• Chapitre 53 : Les deux qui sont séparés.

    Chapitre 53 : Les deux qui sont séparés.

    Le temps passa très vite, XiaoMi passa enfin son examen. Et son résultat était considéré comme bon. Au moins, il ne l'avait pas raté. Maintenant, il était debout dans la chambre en train de préparer ses valises. Alors qu'il en était à la moitié, il ne put s'empêcher de se précipiter vers YanYan et de le serrer dans ses bras par derrière.

    "Yan ! Pourquoi ne pas me suivre chez moi ?"

    "Je ne suis pas fou. Plus vite, le sac. Après ça, je te ramène chez toi. Depuis que tu as emménagé ici, tu ne rentres presque plus chez toi. C'est bientôt le nouvel an, pourquoi tu restes ici ?"

    "Je ne veux pas te quitter."

    "Je ne vais pas mourir. C'est juste pour les vacances."

    "Je ne vais pas te manquer ?"

    "Plus vite.. Fais tes valises. Je dois te ramener."

    "Tu es cruel."

    XiaoMi lâcha YanYan et se retourna pour continuer à faire ses valises. YanYan attendit longtemps mais ne vit toujours pas XiaoMi sortir. Il entra dans la chambre, mais il n'y avait personne. Sur le lit, sous la couverture, il y avait une énorme bosse.

    "Qu'est-ce que tu fais ?"

    "Laisse-moi sentir."

    "Ne me force pas à jurer. Ta mère t'attend. Sors vite du lit."

    Après avoir été poussé par YanYan, XiaoMi sortit finalement ses bagages de la chambre. YanYan jeta sa cigarette, et porta les bagages de XiaoMi.

    "Allons-y."

     "Attends... Laisse-moi jeter un coup d'oeil à la maison."

    "Qu'est-ce qu'il y a à regarder."

    YanYan tira XiaoMi en voulant le traîner jusqu'à l'ascenseur. Mais ce dernier s'accrocha fermement à la porte, il pleurait.

    "Yan ! Je peux ne pas y aller ? Je veux rester.”

    "Tu ne peux pas !"

    YanYan mit plus de force et tira XiaoMi dans l'ascenseur. Puis il utilisa encore plus de force pour tirer XiaoMi hors de l'ascenseur et dans la voiture. En cours de route, XiaoMi continua de fixer YanYan qui se sentit mal à l'aise.

    "Yan, et ton anniversaire ? Nous allons chez mon oncle pour le nouvel an cette année. Cet endroit est loin d'ici. Qu'est-ce que je dois faire ?"

    "Pourquoi s'inquiéter à propos de ça ? Juste ne le fête pas. Tu sais que je ne me soucie pas de ces choses."

    "Mais…”

    "Il n'y a pas de mais. Tu dois juste être gentil et rester à la maison pour les vacances."

    Voyant YanYan déjà décidé, XiaoMi ne pouvait pas continuer à dire quoi que ce soit. Il baissa les yeux et joua avec la bague à son doigt.

    "Yan, quand je ne suis pas là, si YiYi passe, ne la divertit pas."

    "Yan, j'ai mesuré le "petit" lubrifiant avant de partir, si tu l'utilises, je le saurai." 

    "Yan, j'ai mis ma photo sous l'oreiller. Si je te manque, sors-la et regarde-moi."

    "Yan, quand je ne suis pas là, tu ne te faufiles pas avec ces deux idiots pour trouver un autre partenaire !"

     "Yan, autre chose." 

    " Tu as fini ? Tu es comme une commère. Nous sommes arrivés, descends."

    XiaoMi prit lentement ses valises sur le siège arrière puis il regarda YanYan avec des yeux de cocker.

    "Su XiaoMi..."

    "Huh ?"

    XiaoMi tourna la tête, YanYan s'avança et embrassa ses lèvres. Ils s'embrassèrent jusqu'à ce que XiaoMi puisse à peine respirer, puis YanYan le lâcha.

    "Vas-y."

    XiaoMi descendit de la voiture et YanYan s'en alla. XiaoMi tint ses bagages et regarda la voiture s'éloigner, il se sentait un peu seul.

    Il ouvrit la porte, regarda cette maison qui était sans YanYan, il soupira.

    "Je suis de retour dans cette maison froide."

    La mère de XiaoMi l'entendit. "Cet enfant ! Comment peux-tu dire une chose pareille ! Quand est-ce que cette maison est froide ? Il est difficile de te voir à la maison maintenant que tu as ta maison, tu dis une chose pareille ?

    "Tu ne comprendras pas si je t'explique. Où est papa ?"

    "Toujours au travail. Tu as faim ? Je t'ai préparé quelque chose à manger."

    XiaoMi secoua la tête "Pas besoin. Je vais d'abord dans ma chambre. "

    Après avoir fini de parler, il entra dans sa chambre comme un pantin. Il s'écroula sur son lit. A partir d'aujourd'hui il devrait dormir seul, il ne pourrait pas serrer YanYan dans ses bras pour dormir. XiaoMi se couvrit d'une couverture...

    "Ah... la solitude ! "

    En réfléchissant, XiaoMi s'endormit. Quand il se réveilla, il faisait déjà nuit. Il se frotta les yeux, sa mère avait déjà cuisiné et mettait les plats sur la table. Son père était en train de lire le journal dans le canapé.

    "Tu es réveillé. Viens dîner. Va appeler papa."

    "Ok. Papa ! Dîner." 

    Lorsque toute la famille fut à table, le père de XiaoMi lui demanda. "Comment s'est passé ton examen ce trimestre ?

    "Ça va. J'ai tout réussi."

    La mère de XiaoMi ajouta. "Tout cela, c'est grâce à YanYan. J'ai entendu dire par YiYi qu'il te surveillait de près... Tu dis que YanYan doit travailler et pourtant, il doit s'inquiéter tous les jours pour notre fils. Nous devrions au moins lui envoyer des cadeaux pour le remercier."

    XiaoMi pensa. 'Envoyez-moi simplement comme cadeau.'

    Mais une fois qu'ils eurent parlé de YanYan, il retrouva plus d'énergie.

    "Oui... C'est grâce à YanYan que j'obtiens de bons résultats. Je peux dire que sans YanYan, il n'y aurait rien pour moi aujourd'hui.”

    Le père de XiaoMi sembla faire un malaise en entendant ça.

    "Je dis que c'est sans ta mère et moi que tu n'aurais rien aujourd'hui !"

    "Maman, quand est-ce qu'on va chez l'oncle ? "

    "Dans deux jours. Cette fois-ci, on passe plus de temps chez lui, on reviendra le cinquième jour de la nouvelle année, puis on rendra visite à grand-mère et on y restera un moment."

    "Vous avez prévu un programme trop chargé !" Se plaignit XiaoMi.

    Après le dîner, XiaoMi retourna dans sa chambre, il ferma la porte à clé et passa un coup de fil à YanYan.

    "Yan"

    "Qu'est-ce que c'est ?

    "Je te manque ?" 

    " Es-tu en saison des amours ? Pourquoi as-tu appelé ?"

    "Rien... Juste que tu me manques. Qu'est-ce que tu fais ?"

    "Je joue sur mon ordinateur."

    "Quand retournes-tu dans la ville A ?"

    "Je n'y vais pas cette année. Ma mère est partie en vacances à l'étranger. Mon père est allé chez sa maîtresse. Donc je ne veux pas y aller."

    XiaoMi trépigna sur le sol. "Pourquoi tu ne m'as rien dit ? ! Alors je ne rentrerai pas ! Tu m'attends, je fais mes valises et je viens te tenir compagnie."

    "Que veux-tu ? Sois gentil et reste chez toi. Je suis bien seul."

    "Tu veux dire que sans moi, tu es mieux ?"

    "Voilà que tu recommences. Arrête de penser des choses stupides. XiaoMi, je ne veux pas que tu me donnes tout ton temps. De toute façon, tu dois passer du temps avec ta famille. "

    XiaoMi tenait fermement le téléphone... Il était vrai qu'il était redevenu obstiné, ne voulant faire que ce qu'il voulait sans y réfléchir à fond. A l'avenir, ils ne pourraient pas non plus rester ensemble toute leur vie. Il devait apprendre à prendre soin de lui sans la présence de YanYan.

    ------------------------------------------------

    Alors qu'il se rendait en voiture chez son oncle, XiaoMi envoya un message à YanYan. Ces jours-ci, XiaoMi l'informait toujours de ses déplacements.

    "Yan, je suis en train de manger, as-tu mangé ?"

    "Yan, ma mère demande encore si tu as une petite amie."

    "Yan, tu me manques, mais je vais me contrôler."

    "Yan, je suis allé aux toilettes mais j'ai accidentellement fait pipi." 

    "Yan, je suis en route pour la maison de mon oncle."

    XiaoMi, assis près de la fenêtre, son cœur était lourd. Il fallait qu'il soit un peu plus éloigné de YanYan.

    Les jours sans YanYan étaient bien vides et dénués de sens, il lui manquait en grande partie. Il lui manquait tellement... Il s'était dit de ne pas être comme ça. C'était une séparation à court terme, il devait prendre soin de lui-même. Il ne pouvait pas laisser YanYan s'inquiéter. Mais c'était plus facile à dire qu'à faire. 

     

    Chapitre 53 : Les deux qui sont séparés.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :