• Chapitre 4 : Emménager... près du coeur

    Chapitre 4 : Emménager... près du coeur

    ---------------------

    "Qu'est-ce que c'est ?" Korn regardait cette chose noire et menaçante dans son assiette et la retourna pour trouver la réponse.

    "... Omelette." lui répondit In d'une voix triste.

    "Qu'est-ce que tu lui as fait ?" Korn l'avait poussé avec une fourchette pour en savoir plus, il était clairement en mode “petit copain diabolique” à cet instant.

    "Quand je l'ai frit, elle est resté collée à la poêle, je ne pouvais pas la retourner." lui avait expliqué In. "Là !" Il se tourna pour prendre une boîte en plastique et la tendit à Korn.

    "Hein ? Un dessert ?" Korn ouvrit le couvercle et regarda. À l'intérieur, il y avait un dessert thaïlandais appelé lookchub.

    "In a aidé maman à les faire." Sa main était tendue pour pointer vers les lookchub. "Surtout celui-ci, c'est le plus difficile à faire." Pointant vers l’un d’eux en forme d’étoile. Les lookchub sont lumineux et colorés. "Aaaa ... ouvre la bouche !"

    Korn avait une drôle d'expression mais il ouvrit la bouche pour manger le lookchub. Une fois mâché, l'arôme se propageait dans sa bouche.

    "Le goût est comme de la gelée aromatisée."

    "C’est bon." Korn se pencha et embrassa les lèvres minces avant de murmurer.

    "Mais l'omelette, je peux la passer ?"

    ---------------

    La douceur du rêve fait sourire le visage du corps enveloppé dans une couverture ce qui se produisait rarement quand il dormait. Quand il se laissait aller au bonheur, tout était en suspens mais le téléphone sonna parce que c’était le réveil programmé... 

    Dean se réveille, s'assoit, se frotte le visage et met son cerveau en mode fonction pour se réveiller. Une fois son rêve terminé, il ne se souvenait plus de rien. Ne lui restait qu’une sensation de joie et de chaleur qui enveloppait son cœur sec. Sa grande main essuyait les larmes qui coulaient. Il n'était plus surpris. Depuis son enfance, il rêvait souvent de quelqu'un, mais il ne se souvenait jamais des détails. Et chaque fois qu’il se levait, il se sentait triste et pleurait bien qu’il ne puisse expliquer pourquoi. Plus il grandissait, moins il rêvait, et puis deux semaines devinrent un mois. En plus de se sentir triste, Dean avait également peur. Mais Le rêve de cette nuit ne le rendait plus triste mais heureux. 

    Peut-être que la tristesse était ce qui le faisait chercher ce quelqu'un… celui qui pouvait lui expliquer pourquoi il se sentait comme ça.

    Dean se retourna avant de se lever et se dirigea vers la salle de bain pour prendre un bain. Tout en se lavant le visage, il regarda son reflet dans le miroir. Des ombres apparaissaient, et c’était comme s'il voyait quelqu'un qui lui ressemblait mais qui avait un sourire différent. Dean secoua la tête, jurant doucement puis alla prendre un bain.

    Il ressentait une sensation d’ivresse.

    La famille de Dean était composée de cinq membres, sans compter les deux femmes de chambre. Ses parents partaient souvent travailler à l'étranger, le laissant ainsi que ses deux plus jeunes frères et soeurs. Il était aussi trop paresseux pour rencontrer son père bien qu’il ne sache pas pourquoi il se disputait toujours avec lui.

    Comme d'habitude, le moment du petit déjeuner dans la salle à manger était calme. Sa plus jeune soeur qui mangeait son petit-déjeuner et son plus jeune frère qui parlait au téléphone. Dean regarda son petit-déjeuner, un simple œuf au plat, des saucisses et du pain préparé par les femmes de chambre. Il alla prendre un jus d'orange et le bu.

    “P ', aujourd'hui je vais rentrer tard parce que je dois finir un projet avec mes amis." lui dit son jeune frère Don, en lui demandant poliment la permission. Dean hocha simplement la tête sans répondre.

    Dean savait que son jeune frère et sa jeune sœur avaient peur de lui et étaient très gênés avec lui. Ils n'avaient pas grandi ensemble pendant leur enfance. Il avait été envoyé vivre chez sa grand-mère quand il était petit. Il était rentré chez lui après ces 18 ans, et son frère et sa soeur étaient déjà grands. Il avait essayé à plusieurs reprises de se rapprocher d'eux et de les amadouer, mais quelque chose les faisait garder leurs distances. Il ne se souciait que très peu de sa famille sauf quand les relations empiraient et il était en plus introverti. 

    "Samedi soir, je fais un camp avec des membres du club, je rentrerai dimanche. Ah, j'y vais aussi avec les juniors."

    “Je veux bien rester seule à la maison, P '." lui dit Del parce qu'elle craignait que Don ne puisse faire ce qu’il devait avec ses amis... 

    "Non !" lui dit Dean. "Une fille seule à la maison est une mauvaise idée. C’est vraiment dangereux et j'appellerais pour vérifier." Puis il s'éloigna après avoir pris les clés de la voiture et son téléphone sur la table. Dean secoua la tête quand elle lui posa des questions sur le petit déjeuner.

    La berline noire était garée sur le parking des étudiants. Son grand corps avait pris ses dossiers et restait immobile un moment. Il avait quitté la maison trop tôt pour aller en classe. Il n'avait pas envie d'aller au club, et était trop paresseux pour s'occuper du bulletin pour rencontrer des gens. C’était son estomac qui décida pour lui. Même s'il ne voulait pas manger, la faim le tenaillait...

    La cafétéria principale de l'Université était la plus grande et proposait de nombreux stands de nourriture. Dean alla à un stand et passa sa commande. Il était très tôt le matin et il n’y a avait donc pas beaucoup de monde.

    "Par (1), une omelette de riz, s'il vous plaît !"

    Dean commanda le premier plat qui lui vint à l'esprit. Une minute plus tard, sa délicieuse omelette de riz était prête. Il tourna la tête à gauche et à droite pour chercher un siège et alla à une table vide, avant de commencer à petit déjeuner.

    Une omelette de riz est la même partout. Mais étrangement ... Il pensait à une omelette brûlée qu'il ne pouvait pas manger. Dean ne savait pas d'où venait cette pensée, car il n'avait jamais mangé d'omelette brûlée de toute sa vie.

    Alors qu’il réfléchissait, son téléphone se mit à sonner et vibrer. Ses yeux perçants regardaient le nom qui apparu sur l'écran d'affichage. La photo du vice-président du club était affichée, il ne voulait pas la voir et éteindre. Il ne voulait vraiment pas être dérangé.

    "Quoi de neuf ?" La voix de Dean était froide parce qu'il était en plein petit déjeuner.

    "Je me demandais juste quand tu arriverais à l’université ?"

    "Je suis arrivé, quel est le problème ?"

    "Ah, ouah, tu es venu tôt. C'est bien alors. La présidente du club de cuisine est là et veut discuter de la collation. Je veux que tu viennes écouter avec moi."

    Le vice-président du club de natation était surement fou. Il s’entrainait le matin et l'après-midi mais les membres jouant dans l'eau comme des enfants le mettait toujours en colère. Dean finit précipitamment son petit déjeuner et se lèva. "C’est bon, il est temps d'aller au club."

    Il se leva et prit l'assiette vide pour partir. Son autre main tenait son téléphone portable avec lequel il parlait. Il ne faisait pas attention à son environnement. Quelques secondes après son départ, quelqu'un d'autre tenant une assiette s’était assis à la table où il était juste avant.

    "Ah, je vais juste manger. Oui, le restaurant du milieu. Oui, j’attends." Pharm posa son omelette de riz sur la table. Il parlait à Team via Line avant de s'asseoir et attendre que son ami vienne prendre son petit déjeuner avec lui.

    En voyant l'omelette, Pharm rit en se souvenant de son enfance. Il grimpait secrètement sur une chaise et essayait de faire frire un œuf. À cette époque, il avait utilisé une cuisinière électrique et il ne l'avait pas réglée. Sa première omelette avait donc été carbonisée et sa mère lui avait mit une fessée. Il avait pleuré et supplié sa mère de lui apprendre à cuisiner. C'était le point de départ de sa passion pour la cuisine et il avait ensuite aidé sa mère à cuisiner au restaurant. Sa mère le taquinait en lui disant qu’il était pressé d’être comme une future épouse capable de cuisiner.

    A la réflexion, la tristesse l’envahit. Il appuya sa tête sur la chaise et sa main toucha quelque chose sur la table.

    "Oh, mais qu'est-ce que c'est ?" marmonna Pharm, en voyant que quelqu'un avait laissé ses papiers.

    "Hooiii." Le corps de son ami se pencha vers lui et essaya de piquer l'omelette de riz pour la mettre dans sa bouche.

    "Team !! Mon riz !!" Pharm frappa la main de son ami.

    "Juste une cuillère, d'accord, d'accord ... Je vais y aller et acheter de la nourriture." Le chien affamé lui secoue la main avant de s'éloigner.

    Parm secoua simplement la tête. Il posa ses papiers sur la table, oubliant que les documents de quelqu'un d'autre étaient mélangés aux siens.

    "Que signifie le post de Phi Dean d’hier ? Est-ce que Pharm a déjà rencontré Phi Dean auparavant ?" Manaow arriva et montra la capture d'écran que Team lui avait envoyée hier soir dans le groupe Line. Il ne comprenais vraiment pas ce que Phi Dean voulait dire en disant “n'oublie jamais...”’.

    Parm secoua la tête. "Je ne l'ai jamais rencontré auparavant."

    ----------------------------------

    Ils étaient maintenant en cours d'anglais. Le professeur d'anglais leur expliquait avec un excellente accent britannique comment faire des rapports corrects. Team qui ne comprenait pas les langues étrangères était de mauvaise humeur. Alors que Manaow et Parm, qui avaient étudié dans une école internationale, suivaient sans aucun problème. Ils parlaient tous les deux à voix basse tout en tenant leur téléphone portable sous la table.

    "Tout le monde était tellement surpris quand il a affiché un nouveau statut après six mois sans notification, c'était tellement étrange." Manaow commença la conversation en essayant d'analyser. Quelle en était donc la vraie signification ? Elle voulait savoir ce que ses deux amis avaient pensé du post.

    "Peut-être qu'il en avait déjà mangé et qu’il voulait mettre la photo en souvenir." lui répondit Parm, car s'il ne répondait pas, Manaow ne s’arrêterait jamais !

    Manaow fit la moue. "Non, mais comment est-ce possible ? Je pense que Parm et P'Dean ont un lien qui les relie tous les deux."

    "L’instinct féminin  ?" leur dit Team, qui était resté silencieux et qui rejoignait soudainement leur conversation.

    "L’instinct féminin ? Qu'est-ce que c'est ?" Parm était confus avec ces nouveaux mots.

    "Alors quelle est la différence entre les filles et les garçons", lui demanda Team en riant à voix basse, faisant gonfler les joues de Manaow.

    "Haa … même si nous les '”fujoshi” sommes agressives, nous ne mettrons jamais un ami en couple avec un gars qui n’est que banal. Et s’il te plaît fixe ton attention sur le tableau et les explications du professeur.. Ressens-tu vraiment quelque chose, Pharm ? Si ça ne te plaît pas, tu nous le dis et nous ne t’en parlerons plus…”

    Manaow parlait en fixant le visage de son ami dans l’attente d’une réponse...

    Pharm souria largement et secoua la tête, puis frappa la tête de Manaow avec son stylo. "Ne t’en fais pas ! Je te le dirai Manaow si je n’aimais pas ça !”

    "Alors tu l'aimes ?"

    La personne interrogée resta abasourdie un moment, puis poussa un soupir et répondit.

    "... Pas... certain."

    Sa réponse était à voix basse, incertaine, choquant ses deux amis. Parm ne savait pas non plus s'il devait leur dire ou non.  Mais il savait ses amis dignes de confiance

    "Si je vous le dis, ne vous moquez pas de moi, na ?" leur dit Parm en regardant son carnet comme s'il était sur le point d’y percer un trou.

    "Alors ..." Manaow et Team parlèrent presque simultanément.

    "Je ne sais pas à quoi il ressemble, tout est flou. Je me sens juste très heureux et très amoureux de lui." leur dit Pharm à voix basse. (2)

     

    "Cette personne ... est un garçon?" lui demande Team.

    Pharm hoche la tête "Khrab ... C'est ça qui me rend un peu perplexe face à mon orientation sexuelle." leur dit-il lentement tout en tordant ses doigts. "J'ai toujours cherché cette personne ... Jusqu'au ... Le jour d'orientation où j'ai vu P'Dean."

    Manaow lève les mains pour couvrir ses joues. Souriant timidement tandis que Team ouvre grand la bouche et essaie de comprendre son histoire.

    "Oui ... oui ... Cette personne est donc P'Dean non ?" lui demanda-t-elle comme si elle voulait le crier, mais elle se retient de ne pas frapper sa table pour ne pas être entendue dans toute la pièce.

    "Je n’en suis pas sûr car je ne l'ai pas vraiment rencontré." Pharm resserre ses paumes tout en fixant ses amis. "Mais je me sens aussi triste à chaque fois que j'entends sa voix ou que je vois sa photo."

    "Alors, rencontré le. Je trouverai un moyen pour que tu puisses le rencontrer." Team commence à s'emballer et a vraiment envie de savoir ce qu’il se passera entre eux quand ils se rencontreront !

    "Non ..." Pharm secouait la tête. Ses mains tremblaient. "J'ai tellement peur."

    "Pas besoin d'avoir peur, calme-toi. Va voir Team dans son club et tu croiseras P'Dean." Manaow essaie de prévoir un plan, mais Pharm continuait de secouer la tête, ses yeux commençaient à devenir larmoyant et il n’arrivait pas à se calmer.

    "Ce n'est pas ça, je veux dire que j'ai très peur ... vraiment très peur de le rencontrer." Pharm ferme les yeux ... effrayé surtout s’il devait se séparer de lui une fois qu’il l’aurait rencontré...

    En voyant le visage de Pharm devenir très pâle, Manaow et Team se regardèrent, lui prirent ses mains, les serrèrent fermement et lui frottèrent le dos pour le calmer.

    "Tu ne l’as pas encore rencontré, alors calme-toi Manaow et Team seront avec toi pour t’encourager." lui dit Manaow en souriant, calmant Pharm avec des mots doux ce qui lui permis de se détendre un peu.

    "C’est bon, tu ne l’as pas encore rencontré. Donc ça va. Tu as encore la possibilité de faire de délicieuses collations et je les prendrai pour que P'Dean les mange." Team secoue ses sourcils et sourit, ses mots audacieux les faisant rire.

    "Mademoiselle Marisa !! Monsieur Pharm !! Monsieur Teerayu !!" Le professeur crie et les fait sursauter.

    "Je suis désolé." Tous les trois s'excusent bruyamment. Ils soupirent ensemble car le professeur leur a demandé d'écrire un rapport de trois pages comme punition.

    ----------------------------------

    L'horloge indiquait le numéro 9, il était 21 h 00 maintenant et Pharm venait de prendre un bain. Dans l'après-midi, après les activités de son club, le président avait voulu discuter de la préparation des collations qui avait été demandées par le club de natation. C'était lundi aujourd’hui, ils iraient faire leurs courses vendredi et resteront à la salle du club pour tout préparer, ils amèneraient ensuite les collations au club de natation le samedi matin.

    Pharm ouvrit son ordinateur et prit les feuilles de papier. Comment pouvait-il finir un rapport de trois pages en anglais ? Ses amis étaient également punis, mais c’étaient de  leurs fautes car ils parlaient en classe.

    Pharm ne pouvait s'empêcher de sourire, se souvenant d’aujourd’hui. Il avait enfin pu parler de tout ça à quelqu'un. Il avait gardé ça longtemps au fond de lui et là maintenant il se sentait si bien.

    "Hum ... Les feuilles d’anglais." Pharm feuilletait les papiers parce qu'il les avaient toutes assemblées.

    "Je les ai trouvé ... Awww."

    Sous les feuilles d’anglais, il trouva un étrange papier. Pharm essayait de se souvenir où il avait trouvé ce papier et se rappela de la cafétéria de ce matin. 

    "J’ai dû les prendre par accident." Pharm était choqué quand il aperçu le gribouillage au coin de la feuille. Il le regarda et écarquilla les yeux.

    Dean 571 - xxxx

    "..." Pharm se figea momentanément puis rit. "Peut-être que c'est n’est qu’une coïncidence si les noms sont identiques." C’est ce que sa bouche disait mais son cœur battait si vite. Parce que le code de l'étudiant montrait clairement que la personne était en troisième année. Pharm soupira et ouvrit son ordinateur pour entrer dans la page de l'université. Il navigua dans le système de recherche des élèves. Ses mains tremblaient en entrant le code écrit sur la feuille, puis il déplaça la souris pour cliquer sur Entrée.

    Le jeune homme se mordit les lèvres avant de cliquer sur Entrée et le nom affichait à l'écran n'était autre que la personne à laquelle il pensait.

    571-xxxx Ratthanon Wongnate, Faculté de gestion.

    Eclat...

    Les feuilles dans sa main se dispersaient sur la table et au sol alors qu'il les jetait en hurlant.

    "Euh!" Inconsciemment, il s'éloigna de la table, comme s'il voyait un monstre effrayant.

    "Quelle chance ... Mais comment vais-je le rendre à Phi ?" Pharm commençait à paniquer. Il se posa sur la chaise, puis se leva et se promena dans la pièce. Il regarda la page facebook et fronça les sourcils. "Je devrais l'ajouter comme ami et lui dire ? Euh ... ou je devrais demander à Team ce soir, de lui donner demain ? Aww, c'est impossible. Team a dit que ce soir, il ne serait pas là, il est rentré chez lui , je n’arrive plus à penser. "

    Le jeune homme marmonnait pour lui-même pendant encore une demi-heure, jusqu'à ce qu'il n'ait finalement pas d'autre moyen que de les lui rendre personnellement.

    "... Mais que vais-je dire ..."

    L'horloge indiquait le chiffre 11. Pharm imprimait son rapport à déposer demain. Il tourna son corps, bâilla et éteignit son ordinateur, se préparant pour dormir. Mais avant de se lever de sa chaise, il regardait les papiers qui lui donnaient mal à la tête. Ses lèvres minces avaient un léger sourire et sa main toucha le nom écrit sur le papier. Ses doigts minces retraçaient chaque mot écrit et il chuchota doucement comme s'il avait peur que quelqu'un entende.

    "Bonne nuit ... P'Dean."

    ----------------------------------

    "Pharm, as-tu une activité de club aujourd'hui ?" lui demanda Manaow en étreignant le bras de son ami, les yeux perçants.

    "Non ! Mais je dois aller à la bibliothèque. Hier, P'Oom m’a dit qu'il restait encore un peu d’argent pour les collations du club de natation, et elle nous a donc demandé de faire des collations supplémentaires. Je vais donc chercher un nouveau livre de recettes pour ça” lui expliqua Pharm.

    "Nous en serons très heureux." Team se précipita pour rejoindre la conversation quand il su que les collations qu'ils prendront dans le bus proviendraient du club de son ami.

    «Euh ... je vais l'emmener avec elle en premier. J'ai hâte que samedi arrive." Il ne peut pas promettre, mais il ne le rejette pas non plus.

    Manaow demandait le partage des collations avant de se séparer. Manaow semblait aussi très occupée avec son propre club. Parce que le club d'acteur a accepté de travailler avec le club de cinéma pour un drama. Elle était tellement pitoyable, il lui ferait quelques collations pour booster leur humeur, ce qui lui semblait une bonne idée..

    Il transportait quelques livres et faisait le tour de la feuille de P'Dean depuis trois jours. Il n'osait pas la renvoyer car il avait peur. Mais il était aussi inquiet de ne pas avoir le matériel pour étudier. Pharm poussa un soupir, il devrait arrêter de réfléchir. Les livres sur toutes sortes de sandwichs et desserts thaïlandais étaient répartis sur la table. Il avait déjà accepté de faire un dessert thaï sur la demande de P’Oom mais il venait de réaliser la difficulté de celui-ci. Il devra faire très attention avec la crème de noix de coco mais aussi aux autres ingrédients qui pouvaient tourner rapidement.

    Le mini hamburger et le dessert thaï pouvaient être considérés comme une combinaison très étrange.

    "Manaow est au régime, donc un sandwich au poulet à l'avocat semblait parfait." Il tournait les pages colorées pour lire. Les menus étaient tellement incroyables, il riait et en se disant qu’il aurait dû prendre le diplôme d'économie domestique pour survivre. 

    "Je dois aussi en faire pour Team. Un sandwich au thon et à la tomate était bon et je n’aurais besoin que de faire une liste de desserts thailandais facile à mâcher et qui pouvaient être conservés toute le nuit”

    Le petit garçon écrivait et faisait passer le temps quand il se rendit compte qu’une heure était déjà passée. Il bâilla, se leva et récupèra les livres épars avant de décider de ce qu’il devait faire. Lorsqu'il marcha lentement à travers les autres tables de lecture, ses pieds se figèrent soudainement.

    ... Qu'est-ce que c'était ?

    Son coeur s’emballait...

    Pharm recula lentement et s'arrêta à une table avec quatre chaises, mais une seule personne était assise là. Pour être précis, dormait là, le visage couvert, seul son profil latéral se voyait...

    P'Dean !!!

    Pourquoi ? Quand ? Comment ? Le corps de P'Dean était à seulement un mètre de l'endroit où il se trouvait actuellement.

    Pharm regarde à gauche et à droite. Est-ce que c'est une bonne idée de réveiller P'Dean et de lui rendre son dossier ? Ou devrais-je faire semblant de ne pas le voir et partir ? Ce ne sont que quelques papiers de toute façon, il pourra les récupérer.

    En regardant le visage pointu, le nez pointu et les longs cils, il est sûr que …

    Attends !! Merde Ai'Pharm !!! Qu'est-ce que tu fais en t’approchant comme ça ? Il se retourna rapidement lorsqu'il se rendit compte qu'il s'était trop rapproché de son visage.

    il se sentait confus et se frottait la tête durement, ses joues étaient rouges, son cœur battait si vite le faisant retourner à sa table.

    "Merde, être juste près de lui comme ça faisait déjà exploser son coeur." se dit-il en serrant sa poitrine...

    "Hé ..." Une larme chaude retombait. Les sentiments dans son cœur étaient incontrôlables. Pharm se frottait les yeux avec sa manche. Il avait l'impression de devenir fou. Pourquoi est-ce que le voir me rendait heureux comme ça ?

    Puis il se rendit compte que le garçon endormi était la solution à son problème, il prit un post-it et écrivit dessus pour s’expliquer brièvement. Au début, il écrivit son nom, mais l'effaca à nouveau. Et il se faufilait pour placer les draps près du jeune homme endormi avec le courage qu'il lui restait. Enfin, il prit une photo du jeune homme endormi en souvenir.

    "Dors bien ... P'Dean."

    Cette fois, il le murmurait au propriétaire endormi..

    Le jeune homme se réveilla en entendant un petit rire. Il se frotta le visage puis regarda autour de lui et trouva une fille qui lui souriait. Dean frappa inconsciemment sa tête. Il manquait de sommeil. Au début, il voulait juste lire un livre pendant un moment puis aller au club. Mais il s'était endormi jusqu'à 18 h 00. Quand il vérifia son téléphone, il vit de nombreux appels et messages manqués y compris un rappel qui lui avait été envoyé lui demandant s'il était rentré chez lui.

    Je les ai accidentellement ramené de la cafétéria. Je suis désolé du temps que j’ai mis à te les rendre.

    Le cœur du président du club de natation s'arrêta. Cette fois, il se réveillait avec un sentiment de bonheur. Mais le mystère demeurait car la personne en question était introuvable. Dean se figea momentanément, puis prit le post-it. Sous la ligne se trouvait un prénom écrit mais qui avait été effacé. Mais la faible marque était toujours visible. Il reprit confiance et souriait doucement. Il attrapa son portefeuille et mit le post-it dans sa boîte à images.

    Puis mit le portefeuille dans la poche de sa chemise

    ... Près du coeur.

     

    1. Par : Un oncle ou une tante qui n’est pas lié par le sang.
    2. Pharm a utilisé Khao = he alors qu'elle = Khe, donc Team a compris que la personne était un garçon.

     

    Chapitre 4 : Emménager... près du coeur


  • Commentaires

    8
    Lundi 30 Décembre 2019 à 09:34

    Hello, pour le moment, je suis cette super série en vidéo et contente de voir que tu la traduits clown Bon, j'ai du retard car j'attaque le Chapitre 4 avant les autres, lol he, mais je vais m'organiser pour venir te lire plus souvent ! happy Merci cool

      • Lundi 30 Décembre 2019 à 19:22

        lol, ah oui, c'est pas mal aussi, vue comme çà ! he Merci !!! cool

      • Lundi 30 Décembre 2019 à 10:08

        Ne t'inquiète pas tu as le temps pour lire ^^ et puis laisser passer du temps pour avoir deux trois chapitres à la suite c'est bien aussi hein XD

    7
    Dimanche 29 Décembre 2019 à 15:06

    Merci vivement la suite

      • Lundi 30 Décembre 2019 à 10:08

        De rien contente que tu ai aimé

    6
    Samedi 28 Décembre 2019 à 19:19

    Aussi bien le roman que la serie j'attends la suite avec impatience. De plus les romans en general nous apporte des petits details que les series n'ont pas ce qui rend la vision de certaines choses plus claire !

    Bref merci beaucoup :3

     

      • Lundi 30 Décembre 2019 à 18:52

        oh oh oh tu me mets l'eau a la bouche **

      • Lundi 30 Décembre 2019 à 10:07

        J'avoue que j'aime aussi autant la série que le roman.

        New à pris une direction un peu plus soft que le roman car il semblerait que les bisous sont moins... gentillet mdrrr.

        J'ai aussi hâte de continuer la traduction et là j'entame la chapitre 6

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :