• CHAPITRE 6

    CHAPITRE 6

    QUELQUES JOURS PLUS TARD

    CHEZ MORK

    Mork se réveilla autour de neuf heures du matin, mais il refusa de sortir du lit. Il resta donc allongé à jouer puisqu'il ne savait pas ce qu'il allait faire aujourd'hui. Lundi, il avait un examen, Rain l'aidait toujours, mais aujourd'hui, c'était dimanche et Rain devait travailler au café. S'il voulait que Rain lui apprenne des choses, il fallait qu'il aille au café.

    "Je ne veux pas rencontrer P'Sun." pensa-t-il.

    Depuis quelques jours, il mettait tout en oeuvre pour éviter P'Sun. Il venait chercher Rain plus tard que d'habitude et au bout de la rue pour l'amener à la fac. Pour le retour, il ne restait pas au café comme il le faisait d'habitude. Parfois, il inventait des excuses, comme être coincé dans les embouteillages, devoir manger avec ses parents ou qu'il avait un rendez vous avec ses amis du lycée.

    Mais toutes ces excuses faisaient douter Rain sur ce qui se passait entre Sun et lui, mais Rain ne savait pas comment le leur dire. Honnêtement, il laissait tomber, il sentait qu'il ne devait plus en parler.

    CHAPITRE 2Sun: "Pourquoi tu ne viens plus au café dernièrement?"

    Haaaa!! sursauta Mork en recevant une notification de LINE, il ne pouvait qu'être surpris de recevoir un message de Sun alors qu'il pensait justement à lui. En plus, Sun et lui, ne parlaient pas par LINE normalement.

    CHAPITRE 2Sun: "Il y a un problème?"

    CHAPITRE 2Sun: "Qu'est ce que j'ai fais qui te mette en colère?"

    Mork ne savait pas ce qu'il ressentait en lisant ces messages, c'était des phrases courtes mais qui faisaient battre son coeur plus vite, de façon incontrôlable. Il ne comprenait pas pourquoi, soudainement, Sun voulait parler avec lui. Ce ne pouvait pas être parce qu'il l'évitait, de son coté Sun aussi était calme.

    N'y crois pas! Tu n'es pas important pour lui.

    Mork regarda l'écran de son téléphone mais ne répondit pas aux nombreux messages de l'autre homme. Il ne voulait pas non plus les ouvrir car il ne voulait pas que Sun sache qu'il les avait lu. 

    CHAPITRE 2Rain: "Comment ça se passe tes révisions?"

    Alors qu'il était perdu dans ses pensées, Rain envoya un message sur LINE. Mork était sûr que lui et Sun étaient ensemble, s'il répondait à Rain mais pas à Sun, comment l'autre homme se sentirait-il ?

    "Qu'est-ce que je devrais faire maintenant?"

    Mork ne s'attendait pas à se trouver dans ce genre de situation mais il décida de répondre à Rain car quoi qu'il en coûte, les études étaient plus importantes que répondre aux messages de Sun.

    Même s'il était un rebelle, il n'avait jamais négligé ses études. Il savait qu'il allait hériter de l'entreprise familiale un jour, en partie parce qu'il était fils unique mais aussi parce que son père ne faisait pas confiance aux autres pour gérer sa compagnie.

    CHAPITRE 2Rain: "Tu veux que je t'aide?" insista-t-il quand il réalisa que Mork ne lui répondait pas.

    CHAPITRE 2Mork: "Si tu ne le fais pas, qui le fera ? Un chien?"

    CHAPITRE 2Rain: "Ta boucheeeee." 

    Il n'utilisa pas le mot "chien" car il savait que ce serait impoli.

    CHAPITRE 2Rain: "Donc à quelle heure tu viens au café?"

    CHAPITRE 2Mork: "Tu ne peux pas plutôt venir chez moi?"

    CHAPITRE 2Rain: "T'es sérieux?"

    CHAPITRE 2Mork: "Alors on peut se voir ailleurs."

    CHAPITRE 2Rain: "Je dois aider au café aujourd'hui, sinon P'Sun m'engueulera jusqu'à que je sois sourd."

    Mork savait que c'était dur pour Rain de s'absenter du café, mais il ne voulait vraiment pas voir Sun. C'est pourquoi il demandait quand même s'il pouvait venir. Si seulement il était concentré pendant les cours ou s'il était un peu plus intelligent, il aurait pu étudier tout seul chez lui sans l'aide de son ami. Mais, malheureusement, il n'y avait pas plus intelligent que Rain. 

    CHAPITRE 2Rain: "Qu'est-ce qu'il se passe? Tu as un problème avec P'Sun?"

    Rain avait posé une question qui avait touché Mork en plein coeur, même s'il n'entendait pas la voix de son ami, il savait que celui-ci était vraiment curieux et cette fois, il posait sérieusement la question.

    CHAPITRE 2Mork: "Non."

    CHAPITRE 2Rain: "On dirait que tu l'évites, un peu comme si tu ne voulais pas le voir ou quelque chose comme ça."

    CHAPITRE 2Mork: "J'ai dit non, donc c'est non."

    CHAPITRE 2Rain: "T'es sûr?"

    CHAPITRE 2Mork: "Oui. Pourquoi tu me demandes ça?"

    CHAPITRE 2Rain: " Si tu n'as pas de problème avec P'Sun, c'est bon alors, viens ici rapidement. On n'a pas beaucoup de clients, donc je vais avoir le temps de t'aider."

    CHAPITRE 2Mork: "Tu parles trop."

    Mork soupira, au final il décida d'y aller parce qu'il n'avait pas d'autre option. Et puis, s'il n'y allait pas, Rain penserait qu'il avait réellement un problème avec Sun et il ne voulait pas que cela se sache. 

    Donc choisir d'y aller était peut-être une sage décision.

    Après avoir textoté avec Rain, Mork alla prendre sa douche et s'habilla avant de sortir. Alors qu'il conduisait sa moto pour se rendre au café, qui n'était pas très loin de chez lui, il aperçut une fille devant une épicerie. Il ne s'en serait pas soucié, si cette fille ne se faisait pas harceler et qu'elle n'était pas la fille dont rêve Rain.

    C'est ça, cette fille était Manao, il s'en rappelait.

    VROOMM!

    Mork qui avait déjà dépassé le magasin fit demi-tour, en effet, il se sentirait coupable s'il ne l'aidait pas. Même si elle n'était pas la fille qu'aime Rain en secret, il allait quand même lui porter secours. 

    "Juste ton numéro de téléphone. Pourquoi tu ne veux pas me le donner?"

    L'homme qui avait l'air désordonné, la peau bronzée, les cheveux blonds, portait des pantalons serrés, des piercings aux oreilles et des tatouages partout sur le corps, remit son téléphone à Manao. Derrière lui, il y avait un autre homme habillé de la même façon. Manao avait l'air terrifiée et sur le point de pleurer. Elle essayait de dire non en secouant la tête, mais dans ce genre de situation, comment une fille comme Manao pouvait-elle ne pas avoir peur?

    Juste en voyant l'apparence des personnes qui lui demandaient son numéro, Mork savait que ce n'était pas des personnes aimables. En plus de leurs habits, leur attitude agressive ne faisait que renforcer ce sentiment.

    "S'il te plaît, donne le moi, allez."

    "Non, partez, je veux rentrer chez moi."

    "Alors donne moi ton numéro en premier, après tu pourras rentrer chez toi."

    Mork enleva son casque après avoir vu la scène pendant un moment et il était sûr que Manao avait besoin d'aide.

    "J'ai dis non."

    "Si, donne le."

    L'homme se rapprocha doucement de Manao, à ce moment-là, elle regarda de droite à gauche comme si elle voulait crier, mais l'homme ne semblait pas avoir peur.

    "Nong, ne leur donne rien."

    Mork interrompit l'autre homme au point que celui-ci stoppa sa main sur le bras de Manao. Même s'ils ne se connaissaient pas, Manao se déplaça immédiatement au coté de Mork comme si elle avait trouvé un refuge. 

    "De quoi tu te mêles?"

    "Pourquoi vous l'embêtez?"

    "Je l'aime bien, qu'est-ce que ça a à voir avec toi?"

    "Elle, elle ne t'aime pas." se défendit Mork sans une once de peur, même si l'autre homme était rouge de colère et qu'il semblait vouloir le frapper.

    En plus, ils n'étaient que deux, Mork pouvait les battre.

    "Qui es-tu ? Si tu n'as rien à voir avec cette fille, alors barre toi!"

    "Ok, si c'est comme ça, tu penses qu'elle t'aimera?"

    "Je t'ai demandé pourquoi tu venais fourrer ton nez ici!!"

    L'autre homme était tellement en colère qu'il le poussa avant que Mork le repousse plus fort en le faisant tomber en arrière. Le délinquant regarda Mork et fit craquer ses os comme pour commencer un combat.

    Je sais que tu as parfois des problèmes en protégeant Rain... Merci de prendre soin de lui.

    Ok.

    Mais je te le rappelle car je me préoccupe de toi.

    Les mots de Sun surgirent soudainement ce qui calma Mork. Normalement, il n'aurait pas fait que le pousser, il répondait chaque fois en utilisant ses poings ou un peu avec ses pieds.

     

    CHAPITRE 6


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :