• CHAPITRE 3

    CHAPITRE 3

     

     

    "Son corps est-il tombé dans les toilettes puis a disparu?" se murmura Mork à lui-même en attendant Rain sur le banc devant la fac. 

    La nuit dernière, il était tellement alcoolisé qu'il avait eu du mal à se lever, mais Rain l'avait réveillé et traîné à la fac. Maintenant, alors qu'il avait toujours la gueule de bois, tout ce qu'il voulait c'était rentrer chez lui. Mais c'était lui qui ramenait souvent Rain, donc il devait l'attendre pour pouvoir le déposer au café puis enfin rentrer chez lui. 

    Si tu n'es pas là dans cinq minutes, je rentre chez moi seul Rain, pensa Mork d'une façon frustré.

    Au même moment, il reçut une notification LINE. Mork regarda son téléphone en pensant que le message venait de Rain, mais il fronça les sourcils en voyant apparaître le nom de Sun.

    Qu'est-ce qui ne va pas avec ce mec?

    CHAPITRE 2 Sun: "As-tu été capable d'aller en classe ce matin?"

    Mork ne savait pas comment répondre au message après l'avoir lu. Dans le passé, lui et Sun ne s'entendaient pas, n'avaient pas leurs numéros de téléphone ou LINE, ils ne pouvaient vraiment pas se voir en peinture. 

    Après l'incident au café, Sun avait demandé son LINE à Rain puisqu'ils trainaient ensemble. 

    Depuis ce jour, dès que Sun n'arrivait pas à contacter Rain, alors il lui envoyait un message. 

    Avant, ça n'était jamais arrivé.

    Et surtout, Mork ne lui avait jamais envoyé de message.

    Qu'est-ce qui ne va pas avec lui?

    Le comportement actuel de Sun troublait Mork. En premier lieu, il avait l'idée de ne pas répondre, mais s'il ne répondait pas, il aurait l'impression d'être impoli. Et de toute façon il devait attendre Rain, alors autant répondre.

    CHAPITRE 2 Mork: "Oui."

    CHAPITRE 2 Sun: "Bien."

    CHAPITRE 2 Mork: "As tu demandé à Rain de me réveiller?"

    CHAPITRE 2 Sun: "Non, il t'a appelé ?"

    CHAPITRE 2 Mork: "Oui et c'est chiant."

    "Tu parles avec une fille?"

    Mork entendit la voix de son ami avant que Rain ne se soit assis sur le banc et que Mork ait posé son téléphone. Il regarda méchamment l'autre homme parce qu'il n'avait pas fait de bruit en venant. Mais il ne savait pas lui même pourquoi il était effrayé que Rain découvre qu'il parlait avec Sun. C'est juste.. qu'il parle au frère de son ami. 

    "Qu'est ce que c'est ? Tu parles à quelqu'un ? Dis moi tout!"

    "Je te parle."

    "Je pensais que tu parlais avec une fille, je t'ai vu sourire."

    "Tu as un problème avec ça?"

    Mork regarda Rain attentivement.

    Quelqu'un comme lui qui souriait en parlant à un vieil homme comme Sun ? PUTAIN NON!!! Il parlait poliment en attendant Rain, c'est tout.

    "Donc... Tu étais où ? Je pensais que tu étais tombé dans les toilettes et que tu étais mort." dit Mork en changeant rapidement de sujet. 

    "Oh eh bien, j'ai vu une fille trop mignonne à l'instant." dit Rain tout en se rappelant le beau visage et sourire de Manao qui faisait encore battre son coeur. "Vraiment très mignonne."

    "Pas étonnant que tu sois parti aux toilettes aussi longtemps."

    "Je n'avais pas prévu de la rencontrer, c'était accidentel. C'est le destin." dit Rain avec un sourire si grand qu'il ennuya Mork. "C'est une fille de terminale, peut être qu'elle allait à la bibliothèque pour un travail de classe."

    "Tu sais déjà tout ça?"

    "Je les ai vues, elle et ses amies, à la bibliothèque de notre fac. Elle s'appelle Manao." sourit Rain en prononçant son prénom.

    "T'es sûr que tu ne rêves pas ? Tu connais même son prénom."

    "Oh! Elle est trop mignonne, genre vraiment mignonne."

    Rain était rêveur, un peu comme s'il rêvait d'une star. Mork secoua la tête, il ne l'avait jamais vu tomber amoureux d'une fille auparavant donc il ne pensait pas que cela serait sérieux cette fois-ci encore.

    "Si tu ne me crois pas regarde, j'ai une preuve."

    Après avoir parlé, Rain sortit son téléphone et chercha la photo prise de Manao, pour la montrer à Mork. Rain avait l'air si empressé et excité que son ami en venait à le détester.

    "J'ai secrètement pris une photo d'elle. Elle est mignonne non?"

    "Tu ne sais pas que prendre secrètement des photos  des gens est interdit par la loi?"

    "Porte pas la poisse, regarde juste la photo."

    Mork regarda la photo de Manao sur le téléphone de Rain et répondit : 

    "Elle est jolie."

    "Tu vois, je te l'avais dis." dit Rain en souriant tellement qu'il faillit se déchirer la bouche. 

    Normalement, Mork ne complimentait pas les filles, donc s'il disait 'jolie' ça voulait dire que cette personne était vraiment très jolie. Rain avait remarqué que Mork ne l'avait pas dit d'une voix ennuyeuse.

    "Arrêtons de parler de Nong Mammouth Manao, partons, je voudrais dormir."

    "Elle s'appelle Manao, quelle partie est un Mammouth?"

    "Ok, n'importe, j'ai un mal de crâne alors je voudrais aller dormir."

    "Oh oui, je ne me souvenais pas que tu avais la gueule de bois."

    Les deux amis marchèrent et parlèrent jusqu'à la moto de Mork qui était garée sur le parking. C'est alors que Mork se souvint du comportement étrange de Sun et il voulut demander des infos à Rain, pour que celui-ci réponde aux questions qu'il se posait.

    "Je peux te demander quelque chose?"

    "Quoi?"

    "P'Sun t'a-t-il dit quelque chose?" demanda prudemment Mork.

    Lui et Rain étaient de très proches amis. Mork sentait que ça pourrait être bizarre s'il parlait de sa rencontre avec son frère dans un bar et que Sun l'avait raccompagné chez lui la nuit dernière.

    "Eh bien, rien de spécial ne me vient."

    "Vraiment?"

    "Oui, mais...Ah! Il m'a demandé pourquoi tu ne t'étais pas arrêté hier au café comme tu le fais d'habitude."

    Normalement, Mork ramenait Rain au café et y restait jusqu'à la fermeture. Hier il avait un rendez vous avec ses amis du lycée donc il était parti plus tôt. Mais ce n'était pas bizarre, ce qui était bizarre, c'était que Sun le lui avait demandé.

    Avant, Sun voulait virer Mork du café. 

    "Tu vas bien ? P'Sun est encore en colère contre toi ? Tu ne dois pas faire attention, il est toujours comme ça."

    "Non, rien, je demandais juste." répondit Mork.

    D'une certaine manière, il était frustré car Rain ne prenait pas au sérieux sa question. Mork donna le casque de moto à Rain et démarra, il se demandait pourquoi Sun s'était renseigné sur lui, il n'aurait aucune réponse. 

    Il se demandait si c'était Sun qui était étrange ou lui qui doutait.

     

    CHAPITRE 3


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :