• Chapitre Spécial : Solo Partie 2

    Chapitre Spécial : Solo Partie 2

    [Tu dois venir, So.]

    La voix du senior à l’autre bout de la ligne poussa celui qui avait le titre de Lune à soupirer profondément.

    "Je ne veux pas y aller."

    Ne pas y aller signifiait ne pas y aller. Solo l’avait dit et s’il acceptait maintenant, il se sentirait mal après. Là, il se sentait tellement somnolent et de mauvaise humeur, donc ne pas y aller signifiait ne pas y aller.

    Je vais aller me coucher !

    [Ai'Gui viendra aussi.]

    "Je vais d'abord changer mes vêtements."

    [C'est rapide. Rendez-vous plus tard à 20h au bar de l'oncle Bor.] 

    "Umm."

    Guitare était une exception parmi toutes les autres choses.

    Il n’aimait pas l’endroit car c’était très bruyant, mais il traîna son corps à l’intérieur et traversa la foule. Il était tellement ennuyé d’être regardé comme ça, qu’il voulait juste rentrer chez lui, mais la raison pour laquelle il était venu ici, le fit rester. Il devait garder ça à l’esprit alors qu’il se forçait à entrer, même s’il se sentait fatigué et somnolent.

    "Hey !" La voix forte vint d’une longue table où beaucoup de personnes étaient installées et l’une d’elle était le senior qui lui avait demandé de venir ici.

    "Prends un verre. Gui arrivera dans un instant."

    Il prit un verre d’alcool avant d’aller s'asseoir dans un coin sombre, il utilisa alors son téléphone.

    Gui Jirayu: J’arrive :).

    Il avait presque pensé qu’on l’avait trompé à ce sujet...

    Accidentellement, il posa sa tête contre le poteau et s’endormit.

    On disait que si l’on était beaucoup observé, alors on le sentait, mais quand il ouvrit les yeux, il fut choqué par le regard de la personne qu’il attendait et qui tendit la main pour lui saisir le bras.

    "... Ne te frotte pas les yeux."

    "Ça fait mal."

    "Regarde P’ ... lave ton visage. Ne te frotte pas les yeux comme ça."

    Puisque l’autre refusait de sourire, il ne put que lui jeter un coup d’œil et lui dire qu’il allait partir.

    Il ne voulait pas se faire gronder, il voulait le voir sourire… mais il était content que l’autre s’inquiète pour lui.

    "Si ça fait mal, ferme tes yeux pendant un moment." Enfin, l'autre homme sourit comme toujours.

    Il tira la main qui n'était pas douce à cause de son travail difficile et la posa sur sa joue. Il ne pouvait pas le nier, la chaleur qui s’en dégageait était vraiment agréable.

    "Euh ... ça ne fait plus mal."

    Après cela, Guitare lui proposa de rentrer, mais quand les seniors s’en plaignirent à Guitare, il se sentit irrité. Probablement parce qu’il était fatigué, alors écouter leurs paroles lui donnait envie de se battre.

    Sauf pour la voix de Guitare.

    Ensuite, il conduisit jusqu’à la maison, cela lui demanda beaucoup d’énergie. Heureusement, qu’il lui restait encore un peu de force.

    Hum ...  Il sembla oublier de déposer Guitare chez lui.

    "Bientôt, P’ rentrera. Nous devons nous dépêcher ..."

    Il se sentit un peu coupable de taquiner l’autre homme en faisant semblant de dormir, laissant ainsi Guitare le porter à l’étage. Honnêtement, au début, il ne pensait pas faire ça, mais à la fin, il utilisa la méthode la plus simple.

    "Monsieur..."

    Il n’était pas sûr du nombre de personnes qui étaient venues pour l’aider à le soutenir, mais quand il comprit que Guitare était toujours à côté de lui, il arrêta de réfléchir...

    Essayez de ne pas venir l’aider et vous serez viré.

    Cet immeuble appartenait à l’entreprise de son père et avait été construit il y a longtemps. C’était le premier bâtiment qui avait été construit avant qu’ils ne déménagent à l’étranger. C’était donc l’une de leurs rares propriétés qui existaient en Thaïlande… mais il semblait que son père allait bien y étendre son entreprise.

    Cela signifiait que mon père ... allait bientôt revenir ici.

    Il regarda secrètement Guitare qui allait et venait. À la fin, il dut dire quelque chose pour que l'autre homme arrête de marcher.

    "Froid..."

    "P n'ose pas entrer dans ta chambre. Maintenant lève-toi et va dormir dans ton lit."

    Probablement parce que, plus tôt, le personnel avait refusé d’entrer dans sa chambre, Guitare avait dû penser que cette pièce était un endroit privé… ce qui était vrai. Il n’aimait pas que n’importe qui entre dans son espace privé.

    Mais bien sûr, Guitare faisait exception.

    "Guitare peut aller à l'intérieur ..."

    Habituellement, il n’aimait pas qu’on le touche, mais chaque fois que Guitare lui caressait la tête, il se sentait si bien qu’il voulait que cela dure longtemps. Il pouvait encore sentir la chaleur de sa paume. Guitare était comme toujours une personne gentille et douce… à cause de cela, il voulait garder cette gentillesse juste pour lui et c’était probablement correct de le faire.

    "Dors ici..."

    Il ne savait pas ce qu’il s’était passé quand il dormait, mais il se réveilla au milieu de la nuit parce que la main de l’autre homme n’était plus là. Son coeur battait à tout rompre et il se sentait plus frustré que jamais car il s’inquiétait pour la personne absente, il avait peur qu’il ne soit parti, mais il s'avéra que Guitare était assit sur son canapé préféré.

    Après s’être allongé et avoir posé sa tête sur ses genoux, Guitare n’eut pas peur de lui caresser la tête et il se sentit plus satisfait. La mauvaise humeur qu’il avait ressentit un peu plus tôt disparut presque immédiatement.

    Pour être honnête, à cet instant, il ne se souvenait de rien, parce que les genoux de Guitare étaient comme un anesthésiant... c'était tellement chaud et confortable. Et puis il mordit inconsciemment le doigt de Guitare parce qu’il sentait aussi bon qu’un bonbon.

    "Si tu ne dors pas, alors lève-toi et assieds-toi correctement.”

    Pas moyen...

    Au bout d’un moment, alors qu’il avait dit un peu plus tôt ne pas pouvoir dormir, le propriétaire des genoux se pencha, avant de s’endormir.

    "Bonne nuit, Guitare ..."

    Il saisit la main de l'autre homme et la tint doucement avant de s'endormir de l'autre côté du lit.

    Guitare était une personne douce ... si douce et gentille qu'il voulait le garder pour lui seul. 

    Habituellement, il ne se souciait pas vraiment de lui-même, mais depuis que Guitare était entré dans sa vie, il s’était occupé de lui pour presque tout. En essuyant ses cheveux, en lui faisant porter des vêtements, en le grondant… mais la personne qui le grondait faisait tout.

    Mignon...

    Il n’avait jamais dit que Guitare faisait des plats bons et délicieux. La cuisine de Guitare était la même que celle que sa mère lui faisait manger avant son décès.

    Guitare lui devenait indispensable…

    De plus en plus chaque jour.

    ---------------------------------------------------------

    Voir la personne qu'il voulait rencontrer chaque jour rendait le déplacement significatif. Il s'asseyait et regardait l'employé dans le café dont le visage souriait toujours et qui pouvait rendre les autres heureux. Mais quand cette personne se retournait pour lui sourire… Il avait l’impression que c’était un sourire différent des autres.

    C’était un sourire qui n’était donné qu’à une seule personne… et qui le rendait heureux.

    "Tourne un peu à gauche." Il soupira avant de suivre les instructions du photographe. Si ça n’avait pas été un travail qu’il devait faire, il serait déjà allé chercher Guitare.

    Son corps était mouillé et froid, il ne savait pas quoi faire, car les photos et les vidéos ne fonctionnaient pas bien.

    "Reviens demain. Maintenant tu peux partir."

    "N'Solo, laisse P’ te ramener."

    Il regarda la senior qui avait versé de l’eau sur son corps, mais il détourna ensuite le regard avant de s’éloigner pour quitter immédiatement les lieux. Il avait su que les choses seraient difficiles dès qu’il était entré dans le studio. Il n’aimait pas que les gens soient si proches et le touchent. Et cette femme avait fait tout ce qu’il n’aimait pas. Il tenta de s’échapper plusieurs fois, mais échoua à chaque fois, jusqu’à ce qu’un senior le traîne dehors.

    Il n’était pas une personne gentille. Si cela dépassait ses limites et qu’il ne pouvait plus contrôler ses émotions, il ne viendrait plus et serait absent. Il le savait et il essaya de rester calme.

    Il ne savait pas combien de temps il pourrait supporter ce froid…

    Mais honnêtement, il devait se sentir reconnaissant, parce que même si c’était une mauvaise choses, il y en avait eut de bonnes aussi…

    Guitare était inquiet pour lui, il était prêt à dormir avec lui… et il pouvait voir Guitare rougir.

    Parce que, comme l’autre homme souriait toujours, il était difficile de savoir quels étaient ses émotions et ses sentiments et même quand il était en colère ou l’avait grondé, il avait toujours l’air… mignon.

    Mais cette fois, le rougissement de Guitare était si évident, qu’il voulait le taquiner.

    "... ça devient rouge (rougissant)."

    L’autre homme lui poussa doucement la tête…

    Après lui avoir raconté ce qui s’était passé avec les seniors, Guitare, qui souriait toujours, montra son irritabilité et ne sourit plus.

    ♫ Je voulais me rendre accro. Tu n’as besoin d'aller nulle part. Peu importe ce que tu veux faire; Faisons-le ensemble. ♫

    ♫ Chaque souffle. ♫

    ♫ Tout mon temps ... ♫

    Parce qu’il ne savait pas comment le dire, il laissa la chanson parler à sa place avant de bouger ses lèvres sans qu’aucun son ne sorte pour dire à l’autre homme de sourire.

    “Souris.”

    Guitare sourit alors largement, jusqu’à ce que ses yeux se ferment presque, il rit doucement puis le fixa et resta silencieux pour transmettre ses sentiments à l’autre homme.

    ♫.. voudrais le passer avec toi. ♫

    Il voulait être proche de lui tout le temps. 

    -----------------------------------------

    Le lendemain, Guitare vint au studio et était en colère pour lui. Lorsque cet homme sarcastique blâma Guitare, il ne put rien dire et garda tout pour lui, parce que Guitare lui envoya un regard d’avertissement pour lui interdire d’intervenir.

    Si cet homme sarcastique n’interférait plus avec Guitare, il laisserait tomber.

    Il n’avait jamais vu ce côté de Guitare avant, lui qui était toujours souriant ou juste silencieux. Il ne criait pas ou n’était pas grossier, mais ses yeux était si effrayant.    

    Guitare était en colère pour lui ...

    La session d'interview avec Guitar fut différente. Son visage souriant l’encourageait et le faisait se sentir bien, tout en lui donnant envie de bien faire.

    "Et pour finir, que voudrais-tu dire à ceux qui regardent la vidéo ?”

    "Je vous remercie."

    Merci de t'être mis en colère et merci .... d'être entré dans ma vie. 

    En retournant à la voiture, il avait mal à la tête, probablement parce qu’il venait d’arriver de l’étranger et qu’il n’était pas encore habitué au climat thaïlandais. En plus, il avait été trempé pendant des heures, il n’était donc pas étrange qu’il ne se sente pas bien. Mais chaque fois qu’il ne se sentait pas loin de défaillir, une main chaude le soutenait. Finalement, il s’assit sur un banc et sa tête pencha contre le corps de Guitare.

    Il n’était pas en mesure de s’équilibrer, mais il pensa que si cela pouvait le rapprocher plus qu’avant de l’autre homme.... alors être malade n’était pas si mal que ça.

    Il eut vaguement l’impression d’avoir entendu la voix de son ami dans sa tête, mais il n’arrivait pas à comprendre quel était le sujet de conversation à cause de son mal de tête. Pourtant, quand il entendit qu’ils parlaient de l’évènement sur la plage, il regarda Guitare.

    Ils devaient y aller ensemble. Si Guitare n’y allait pas, alors ça n’avait aucun sens…

    Après cela, il ne se souvenait plus de rien, il ne se rappelait même pas comment il était arrivé chez lui, mais il était agacé par ses deux amis qui refusaient de partir.

    Je veux rester seulement avec Guitare...

    Guitare lui demanda d’aller dans sa chambre, mais il refusa, car il voulait passer tout son temps près de l’autre homme et puis ses amis...

    "Je ne veux pas que P’ soit avec eux."

    Je ne savais pas quel genre de bêtises ils allaient dire à Guitare. Juste dépêchez-vous de rentrer chez vous !

    ---------------------------------------------

    Je ne veux pas manger, je veux juste dormir et enlacer Guitare. 

    "So ..." La voix douce de Guitare rendait les autres choses insignifiantes. Même la couverture qui était enroulée autour de son corps ne sentait rien, "S'il te plait na ..."

    À la fin, il mangea et prit son médicament, mais il eut des ennuis avec Guitare, parce qu’il avait jeté les clés au visage de Jedi.

    Il l’avait agacé en premier… et il aimait regarder Guitare.

    -------------------------------------------------

    Ils savaient tous les deux qu’il ne se sentait pas bien, mais il voulait serrer Guitare dans ses bras. A la fin, il ne résista pas à l’envie de tirer l’autre homme pour l’étreindre.

    "Si P’ ne se sent pas bien, alors je m'occuperai de P’ moi-même."

    -------------------------------------------------

    Le lendemain matin, Guitare s’occupait toujours de lui, il n’aurait jamais imaginé auparavant qu’il se sentirait si heureux d’être malade un jour.

    “Tu dois prendre soin de toi, même si tu travailles dur, ne te néglige jamais. Nous devons nous aimer nous-même, tu comprends ?”

    Il sourit et eut l’impression que son coeur grossissait en entendant ces mots, des mots que personne ne lui avait jamais dit auparavant.

    “Guitare, tu es le premier à me dire ça.”

    “Donc, tu dois m’écouter, prends soin de toi, ne travaille pas trop. Répète pendant la journée, mais tu dois toujours trouver le temps de manger. Ensuite, repose toi la nuit. Ne continue pas à répéter jusqu’à ce que tu n’aies plus assez de temps pour te reposer..."

    Combien de fois l'as-tu dit ... Guitare est tellement mignon. 

    ------------------------------------------------

    Guitare prit son téléphone et sembla vouloir rentrer chez lui. Solo ne savait pas quoi faire, car il ne voulait pas que l’autre homme parte.

    “Guitare… reste encore ici, et je te ramènerai chez toi demain.” Il lui lança un regard suppliant ce qui l’adoucit.

    “Non…”

    “Oui.”

    “...”

    Mignon...

    -------------------------------------------------------

    Guitare lui raconta son histoire, le visage toujours souriant. Il avait l’air heureux et semblait fier de Mae Yai, mais en même temps, il y avait de la tristesse dans ses yeux.

    "Un jour, nous irons ensemble ..."

    "Aller où?"

    "Aller voir la mère de Guitare."

    "Pourquoi voudrais-tu aller voir ma mère?"

    "Je veux la rencontrer..."

    Il tendit les mains pour toucher les joues de l’autre homme qui tendit la tête et ferma les yeux. Guitare n’avait pas réalisé qu’il y avait des larmes qui y coulaient.

    "Je voudrais savoir comment elle est ..."

    Il déplaça sa main pour essuyer les larmes et s'arrêta sur les lèvres. Guitare ouvrit les yeux et le regarda avec douceur… ses yeux reflétaient les mêmes sentiments que lui.

    "Comment Guitare peut être une personne si douce ?"

    Leurs fronts et leurs nez se touchèrent avant qu’il ne presse ses lèvres sur son doigt qui était posé sur les lèvres de l’autre.

    Même s’il ne pouvait pas transmettre tous ses sentiments parce qu’il n’avait toujours aucun droit.

    Mais pour l’instant, il savait que ça suffisait.

    Je serai juste à côté de toi... et je ne te laisserai jamais partir.

     

    Chapitre Spécial : Solo Partie 2


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :