• CHAPITRE 4: La veille du mariage

    CHAPITRE 4: La veille du mariage


    Depuis que la décision de se marier a été prise, tout le monde se considère comme étant familier. Soupire, la logique de cette phrase semble un peu bizarre. 

    Ainsi, durant les deux jours suivants, Wei Wei accompagna SourireNaiHe et le rejoignit même à des fêtes. Ces fêtes réunissent tous les maîtres, quelques-uns d'entre eux ont déjà fait des PK avec Wei Wei mais elle ne les connaît que par leurs pseudos. 

    Leur première rencontre avec Wei Wei s'est passée comme ça. 

    SingeVin : "Hoho, une nouvelle personne."

    YuGongEscaladeUneMontagne : "NaiHe, qui est cette fille?" 

    SourireNaiHe : "Ma fiancée." dit-il naturellement. 

    Wei Wei reste sans voix pendant un moment, puis écrit un smiley : “Salut tous le monde ^_^"

    LeFrappezPas: "Woah, troisième belle-soeur."

    YuGongEscaladeUneMontagne: "Mince, le célibataire de dix mille ans va aussi se marier."

    Tout le monde parle, se moque et les félicite. Soudainement, quelqu'un dit: "Le pseudo de troisième belle-sœur m'est familier."

    "Maintenant que tu le dis, je pense que moi aussi. Tu es dans le classement ?"

    Franc et direct, SingeVin dit: "Je me rappelle maintenant, ce n'est pas la RoseauWeiWei, l'ex-femme d'eau Pure ?"

    La fête devient immédiatement calme et l'atmosphère un peu étrange. Alors que Wei Wei est sur le point de dire qu'ils se marient pour la compétition de PK, elle voit NaiHe taper: "Mm, votre troisième belle-soeur était mariée à la mauvaise personne avant. Ne la critiquez pas." 

    Wei Wei s'étouffe avec sa chips. 

    Wei Wei est maintenant consciente d'une chose, lorsqu'elle combat des monstres ou fait des quêtes avec frère NaiHe, elle ne doit pas manger ou boire. Sinon dès qu'il dit quelque chose d'étonnant, elle peut s'étouffer ou cracher sur l'écran. 

    Tuer des boss et compléter des quêtes avec ce groupe est vraiment agréable. Premièrement, tout le monde s'entend et secondement leur efficacité est vraiment haute. Avant, quand Wei Wei et les joueurs de sa guilde faisaient une partie, ils mettaient longtemps pour tuer le boss. Maintenant, c'était fait dans un temps très court. À ce propos, il faut mentionner SourireNaiHe. La profession de musicien à corde dans le jeu est un peu gênante, ils peuvent faire un peu de tout mais ne sont experts en rien. En d'autres termes, le musicien peut couper, effectuer des attaques AoE (Aera of Effect ou cible multiple), assister les attaques et guérir. Mais ses attaques ne sont pas aussi bonnes que celles d'un épéiste, ses assistances et ses guérisons ne sont pas aussi bonnes que celles d'un personnage de soutien spécialisé. Honnêtement, ils sont faibles et ont peu de valeur. 

     

    Mais avec le Grand Maître SourireNaiHe, c'est différent.

    La capacité de guérison du Grand Maître n'est en rien inférieure aux guérisseurs spécialisés. Il est bon en vitesse et précis en APM ; aucune personne de son équipe n'a besoin d'être inquiète, ou de s'occuper de lui. Une fois, alors que le boss qu'ils combattaient était sur le point de mourir, SourireNaiHe, qui avait joué le rôle de guérisseur, a soudainement sorti une épée du milieu de son guqin et a transpercé le boss d'un coup fatal. Au sommet de la tête du boss, d'énormes mots rouges sont apparus, puis d'un coup, sont tombés au sol. 

    L'épée du guqin est la seule attaque du musicien ; Wei Wei l'avait vu plusieurs fois auparavant mais elle ne l'avait jamais vu faire autant de dommages. Il était plus puissant que les siennes. Wei Wei était jalouse à en pleurer. Cela devait être son équipement qui était trop puissant, Ah Ah Ah!

     

    Avec ce précédent, lorsque Wei Wei voit l'animal de compagnie de NaiHe pour la première fois, elle ne sait plus quoi en penser. Son animal est un chaton blanc.

    Celui de Wei Wei est un impressionnant tigre. 

    Quand un tigre ne peut même pas battre un chaton, comment Wei Wei est censée savoir quoi en penser. 

    En revanche, NaiHe, après avoir soigneusement examiné le tigre de Wei Wei, lui dit: "Après s'être marié, on peut aussi marier nos animaux."

    Le mariage des animaux est un autre élément de "Histoire d'un fantôme chinois" qui est différent des autres jeux en ligne. Après que deux joueurs se soient mariés, si leurs animaux sont de la même race, ils peuvent également se marier et acquérir une petite capacité. On dit qu'après avoir rempli certaines conditions, ils peuvent avoir une progéniture. 

    Wei Wei: "Mais ils ne sont pas de la même race."

    SourireNaiHe: "Le mien est un petit amorphe.

    Donc ce chaton est aussi un tigre. Pas étonnant qu'il ait marqué "King" (王) sur son front. Wei Wei retrouve un peu d'estime de soi ; un tigre qui perd contre un autre n'est pas trop gênant. 

    "Ok, Ok, faisons-les se marier." dit Wei Wei joyeusement. Son chaton est un esprit animal alors que le sien n'est qu'un tigre ordinaire qu'elle a elle-même attrapé. Quel que soit le regard que l'on porte sur elle, le sien grimpe les échelons. Wei Wei demande avec désinvolture: " Votre chaton est-il une femelle?"

    "Non, un male."

    "... Mon tigre aussi."

    Wei Wei est découragée. Comme elle le pensait, c'est dur pour un esprit animal de trouver une femme. 

     

    Le jour du mariage est samedi. Le matin, Wei Wei s'est rendue à la bibliothèque, comme d'habitude. À ce propos, elle est très travailleuse. Elle ne peut pas faire autrement, dans ce genre d'école surtout dans le département d'informatique, quel élève n'est pas intelligent ? Prendre un peu de retard signifie se prendre une raclée sur sa note. 

    Après avoir étudié jusqu'à seize heures Wei Wei, un peu agitée, continue de regarder sa montre. À dix-sept heures, Wei Wei remballe rapidement ses livres et se précipite vers le réfectoire. Après avoir dîné, elle retourne dans le dortoir et se connecte à internet. SourireNaiHe n'est toujours pas en ligne, les autres membres de la fête sont aussi flous. Bei Wei Wei, maniaque de la montée de niveau, va tuer des monstres avec son grand sabre. Alors qu'elle les tue joyeusement, ses colocataires reviennent.

    La chambre du dortoir de Wei Wei est pour quatre personnes. À côté d'elle, il y a Xiao Ling, Si Si et Er Xi, toutes du département de science de l'informatique. Ces quatre amies sont d'ailleurs les seules femmes de deuxième année dans ce département. 

    "Wei Wei arrête de jouer. Il est déjà dix-huit heures, l'équipe de basket de notre département joue contre l'équipe de biochimie. Allons les voir." dit Xiao Ling en se changeant.

    Wei Wei secoue sa tête en continuant à tuer des monstres : "Allez-y, je suis occupée."

    "Arrête, à quoi peux-tu être occupée ? N'est-ce pas juste un jeu ? Allez, Da Zhong dit que Xiao Nai viendrait."

    "Oh ! Vraiment? Xiao Nai!!" crient Si Si et Er Xi en même temps. 

    Les yeux de Wei Wei scintillent également lorsqu'elle tourne la tête. 

    Même si c'est l'effet recherché par Xiao Ling, quand elle voit ses colocataires être comme ça, elle dit : "Je ne peux plus vous supporter. Tellement obsédées par les beaux hommes. Regardez Wei Wei, si calme."

    Wei Wei lève rapidement la main : “Ne te m'éprends pas sur moi, je suis aussi obsédée." 

    Honnêtement, les quatre filles du dortoir n'étaient pas vraiment le type de personne obsédée, mais il y aura toujours quelqu'un dans le monde qui fera paraître étrange les gens qui ne sont pas obsédés. Par exemple, Xiao Nai.

    Xiao Nai du département d'informatique, est la meilleure et la plus éminente des personnes de l'université A. Si l'université A avait un classement comme dans les jeux, alors Xiao Nai serait le numéro un. Sans même parler de son talent choquant pour l'écriture de logiciels, il a, en plus de trois ans, dirigé une équipe qui a obtenu la gloire de son école à l'ACM et d'autres concours internationaux de programmation. Il est aussi un expert en Guzheng (instrument chinois) et en Go (jeu chinois), a gagné la médaille d'or pour son école de natation et d'autres encore. Personne ne peut espérer le rattraper. En outre, il a l'air élégant, raffiné, svelte et beau ; c'est dur de ne pas l'admirer. 

     

    Mais bien qu'elles soient obsédées par lui, aucune filles du département n'osent aller le voir et parler avec lui. D'une part, c'est parce qu'il ne vient pas souvent à l'université, même s'ils sont dans le même département, elles ne le connaissent pas bien. D'autre part, il est vraiment très haut placé et est vraiment trop arrogant. Son expression donne l'impression qu'il n'y a personne d'autre que lui, alors les gens n'osent pas s'approcher. 

    Wei Wei l'avait seulement vu quelques fois de loin. Une fois, elle l'avait vu rejeter une fille d'un autre département, cette fille l'avait arrêté et lui avait donné quelque chose comme une lettre. Probablement une lettre d'amour. Mais Xiao Nai, en plus de ne pas prendre la lettre, ses yeux ne l'avaient même pas regardé et il avait continué à marcher sans ralentir. 

    La partie étrange est là ; même s'il est arrogant, sa popularité auprès des mecs n'est pas mauvaise. Tous les garçons du département l'ont accepté. On dit qu'il a déjà créé une société à l'extérieur, il y a longtemps. Il a repéré de nombreux experts du département. 

     

    Il y a de nombreuses légendes à son propos, certaines sont même venues aux oreilles de ses parents qui sont professeurs dans le département d'histoire et d'archéologie. Il est dit que ses parents sont vieux jeux, éloignés de la politique et des activités matérielles, mais les gènes ont changé une fois parvenus chez Xiao Nai. Au collège, il a su trouver ses proches pour une entreprise commune d'ouverture d'un cybercafé. À l'époque, les ordinateurs n'étaient pas vraiment populaires, c'était le meilleur moment pour se lancer dans le business des cybercafés. Une légende dit qu'il a réalisé d'énormes bénéfices sur les marchés du logement et boursier. Il y a beaucoup de légendes mais personne ne sait si elles sont réelles. 

     

    En tant que petit poisson dans le département informatique, Wei Wei fait bien sûr partie des adorateurs du Grand Maître. Il y a de nombreux programmes informatiques dans son ordinateur que le Grand Maître a écrit pendant son temps libre en N année. Le Grand Maître est un sénior cette année, elle ne le verra plus ici à l'avenir. Wei Wei regarde le jeu, l'avatar de SourireNaiHe est encore faible, elle regarde l'heure 5:40, prend une décision rapide et éteint son ordinateur en se précipitant vers le terrain de basket avec ses amis.

    Quand elles arrivent au terrain de basket, il y a déjà du brouhaha. Le petit copain de Xiao Ling, Da Zhong, les attend à la porte et les emmène à leurs sièges. Xiao Ling regarde autour d'elle et dit: "Da Zhong, où est Xiao Nai ? Tu n'as pas dit qu'il allait venir ?"

    Da Zhong dit insatisfait: "Es-tu venu pour me voir ou voir Xiao ge (grand frère)?", son copain est dans l'équipe du département d'informatique, en arrière garde. 

    Xiao Ling lança avec mépris: "Bien sûr pour voir Xiao Nai. Qu'y a-t-il à voir sur toi ?"

    Les trois filles hochent la tête ensemble, ce qui met Da Zhong en colère. Pendant un moment il se décourage, puis dit : " Xiao ge ne va pas jouer. Je ne suis pas sûr s'il vient ou non, il semble que quelque chose est arrivée."

    Les filles sont soudain désemparées, si leurs yeux brillaient de 100 watts, il ne leur en resterait probablement plus que 10. Mais l'atmosphère excitante du terrain est quand même bien, ce qui leur permet de s'amuser. 

    Alors que le match va commencer, un grand type portant le maillot de basket du département d'informatique marche devant eux. Pour être précis, il marche devant Wei Wei, la tête baissée, il semble vouloir parler mais ne peut pas. Ses oreilles sont déjà rouges. Dans son esprit, Xiao Ling et les autres pensent à trois mots - encore un autre. 

    En effet, après avoir été embarrassé pendant un moment, le grand et fort mec dit : "Senior Wei Wei shi jie (étudiante plus âgée), si je gagne, puis-je t'inviter à dîner?"

    Wei Wei répond par une autre question : "Perdrez-vous?"

    "Bien sûr que non!" le garçon lève brusquement la tête. 

    "Alors fais de ton mieux!" Wei Wei montre un léger sourire à la manière affectueuse d'un aîné, encourageant un jeune étudiant.  

    "Ok Shi Jie ! Je vais définitivement gagner !"

    Le jeune étudiant, avec son moral boosté, court sur le terrain en portant le ballon pour s'échauffer. 

    "..."

    "..."

    "..."  font les battements de cœur de Xiao Ling, Si Si et Er Xi.

    Ce dernier dit : " Ce jeune étudiant est vraiment crédule."

    Si Si objecte : "Je déteste ce genre d'enfants immatures qui utilisent le gain d'un jeu pour menacer les autres. Si Wei Wei l'avait rejeté et qu'ils perdent, Wei Wei aurait été blâmée."

    Xiao Ling : "La méthode de rejet de notre Wei Wei devient de plus en plus impressionnante !"

    Wei Wei rit doucement et feint la modestie: "Je n'y peux rien, après tant de fois, cela vient avec la pratique."

     

    Après cela, quelqu'un a définitivement été battu pour avoir été une incarnation parfaite de l'ennui.


    CHAPITRE 7


  • Commentaires

    3
    Jeudi 8 Juillet à 14:17

    merci pour ce chapitre,
    voici l'arrivé des amies de wei wei, j'espère de tout coeur que er xi est moins pénible que dans le drama, je pouvais pas la piffré, elle était pénible et soyons honnête quelque peu égoïste et très immature.

    je pense que dans les drama chinois leur grand défaut c'est les rôles féminin, j'en ai vu quelques uns et quelques uns m'ont littéralement fait fuir car les perso féminin étaient toutes immature, pénible, pleurnichardes, égoïste, se croyant supérieur, sans gène et j'en passe des meilleures, c'est pour ça que maintenant, je préfère regardé des dramas, quand c'est chinois, en majorité avec que des rôles masculins.

    avec love020 l'actrice principale, ou je devrais dire plutôt le rôle, est génial! weiwei est très bien!!!

    y'a que ça soit disant meilleure amie ou le rôle est épouvantablement pénible :(
    vive les avancer de 10 seconde sur viki^^

     

    bonne traduction pour la suite :)

    • Voir les réponses
    2
    Mercredi 7 Avril à 19:22

    Ah, il joue bien ensemble et on l'air d'avoir une bonne harmonie de jeu même si "elle ne peutpas boire ou manger quand elle jour avec le maitre au risque d'arroser l'ordinateur happy".....

    Et c'est vrai que Wei wei se débrouille bien pour décliner une invitation....

    Je suppose que le prochain chapitre est le mariage, j'ai hâte de lire ça.

    Merci pour la traduction

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :