• Chapitre 9: Cher ami

    Chapitre 9: Cher ami

    Chapitre 9: Cher ami

    Quelques jours plus tard… 

    La cafétéria de la faculté d’Ingénierie

    Université N

    Depuis ce jour, Fongbeer avait cessé de contacter Pete, mais elle avait commencé à consulter et à se plaindre à Kao à la place - ils avaient échangé leurs identifiants LINE et leurs numéros de téléphone. Bien que Kao se sente bizarre, il essayait quand même de la consoler de manière responsable, pensant qu'elle pourrait se sentir seule. Elle arrêterait probablement de lui parler quand elle se sentirait mieux.

    “Tu es accro à LINE ces derniers jour?”

    Pete demanda, regardant la personne qui marchait à côté de lui. Il avait remarqué depuis un moment que Kao était devenu exceptionnellement accro à son téléphone, et l’application que Kao utilisait le plus était LINE - Kao envoyait des messages dès qu’il avait le temps.

    “Oui, il doit discuter avec sa copine.” remarqua également June.

    “Pas la mienne. C’est Fongbeer - la copine de Pete,” répondit Kao innocemment.

    Maintenant, tout le monde était confus et le fixait.

    “Vous m’avez dit de faire en sorte qu’elle se sente mieux, vous vous souvenez?”

    “Tu l’as réconforté jusqu’à maintenant?” Pete fronça les sourcils, comme s’il n’était pas content d’entendre ça, mais il n’était pas sûr de savoir pourquoi il se sentait comme ça. Il n’aimait simplement pas voir Kao devenir proche de Fongbeer. “N'est-ce pas trop? De quoi parlez-vous tous les jours? On dirait que tu te soucies vraiment de Fongbeer. Je croyais que tu la draguais.”

    “C’est parce qu’elle  a dit qu’elle ne se sentait pas bien, mais elle se sent mieux quand elle parle avec moi. C’est tout.”

    “Ne me dis pas qu’elle aime Kao maintenant,” dit Thada.

    “Nooooooon. On parle juste en tant qu’amis.” Kao secoua la tête.

    Kao leur montra les sms sur son téléphone pour prouver son innocence et que Fongbeer et lui parlaient vraiment comme des amis. Ils parlaient de tout et n’importe quoi, pas de sms de drague à voir.

    “Pourquoi tu ne dis rien, Pete? Tu deviens envieux?” lui demanda June quand il vit la tension sur le visage de Pete. Il fronça les sourcils, fixant Kao d'un regard noir. “C’est toi qui l’a rejeté.”

    “Pourquoi je voudrais être envieux? Je n’ai pas de sentiments pour elle,” dit Pete d’une voix dure.

    “Bien, je ne veux pas que vous vous battiez plus tard,” dit Sandee.

    “Et toi, Kao? Aimes-tu vraiment Fongbeer?” se renseigna Pete. Bien qu'il ait dit qu'il n'avait pas de sentiments pour Fongbeer, quand il avait entendu que Kao lui avait parlé dans son dos, son cœur avait brûlé comme s'il y avait du feu dedans.

    Il pensait que le problème avec Fongbeer était terminé, mais... c'était devenu encore plus problématique maintenant.

    “Non, je lui parle comme à une amie. Ce n’est pas toi qui lui as brisé le cœur?” expliqua Kao d’une voix sévère. “Ou veux-tu te remettre avec elle? Je serai heureux de me débarrasser de ce fardeau.”

    “C’est bon.” Pete fit une grimace, puis agit comme s'il ne se souciait plus d'eux. Il sortit du bâtiment, mais dût s'arrêter brusquement lorsqu'il vit Fongbeer marcher dans cette direction, et elle l'avait déjà vu.

    Lorsque les autres rattrapèrent Pete, ils furent tous surpris de la voir.

    “Tu n’as pas besoin de m’éviter aujourd’hui aujourd’hui parce que je ne suis pas là pour te voir,” dit Fongbeer quand elle s’arrêta devant eux, et Pete eut soudain l'air mal à l'aise de lui faire face.

    Elle fit un doux sourire à Pete avant que ses grands yeux ne se tournent vers la personne qui se tenait à côté de lui.

    “Je suis ici pour voir Kao.”

    “...!!!”

    Ses paroles choquèrent tout le monde et les firent taire pendant un long moment. Ils se tournèrent vers Kao avec des regards interrogateurs, surtout Pete... il était difficile de lire ses pensées en ce moment.

    Mais... à en juger par son regard, ils pouvaient dire que Pete ne se sentait pas bien à ce sujet.

    “Pourquoi veux-tu me voir?”

    Kao rompit le silence, sinon l'air glacial qui planait au-dessus d'eux ne se dissiperait pas et rendrait la situation encore plus embarrassante. Fongbeer sourit à Kao sans jeter un coup d’œil à Pete, comme si c'était à son tour de l'ignorer.

    Cependant, la façon dont elle agissait mettait Kao mal à l'aise. Il avait peur que Pete se sente mal, et... jamais de sa vie il n'avait pensé à flirter avec les copines de ses amis, qu'elles soient leurs ex ou leurs copines actuelles.

    “Je veux voir le film dont je t'ai parlé hier soir. J'ai vérifié l'heure de la séance. On peut encore y aller si on part maintenant.”

    “Mais…”

    “Tes cours sont terminés. Tu as déjà des projets?”

    Kao regarda ses amis d'un air suppliant, mais ils étaient toujours confus, à l'exception de Pete qui irradiait d'une envie de tuer Kao. Pete pensait que Kao avait secrètement flirté avec Fongbeer sans savoir que Kao - qui n'était pas intéressé par les filles - ne le trahirait jamais, et que celui que Kao aimait était Pete!

    “Si je te mets mal à l'aise, ce n'est pas grave. J'irai seule,” dit Fongbeer avec tristesse, en voyant comment Kao hésitait et regardait ses amis avec inquiétude. Son doux visage avait visiblement l'air terne.

    Elle faisait culpabiliser Kao pour l'avoir rejetée devant ses amis.

    “Je suis désolée de te déranger.”

    “Hey… Je… je vais y aller avec toi.”

    Kao accepta son invitation sans avoir le courage de regarder Pete. Il avait décidé de le faire parce qu'il voulait parler à Fongbeer et lui faire comprendre qu'elle ne pouvait pas faire de lui son ‘outil’ pour rendre Pete jaloux. Cela n'allait pas marcher, et cela le mettait mal à l'aise. Il n'était pas sûr qu'elle comprendrait et ce que Pete penserait de cette situation, mais ils étaient amis, Kao pourrait lui expliquer plus tard.

    “Alors allons-y. Je veux voir les bandes annonces.” Fongbeer sourit.

    “Euh… A plus les gars,” Kao dit au revoir à ses amis.

    Kao partit avec Fongbeer, laissant ses amis confus et se demandant ce qui se passait en ce moment, mais une chose sur laquelle ils étaient d'accord était que Kao et Fongbeer pourraient être un couple parfait qui rendrait les gens jaloux. Ils les auraient soutenus si elle n'avait pas été avec Pete avant.

    Mais bon... elle l'avait été!

    ****************

    Même si Kao et Fongbeer avaient parcouru près d'une centaine de mètres, il pouvait encore sentir le regard de Pete lui traverser le corps. Il essaya de ne pas regarder en arrière, sinon il aurait trop réfléchi, au point de ne pas pouvoir dormir - il ne voulait pas que Pete se sente bouleversé et ne voulait pas du tout perdre leur amitié.

    “Merci de venir avec moi,” commença à dire Fongbeer.

    “Tu es venue jusqu'ici pour me voir à ma faculté. J'aurais été si cruel si je t'avais rejetée.”

    “Je suis désolée, mais mes amis sont tous occupés.”

    “Préviens-moi à l’avance la prochaine fois. Qu’est-ce que tu aurais fait si je n’avais pas été là?”

    “Tu t’inquiètes pour moi?”

    “Eh bien… tu es mon amie.”

    “Encore amie.”

    Elle soupira et fit la moue pour faire savoir à Kao que la raison pour laquelle elle lui avait parlé et lui avait demandé d'aller voir le film avec elle était que... elle ne voulait pas être son amie, elle voulait être ‘autre chose’.

    “Je parle avec toi parce que je pense que nous sommes amis,” expliqua rapidement Kao maintenant qu’il avait une chance. “Je vais être franc avec toi. Tu n’as pas besoin de faire ça pour rendre Pete jaloux. Ça ne marchera pas.”

    “Pourquoi crois-tu que je t'ai demandé de regarder le film avec moi juste pour rendre Pete jaloux?”

    “Pour quelle raison, alors?”

    “Peut-être parce que… je t’apprécie vraiment.”

    “Hey!  Ne plaisante pas comme ça, ce n’est pas charmant du tout.”

    Kao la gronda d'une voix sévère, la regardant avec  un air sérieux. Il ne pouvait pas croire qu'elle avait changé d'avis pour l'aimer à la place de Pete si facilement. Quelques jours auparavant, elle avait pleuré comme une madeleine parce que Pete voulait lui rompre avec elle.

    Le plus important était que Kao la considérait comme une amie, et cela ne changerait jamais.

    “C'est vraiment ainsi que tu grondes les gens? Comment peux-tu le faire si gentiment?”

    Fongbeer n'avait pas du tout peur de son regard réprobateur. Kao ne sut plus quoi dire quand elle se contenta de lui sourire, balayant ses propos. Si elle n'avait pas été avec son ami avant, et s'il avait été intéressé par les filles, il aurait pu l'aimer.

    Fongbeer était une fille adorable et extrêmement sérieuse en matière d'amour.

    “Je suis sérieux!”

    “Moi aussi.”

    “Mais tu as commencé à me parler récemment. Comment peux-tu m'aimer si vite?”

    “Ça ne faisait pas non plus si longtemps que je parlais avec Pete.”

    “C’est encore plus bizarre.”

    “Pourquoi? Je ne peux pas t’aimer?”

    “Pete et moi sommes amis. Tu ne trouves pas ça bizarre que tu m'aimes maintenant?”

    “Pourquoi? J’aime Pete à cause de son apparence, mais je t’aime parce que tu es une personne adorable, alors pourquoi je ne pourrais pas t’aimer?” dit Fongbeer avec un sourire, mais son regard était sérieux. “Je t’apprécie vraiment, Kao.”

    “Quand ai-je été adorable?”

    “Quand tu as essayé de me réconforter et de me parler même si tu n’avais pas à le faire. C’était assez adorable.” Elle avait un grand sourire. “Quand je parlais avec toi, je me sentais beaucoup mieux que quand je parlais avec Pete.”

    “Mais je ne t’aime pas de cette façon.”

    “C’est bon. Nous pouvons juste parler comme des amis pour l’instant. Tu pourrais m’aimer un jour.”

    “Mais…”

    “Allez, arrêtons de parler de ça. Allons voir le film.”

    Fongbeer saisit la main de Kao et le tira en avant, de peur qu'ils n'arrivent pas à temps au cinéma. Kao était déterminé à prendre ses distances avec elle aujourd'hui, mais ce n'était pas du tout facile... Ce n'était pas comme s'il avait commencé à aimer Fongbeer, mais il ne pouvait pas se résoudre à lui faire du mal. Parce qu'au fond de son cœur, il comprenait ce qu'elle ressentait - à quel point ça faisait un mal de chien quand on avait le cœur brisé.

    ****************

    Trois jours plus tard

    La cafétéria de la Faculté d’Ingénierie

    Université N

    June avait traîné tout le monde à la cafétéria pour se détendre après la fin du dernier cours. Ils avaient acheté de la nourriture pour manger tout en bavardant sur leurs aînés et leurs professeurs avant de rentrer chez eux. Mais ce n’était plus aussi amusant qu’avant car un mince mur s’était dressé entre Kao et Pete, et les autres savaient que la cause était Fongbeer, qui s’efforçait de se rapprocher de Kao en ce moment.

    “Hey, arrête d’envoyer des messages et parle avec tes amis,” dit Pete après avoir vu Kao envoyer des messages sur son téléphone, sans parler à personne. Ce n’était que quelques minutes, mais la vue énerva Pete comme rien d’autre.

    Il se sentait agité chaque fois qu’il savait que Kao parlait à quelqu’un.

    “Hmm… Tu m’as parlé?” Kao leva les yeux.

    “Oui! Tu vas discuter avec elle toute la journée?”

    “Je lui ai envoyé un texto il y a une seconde. Elle m’a demandé si le cours était terminé. Regarde, ce n’est rien.”

    Kao le prouva en remettant son téléphone à Pete, mais Pete qui était furieux en ce moment repoussa la main de Kao, alors que son visage était tout tendu, les yeux remplis de frustration.

    “Alors Fongbeer et toi, vous êtes en couple maintenant?” demanda Thada.

    “Nan, juste amis.” Kao secoua la tête.

    “Vraiment? Tu es toujours en train de discuter avec elle au téléphone, et en plus vous avez vu un film ensemble il y a quelques jours.”

    June ne fit pas que demander, il fixa également Kao, le pressant de répondre. Cette fois, Kao fut pris de court, ne sachant pas quoi dire. Il considérait Fongbeer comme une amie, mais elle venait de lui dire qu’elle l’aimait bien!

    Kao ne savait pas si elle plaisantait ou si elle le pensait vraiment ce jour-là, car ils se parlaient encore comme d’habitude, sans flirter. Kao ne savait pas non plus s’il pouvait parler à quelqu’un à ce sujet, surtout lorsque Pete se mettait en colère chaque fois qu’il voyait Kao répondre à ses textos - cela lui faisait peur d’aborder ce sujet avec quelqu’un. June, c’était hors de question parce qu’il avait une grande gueule.

    ‘June sait, le monde sait,’ il n’avait pas eu ce surnom par hasard. C’était entièrement à cause de sa grande gueule. June ne voulait pas faire de commérages ou parler dans le dos de ses amis, mais il était si bavard que parfois il balançait des choses involontairement.

    “Je ne pense pas à elle de cette manière,” insista Kao.

    “Alors pourquoi lui parles-tu aussi souvent? Vous traînez aussi ensemble. De quoi as-tu parlé avec Fongbeer? Vous devez vous dire bonne nuit avant d’aller vous coucher? Lui parles-tu aussi au téléphone, en plus des textos?”

    “Hey, mec! Calme-toi. C’est ton ami, pas ta femme. Tu n’as pas à l’interroger comme ça,” avertit June quand il vit que plus Pete parlait, plus il devenait furieux, comme un mari jaloux. “Vous ressemblez de plus en plus à un couple marié chaque jour.”

    “C’est vraiment ennuyeux. Il dit que ce n’est rien, mais il lui parle tout le temps.” Pete pointa le téléphone dans la main de Kao. “Tu es allé trop loin. Je ne pense pas que ce soit bien.”

    “Et Fongbeer? A-t-elle un faible pour toi?” demanda Thada.

    “Ouais, dis-le nous maintenant,” June fit pression.

    “Tu es assez vieux pour être capable de savoir si une fille a des sentiments pour toi,” dit Sandee.

    “Uh…”

    “Kao!”

    Avant que Kao n’ait la chance de dire quoi que ce soit, il entendit la voix de Fongbeer avant qu’elle n’apparaisse avec un sourire éclatant... le genre de sourire qu’elle n’avait jamais eu quand elle était avec Pete.

    La première vision de Fongbeer dont tout le monde se souvenait, c’était quand ils l’avaient rencontrée au pub. Ensuite, c’était quand elle avait attendu Pete au bâtiment de l’ingénierie avec un visage triste, et encore quand elle avait demandé à Kao de voir un film avec elle. Elle avait semblé s’égayer un peu à ce moment-là. Mais maintenant, elle avait l’air tellement mieux, beaucoup plus radieuse, comme si elle s’était transformée en une autre personne.

    “Salut, tout le monde.” Fongbeer sourit, mais quand elle rencontra le regard de Pete, elle arrêta immédiatement de sourire et se tourna vers Kao. “Tu n’as rien de prévu aujourd’hui, n’est-ce pas?”

    “Eh bien, pas encore. Pourquoi? Tu vas encore emprunter Kao pour aller voir un film avec toi?” demanda Pete avec une voix si intimidante que le visage de Kao se décomposa. Il ne voulait pas du tout avoir de problème avec Pete.

    “Nan, je n’ai pas demandé à Kao à l’avance. Je ne veux pas qu’il me gronde à nouveau en disant que je ne suis pas charmante.”

    Pete se pinça les lèvres d’agacement, pensant... tu utilises le mot ‘charmante’ pour gronder une personne?!

    “J’ai besoin de te parler de quelque chose. Est-ce qu’on peut parler seul à seul?”

    “Me parler?” Kao se pointa du doigt, confus.

    “Ouais.” Elle acquiesça.

    “Mais Kao m’a dit qu’il m’aiderait à étudier ce soir, donc si tu veux lui parler, fais-le ici. Il va partir avec moi à tout moment,” intervint Pete avant que Kao ne dise quoi que ce soit. Fongbeer lui jeta un regard désagréable en retour.

    “C’est vrai?” demande-t-elle à Kao parce qu’elle ne croyait pas Pete.

    Kao se mit à transpirer un peu, pensant ‘je suis foutu’. En fait, il n’avait pas accepté d’aider Pete à étudier, mais s’il disait à Fongbeer que c’était ‘un mensonge’, Pete se sentirait humilié et il y aurait plus de problèmes plus tard.

    Kao se sentait si troublé qu'il ne pouvait rien dire, mais finalement il se décida.

    “Eh bien, j’ai accepté de l’aider à étudier depuis hier. Ça sera mal si je brisais encore ma promesse.”

    Kao choisit de sauver la face de Pete, mais il devait demander plus tard à Pete pourquoi il était contrarié au point qu'il essayait toujours d'avoir un problème avec lui. Si c'était à cause de Fongbeer... Kao pourrait expliquer.

    “Alors, je vais te parler ici, mais pouvons-nous nous déplacer là-bas?” Fongbeer fit un geste de la tête vers un petit parc à côté du bâtiment de la faculté. C’était assez calme et isolé, peu de gens passent pas là.

    “Très bien.” Kao acquiesça et se leva.

    Ils marchèrent tous les deux jusqu'au parc avec Pete qui leur lançait un regard noir, ce qui mit les autres mal à l'aise. Ils pensaient tous que la raison pour laquelle Pete détestait que Kao et Fongbeer se rapprochent était qu'il ressentait encore quelque chose pour elle.

    “Qu’est-ce qui ne va pas? C’est comme si tu avais un secret.”

    Commença à demander Kao maintenant qu'ils étaient dans le parc. Il avait décidé d'en parler avec Fongbeer aujourd'hui, avant que Pete et lui ne se disputent et n'inquiètent ses amis plus qu'ils ne le faisaient maintenant.

    “Ce n’est pas un secret ou quoi que ce soit d’important, je suis trop timide pour le dire devant tes amis.”

    “Maintenant, je suis super curieux.”

    Kao essaya de le dire en plaisantant à moitié pour que l’atmosphère ne soit pas trop lourde. Fongbeer resta silencieuse pendant un moment, comme si elle essayait de se donner du courage, puis ses grands yeux rencontrèrent Kao.

    “Ce que je t’ai dit le jour où je t’ai demandé d’aller voir un film avec moi… je le pensais.”

    “Quoi?!”

    Kao était encore confus. En repensant à ce jour-là, il avait deviné qu'il s'agissait peut-être de sa confession, mais... pourquoi l'aimait-elle encore alors qu'il l'avait déjà rejetée ? De plus, il avait fait attention à ce qu'il disait depuis pour qu'elle ne se fasse pas de fausses idées.

    “J’y ai réfléchi, et je crois que je t’aime vraiment bien.”

    “Mais je ne pense pas à toi de cette façon.”

    “Tu ne veux pas avoir de problème avec Pete, pas vrai? Si tu as peur qu’il soit contrarié, je peux lui parler.”

    “Ce n’est pas ça, Fongbeer!” La voix de Kao commença à se faire plus dure. “Je ne veux pas que tu sois ma petite amie. Je suis désolé si j’ai dit quelque chose qui t’a donné de fausses idées, mais je t’ai parlé uniquement parce que je pensais que nous pourrions être amis.

    “Je comprends, mais je t’aime bien. Tu ne veux pas me donner une chance? On peut le découvrir lentement.”

    “Je ne pense pas vraiment à toi de cette façon.”

    “Pourquoi?”

    “Je…”

    Kao baissa les yeux, en réfléchissant bien. Il ne voulait pas dire directement à Fongbeer qu'il aimait en fait les hommes. Il n'avait jamais révélé ce secret à personne, même son groupe d'amis n'était pas au courant. Sa vie actuelle était paisible, et il ne voulait pas que cela change. Il ne voulait pas non plus devenir le centre de l'attention.

    Mais… elle n’allait pas comprendre à moins que Kao lui dise la vérité.

    “Kao.”

    Sa voix sérieuse le fit lever les yeux, mais il se figea ensuite lorsqu'elle s'approcha, prit son visage dans ses mains et se mit sur la pointe des pieds pour l'embrasser sur la bouche, si rapidement qu'il ne put réagir.

    Les yeux de Kao s'ouvrirent en grand. Il ne s'attendait pas à ce que Fongbeer ose faire ça, et il ne se doutait pas qu'on lui volerait un baiser à l'improviste…

    F… Fongbeer l’avait embrassé?!

     

    Chapitre 9: Cher ami


  • Commentaires

    5
    Mercredi 27 Mai à 22:03

    Oh la la ça commence  a être  intéressant  vivement  la suite  c'est  un vrai  plaisir  de te lire merci  beaucoup  a bientôt

      • Jeudi 28 Mai à 23:31

        Oui, ça devient vraiment intéressant et j'ai ha^te de traduire la suite. Je suis très contente que ça te plaise. A bientôt pour la suite.

    4
    Lundi 25 Mai à 06:59

    Bonsoir, merci beaucoup !!

      • Mardi 26 Mai à 00:48

        Oui, beaucoup ! *-*

      • Lundi 25 Mai à 22:15

        De rien. J'espère que la lecture t'a plu.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :