• Chapitre 5 : La piscine en mémoire

    Chapitre 5 : La piscine en mémoire

    Phawin était l’enfant du milieu, issu d’une famille de descendants chinois. Ils vivaient dans une grande maison, en compagnie de ses grands-parents et de nombreux parents. Dès son plus jeune âge, il avait dû prendre soin de ses cousins, y compris son frère cadet, de quelques années plus jeune. C’était un fardeau un peu lourd à porter, car il devait aussi prendre soin de son frère aîné. Cela lui avait donné l’habitude de prendre soin des gens autour de lui, jusqu’à ce qu’il n’ait plus de temps pour lui.

    Il y avait ces moments, où il devait donner ses affaires préférées à son frère aîné ou à son petit frère. Du coup, il ne s’attachait pas à grand-chose. Du moins jusqu’au lycée, où Phawin commença à penser à avoir de quoi se faire plaisir. C’était...

    Une grosse moto obtenue en échange d’aide à la maison. Comme il était encore au CM1 et qu’il se consacrait entièrement à sa mère, il faisait la comptabilité.

    C’était la première chose pour laquelle Win avait ressenti de l’attachement. Il ne laissait personne la toucher. Personne n’était autorisé à la monter, pas même sa propre famille. Mais ce n’était pas suffisant. 

    Il commença à chercher plus de choses et finalement, il apprécia les tatouages, il teinta ses cheveux en différentes couleurs et fit d'innombrables piercings à l’oreille jusqu’à son entrée à l’université. Il avait quitté sa famille pour vivre dans un dortoir, il commença une vie heureuse avec ses amis proches. Mais, même s’il souriait et semblait heureux, il y avait un manque, un trou au fond de son coeur, comme s’il n’était pas encore complet.

    "Hia Win."

    Il vit son petit frère courir vers lui, ses cheveux totalement désordonnés, ses bras plein de livres, qui allait comme d’habitude probablement lui demander son aide pour du tutorat.

    “Chaque fois que Ai’Tee a un test, il court toujours vers Ai’Win pour demander de l’aide.” Hia Wan, le fils aîné de la maison, remonta ses lunettes en faisant la grimace.

    "Hia Wan ne peut même pas enseigner, alors ne te plains pas."

    "Aww petit con."

    "Arrêtez!" Il leva la main pour arrêter le combat. “Hia, va juste jouer à ton jeu tranquillement. Tu n’as pas une réunion demain ? Tu as déjà lu tous les documents ?” Win regarda son frère aîné qui était un Otaku jouant tranquillement. Mais Wan aidait généralement leur mère à gérer la succursale de l’hôtel et de la station. Il aidait à gérer l’entreprise depuis l’obtention de son diplôme. Trois filiales avaient été ajoutées au complexe hôtelier car les affaires avaient été bonnes.

    Wan fit la moue. “Oye, toi ! Aujourd’hui c’est les vacances ! Dépêche-toi juste d’être diplômé et aide à la réunion en me remplaçant, je suis tellement malade et ennuyé.” Et avant que son frère cadet ne puisse le maudir, le grand corps du fils aîné de la famille s’échappa précipitamment. Il  chercha un endroit où il pourrait se cacher pour jouer à ses jeux et ne plus entendre leurs plaintes.

    “Et toi, Ai’Tee. Depuis l’enfance, Hia te dit de lire ça quand tu as le temps. Il n’y a aucun moyen que tu puisses mémoriser tous les livres que tu portes.” Win se tourna et prêta attention à son jeune frère. Celui-ci avait le visage plissé avant de faire une grimace à son frère aîné qui fut choqué. Finalement, comme tous les autres jours, cette personne était toujours gentille.

    "Hia Win est tellement gentil." Il fit un clin d’oeil et tenta de complimenter son grand frère, mais sa tête fut frappée par un stylo.

    “Je suis seulement gentil avec les gens de la famille.” Il frotta ses cheveux dorés de sa grosse main. Ses derniers pendaient devant son visage et lui couvraient les yeux. Agacé, il tira ses cheveux vers l’arrière, jusqu’à ce qu’ils atteignent sa nuque.

    "Hmm, je veux savoir mis à part les parents et la famille, il y a quelqu’un avec qui Hia est gentil ?”

    Il jeta un coup d’oeil à son petit frère, ses lèvres s’étirèrent pour faire un sourire, un sourire insidieux et sournois. Il taquina un peu Tee jusqu'à ce que le garçon eut la chair de poule.

    "Bien sûr que je suis gentil, mais seulement avec les personnes qui m'appellent ‘Hia’."

    Peut-être qu’il avait déjà trouvé la personne qui pourrait combler le trou dans son âme et qui pourrait remplir sa vie extraordinaire.

    -----------------------------------------------------------

    Les membres du club avaient maintenant pris d’assaut le stand d'encouragement de la piscine, car le président les avait appelé pour une réunion sur les activités à venir. Les première et deuxième année étaient presque tous présents, ils étaient assis ensemble et plaisantaient.

    Phawin retourna les documents dans sa main et consulta l'heure et la date avec l'entraîneur et le président du club. Puis il se tourna pour saluer les chiots et leur demander de se taire.  Dean Ratthanon, le président du club de natation se tenait debout devant eux. Les yeux gris vert balayèrent tout le monde leur demandant à nouveau de se taire avant de commencer à expliquer.

    “Comme tout le monde le sait, dans les prochaines semaines, il y aura la journée portes ouvertes, notre club a accepté de faire…” Dean fit une grimace, comme s’il avait du mal à prononcer le nom de l’évènement à venir.

    “...Les garçons entrent dans la piscine.”

    "Awwww"

    Les premières années rirent, tapèrent des mains et applaudirent, ils votèrent tous pour cette activité. Le président fit alors un visage plus ennuyé.

    “Er, juste riez les premières années.” Dit Win en ayant un sourire diabolique en rejoignant la conversation. “Sachez qu’à la majorité et après avoir consulté le coach…” Il fit semblant de laisser traîner sa voix plus longtemps. “ce sont tous les première année qui feront ‘tous les garçons entrent dans la piscine’.”

    "Hey !"

    "C’est quoi ce bordel, là !"

    Les cris fort remplacèrent bientôt les rires, mais ils retombèrent rapidement silencieux quand ils rencontrèrent les yeux du Président.

    Dean soupira encore et continua. "Nous serons divisés en deux groupes, il y a douze première année, donc six personnes par groupe. Les deuxième année seront responsables de l’organisation des stands et de la préparation de l’équipement nécessaire. Les troisième année superviseront le travail et s’occuperont des problèmes qui pourraient survenir le jour de l’évènement, y compris le sauveteur. Quand au budget, adressez-vous au vice-président du club pour l’obtenir.”

    “Quand les première année se seront mis d’accord, il faudra écrire la liste des noms.” Win prit le papier et le distribua aux Juniors avant de balayer le groupe des yeux et s’arrêta sur le premier année familier.

    Team s’amusait avec ses amis, appréciait une blague et n’écoutait pas du tout les explications.

    "Ai Team, si tu as fini d'écrire tes noms, alors apporte-les moi."

    La personne appelée fut effrayée et tordit sa bouche en marmonnant doucement pour lui-même, il avait soudainement trouvé une activité. "khrab"

    “Le deuxième point est la compétition de natation de l'université qui commencera au cours des quatre prochains mois. Nous devons trouver des représentants pour concurrencer l'université K." Dean feuilleta l’emploi du temps. "Au cours des deux prochaines semaines, il y aura une course pour sélectionner les représentants. Tout le monde, de la première à la quatrième année peut participer. Je souhaite que tous les première année soient sélectionnées pour ce concours."

    Cette fois, les murmures étaient plus forts qu’auparavant, car c’était la première compétition à laquelle les première année pouvaient officiellement participer. Certaines personnes étaient excitées d’attendre, et d’autres pensaient que c’était amusant. Et il y avait ceux qui étaient inquiets.

    Team regarda tranquillement ses pieds. Le sourire qu’il avait il y a un instant avait disparu. Son coeur était lourd, comme s’il coulait au fond d’une mare froide.

    ------------------------------------------------

    "Dépêche toi d’entrer dans la piscine.”

    “Mais, il n’y a pas d’adulte. Je n’y vais pas.”

    “Pas de problème, l’eau n’est pas profonde, on peut y aller par nous-même.”

    “Euh...d’accord.”

    “Allez, nageons et faisons une course.”

    “Team peut nager si vite.”

    “Je ne suis pas si rapide.”

    “... Gloup.”

    “Kof Kof.”

    “Aide-moi !”

    “Papa ja Maman ja.”

    “Kof Kof Phi… s’il te plaît, aide-moi.”

    L’eau froide lui coupait la peau, pénétrant dans son nez et sa bouche. Ses bras et ses jambes étaient faibles, comme s’ils étaient touchés par une main invisible.

    Etouffé.

    Torturé.

    Aidez-moi.

    Kof ! Kof !

    Son corps était mouillé, il transpirait et était surpris, les yeux grands ouverts. Sa main saisit sa chemise d’étudiant jusqu’à ce qu’elle soit froissée. Sa chambre était complètement plongée dans la pénombre. Team soupira fortement, il se tourna pour prendre son téléphone et cliqua pour regarder l’heure.

    Deux heures du matin

    "Tellement fou."

    Le garçon se cria doucement dessus. Après son retour de l'université, il s’était allongé et avait même oublié de prendre une douche. Probablement parce qu’il n’allait pas bien, probablement parce qu’il s’était rappelé d’un vieux souvenir, dont il ne voulait pas du tout se rappeler. Mais, c’était ça, plus il voulait l’oublier, plus il était vif, comme s’il ne voulait pas s’estomper.

    Ting

    Ting

    Le bruit des gouttelettes d'eau de l'évier qui n’était pas complètement fermé était probablement le son le plus fort de la pièce.

    Quelle est la température de l'eau au fond de la piscine na ?

    Alors qu’il était deux heures et que tout le monde dormait, le dortoir des étudiants avait désormais une pièce qui resta allumée jusqu’au lever du soleil.

    --------------------------------------------

    "Phaarmmmm j’ai faim, qu’est-ce que tu as cuisiné aujourd'hui ?"

    Le premier année du club de natation, qui avait un record imbattable pour la nourriture se plaignait. Son visage enchanteur apparut quand il arriva près du kiosque, à la table en pierre de la faculté. Il s’installa en saluant ses deux amis et se tourna pour regarder Pharm avec des yeux brillants.

    "Du riz frit à la sauce de poisson." Le restaurant mobile fonctionnait toujours sans problème. Il donna une grande boîte tupperware à son ami proche. Puis il s’assit les jambes croisées en regardant son ami qui se régalait.

    “Team a un gros appétit.”

    Le garçon haussa les sourcils avant de hocher la tête. “Ça m’aide beaucoup car j’ai besoin d’énergie pour pouvoir de nouveau nager cet après-midi.”

    Manaow, qui écoutait les deux jeunes hommes parler, posa sa main sur le sac à dos de Team et l’ouvrit. Deux paquets jaune de chips étaient fourrés à l’intérieur, donnant un aspect bombé au sac. Elle s’écria aussitôt.

    “Ne me dit pas que ton dîner, ce sont ces deux sachets de chips.”

    Team secoua amplement la tête.

    “Comment ces deux sachets peuvent-ils remplir mon estomac ? C’est pour une deuxième collation, dans l’après midi, j’achèterai aussi du pain.”

    Manaow regarda la personne à côté d’elle qui faisait une grimace déprimée et indifférente. Pharm commençait à penser qu’il allait devoir préparer un autre plat pour le dîner de ce démon.

    La jeune fille retourna le sachet de chips dans sa main avec intérêt. “Je me rends compte que Team ne mange que ce goût là. Tu n’essayes jamais un autre goût ? Comme ceux à la pâte de chili ou à la carbonara, c’est quoi ça ?”

    Il fredonna et attrapa les chips puis il posa la boîte de riz qu’il tenait à la main. Il ouvrit le sachet et expliqua à ses amis les vertues de ce goût.

    "Pharm et Manaow ne savent rien. Ce goût original est le meilleur, ce doit être une fine couche, comme ça la langue est en mesure d’absorber la saveur de la chips sucrée et salée."

    "..."

    Manaow abandonna avant de prendre son téléphone portable. Alors que Pharm avait de l’ennui dans les yeux. Il fit signe à Team d'arrêter de manger, puis il prit une petite boîte et il sortit un dessert à base de banane. "Ah, enfin un dessert."

    "Tu es tellement mignoooooon." Il bondit pour serrer son ami dans ses bras. Mais alors qu’il n’avait pas encore ouvert le couvercle de la boîte de collation, une autre boîte fut posée dans sa main.

    Team haussa les sourcils, faisant semblant de ne pas comprendre.

    "Team ..."

    "Hmm ?" Il répondit brièvement tout en continuant de mâcher le reste de son riz.

    "Team, tu es stupide !" Pharm lui remit la boîte.

    "Très bien, je vais apporter les collations au président du club de natation"

    "Ce n'est pas ça ! C'est pour tous les membres du club de natation." Argumenta-t-il, alors que son visage était tout rouge. “Pas que pour Phi Dean, mais pour tout le monde.”

    Team rit, il s’amusa à taquiner son ami jusqu’à ce que son visage soit rouge. Oye, Ai’Pharm, avant qu’il ne puisse être en couple avec Phi Dean, ne mourra-t-il pas d’abord embarrassé ?

    -----------------------------------------------------

    Le soleil se coucha, sa couleur orange s’estompa progressivement dans le ciel. Tous les membres du club de natation s’entrainaient pour se préparer à l’audition afin de rejoindre la compétition. La piscine ayant une taille standard pour les compétitions sportives de l’université était désormais éclairée par un projecteur, y compris le couloir de nage. De nombreux membres marchaient rapidement et on pouvait entendre le bruit d’éclaboussure lorsque les bras bougeaient, mais aussi le bruit du sifflet du coach qui se tenait près de la piscine.

    Aujourd’hui, le président était partit plus tôt, ce qui empêcha le vice-président de s'entraîner, il aidait le coach à enregistrer les temps des membres. Phawin prit des notes au moment où un athlète nageait le mille mètres. Les temps n’étaient pas très différents les uns des autres, personne ne se détachait et attirait son attention. Ils nageaient les uns après les autres, jusqu’à ce qu’il soit temps pour son premier année préféré de nager. Lorsque les temps sortirent, il fronça les sourcils.

    “Il a nettement ralenti na.” Dit l'entraîneur en regardant le chronomètre dans sa main.

    “Khrab, normalement, il est capable de nager plus vite que cela.” Déclara Win en reprenant les informations de son record précédent. Habituellement, Team pouvait nager relativement rapidement, mais il ne savait pas pourquoi, aujourd’hui, il était bizarre.

    Ses yeux piquants regardaient la personne qui sortit de la piscine. Team alla chercher une serviette pour essuyer son visage avant de la claquer sur le bord de la clôture à côté de lui, comme s’il était frustré par quelque chose. Ses lèvres qui étaient toujours souriantes étaient maintenant complètement fermées. Il se maîtrisa, puis retourna à la piscine où il s'entraîna à plusieurs reprises, mais le temps ne s’améliorait pas.

    Bang !

    C’était le bruit d’une porte de casier brutalement ouverte. Il était tard maintenant et progressivement les membres du club étaient rentrés chez eux, il ne restait qu’une personne frustrée en train de s’essuyer la tête après s’être douché.

    “Si la porte du casier est cassée, tu seras facturé 2000 bahts na.”

    La main de Team s'arrêta alors qu’il allait ramasser sa chemise, il n’avait pas besoin de se retourner pour savoir qui était la personne derrière lui.

    “Désolé, khrab.”

    La voix timide et très douce fit réfléchir Phawin. Il s’approcha du junior et lui tint le menton pour le faire se tourner et le regarder.

    "Qu'est-ce qui ne va pas ?"

    "Il n'y a rien, Hia laisse-moi partir." S’écria Team frustré en essayant de retirer la grande main, mais il échoua. Hia Win regardait toujours son visage. Il hésita jusqu’à ce qu’il ait froid et que son visage change au fur et à mesure qu’il perdait confiance.

    Ah putain ! Il ne portait pas encore son pantalon.

    Ce n’était pas fini. Le visage de celui considéré comme ‘inter’ se rapprocha. L’instinct de Team, lui ordonna de reculer, jusqu’à ce qu’il soit contre le casier ouvert.

    "Hia!" Pouvait-il juste lui frapper la tête avec son sac et courir ?

    "Tu as des cernes.” Les longs doigts le touchèrent sous ses yeux qui étaient plus sombres que d’habitude.

    Team s’arrêta et leva la main pour toucher ses yeux comme s’il était au courant. Il lui dit alors que la nuit dernière, il avait fait un cauchemar et n’avait pas réussi à se rendormir.

    "Tu as dormi combien d'heures la nuit dernière ?"

    "Quatre heures tout au plus na."

    Phawin effleura la tête de la personne devant lui. Il ne lâcherait pas si facilement. "Je te le demande encore, à quelle heure es-tu allé te coucher hier ?"

    Cette fois, celui à qui l’on venait de poser la question baissa les yeux et regarda le sol. Il se sentit soudain alourdi et minable. Il voulait secrètement aller s’allonger dans un coin quelque part.

    "A 22 heures ..."

    "A 22 heures tu dis ? Et tu as dit aussi que tu n’avais dormi que pendant 4 heures ? Ne me dis pas, que tu t’es réveillé à 2 heures du matin et que tu ne t’es pas rendormi ?"

    Team ouvrit la bouche, il était émerveillé par le cerveau de Hia qui avait pensé et conclu si rapidement. Plus il le taquinait et moins il pouvait contester. Par conséquent, il l’accepta, il se tut et ne se disputa pas comme d’habitude.

    Win plissa les yeux, il laissa le visage de son vis-à-vis se baisser et il se laissa tomber sur un banc tout proche.

    “Dépêche-toi et habille-toi. Ce soir, tu viens dormir dans ma chambre.”

    “Hein ?!”

    “Pas de mais, pas de refus. Habille-toi rapidement ou tu veux peut-être mon aide ?” Il fit semblant de tirer sur la serviette, ce qui fit rapidement bondir Team dans le sens opposé.

    “Pas besoin !! Woy, qu’est-ce que tu fais Hia ?” Il était confus et ne comprenait pas, mais il se dépêcha de mettre ses vêtements avant que l’autre personne ne le ramène au dortoir et il se sentit encore plus confus.

    ----------------------------------------------------

    Généralement, dans la chambre 1019, le propriétaire vivait seul, mais maintenant, il avait de la visite. Team était debout, tournant dans la pièce, ne sachant pas où s'asseoir. Tout à l’heure, il s’était arrêté à sa chambre pour se mettre en pyjama puis il avait été traîné jusqu’au dixième étage. Pour être honnête, il était choqué, parce que sa chambre était située juste au dessus de la sienne.

    Il n’y avait pas beaucoup de choses dans la chambre de Hia. Sur la table, il y avait des livres rangés en ordre. Sur les étagères, il semblait y avoir des magazines de moto et des modèles réduits de voitures rangés alternativement avec de grands manuels étrangers.

    Hia maeng. Il était bon dans le domaine universitaire, non pas par chance, mais parce qu’il était vraiment intelligent.

    “Idiot, qu’est-ce que tu fais là ? Dépêche-toi et va dormir.” Le propriétaire de la chambre se lava le visage et se mit en pyjama et comme ils avaient déjà pris une douche au club, il n’avait pas à perdre de temps à se doucher à nouveau.

    “Il est seulement 23h.”

    "Ai Team ..." Cette fois, la voix fut basse et pleine de tension; Team se précipita vers le  lit queen-size. Il attrapa une couverture et s’installa pour dormir parce qu’il avait peur qu’il lui saute dessus.

    Phawin secoua la tête, il alla éteindre les lumières puis monta sur le lit et se coucha à côté du junior qui était timidement allongé à l’autre bout du lit.

    “Rapproche-toi un peu, tu as peur de quoi ? Nous avons déjà dormi bien plus proche que ça avant.”

    Team lui frappa le tibia sous la couverture en lui lançant un regard menaçant. Parce qu’il avait parlé ainsi, il se montra plus méfiant.

    "Dors tranquillement. Je ne te ferai rien." Le jeune homme accepta de se reculer un peu. S’il forçait trop, alors il parlerait de moins en moins, il devait se dévoiler. Lorsqu'il le menaçait, il sortait les griffes et le griffait souvent.

    Près d'une demi-heure plus tard, les disputes s’éteignirent, remplacées par le bruit du climatiseur. L’odeur du lit ne lui était pas familière et la fraîcheur de l’air fit que Team se tordit, arrondit son corps et se cacha avec les oreillers. La fatigue de l'entraînement le fit facilement plonger dans le sommeil.

    Dans la somnolence, entre la conscience et le sommeil, l’image de la piscine bleue où se reflétaient des vagues d’eau chatoyantes frappées par la lumière émergea soudain.

    De l'eau très froide.

    Team se tendit avant de sursauter car il ne supportait pas la chaleur qui l’enveloppait. Un doux toucher qui éloigna la froideur de l’eau au loin. Un murmure dont il ne pouvait à peine saisir les mots, comme s’il avait entendu une voix basse proche de ses oreilles.

    Team s'endormit à nouveau avec un léger sourire sur les lèvres.

    L’eau qui était froide coupait sa peau, mais aujourd’hui, il faisait chaud et on l’embrassait doucement…

     

    Chapitre 5 : La piscine en mémoire


  • Commentaires

    4
    Didine
    Samedi 13 Juin à 17:17
    Merci pour votre travail, j'apprecie vraiment ma lecture
      • Samedi 13 Juin à 18:49

        De rien, je suis contente que tu apprécie

    3
    Mercredi 3 Juin à 08:43

    On apprend beaucoup sur Team dans se chapitre. Parce que dans la série son personnage n'est pas trop développer tout comme Win. Merci pour la traduction. 

      • Mercredi 3 Juin à 12:11

        De rien, contente que tu aimes.

        Et oui c'est vrai que là on apprend à le connaitre. Après dans le livre UWMA, c'est vrai que Team et Win ne sont pas très détaillé, donc j'ai hâte de voir la série sur eux quand même.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :