• Chapitre 4 : Tu retardes

    Chapitre 4 : Tu retardes

    Carter leva deux doigts : "J'ai deux questions. Premièrement, comment allons-nous expliquer cela au Roi Elfe ?"

    Lay y pensa un instant : "Dis juste que j'ai été enlevé par un dragon."

    Carter hocha la tête : "D'accord, je vais utiliser ma magie pour créer l'illusion d'un dragon qui t'emporte hors de ta chambre. Et voilà ma deuxième question, comment vas-tu m'aider à obtenir Asa ?"

    Lay tapota l’épaule de Carter : "Si je me souviens bien, Asa a remporté le trophée du meilleur guerrier du royaume cette année, non ?"

    Le visage de Carter était plein de fierté : "Oui, c'est mon homme."

    Lay sourit d'un air rusé et lui dit : "Mon père va probablement l'envoyer sur le continent perdu pour me sauver, alors tu pourras trouver une excuse pour le suivre. Sur cette route, vous ne serez que tous les deux tous les jours, il y aura forcément des opportunités."

    Carter réfléchit : "En effet, ce long voyage nous mettra dans de nombreuses situations où il faudra faire face à toutes sortes de dangers. Mais j'ai confiance, je le protègerai complètement."

    De sa poche, Lay sortit un petit sac léger et lui dit joyeusement : "Il faut compter 3 mois d’ici  au continent perdu. Du coup, vous risquez de manquer de vivre et de fournitures, je te prête mon sac magique, à l'intérieur il y a un canal dimensionnel vers le Palais des Elfes, tu pourras prendre tout ce dont tu as besoin. "

    Carter prit brusquement le sac et esquissa un sourire sensuel : "Il vaut mieux que mon bébé soit prêt à m’embrasser s’il veut manger !"

    Lay sourit d'un air approbateur : "Carter, espèce de salaud sans vergogne !"

    Carter agita sa baguette et ouvrit à nouveau la porte de l'espace : "Vous ne valez pas mieux, Votre Altesse."

    Lay laissa échapper un rugissement rapide et se prépara à charger dans la porte de l'espace, mais Carter l'arrêta de nouveau.

    Carter parla presque à contrecœur : "Votre Altesse prévoit-elle d'aller directement le voir et de lui faire l'amour ?"

    Lay : "Mais comment pourrais-je faire ça ? Non, je vais d'abord lui cueillir un bouquet de fleurs puis je lui réciterai un poème d'amour."

    Carter lui tendit un livre : "Vous n'avez aucun de style. Si vous agissez de cette façon là, vous faites perdre la face à nos Elfes. Je suggère à Votre Altesse de lire ceci avant de faire quoi que ce soit.”

    Lay feuilleta tranquillement le livre. "Oh mon dieu, mais c'est obscène."

    Carter rigola : "Apprenez quelques postures de plus, comment ça obscène ?"

    Lay : "Tu as raison, je ne peux pas embarrasser les elfes..."

    Carter cligna des yeux : "Allez, Votre Altesse, c'est le bon moment. Le petit dragon vient de grandir et va chercher un compagnon."

    Lay était visiblement tout excité. "Wow, je ne sais vraiment pas grand-chose sur le clan des dragons. Pendant combien de temps sont-ils en chaleur ?"

    Carter : "Une fois par an mais pour presque une année entière à chaque fois

    Lay : "..."

    Carter haussa les épaules : "La race des dragons est presque toujours en chaleur. Leur race est née comme ça ... Pleine de luxure, constamment à la recherche de l'amour ... Donc, Votre Altesse doit prendre soin de son petit dragon, ne laissez pas aux autres une occasion pour vous l’enlever !"

    Lay entra dans la porte spatio-temporelle avec un signe ok : "Nous serons certainement très heureux ensemble."

    -------------------

    Carter avait raconté toute l'histoire à Asa, mais comme si cela ne le concernait pas.

    Golan regarda Lay sous le choc et regarda Carter : "Oh mon Dieu, vous êtes tous les deux des bâtards ! "

    Lay embrassa doucement ses cheveux : "Qu'est-ce qui ne va pas ? Tu cherchais juste un compagnon et je suis miraculeusement apparu sur ton lit à ce moment précis, ça doit être le destin..."

    Golan souffla et roula des yeux : "Mais je n'ai pas encore vu un seul autre dragon. Si je ne t’avais pas rencontré, j'aurais peut-être pu choisir un dragon noir, fort, puissant et cracheur de feu ! J’aurais pu produire un œuf de dragon rayé de noir et de blanc. Mais c’est impossible maintenant..."

    Alors que l’expression de Golan était triste, Lay le jeta sur son épaule et entra dans le château : "Je suis aussi très fort et puissant."

    Golan commença à pleurer et donna un coup de pied à Lay : "Mais tu ne peux pas cracher de feu!"

    Lay: "Mais je peux te faire vaporiser de l’eau."

    Le visage de Golan rougit : "Tais-toi ! Tais-toi !"

    Asa resta bouche bée devant ce qui se passait sous ses yeux... Carter ferma la porte du Prince et du petit dragon puis leva la tête pour regarder Asa : "Tu as encore quelque chose à dire ?"

    Asa voulait s'effondrer : "Puis-je utiliser mon poing pour te parler ?"

    Carter : "Non. Tu es en colère ?"

    Asa était perdu : "Absurde ! Bien sûr que je suis en colère ! Pourquoi as-tu dû causer autant de problèmes ?"

    Carter attrapa le col d'Asa et pressa son nez contre le bout du nez d'Asa : "Parce que je craque pour toi depuis que j'ai 10 ans ! Tout le royaume elfique le sait ! Sauf toi, espèce d’imbécile heureux, idiot stupide !"

    Asa prit une inspiration et n’avait aucune envie de perdre face à Carter. Il tira le col de Carter : "C’est toi qui es stupide ! Je craque pour toi depuis que j'ai neuf ans ! Comparé à toi, j’attends depuis un an de plus !”

    Carter : "Pas vraiment un an !"

    Asa insista : “C’est quand même un an ! J'ai commencé quand j'avais neuf ans mais toi c’était à tes 10 ans !"

    Carter lui répondit sarcastique : "Mais tu es plus jeune que moi d’1 an ! Tu es idiot ou quoi ?"

    Asa cligna des yeux : "Oh c'est vrai..."

    Carter : "... Je voulais vraiment te pousser contre le mur puis t'embrasser, mais je n’en ai plus envie maintenant..."

    Asa avala nerveusement sa salive et poussa l'épaule de Carter avec précaution : "Alors je vais te pousser…."

    Carter pressa soudain Asa contre le mur et l'embrassa rudement : "Dans tes rêves."

    Il lui dit en colère : "Pas étonnant que dans le livre porno que tu m'as prêté, les noms des protagonistes étaient Carter et Asa. Je pensais vraiment que l'auteur n'avait aucun sens commun pour les prénoms."

    Carter était irrité par son idiotie : "J'ai utilisé ma magie pour remplacer les noms originaux, je ne peux pas croire que tu ne t’en étais pas rendu compte !"

    Asa rougit. "Je ...J’avais un petit soupçon."

    Carter soupira tristement : "Le mage le plus intelligent du royaume est tombé amoureux d'un idiot."

     

    Chapitre 4 : Tu retardes


  • Commentaires

    2
    Mardi 17 Décembre 2019 à 16:12

    "Ah  bah çà alors" !!!! eekshockedoh

    Suis  PTDR car cette histoire ébranle tous les mythes connus de ce monde fantastique et je comprends, maintenant, pourquoi c'est d'un genre "fantastique" ! hecool

    Au moins, le fonds est plus drôle que les vrais contes de Perrault ! yes

    Merci pour ce chapitre qui m'a bien faite rire car, dorénavant, si je rencontre, quelques part, un individu d'un de ces mondes imaginaires, je saurais quoi faire ! glassesintello

      • Mardi 17 Décembre 2019 à 16:44

        J'ai bien rigolé en la traduisant en tout cas XD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :