• CHAPITRE SPECIAL 1

    CHAPITRE SPECIAL 1

    UN AN PLUS TARD

     

    “Tu fêtes ton anniversaire avec tes amis avant de le fêter avec moi.” dit Sun en ralentissant la voiture en arrivant près de l’entrée d’un bar de Thong Lor. Aujourd’hui, Mork organisait une fête d’anniversaire avec ses amis du lycée, Sun l’y emmenait. 

     

    “L’année dernière j’ai fait une grande fête pour toi.”

     

    “Oui, on a failli mourir.” 

     

    L’officialisation leur couple avait surpris les amis de Mork, Pete et Kao mais pas Rain, car il avait pu sentir le changement. La seule fois où il avait été surpris, était lorsqu’il avait accidentellement vu son frère et son meilleur ami s’embrasser pour la première fois. 

     

    Il avait été surpris entre autre parce que Mork était fort et génial dans une bagarre et Sun n’avait jamais eu d’amant masculin auparavant. Sun était même tombé amoureux d’une femme, Rain ne se doutait pas de leurs sentiments. 

     

    Malgré l’officialisation, Sun et Mork ne montraient pas leur relation en public. Ils se comportaient comme d’habitude, mais ne niaient pas leur relation quand on leur posait la question. Tous les jours, le matin et après l’école, les deux amis venaient aider. Ils allaient rarement faire la fête ou causer des problèmes, sinon Sun les aurait engueuler jusqu’à ce qu’ils s'excusent. Avant, Mork explosait et se disputait, mais maintenant il se contentait d’écouter docilement Sun. 

     

    En venant tous les jours au café, Rain et Mork amenaient plus de clientes. De plus, Rain avait lu que de nombreuses personnes considéraient le Blue Sky Café comme un point de repère où tout le monde devrait aller. En plus de vendre du café et de délicieux gâteaux, le personnel était très beau. Pour l’instant, le café pouvait être considéré comme ayant du succès. 

     

    Quant à la vie amoureuse de Rain, après s’être inquiété et avoir activement poursuivi Manao pendant des mois, elle avait finalement accepté d’être sa petite amie. Maintenant, ils sortaient ensemble et étaient très mignons. 

     

    “Mes amis te respectent beaucoup, P’Sun, c’est pourquoi on le fête maintenant pour que tu puisses le fêter avec moi le vrai jour.” expliqua Mork qui organisait sa fête ce soir alors que c’était demain. Ses amis voulaient qu’il le fête en privé avec Sun.

     

    Alors qu’ils étaient en train d’apprendre à se connaître, Mork avait demandé un jour à Sun ce qu’il aimait chez lui car il n’était pas son type idéal. Il se battait beaucoup avec les gens, son studio était normal, sa personnalité était rude et la seule bonne chose en lui était son visage.

     

    Sun avait répondu qu’il aimait Mork comme Mork lui-même. 

     

    Au début, Mork avait pensé que peut-être, Sun voulait contrôler un enfant têtu comme lui qui refusait de lui obéir. Mais comme ils se connaissaient, passaient plus de temps ensemble et se comprenaient, Sun lui avait fait comprendre qu’il l’aimait vraiment. Sinon il n’aurait pas décidé de le présenter à son père qui travaillait à l’étranger. 

    Sun avait également demandé à Mork de le présenter à sa famille. Mork était si heureux et satisfait que ses parents avaient accepté Sun avec joie. Sans compter qu’ils faisaient confiance à Sun pour lui en apprendre davantage, il était encore un enfant têtu et malicieux. Aujourd’hui, Sun était devenu un fils aimant pour ses parents plus qu’il ne l’était.

     

    Après avoir traversé de mauvaises choses, sa vie était devenue paisible. Cela pouvait sembler ennuyeux mais Mork était heureux d’avoir Sun à ses côtés. Il savait que Sun était également heureux de vivre avec lui tous les jours. 

     

    “Remercie tes amis pour moi.” sourit Sun.

     

    “Cela signifie que pour mon anniversaire, tu as prévu une fête?” 

     

    “Oui, samedi. Le matin, j’avais prévu de faire du mérite avec le moine chez toi et rester pour le déjeuner avec tes parents. Dans l’après-midi, je reviendrai pour organiser une petite fête à la maison pour nous deux. Est-ce que ça te convient?”

     

    “Et Rain?”

     

    “Jette-le à Manao pour un jour afin de te débarrasser de lui.” répondit Sun en souriant. 

     

    En fait, il n'était pas nécessaire de le chasser parce qu’il était avec sa chérie presque tous les jours. “Puis, tard dans la nuit, on va célébrer ton anniversaire dans la chambre.”

     

    “Tu ne peux pas, s’il te plaît, penser à autre chose?” grimaça Mork d’agacement. Sun se contenta de rire et ignora le regarde de dégoût de Mork. 

     

    “Alors à quelle heure dois-je venir te chercher?” demanda Sun en changeant de sujet.

     

    “En fait, je peux revenir en taxi. Tu n’auras pas à revenir en voiture.”

     

    “C’est bon, je viendrai te chercher.”

     

    “Mais je ne veux pas que tu rentres chez toi en voiture et que tu reviennes ensuite ici. C’est une perte de temps.”

     

    “Conduire pour aller chercher mon mec n’est pas une perte de temps pour moi.”

     

    “Ok, alors c’est à toi de jouer.” répondit Mork qui ne pouvait plus refuser.

     

    “En bref, vas-tu finir tard?”

     

    “Probablement pas. Peut-être vers minuit.”

     

    “Minuit ça va.”

     

    “Tu m’imposes un couvre feu? Je ne suis plus un enfant...”

     

    “Mais tu vas me manquer.”

     

    “N’importe quoi, nous ne sommes pas si loin.” dit Mork timidement. “Mais je ne t’ai pas appelé au milieu de la nuit pour venir me chercher, alors tu devrais d’abord aller dormir.”

     

    “Tu me forces à rester à la maison, à manger et à dormir seul?”

     

    “Quoi ?! Normalement, tu ne rentres pas chez toi pour y dormir tous les jours? N’agis pas comme si tu ne dormais jamais seul.”

     

    “Eh bien, j’attendrai quand même.”

     

    “N’es-tu pas un peu trop présent aujourd’hui?”

     

    “Ce soir je vais attendre de manger du Mork avant de m’endormir.” dit Sun en regardant sérieusement Mork dans les yeux, avant de sourire méchamment. “Tu n’es pas venu dormir chez moi depuis plusieurs nuits maintenant. Alors je veux une compensation ce soir.”

     

    “Cette chose n’est pas quelque chose qu’on devrait faire tous les jours.” répondit à nouveau Mork.

     

    Il avait beaucoup étudié ces derniers jours. Sa tête était pleine de devoirs et de rapports. A cause de cela, il n’avait pas pu dormir chez Sun. Quand ils en avaient parlé, Sun avait dit que c’était bon. Il avait même félicité Sun pour sa compréhension et son caractère raisonnable. Mais qui aurait cru que le vieil homme se rattraperai plus tard. 

     

    Mork voulait récupérer tous les compliments !

     

    “Mais il est normal de le faire pendant plusieurs nuits consécutives. Sans compter qu’il n’y a parfois que quelques fois par nuit.” 

     

    “P’Sun!”

     

    Mork ne pouvait plus contrôler son malaise, alors il frappa un côté du bras de Sun ce qui le fit crier. 

     

    “Je ne veux plus te parler, je savais que tu étais un pervers !” 

     

    Qu’importe ce que Mork faisait, Sun ne reculerait pas alors il ouvrit la porte pour sortir de la voiture. Avant d’entrer dans le bar, Mork s’inquiétait encore pour Sun, il ne pouvait pas rester fâché longtemps contre Sun. 

     

    “P’Sun, conduis prudemment s’il te plaît. Quand tu rentres chez toi, envoie-moi un message sur LINE.” 

     

    “OK.” répondit Sun en souriant joyeusement en s’éloignant. 

     

    Mork resta là jusqu’à ce que la voiture soit complètement hors de vue. Puis il entra dans le bar avec un sourire éclatant. Mork estima qu’il avait beaucoup de chance d’avoir Sun pour l’aimer. 

     

    Il n’avait toujours pas appelé !

     

    Sun était rentré chez lui et avait attendu Mork pendant qu’il travaillait au café avant de finir de regarder deux films, mais Mork ne l’avait toujours pas appelé pour venir le chercher. Mais s’il allait au bar et ramenait Mork, c’était comme s’il le forçait. 

     

    Il regarda l’horloge qui indiquait exactement minuit, prit son téléphone et appela Mork. Il était très nerveux quand Mork était aussi silencieux. Cela faisait un moment que Mork ne s’était pas battu avec des gens, mais il n’en était pas encore convaincu. Mork n’allait pas commencer à se battre avec quelqu’un en premier, mais si les gens commençaient en premier, que se passerait-il ? 

     

    “P’Sun.” répondit calmement Mork au téléphone, ce qui fit froncer les sourcils de Sun. 

     

    Il était tellement bourré !

     

    “Où es-tu ? Pourquoi ta voix est-elle comme ça?”

     

    “Je suis toujours au bar, ils m’ont forcé à boire le vin. P’Sun vient me chercher.”

     

    “Merde !”

     

    “Maison…” Mork fronça les sourcils en comprenant qu’il ne pouvait pas rentrer chez lui. Quand à Sun, il ne savait pas s’il devait être en colère ou inquiet quand le jeune homme se saoulait comme ça. Il n’avait pas vu Mork boire aujourd’hui. 

     

    “Je ne veux pas prendre un taxi tout seul.”

     

    “Reste là où tu es et attends-moi au bar. Ne prends pas de taxi.”

     

    Sun s’empressa de terminer l’appel, prit ses clés de voiture et quitta la maison. Le chauffeur de taxi n’était probablement pas méchant mais il ne voulait pas que Mork soit en danger.

     

    La prochaine fois, il ne laisserait pas Mork faire la fête tout seul !

     

    Plus il y pensait, plus Sun était frustré. Il ne voulait pas forcer Mork à arrêter de traîner avec ses amis. Il voulait seulement que le jeune homme soit un peu plus prudent. Même lorsqu’il était ivre, Mork devait rester conscient, Mork serait dangereux s’il se trouvait dans une mauvaise situation. 

     

    Heureusement, il était encore assez sobre pour l’appeler et lui demander de venir le chercher au lieu de prendre un taxi pour rentrer chez lui et de se mettre en danger. 

     

    ------------------------------------------------

     

    Mork attendait seul à l’extérieur du bar. Ses amis lui avaient reproché de ne pas aller à des fêtes comme il en avait l’habitude, qu’il était trop faible maintenant. Mais Mork avait affirmé qu’il était toujours la même personne qu’avant. Après, ses amis l’avaient forcé à boire et quand il s’était rendu compte de ça, il était tellement ivre qu’il ne pouvait même plus se lever. 

     

    Après s’être saoulés, ses amis s’étaient dispersés pour flirter avec des femmes qu’ils avaient rencontrées, le laissant seul. Mork avait commencé à se sentir étourdi et voulait aller dormir, alors il avait dit à ses amis qu’il rentrait d’abord et avait demandé à Sun de venir. 

     

    “Es-tu venu seul?”

     

    “Quoi ?” répondit-il en levant la tête pour regarder la personne qui l’approchait. Il vit une belle femme aux cheveux longs et au corps parfait portant une courte robe noire qui mettait ses longues jambes en valeur. Elle avait quelques années de plus que lui.

    “Je te le demande parce que je t’ai vu assis seul pendant longtemps.”

     

    “Ohh…”

     

    Alors tu es ici seul? répéta-t-elle la question en s’asseyant à côté de Mork sur le banc.

     

    “Je suis venu avec mes amis et ils sont toujours à l'intérieur. J’étais sur le point de rentrer chez moi.” répondit Mork sans montrer le moindre intérêt pour cette femme. 

     

    Il connaissait la raison pour laquelle elle l’avait approché.

     

    “Pourquoi veux-tu rentrer tôt ? C’était ennuyeux.”

     

    “Bien.”

     

    “Son petit ami est venu, il doit donc rentrer tôt chez lui.”

     

    Ce n’était pas Mork qui avait répondu à la question mais Sun. Au début, Mork était heureux que Sun vienne rapidement car il voulait rentrer, prendre une douche et dormir. Mais quand il vit le visage sérieux de Sun, il commença à se sentir mal à l’aise. Sun avait l’air gentil mais en fait il était jaloux. Et il continuerait de l’être peu importe le sexe de la personne qui flirtait avec lui.

     

    CHAPITRE SPECIAL 1


  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Juillet à 03:51

    Oui, il est fatigué  !! Laisse le tranquille è_é il est déjà en couple !

    Merci beaucoup *^* 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :