• Chapitre 61 : Su XiaoMi quitte l'école.

    "Yan, peux-tu m'accompagner ?" Demanda Su XiaoMi en tirant les manches de YanYan.

    "Tu as besoin que je t'accompagne pour retourner à l'école ?"

    "Mais je vais demander à quitter l'école. Tu es un senior, tu as de l'expérience, tu sais comment faire. Aide-moi, s'il te plait. Tu sais aussi comment fonctionne mon cerveau. Sans toi, il est difficile de fonctionner."

    Cette année, XiaoMi avait décidé de quitter l'école pour le prochain semestre. Il voulait commencer son stage pratique. Il souhaitait se rapprocher de YanYan, une étape à la fois. Quand il y pensait, XiaoMi était très excité. Il cacha sa tête contre le cou de YanYan.

    "Pourquoi tu deviens de plus en plus sensible et délicat ?"

    "C'est parce que tu m'aimes de plus en plus."

    " Arrête-toi là.. J'ai envie de vomir."

    XiaoMi pinça le ventre de YanYan qui n'était pas très gros. YanYan l'éloigna de lui alors qu'il était comme un singe qui s'accrochait à lui.

    "Alors, bouge plus vite, tu vas être en retard pour l'appel."

    XiaoMi eut un sourire malicieux, être ensemble depuis si longtemps, lui avait fait réaliser que YanYan ne pouvait pas supporter que XiaoMi soit doux, tendre et délicat, généralement quand XiaoMi était comme ça et embêtait YanYan pour quelque chose, YanYan était d'accord pour le faire. C'était une faiblesse que XiaoMi avait découverte. Pensant qu'il avait enfin trouvé la faiblesse de YanYan, il ricana. YanYan le frappa à l'arrière de la tête.

    "A quoi est-ce que tu rêvasses ? Plus vite."

    "Oui, oui."

    ------------------------------------------------

    Mais une fois à l'école, YanYan qui avait obtenu son diplôme, avait une fois de plus fait hurler les filles. D'abord, YanYan attendit patiemment que XiaoMi aille se présenter à son responsable de classe. Ensuite, il l'accompagna pour trouver son professeur afin de récupérer le formulaire de demande de radiation de l'école. Alors que YanYan se tenait à côté de XiaoMi en face de l'enseignant, celui-ci se leva et versa à YanYan un verre d'eau.

    "YanYan, j'ai entendu parler de toi par d'autres enseignants. J'ai entendu dire que maintenant que tu as obtenu ton diplôme, tu es encore plus compétent que lorsque tu étais à l'école. Pourquoi es-tu venu me trouver aujourd'hui ?"

    Le professeur était devenu amical avec YanYan et ignorait XiaoMi.

    "Je suis ici pour accompagner XiaoMi et obtenir son formulaire de demande de radiation de l'école."

    Ce fut seulement maintenant, que le professeur réalisa que XiaoMi se tenait là.

    "Su XiaoMi ? Vous vous connaissez ?" Puis elle se frotta le menton. "L'école a-t-elle une campagne pour que les élèves intelligents aident les élèves médiocres dont je n'étais pas au courant ?"

    Trop direct ! L'enseignante était trop directe et ses mots blessèrent totalement la petite fierté de XiaoMi.

    "Professeur, le formulaire." YanYan commençait à perdre patience et lui rappela immédiatement.

    "Oh oui oui oui..."

    Le professeur se retourna et se pencha pour chercher le formulaire. XiaoMi regarda les grosses fesses du professeur en face de lui.

    "Yan.. Il est si gros."

    YanYan impassible utilisa sa main et détourna la tête de XiaoMi.

    "Tu auras une maladie aux yeux si tu regardes trop longtemps."

    Ayant le formulaire de demande en main, XiaoMi eut un visage amer.

    "Et maintenant, qu'est-ce qu'il faut faire ?"

    "Ce qu'il faut faire ? Obtiens la lettre de proposition de stage, vérifiée par ton professeur puis tout est réglé."

    "Yan, ton entreprise a un cachet, n'est-ce pas ? Tu peux m'aider à affranchir une lettre de demande ?

    "Alors, où veux-tu aller pour ton stage pratique ?"

    "Je n'ai pas encore trouvé de poste pour mon stage."

    "Alors, pourquoi veux-tu quitter l'école ?" gronda YanYan.

    "J'ai pensé de tout mon coeur que si j'entrais dans la société, je pourrais me rapprocher de toi."

    "Je vois que tu me lâches de moins en moins."

    Regardant autour de lui et voyant qu'il n'y avait personne aux alentours, il commença à agir tendrement et à se pâmer.

    "Tu m'as fait ces choses-là, bien sûr que tu dois prendre tes responsabilités pour t'occuper de moi."

    "Quelles choses ?"

    " Celles où l'on doit enlever ses vêtements... ce genre de choses." Explique soigneusement XiaoMi. 

    "Quoi à propos d'enlever des vêtements... ce genre de choses ?"

    "C'est à dire être nu... utiliser le 'petit' lubrifiant... Ces choses-là." Continua XiaoMi.

    " Comment ça, se mettre à poil, utiliser le 'petit' lubrifiant... ce truc ?"

    XiaoMi finit par perdre patience. Il dit d'une voix forte. " C'est ce que tu fais avec mes fesses, ces trucs !"

    Auparavant, il n'y avait personne près d'eux, mais cela ne voulait pas dire qu'il n'y avait pas de monde autour. Une fois qu'il prononça ces mots, il attira l'attention de plusieurs personnes qui se retournèrent, XiaoMi rougit soudainement. YanYan avait toujours la même expression, ce qui énervait encore plus XiaoMi, mais comme il ne pouvait rien faire à YanYan, il  retourna sa colère contre ceux qui les regardaient.

    "Qu'est-ce que vous regardez ?! Vous n'avez jamais vu des personnes en train de répéter ? !"

    XiaoMi éloigna YanYan. Assis dans la voiture, XiaoMi marmonna tout au long du trajet. 

    "Tout est de ta faute."

    "Celui qui a commencé en disant toutes les choses cochonnes, c'est toi."

    "Tu vois, et si l'école savait pour nous."

    "Ça ne me dérange pas. Ça te dérange ?"

    XiaoMi ajouta rapidement " Ça ne me dérange pas, mais s'ils disent du mal de toi, ça va affecter ton image."

    " Tu sais très bien quoi dire." YanYan savait que XiaoMi essayait de s'échapper.

    "Je veux être l'homme derrière l'homme qui réussi."

    " Tu veux dire que tu as décidé de passer la moitié de l'année chez moi, sans travailler ?"

    "Ah ! Je peux t'aider à faire le ménage, le rangement et la cuisine."

    "C'est ce que tu fais tous les jours."

    "Tu n'aimes pas me voir dans ta maison ?"

    " Bien que tu me mettes au centre de ta vie, c'est correct. Mais sortir et apprendre de nouvelles choses sera bon pour toi."

    YanYan n'était pas le genre de personne qui allait enfermer son amant et le garder seulement à ses côtés. Et l'Homme devait se fondre dans la société, c'était la réalité. S'ils n'avaient que l'autre, ce n'était pas suffisant. Si XiaoMi restait à la maison tous les jours, avec son caractère, il y aura un jour où il en aura marre et où il se sentira seul. S'il l'aimait, alors il ne le laisserait pas devenir comme ça. Mais ces choses-là, YanYan ne les dirait pas à XiaoMi. Il ne pouvait pas se résoudre à lui dire toutes ces choses... 

     "Alors tu ne t'inquiètes pas si j'apprends de mauvaises choses du monde extérieur ?"

    "Que tu n'apprennes pas de mauvaises choses aux autres serait déjà une bonne chose."

    "Alors, demain, je chercherai du travail, Yan, je travaillerai dur pour devenir quelqu'un comme toi."

    YanYan fixa XiaoMi. "Tu... Je sais que c'est impossible."

    "Qu'est-ce que... Qu'est-ce que ça veut dire ? !"

     

    Chapitre 61 : Su XiaoMi quitte l'école.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :