• Chapitre 46 : Nous allons camper (2/2)

    Chapitre 46 : Nous allons camper (2/2)

    A la fin, le poisson qui avait fait un tour dans le décolleté de la fille fut grillé. XiaoMi resta loin de ce poisson jusqu’à ce qu’il l'ait vu se faire dévorer. Il se dirigea joyeusement vers le barbecue pour faire cuire de la viande. Tout ce qu’il aimait, il le fit cuire pour deux portions. Après avoir travaillé dur, c’était enfin cuit, mais juste au moment où XiaoMi voulut l’apporter à YanYan, Liu Ying Xing lui prit une portion.

    “Su XiaoMi, je ne pensais pas que tu me traiterais aussi bien ! Merci !”

    Tout en disant cela, il prit une grosse bouchée et ignora totalement XiaoMi dont le visage était devenu vert et qui tenait ses baguettes à la main. “Je vais te casser en morceaux.”

    Il poursuivit Liu Ying Xing, mais après un court moment XiaoMi abandonna et était totalement essoufflé. Il fit alors semblant de pleurer et courut vers YanYan.

    “Yan ! Liu Ying Xing m’a pris tout ce que je t’avais préparé. Venge-moi.”

    “C’est bon. Je ne mange pas de toute façon.”

    “Tu ne manges pas ?”

    “Ces aliments peuvent causer le cancer. Ils sont cancérigènes et les femmes qui les mangent peuvent facilement avoir un cancer du sein et aussi ça peut affecter la vue des jeunes. C’est encore pire que l’huile de friture.” Dit froidement YanYan en regardant Liu Ying Xing. Après cela, ceux qui se tenaient à côté de lui furent stupéfaits et YangHui s’énerva. 

    “Yan, tu ne peux pas dire quelque chose de bien ?”

    “Que veux-tu que je dise ? Que ces aliments ne causeront pas de cancer pour que tu continues à manger ?”

    Bien que YanYan l’ait dit de cette façon, personne ne le crut, même XiaoMi, il tenait la viande grillée et commença à manger.

    “Yan ce que tu viens de dire c’était une blague ? Oh ! Je n’ose presque pas manger.”

    L’autre regardait XiaoMi comme s’il voyait un idiot. Après avoir mangé, personne ne savait quoi faire alors XiaoMi suggèra qu’ils se réunissent en cercle et parlent à coeur ouvert. Mais tout le monde s’y opposa, y compris YanYan. Finalement, Liu Ying Xing sortit un jeu de carte et XiaoMi fixa le jeu.

    “Ma suggestion était bien meilleure.”

    YangHui, YanYan, Liu Ying Xing et une fille se mirent à jouer. XiaoMi s’assit à côté de YanYan et fixa anxieusement les trois autres. Il s’inquiétait de savoir si quelqu’un allait regarder les cartes de YanYan. En fait, XiaoMi ne comprenait pas à quoi ils jouaient, alors pour lui porter chance, chaque fois que YanYan choisissait une carte, il applaudissait et disait. “Bonne carte !”

    Puis il se leva pour donner de l’eau à YanYan puis en prit pour lui, il en profita pour regarder les cartes des autres. Quand il revint, il murmura à l’oreille de YanYan qui avait quelle carte. Grâce à cela, YanYan gagna beaucoup d’argent et XiaoMi, qui avait aidé YanYan, garda l’argent, il était de plus en plus heureux. Il courut partout et souvent. Finalement, Liu Ying Xing se rendit compte que quelque chose n’allait pas. Au début, il pensait que XiaoMi devait s’ennuyer, mais maintenant qu’il y pensait, ils s’étaient fait piéger et il prévint Yang Hiu et ce dernier n’était pas satisfait.

    “Yan ! Tu sais ce que tu es ? Un arnaqueur ! Un escroc !”

    YanYan haussa les épaules, son visage ne montrait aucune culpabilité. Il ignora complètement YangHui, jeta ses cartes, se leva et s’éloigna.

    “Il s’en va après avoir gagné ! A quel point ton caractère est mauvais ?”

    "Je suis un homme terrible. Et alors ? Qu'est-ce que t'as à râler ? Va et prépare quelque chose à manger." 

    YanYan saisit XiaoMi qui était en train de compter son argent, il ne pensait pas qu’un simple voyage au camping pourrait le rendre riche. A la fin, la nuit, ils se contentèrent de cuisiner quelque chose et de manger. La nuit, cet endroit était froid. YangHui et Liu Ying xing prirent du bois et allumèrent un feu de camp. Ils profitèrent joyeusement de ce moment avec les autres filles

    YanYan tira XiaoMi dans la tente. À l'extérieur, il y avait de temps en temps le rire des filles. À l'intérieur, c'était un moment de silence. Il n'y avait que le son du changement de page du livre de YanYan et le son de XiaoMi qui comptait son argent. 

    “Combien de temps vas-tu compter ?”

    “Yan, tout ça est à moi ?”

    “Tant que tu ne les utilises pas pour des affaires bizarres.”

    “Je vais les utiliser pour acheter des manuels scolaires.” Essaya de convaincre XiaoMi.

    YanYan posa son livre, regarda XiaoMi avant de l’attirer dans ses bras.

    “J’ai faim.”

    “Je viens de manger, mais tu n’as pas mangé et maintenant que tout le monde a fini, tu veux manger… tu sais combien c’est difficile de te servir.”

    “Je vois qu’il y a encore quelque chose à manger.”

    Les mains de YanYan étaient maintenant partout sur le corps mince de XiaoMi, ce dernier comprit tout de suite ce que YanYan voulait, mais il commençait à être anxieux.

    "Ne le fais pas, ils sont toujours dehors."

    "Baisse la voix, ça ira."

    “Bien... tu veux dire que d’habitude, je suis très bruyant ?”

    YanYan ne voulait pas se disputer avec XiaoMi à cet instant, il éteignit la lumière pendant qu’il embrassait XiaoMi.

    Quand YangHui vit que la lumière de la tente s’était éteinte, il fit signe à Liu Ying Xing. Il se collèrent discrètement à la tente, les oreilles grandes ouvertes pour entendre.

    “Yan… Attends…. Plus tard… Attends qu’ils dorment.”

    ---------------------------------------------------------

    Après une longue période d’intimité, YanYan mit ses vêtements et ouvrit la tente. Il sortit et fut surpris de voir YangHui et Ying Xing qui écoutaient aux portes. Il dit.

    “Venez avec moi.”

    Ils étaient tous les deux nerveux et suivirent YanYan. Après s’être éloigné de la tente.

    “Vous croyez que je vais vous laisser écouter sans condition ?”

    Ils comprirent tous les deux et payèrent chacun un peu d’argent à YanYan.

    “Apporte-moi une serviette.”

    YangHui prit une serviette dans sa voiture et la donna à YanYan, celui-ci alla à la rivière et y trempa la serviette. Puis il retourna sous sa tente. XiaoMi était fatigué et se couvrit de la couverture, il faillit s’endormir, mais il s’éveilla quand une serviette glacée glissa sur lui.

    “C’est froid.” S’écria-t-il.

    “Ne crie pas ! Viens et nettoie ton corps.”

    YanYan ne se soucia pas de la colère de XiaoMi, il retira la couverture et essuya grossièrement les fesses de XiaoMi. Celui-ci avait tellement froid qu’il n’arrêtait pas de crier. YanYan mis l’argent sous le nez de XiaoMi, en effet, cette astuce fonctionnait toujours. XiaoMi baissa d’un ton

    “D’où vient l’argent ?”

    “C'est ce que tu mérites.”

    XiaoMi n’avait plus froid, même s’il n’était pas sûr de ce que disait YanYan, il pensait que ce camping était vraiment un bon moyen pour lui de gagner un peu d’argent. Quand ils furent tous les deux propres, ils s’endormirent, mais à minuit, XiaoMi fut réveillé par un besoin d’aller aux toilettes. Il se leva, se pencha et ouvrit la tente et il se rendit compte qu’il n’y avait personne à l’extérieur. Partout il faisait noir, XiaoMi retourna à l’intérieur et tira le t-shirt de YanYan.

    “Yan, accompagne-moi pour faire pipi.”

    “Tu es un homme… tu as peur du noir ?”

    “Je crois que je ne peux pas attendre plus longtemps. Tu ne veux pas dormir dans mon urine, n’est-ce pas ?”

    YanYan, après avoir compris la situation, accepta d’accompagner XiaoMi, ils atteignirent une zone qu’ils considérèrent comme appropriée et XiaoMi fit ses affaires.

    "Yan, tu ne pars pas !"

    YanYan, qui se trouvait à côté du feu, le réanima et le sol s'éclaira.

    "Yan. Tu es le meilleur."

    "Faut-il le dire en pissant ensemble avec ces effets sonores ?"

    Après avoir terminé, XiaoMi marcha jusqu'à YanYan, sous le feu, le minuscule visage de XiaoMi rougit.

    "Yan, nous serons ensemble pour toujours ?"

    "Cela dépendra de ta performance."

     

    Chapitre 46 : Nous allons camper (2/2)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :