• Chapitre 5 : L’étoile la plus douce

    Chapitre 5 : L’étoile la plus douce

     

    “Good morrninggggg”

    La douce voix de Manaow était un bon moyen de commencer une nouvelle journée. Pharm sourit et lui répondit. Il était 7 h 15 et ils étaient assis devant leur faculté, sur une table en pierre située sous un arbre..

    "Quoi ? Y a-t-il de la nourriture à manger ?" La fille qui criait demanda bientôt quelque chose à manger.

    "Attends d'abord Team, il a appelé et a dit qu'il était en route." Pharm retenait la main de la jeune fille qui était prête à attaquer la boîte en plastique sur la table.

    "Haa ... faim, Team n'est pas arrivé, il est si lent." Manaow commençait à se plaindre.

    "De quoi tu te plains ?" lui demanda Team en la frappant sur la tête avec ses cours d’anglais

    "Aie ... Si cruel, frapper une fille fragile." Manaow se retourna et riposta.

    Hmmm ... Le bruit de leur querelle dérangeait la paisible matinée.

    "Je peux manger maintenant ?" Manaow avait hâte d'ouvrir le couvercle de la boîte pleine de sandwichs. 

    "Il y a de l'avocat avec du poulet assaisonné. Là ce sont des tomates avec du thon. Manger, ça va vous booster."

    Manaow était très heureuse en soulevant la boîte comme s'il s'agissait d’une boîte pleines de diamants. Elle tourna la tête vers son ami qui était assis à côté d'elle.

    “Pharm Kha, s'il te plaît, épouse-moi ! Je gagnerai de l'argent pour toi et tu n'auras qu'à rester à la maison et cuisiner pour moi.” dit Manaow à son ami en lui serrant le bras.

    "Tu essaies de dire que Ai'Pharm sera la femme et tu seras le mari ?" la taquina Team alors que sa main prenait le sandwich au poulet et à l'avocat pour le croquer.

    "Tu es insultant  !" Manaow agita sa main. 

    "Mais ce n’est pas la vérité ?" Team changea son expression.

    Pharm pouvait simplement masser ses tempes en écoutant l’absurde conversation de ses deux amis. "Dépêchez-vous et mangez ! Il ne nous reste qu’une demi-heure."

    La fille cria, elle prit à la hâte un sandwich au thon et à la tomate.

    Ils se calmèrent tous les deux en mangeant. Pharm souriait en les voyant. Il était heureux que ses deux amis aiment sa cuisine. Ses sourcils fins se soulèvent lorsque Team ouvrit son sac et prit un jus d'orange dans une bouteille en verre pour la lui donner. La bouteille était froide avec des vapeurs encore fumantes.

    "Tu l’as acheté ? Ca vient du café XX, non ?" lui demanda Pharm dans un état second, mais il la prit, la secoua de gauche à droite, la retourna de haut en bas puis l'ouvrit pour boire. Le goût du jus d'orange était très doux. Mais ce que lui dit Team l’avait fait avaler de travers et s’étouffer...

    "Non, P'Dean l'a acheté pour toi."

    "Keuf ... Keuf ..." Pharm saisit le tissu que Manaow lui tendait. Il s'étouffait après l'avoir entendu puis écarquilla les yeux. "Sans blague !"

    Team haussait les sourcils. "Qui plaisante ? Ce matin, je suis allé au club et j'ai rencontré P'Dean. Il m’a alors demandé de la donner à la personne qui avait fait les collations." lui dit-il en passant un post-it à Pharm, où il était écrit.

    “Merci - Dean.”

    Le jeune homme devint rouge écarlate. Plus ses amis le taquinaient, plus il était gêné. Pharm prit le post-it et le garda dans son cahier, puis il prit un sandwich et le mangea tout en essayant de calmer son coeur qui s’emballait.

    Il me remerciait, vraiment...

    Un post-it de la même couleur que celui qu’il avait donné à P'Dean l'autre jour.

    Mais quelle était la vraie raison du remerciement de P'Dean ?

    ----------------------------------

    Aujourd'hui, Pharm et les filles du club se rendaient au supermarché pour acheter des denrées pour les collations. Il y avait aussi un senior de troisième année qui aiderait à porter les courses. Le travail était facile, mais ils devaient acheter du pain pour les hamburger et de nombreux sacs d'épicerie, de la viande, des œufs, du fromage et des légumes frais. Maintenant, tout le monde faisait ses propres achats pour ses tâches désignées.

    Quant à Pharm, il était responsable de l'achat des ingrédients pour le dessert thaïlandais. Il avait déjà apporté l'ingrédient secret de chez lui. Et heureusement qu’il en avait de côté car ce qu’il appelait son ingrédient secret n’était vendu dans aucun magasin.

    "Où est la farine de haricot mungo ?" Il poussait son chariot tout en réfléchissant à haute voix. Il avait déjà presque tous les ingrédients, il ne restait plus que la farine de haricot mungo. Et arrivé devant le rayon, il était vide...

    "Hé, mais c’est pas possible." Il regarda autour de lui et leva les yeux. Il vit enfin la farine de haricot mungo sur l’étagère supérieure. Le garçon se mordillait les lèvres car l’emplacement était trop haut, il essaya de se mettre sur la pointe des pieds pour l’attraper mais il avait peur que le sac ne tombe et ne se déchire... 

    "Il n'y a pas de personnel, hein." Il essaya à nouveau mais échoua.

    "Hé, y a-t-il autre chose dont nous avons besoin ?"

    "La trousse de secours est déjà achetée. Pas de boissons alcoolisées." répondit la voix grave à la question posée par son ami.

    "Juste un peu, ne sois pas trop tendu, Dean."

    "Oui, se saouler puis se noyer. Qui sera le responsable ? Seulement des boissons gazeuses et de l'eau."

    Pharm s’arrêta net en attendant cette voix familière. Il n'osait pas se tourner ni même bouger son bras. Il maudissait cette étagère et ne voulait que s’enfuir comme un ninja ou un caméléon…

    "Oui, oui, l'eau est dans le rayon là-bas." La voix de P'Win semblait s'éloigner. Dès qu’il n’entendrait plus la voix, Pharm bougerait mais pour le moment il restait immobile, les yeux fermés, attendant que les battements de son cœur redeviennent normaux. Tout en se demandant pourquoi il avait aussi retenu son souffle. Pharm n'espérait même pas rencontrer P’Dean dans ses rêves alors au supermarché ! Mais sur ce coup là, ce n’était pas impossible car ce supermarché était près de l’université et P’Dean et P’Win devaient aussi faire des courses pour leur camp de natation de demain. Après s'être calmé, il étira à nouveau son bras, sur la pointe des pieds et ...

    Rapide...

    Hmm...

    Pharm cligna des yeux plusieurs fois quand une main se matérialisa soudainement, pour attraper le sac de farine de haricot mungo et le lui donner. Il se retourna pour remercier en souriant mais son visage se retrouva coller sur un torse très large..

    "Désolé." Mon nez est cassé ? Ha... Le jeune homme souffrait en silence et levait le visage pour voir ... Soudain... Le vide ...

    ...

    P '... Dean

    ...

    Tout ce qui l'entourait semblait disparaître subitement. La personne qui l’avait aidée avait soupiré profondément. Il ne pensait pas que le garçon sur la pointe des pieds était cette personne.

    Aucun mot prononcé, juste des yeux qui se fixaient. Leurs visages étaient plus proches qu'une règle. Tellement proches qu'ils pouvaient sentir la respiration et le parfum de l’autre.

    Beaucoup de sentiments avaient jailli de nulle part.

    Tu me manques...

    Tu me manques...

    Tu me manques...

    Les cœurs battaient rapidement sans s'arrêter.

    Pharm sentait la chaleur dans ces yeux, des sentiments familiers apparaissaient, un souvenir qui s'estompait, un sourire, des rires, des sentiments, des baisers, des câlins, tout ce qui apparaissait dans son rêve se formait ... dans cet homme.

    Il lui manquait tellement qu’il pouvait mourir de ce manque, il lui manquait tellement qu’il était perdu. Il ne savait pas comment expliquer ces sentiments actuels.

    Dean regardait le visage brillant qui devenait maintenant rouge écarlate. Ses lèvres tremblaient, ses yeux clairs se remplissaient de larmes et avant que son cerveau ne puisse faire quoi que ce soit, sa main avait lentement bougé.

    Juste un petit contact l'un avec l'autre, et un électrochoc envahissait son corps entier. Un sentiment d'éloignement commençait à se faire sentir, comme lorsque les images d’un téléviseur sautait lorsque l’on cherchait le bon canal.

    Phi, tu m'aimes ou pas ?

    Je t’aime vraiment.

    Le plus grand se frotta le visage, confus. Il soupira profondément, avec le sentiment de vouloir serrer de toutes ses forces cette personne face à lui et avouer son amour éternel.

    Comment était-ce possible ? Parce que ... Ils ne se connaissaient pas encore à ce moment là...

    La gêne envahissait  Pharm qui voulait creuser un trou pour y plonger et le plus grand des deux se sentait confus et ne savait quoi faire. Oublie ça ! Il ne s'était jamais senti aussi stupide que maintenant !

    "Ummm ..." Dean décida d'entamer une conversation.

    “Ai'Dean, où es-tu ? Me laisser porter l'eau tout seul, putain ! Je ne peux pas tout porter !” Le vice-président du club hurlait fort, revenant là où ils s’étaient séparés pour chercher son ami.

    Dean et Pharm étaient choqués. Le président du club se retourna un instant pour repérer la source de la voix et quand il se retourna de nouveau pour refaire face à cette personne, elle avait disparu comme un éclair, le laissant sans voix. "Qu'est-ce que tu fais ?" Win tapotait l'épaule de son ami qui était immobile. "Qu’est ce que tu cherches ? Rentrons !" Le nouveau venu ne connaissait pas la situation et avait parlé en tout innocence...

    Ce qui provoqua la colère de Dean. Il n’avait jamais eu envie de couper Win en milles morceaux et de le jeter à la rivière Chao Prava depuis qu’ils étaient amis sauf aujourd’hui…

    "Sat !!!" (1) Il avait enfin eu une chance de parler avec ce garçon qui était parti à cause d'Ai'Win !!!

    Win, qui ne pensait pas avoir fait quelque chose de mal, lui avait demandé pourquoi il était autant en colère. Il voulait vraiment en connaître la raison, mais comme le président du club avait un visage d’ours en colère, il préférait se taire et lui souriait maladroitement.

    Ai-je accidentellement marché sur une bombe ?

    ----------------------------------

    Keuf  Keuf 

    Pharm s'accroupit devant le parking. Il était à bout de souffle car il s'était enfui sans réfléchir. Une fois calmé et sa respiration stabilisée, il ouvrit la portière de la voiture et jeta son corps sur le siège. Il décida d'attendre ses amis ici.

    "Hu ..."

    Les larmes tombaient sans s’arrêter. Il pleurait comme il ne l’avait plus fait depuis le décès de son père.

    "P'Dean hu ... P'Dean." se répétait-il. Plus ils se rencontraient plus il prenait conscience de la vérité...

    L'amour ... Il aimait vraiment P'Dean. L'amour au premier regard..

    "Zut !!" Il frappa durement le volant d'une main et de l’autre essuyait ses larmes. "Pourquoi pourquoi ?" Cria Pharm.

    Pourquoi leur première rencontre a-t-elle eu lieu devant l'étagère des haricots mungo ? Merde !!

    ----------------------------------

    Il est 6 h 30 du matin, les membres de première et deuxième année du club de natation étaient réunis devant le bus de l'université. On entendait le bruit des gens occupés à ranger leurs affaires dans le coffre.

    "Le bus partira à 7 h 00, allez, dépêchez-vous, dépêchez-vous ! Pas de plainte !" Le président du club semblait très remonté. Sa voix montrait qu'il était de très mauvaise humeur. Ses beaux yeux étaient maintenant brûlants, partout où il regardait, il les brûlait. Les gens sur qui il avait posé le regard l'évitait.

    "P'Win ... qu'est-ce qui se passe avec lui ?" demanda tranquillement Team au vice-président qui était en état de choc. Comme quelqu'un qui manquait de sommeil.

    "Je ne sais pas, il est comme ça depuis hier. Je ne sais pas si j’ai marché sur sa queue. Et la nuit dernière, je n’ai pas pu dormir car il est resté dans ma chambre." se plaignit Win.

    "Eh bien, est-ce que tout est prêt ?" Win essayait d’adoucir un peu l'atmosphère, comme si le senior voyait quelqu'un d'autre dans ces yeux féroces.

    "Oh, Nong Pharm." souriait bientôt Win doucement quand il vit qui arrivait, car Team se vantait tous les jours de cet ami.

    Team choisit la boîte à collations pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur. "Pharm vient apporter les collations que nous avions commandées, alors où devrions-nous les mettre P’ ?"

    "Attends, je vais demander à Dean." Le vice-président du club faisait semblant de marcher pour aller trouver ce foutu ami. Mais il n'avait même pas l'énergie d'y aller, et malgré ses vêtements, il était clair qu'il tremblait.

    Team souriait avec des yeux brillants. "Hé, P’, pas besoin d'y aller. Laisse Pharm demander lui-même à P’Dean." lui dit Team en remettant la boîte à collations dans les mains de son ami qui en restait bouche bée...

    "Team ..." Pharm s'inclina, il ne voulait vraiment pas y aller, mais son ami s'en fichait et continuait de le pousser pour aller trouver le président du club.

    Dean était occupé à marquer chacun des équipements vérifiés avec avec son stylo. Tout était prêt. Il soupira et massa ses tempes, ne réalisa pas que quelqu'un se tenait derrière lui et le regardait.

    "Euh, P’Dean, na khrab ... la boîte à collations ..."

    La voix était familière. Dean, de mauvaise humeur, se retourna et répondit farouchement à la personne qu'il pensait être un cadet.

    "Attends, amène la au bus ..."

    Ses mots s’étaient bloqués dans sa gorge. Il écarquilla les yeux, le fixant d'un air incrédule.

    "Nong ... Pharm."

    La personne nommée poussa un soupir, ses joues blanches commençaient à devenir rouges.

    "Ici P’, la boîte à collations pour le bus 1." Pharm lui remit un sac en plastique contenant deux grosses boîtes.

    "Ah merci." Les yeux féroces s’étaient adoucis. Dean leva la main pour prendre les boîtes à collations mais restait toujours figé. Les deux jeunes hommes se fixèrent pendant près d'une minute avant de parler.

    "Merci de m'avoir aider à prendre la farine… Hier..."

    "Ce n’est rien ..." lui répondit brièvement Dean. Pas parce qu'il était contrarié, mais parce que Dean pourrait mourir de bonheur là maintenant... 

    "Je suis désolé de m'être enfui comme ça ..." Pharm s'excusa à la hâte parce qu'il se sentait mal pour hier.

    Dean souriait légèrement. Le plus petit essayait de s’expliquer d’une voix tremblotante et le visage rouge écarlate.

    Dean ne pouvait pas résister et ébouriffa la tête de Pharm d'une main, tandis que l'autre portait les grosses boîtes.

    "C'est bon ..." La voix de Dean était très douce et amicale, tous ceux qui le connaissait et l’avait entendu ne pouvait croire qu’il était ce président de club féroce et exigeant. Pendant ce temps, le plus petit se figeait.

    "Sat ! Ai'Dean !!! Nous manquons de temps, dépêche-toi et monte dans le bus. Nous allons partir." Win tenait sa chance de se venger de son ami. Il regardait ces deux-là parler. Ses yeux étaient brillants.

    "Euh !!!" Dean se retourna et répondit froidement.

    Sans Pharm, il l’aurait violemment réprimander. P’Win riait très fort !

    Dean enleva sa main de la tête de Pharm le coeur lourd et lui dit "J'y vais, na."

    "Ah, P’Dean." Pharm attrapa son t-shirt avant de le lâcher à la hâte comme s’il avait été brûlé. Dean le regardait, confus et fronçait les sourcils. Son coeur et son esprit s’affrontaient et il réalisa...

    Tu ne peux pas le rencontrer tous les jours, c'est ta chance, lance toi !

    Pharm poussa un long soupir, se calma et utilisa la suggestion de Team. C'était le moment idéal de saisir l'occasion.

    "Cette boite est la collation de P’Dean." Pharm se redressa et tendit la boîte. "Il y a ton nom écrit dessus, ne l’échange pas." Après avoir donné la boîte, il se retourna sans attendre de réponse.

    Lorsque l'autobus se déplaça, le président expliquait à nouveau le devoir des seniors avant de distribuer les collations. La joie des membres du club s’était vite fait entendre lorsqu'ils ouvrirent les boîtes à collations et virent des mini hamburgers, avec un petit bâton en bois au milieu, le pain chaud moelleux, le fromage jaune, les légumes frais et la viande tendre qui sentait si bon.

    "Hé, un dessert thaï !" cria soudain quelqu'un.

    "Délicieux hamburgers, viande tendre."

    "Le dessert thaï aussi a bon goût, très parfumé, on peut l’acheter où ?"

    Tout le monde appréciait sa nourriture. Dean était assis seul sur le siège avant, à côté de lui se trouvait la trousse de secours et le sac de documents. Il venait de poser son téléphone portable après avoir parlé avec le deuxième bus. Sa main saisit sa propre collation. Il avait le sourire aux lèvres quand il lu l'écriture manuscrite sur le couvercle de la boîte.

    Il ouvrit sa boîte, vit un mini hamburger et une coupelle en papier pour le célèbre dessert thaïlandais,

    Lookchub ...

    Dean prit le lookchub, il y avait trois étoiles brillantes. De nos jours, le délicieux lookchub aromatique était très difficile à trouver dans les magasins. Peu de magasin en vendait maintenant. Son stress s’apaisa. L'image dans ses rêves commençait à s'éclaircir petit à petit.

    ---

    Phi aaaahhhh allez.

    Hap, l'arôme est comme de la gelée.

    ---

    "Pourquoi la tienne est-elle en forme d'étoile ?" La voix du diable, Win, surgit soudainement du siège arrière quand il vit la collation de son ami. Il se demandait pourquoi le nom de Dean était écrit sur la boîte et pas ceux des autres."Tu en as trois, tu triches !"

    "Comment je pourrais tricher?" lui demanda Dean.

    "Les autres n’en ont que deux qui sont soient en forme de fruits ou de piment. Pourquoi es tu le seul en avoir trois et en forme d’étoiles ?” Le vice-président criait à l'injustice et tendit la main pour essayer d'arracher la collation de son ami.

    Dean ferma le couvercle immédiatement lorsque son ami avait essayé d'arracher son étoile et le gronda. "Assieds toi !" La voix n'était plus aussi féroce que ce matin, Win se contenta donc de rire et de se rasseoir.

    Étrange… A-t-il obtenu beaucoup de douceur pour que son humeur soit meilleure ?

    (1) Un mot grossier comme putain ou bâtard.

     

    Chapitre 5 : L’étoile la plus douce


  • Commentaires

    3
    Dimanche 26 Janvier à 09:41

    merci pour ce travail et ce projet..j'attend avec impatience la suite..

    2
    Dimanche 5 Janvier à 09:28

    Merci pour ce magnifique travail, j'adore cette série, je les ai toutes vues et elle dépasse toutes les autres

      • Samedi 25 Janvier à 21:04

        Oh je n'avais pas vu ton message dis donc, désolée.

        Merci pour le commentaire et oui c'est une de mes séries préférées aussi

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :