• CHAPITRE 5

    CHAPITRE 5

     

    "Bien, quand tu as des problèmes avec les autres, les dommages ne touchent pas seulement toi mais aussi les gens autour de toi. Donc il vaut mieux éviter, au moins tu ne seras pas blessé et tes parents ne s'inquièteront pas."

    Avant, quand Sun était en colère, sa voix était aiguë, son visage exprimait la colère et une aura effrayante émanait de lui. Mais aujourd'hui, Mork ne le sentait plus comme ça, le visage et la voix de Sun semblaient plus doux, et il ne savait pas comment réagir car c'était un comportement qu'il ne connaissait pas.  Malgré cela, il essaya de se comporter normalement et de garder son calme.

    Autrement, sa timidité deviendrait évidente. 

    "Je sais ça." acquiesça Mork qui pensait que Sun ne le harcelait que parce que c'était une habitude de personnes âgées.

    "Je sais que quelques fois tu t'attires des problèmes en protégeant Rain." dit Sun d'une voix sérieuse. 

    Ce qu'il disait était vrai, cependant, Mork ne s'attendait pas à ce que Sun le reconnaisse. 

    "Merci de prendre soin de lui."

    "Hum."

    "Mais je te le rappelle parce que je me soucie de toi."

    Mork avait l'impression que ses mains s'agitaient, que son coeur battait tellement fort, qu'il avait peur qu'il sorte de sa poitrine. Il essayait de ne plus regarder Sun pour se calmer. Normalement il n'évitait jamais le regard des gens mais cette fois-ci, il ferait exception. 

    Il avait peur que s'il regardait l'autre homme, les sentiments qu'il éprouvait à propos de lui seraient plus voyants.

     Si Mork n'aimait pas, ne s'entendait pas ou encore avait des problèmes avec Sun, c'était que celui-ci avait des préjugés. Même s'il disait n'avoir rien à faire des mots prononcés par Sun, au fond de lui il voulait que Sun le voit d'une façon positive, car il ne le supporterait plus depuis un bail.

    S'il ne respectait pas l'autre homme, il ne le laisserait pas l'engueuler ou le harceler plus de trois fois.

    Jusqu'au jour ou plusieurs personnes souhaitaient voir Sun. Rien qu'en le voyant se battre, son coeur était enragé tel un feu brûlant. Il s'était alors précipité pour l'aider sans penser à autre chose. Il n'avait aucune idée de pourquoi il était si inquiet pour Sun, mais quand il avait vu l'état du café, son sang n'avait fait qu'un tour. De plus, cette fois-ci, Sun était en sang.

    Depuis ce jour, leurs sentiments avaient changé. Sun voyait Mork de façon positive tandis que le plus jeune avait ressenti une telle anxiété ce jour-là qu'il en était dangereux.

    C'est pourquoi il essayait de partir maintenant.

    "Tu ne vas rien dire?"

    "Ok." répondit Mork comme s'il n'avait pas entendu la question de l'autre homme. Il baissa la tête et continua à manger ses nouilles sans rien dire de plus. Sun resta silencieux mais ses yeux aiguisés continuaient de fixer Mork sans sourciller.

    Mork en conclut que ce repas était bien le plus stressant.

                                                  ——————-—————————

    14h

    BLUE SKY CAFE

     

    "Table 3, mocha frappé et tarte aux fraises." dit Sun à son employé.

    Quand il aperçut Rain ouvrir la porte d'entrée, il regarda automatiquement, mais en voyant Rain entrer seul il fronça les sourcils de surprise. 

    Est-il en colère? Pourtant la nuit dernière, nous avons parlé normalement tous les deux.

    "P'Sun fais-moi un Soda Lime."

    Rain marcha jusqu'au comptoir où il prit une chaise et s'assit en laissant l'air frais le rafraîchir. Malgré l'heure déjà avancée, il faisait extrêmement chaud. Sun regarda son frère tout en soufflant, mais finit par préparer un Soda Lime. Dans son coeur, il se demanda pourquoi Mork n'était pas venu ces derniers temps au café. Avant, il ne se souciait pas de ne pas le voir, et Mork ne l'évitait pas, il allait même jusqu'à s'arrêter intentionnellement pour l'embêter. 

    Mais depuis qu'ils parlaient paisiblement tous les deux, Mork ne venait plus ici, un peu comme s'il l'évitait. Mais il ne réalisait pas que plus il évitait Sun, plus celui-ci voulait le voir.

    Les humains sont comme ça, plus ils se cachaient, plus ils se couraient après.

    "Pourquoi tu n'es pas venu plus tôt aujourd'hui?"

    "Le cours s'est terminé tôt mais la circulation était une horreur."

    "Pourquoi es-tu seul? Où est ton meilleur ami?"

    "Mork?" demanda Rain en retour, même s'il savait de qui parlait Sun.

    "On n'avait pas le même cours, il finit plus tard aujourd'hui. J'étais fatigué de l'attendre alors je suis rentré en premier."

    "Vraiment?"

    Sun remit le soda à son frère qui demanda:

    "Qu'est-ce qui ne va pas entre vous?"

    Rain prit le verre et le porta à ses lèvres, mais ses yeux continuaient de regarder son frère avec suspicion, car dernièrement, il n'arrêtait pas de demander des choses sur son meilleur ami. Même Mork lui avait demandé si Sun avait parlé de lui.

    Ils sont suspects...

    "Il n'y a rien entre nous. Tu es fou? A quoi penses-tu?"

    "Ce n'est pas ce que je voulais dire. Vous vous êtes disputés?" éleva-t-il la voix après que Sun lui ait répondu méchamment. 

    Est-ce parce que sa question était trop vague ou parce que Sun pensait trop? Mais normalement, il n'était pas le genre de type à trop penser.

    "Rien n'est arrivé. Pourquoi tu le demandes?"

    "Je pensais que vous auriez pu avoir, en secret, une dispute quand je n'étais pas dans les parages, car j'ai l'impression que Mork évite P'Sun. Quand je l'ai invité à venir ici, il a refusé. Mon corps souffre d'avoir conduit."

    Sun ne disait rien mais son visage expressif pensait la même chose..

    "Es-tu sûr qu'il n'y a vraiment rien P'Sun?"

    "Rien!"

    "P'Sun, toi aussi tu es étrange. Normalement, tu l'engueulerais à en devenir fou, mais quand il ne vient pas tu le cherches !"

    "Je n'ai pas parlé de ton ami."

    "Ne m'as-tu pas demandé où il était il y a quelques minutes? D'ailleurs même si aujourd'hui tu n'as pas posé de question, tu l'as fait d'autres fois. Si c'était une fille, je penserais que tu l'aimes en secret mais que tu souhaiterais flirter avec elle."

    "Tu te fous de ma gueule?"

    "Ohh! Ce n'était qu'une blague, ça te met en colère P'?" demanda-t-il bouleversé. 

    Sun avait envie de frapper la tête de son frère contre le comptoir, mais heureusement à ce moment précis la porte d'entrée du café s'ouvrit.

    Cette fois-ci, le corps de Sun resta immobile tandis que Rain souriait... Lui et son rival, désormais, ne seraient plus envieux l'un envers l'autre. Tous deux s'arrêtant toujours plusieurs fois au café, il ne pouvait s'empêcher de se sentir étrange intérieurement. En effet, Pete et Kao étaient entrés. Ce dernier était un ami proche de Rain qui connaissait aussi Sun. Alors qu'il sortait avec des femmes, il ne savait pas qu'il aimait les hommes, ce n'est qu'avec sa rupture et sa rencontre avec Kao qu'il l’avait compris.

    Alors qu'ils se connaissaient depuis des années, la gentillesse de Kao lui avait permis de l'apprécier, mais lorsqu'il avait réalisé ses sentiments, il était trop tard, Kao sortait avec Pete. Il n'avait pas pu lui avouer ce qu'il ressentait, cependant, il avait décidé de ne rien dire car il savait que c'était inutile. Parfois, cela mettait aussi Kao mal à l'aise. A l'époque, Sun était déçu mais pas triste, peut-être parce que ses sentiments pour Kao n'avaient pas duré longtemps et qu'il comprenait la situation. 

    Il n'avait pas l'intention de mettre Kao dans une position inconfortable. Aujourd'hui, il restait son ami et son frère comme avant. Cependant, le fait qu'ils soient ensemble n'était pas un fait connu de tous, même pas de leurs proches. Même Rain ne le savait pas, mais Sun faisait confiance à son instinct.

    "Oh, quel bon vent nous amène ce couple ici?"

    Rain fut le premier à saluer ces clients spéciaux sans savoir qu'ils étaient vraiment en couple. Mais étant donné qu'ils étaient proches, presque comme une ombre, il n'avait pas pu s'empêcher de s'en amuser à leurs dépends.

    "Attends! Les gens vont mal comprendre s'ils entendent ça." dit Kao, tout en regardant Rain d'un air meurtrier. 

    Il savait que Rain, ne connaissait pas la vérité pour lui et Pete. Il l'avait probablement dit parce qu'ils étaient toujours ensemble, qu'importe où ils allaient. A chaque fois qu'on se moquait de lui, il ne pouvait pas s'empêcher d'être sur la défensive. 

    Il ne faut pas se moquer de ce genre de chose, pas vrai ?

    "Est-ce que ça te gêne?"

    "J'ai peur que les gens comprennent de travers." 

    Kao voulait absolument étrangler son ami mais plus il voulait le faire taire, plus il était moqué. "Tu n'en sais rien, Pete avait beaucoup de fans qui tournaient autour de lui, si elles t'entendaient dire ça, elles pourraient bien me casser la tête." 

    "Je rigolais, ce n'était pas sérieux." dit Rain. Il pouvait sentir que quelqu'un essayait de ne pas se faire remarquer. "Qu'est-ce qui ne va pas P'Sun? Pourquoi es-tu si silencieux? Tu me criais après il y a quelques instants."

    "Rien, je suis juste un peu surpris de voir ces deux personnes s'arrêter ici." répondit Sun en souriant.

    "Ce n'est pas une surprise, j'avais l'habitude d'amener Pete ici."

    "Qu'est-ce que tu veux boire?" demanda Sun.

    "Mocha frappé."

    "Et pour toi Pete?" 

    "Mocha latte."

    Alors que Pete et Kao marchaient vers une table vide, Rain prit sa chaise et l'amena à la table de ses amis où il s'assit.  Sun se tourna vers son employé pour qu'il prépare les boissons commandées, et tandis qu'il continuait de regarder les deux jeunes hommes, il ne vit pas la porte s'ouvrir de nouveau.

    La personne qui entra n'était autre que Mork.

                                                               -----------------------------------------

    Ses yeux ont l'air triste..

    Mork pensait que Sun avait déjà oublié Kao, il n'avait pas vu le moindre signe sur son visage. Il pensait que les sentiments de Sun n'étaient probablement qu'une passade et qu'ils disparaitraient avec le temps. Mais quand il avait vu Sun regarder Kao, il avait réalisé qu'il avait tort !

    Peut-être que Sun ne le montrait pas clairement parce que Rain ne l'avait pas encore réalisé. Mais pour quelqu'un qui observait toujours Sun, on ne pouvait pas louper ce fait. Kao était définitivement plus que le simple ami de son petit frère. 

    Peut-être que Sun ne pouvait pas oublier Kao aussi vite qu'il le pensait.

    Penser à ça rendait Morkm mal à l’aise, mais il n'était pas sûr de savoir pourquoi il éprouvait ça. Il savait seulement que même si Sun le traitait mieux et s'occupait de lui, Kao restait dans son coeur. Il se sentait mal, au delà de tout ce que les mots pouvaient décrire. Il n'avait jamais laissé quelqu'un ou quelque chose dominer ses émotions de cette manière auparavant. Il avait ressenti quelque chose qu'il n'avait jamais expérimenté et en le réalisant, il ne pouvait plus l'ignorer.

    Il se détestait de ne pas pouvoir contrôler ses propres battements de coeur. 

    Le fait qu'un personne indisciplinée comme Mork essayait de devenir meilleure était dû à plusieurs raisons, parmi elles, son âge, sa famille, son avenir et il admettait qu'une de ses raisons était Sun. 

    Mork voulait que Sun le voit de façon positive, il savait que Sun aimait qu'il soit une bonne personne. Cependant, en sachant ça maintenant, il pensa qu'il était stupide de vouloir remplacer Kao aux yeux de Sun, car.. il ne le sera jamais.

    Et même si un jour, il réussissait, il ne serait que son remplaçant.

    "Pourquoi es-tu ici? Tu n'avais pas cours?" demanda Rain à voix haute après s'être tourné vers lui. 

    Mork, cessa de penser, il ajusta son expression pour un visage habituel puis se dirigea vers Rain sans regarder Sun. Il s'aperçut qu'au moment où Rain l'avait salué, Sun s'était tourné vers lui.

    "Le conférencier nous a laissé partir plus tôt, comme tu avais oublié tes notes, je te les ai apportées." Il prit les notes et les donna à Rain, après avoir répondu. "La prochaine fois, vérifie deux fois avant de partir."

    "Quel homme aimable." se moqua Pete.

    A vrai dire, autrefois, Pete et lui n'étaient pas en bon terme, mais depuis, ils étaient devenus amis. Même s'ils n'étaient pas proches et qu'il y avait encore quelques malentendus, ce n'était pas grave.

    "Quoi? Tu veux dire comme toi ?" lança Kao de façon agaçante.

    "Oui, non seulement je te les emmènerais à ta porte mais en plus je dormirais chez toi pour t'aider à travailler." expliqua Pete.

    "Je déteste les gens qui se vantent."

    Kao fit la moue car les flatteries de Pete étaient loin de la vérité, à chaque fois que Pete dormait chez lui, il ne pouvait pas faire ses devoirs sans être "dérangé" par Pete.

    "Je pars en premier." annonça Mork à Rain.

    "Tu ne veux pas boire quelque chose? Pete est là de toute façon, reste avec lui."

    "Non, j'ai un rendez-vous aujourd'hui." rejetant l'invitation de Rain. 

    Non pas parce qu'il voyait encore Pete comme un ennemi, mais parce qu'il ne voulait pas voir Sun regarder Kao. Il ne voulait pas que ses sentiments pour Sun le dominent, de toute façon même s'il changeait, le vieil homme ne le remarquerait pas. Ou s'il s'en souciait vraiment, il serait malheureux, il valait mieux qu'il retourne à sa vie d'avant. 

    "Sortons un soir, Pete."

    "Ok!"

    Mork sourit avant de partir sans rien dire à Sun pendant que celui-ci continuait de le regarder dans la confusion. Il se rappelait que dernièrement ils s'étaient rencontrés et avaient parlé gentiment. Alors pourquoi Mork était-il si froid aujourd'hui, comme si quelque chose l'avait mis en colère. Il voulait demander à Rain, mais il avait peur de se faire prendre à nouveau, il se méfiait.

    Finalement, Sun garda cette anxiété dans le coeur.

     

    CHAPITRE 5


  • Commentaires

    7
    Samedi 23 Mai à 20:03

    Je n'aime pas trop de traduire les mots anglais "the other man" par "l'autre homme". Je sais pas ce que tu en penses mais cela n'est pas très chaleureux.C'est sans doute moi, mais je trouve cela si glacial. Non?

      • Samedi 23 Mai à 21:33
        L’autre homme ne me dérange pas
      • Samedi 23 Mai à 20:37

        Oui pour moi un peu génant, tu pourrais parler de plus âgé, d ainé ou de grand frère etc ..... Tu penses pas vieil homme là c'est vraiment la cata il rentre pas à l'hospice hé hé

      • Samedi 23 Mai à 20:30

        Je comprends ton ressenti. Non, personnellement ça ne me choque pas, je l'ai traduit ainsi pour éviter les répétitions avec vieil homme et Sun. smile

        Est ce vraiment très gênant ? Ou ca va quad même ?

    6
    Samedi 23 Mai à 19:55

    Que de différences avec la série, je préfère 1000 fois le roman, Que de différences mais en positif

      • Samedi 23 Mai à 20:30

        Oui mais c'est super de lire le roman en ayant en tête les acteurs et leur alchimie profonde

      • Samedi 23 Mai à 20:19

        C'est vrai que la série est complètement différente du roman. Même si j'adore le roman, j'ai aussi la série car les acteurs sont vraiment mignons et vont bien ensemble.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :