pour officialiser leur relation de couple ne fut pas douce et se déroula dans une atmosphère solennelle, mais la joie et le bonheur remplissaient leur coeur. Rencontrer quelqu’un qui pouvait nous faire ressentir un tel bonheur et une telle chaleur n’était pas vraiment facile à trouver.

     

    EPILOGUE


  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Juillet à 05:06

    Aww cette fin !! Merci beaucoup pour la traduction T_T <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :