• Chapitre 28 : Su Xiaomi au régime

    Chapitre 28 : Su Xiaomi au régime

    Su XiaoMi ouvrit le cellier et vit que les roses que YanYan lui avait offert le jour de son anniversaire commençaient à mourir. Mais il ne réussit pas à les jeter. XiaoMi prit une barre sur la montagne de chocolat et ferma la porte. Son objectif était de terminer tous les chocolats avant leur date d’expiration.

    Tout en mangeant du chocolat, XiaoMi passa devant un miroir. Il revint vers lui et regarda la cicatrice sur son front présente depuis l'incident précédent. Il était presque complètement guéri. Puis il souleva sa chemise et regarda son ventre et pinça la graisse sur son ventre. Il s'inquiéta et se précipita dans la salle d'étude à la recherche de YanYan.

    "Dis ! Est-ce que j’ai un peu grossi ?"

    YanYan jeta un petit coup d’oeil. "Je suppose que oui."

    Maintenant, XiaoMi devenait plus anxieux,

    "Tu ressens du dégoût, non ? C’est certain ! Tu ne me regardes même pas maintenant !"

    "Je n'ai pas beaucoup de temps pour vraiment te regarder ." Continua YanYan.

    "Je suis gras. La triste histoire d'un gros va commencer ! D'abord le dégoût, ensuite l'abandon, puis je vivrai dans la rue, allumant une petite lumière et je mourrai malheureusement !"

    XiaoMi tomba totalement sur la table. YanYan souleva le menton de XiaoMi,

    "Combien de talents d'acteur tu as encore ? Alors que veux-tu que je dise ? Tu veux que je mente et dise que tu n'as pas grossi ?"

    XiaoMi était toujours le visage contre la table luttant comme un poisson.

    "La triste histoire d'un gros a commencé, d'abord le dégoût, puis l'abandon, puis je vais vivre dans la rue, allumer une petite lumière et mourir tristement."

    "Alors ... Qu'est-ce que tu as réellement mangé?"

    "Je mange la même chose que toi tous les jours, et parfois, je mange des chocolats par ennui."

    XiaoMi se rappela ce qu’il avait récemment mangé. Il n’avait pas réalisé que ce qu’il mangeait pouvait le faire grossir. Il se sentit soudain nerveux.

    "C’est peut-être mon corps qui me dit que je vais grossir dans la vingtaine ?"

    "Parfois signifie combien de fois ?"

     YanYan commença à l'aider à analyser.

    "Après le petit déjeuner, quand tu n'es pas là, quand je regarde la télé, aux toilettes.” YanYan ignora le dernier mot.

    "Qu'est-ce que ... Tu peux tout de suite dire que tu manges constamment des chocolats ! Comment ne pas grossir ?”

    "Oh non, qu’est-ce que je dois faire ? Je dois les finir avant qu’ils ne soient périmés ! Ce sont tes cadeaux !"

    “Alors, tu veux manger ou tu veux maigrir ?”

    XiaoMi commença à peser le pour et le contre ... S'il grossissait, YanYan l'abandonnerait, alors manger ces chocolats n'avait aucun sens. Eh bien ... Il suffit d’être patient jusqu’à ce qu’après avoir maigri je puisse recommencer à manger à nouveau.

    "Je veux faire un régime !!!"

    XiaoMi leva la main avec enthousiasme.

    "Alors tu pars, quand tu sors, s'il te plaît, ferme la porte." YanYan pouvait enfin se reposer.

    "Mais sans toi, je vais perdre ma motivation."

    YanYan, en entendant cela, regarda XiaoMi, et il sut que quelque chose de mauvais allait arriver.

    "Tu veux que je t'accompagne?"

    XiaoMi continua de hocher la tête.

    "Tu peux ?"

    "Non."

    "S'il te plaît."

    "Non."

    "Tu peux ?"

    "Non."

    Finalement, après une heure, YanYan céda. Il accepta d’accompagner XiaoMi pour faire un jogging le lendemain.

    -------------------------------------------------------

    Le lendemain matin, XiaoMi se sentait excité, il se réveilla tôt. Il traîna même YanYan pour le réveiller.

    YanYan sortit un vélo du garage, on aurait dit qu’il n’avait pas été utilisé depuis longtemps et quand XiaoMi le vit, il se sentit agacé.

    "Pourquoi tu fais du vélo ? Tu n'as pas dit que tu m'accompagnerais ?"

    "C'est le maximum que je ferai. Si tu n’aimes pas ça, je retourne dormir."

    "Non ... Regarde-toi, si facilement en colère ... Je dis juste un peu ..."

    YanYan monta sur le vélo, le tenant d’une main.

    "Allons-y"

    "Où je dois aller courir ?"

    "Cours vers ta maison."

    "Pourquoi ? C'est loin."

    "N'as-tu pas dit que je pouvais te motiver ? Si j'arrive en premier chez toi, je dirai à ton père que tu as triché à l'examen et foiré ta matière."

    Après avoir parlé, YanYan s’enfuit à toute vitesse. XiaoMi se mit à le poursuivre.

    "Asseyons-nous et discutons de ça ! N’essaie pas d’être drôle !!!"

    YanYan ignora XiaoMi, il mit son lecteur mp3 et continua de rouler. Lorsque XiaoMi atteignit sa maison, il était à bout de souffle. Il attrapa l'eau sur la table et la laissa couler dans sa gorge, puis il tomba sur le canapé.

    YanYan était assis sur le canapé à regarder la télévision et la maman de XiaoMi se dirigea vers le salon en tenant une assiette de fruits.

    "Espèce d'enfant idiot, qu'est-ce qui ne va pas avec toi. YanYan dit que tu n'arrêtais pas de vouloir suivre un régime. Toi, un sac d'os, où est ta peau ?"

    XiaoMi n'était pas d'accord. "Maman, tu ne sais pas, juste ne m’interromps pas."

    "Comment parles-tu à ta mère ?! Plus vite, va prendre un bain ! Tu sens la transpiration !"

    XiaoMi, comme ayant un coup de pompe, revint au canapé, "Attends, j'ai besoin de me reposer un moment. Je suis tellement fatigué."

    "Ne salis pas le canapé! Dépêche-toi."

    XiaoMi fut forcé par sa mère à aller prendre un bain. Puis elle gloussa et s'assit à côté de YanYan.

    "Viens manger des fruits. Notre petit XiaoMi a besoin que tu prennes soin de lui ! Il n'est pas très capable par lui-même. Même pendant les vacances, il a encore besoin de te déranger pour que tu lui donnes des cours."

    "Tante, ça va. C'est la responsabilité d’un bon élève d'aider un pauvre élève."

    "Ah ! Mon petit XiaoMi, avoir un si bon ami comme toi, c'est vraiment sa bénédiction, tu veux rester pour le déjeuner ? Ce XiaoMi n'a pas mangé à la maison depuis longtemps. Allez, laisse-moi cuisiner pour toi."

    YanYan offrit un sourire éclatant, si brillant qu'il aveugla presque la maman de XiaoMi. "Ok ! Merci tante."

    La maman de XiaoMi alla dans la cuisine et commença à s’occuper du repas. Après un moment, elle revint dans le salon.

    "YanYan, permets-moi de te le rappeler de nouveau, XiaoMi continue de me harceler pour que je lui apprenne à cuisiner. Maintenant, je te préviens, ne mange jamais ce qu'il cuisine, après avoir manger ces plats, ils peuvent t’enlever la vie."

    Après cela, elle retourna dans la cuisine. YanYan rit. Mais une fois qu'il vit XiaoMi sortir de la salle de bain, il arrêta rapidement de rire.

    "Tu as terminé."

    XiaoMi regarda dans la maison et se pencha doucement vers YanYan pour demander à voix basse.

     "Tu n’as vraiment pas parlé de moi?"

    "Ton père est déjà parti travailler."

    "Oh, c'est bon."

    XiaoMi se frotta les cheveux avec une serviette. Puis il vit sa mère cuisiner dans la cuisine.

    “Nous mangeons ici aujourd'hui?"

    "Ouaip."

    XiaoMi était excité, c’était la première fois que YanYan mangeait dans sa maison. Et ils mangeaient aussi avec sa maman! Quand il pensa que YanYan et lui devaient cacher leur relation devant sa mère, il se sentit excité !

    Une fois que sa mère vit qu’il était sorti de la salle de bain, elle appela XiaoMi dans la cuisine. Elle jeta un coup d’oeil à YanYan qui était assit sur le canapé puis elle lui demanda sournoisement.

    “YanYan a-t-il rompu avec sa petite amie?"

    “Qui est-ce qui t’a raconté ça ?” XiaoMi se mit en colère.

    “La dernière fois que YiYi est venue, elle a dit que très bientôt, YanYan allait rompre avec sa petite amie. Elle a dit que cette fille était stupide, sans manière et jurait tout le temps.”

    “Je me demande ce que YanYan aime chez cette fille, dis-moi, peut-être que cette fille sait quelque chose à propos de YanYan et qu’elle le fait chanter pour être avec lui. Tu restes si souvent avec lui, tu n’as entendu aucune nouvelle ?”

    Sa mère voulait continuer à bavarder, mais XiaoMi s’était déjà précipité hors de la cuisine, vers la maison de Lu YiYi.

    Quand il vit YiYi, il lui lança un regard. “Je te maudis ! Que tu le crois ou non, mais un jour j’utiliserai une épée spirituelle en bois et je te poignarderai à mort (1).  Ou je pourrais utiliser un clou et le clouer sur ta poitrine !"

    YiYi mit sa main sur sa taille. "Qu'est-ce que tu aboies ?"

    "Tout à l'heure, je suis rentré chez moi avec Yan, et ma mère m’a dit que tu avais déjà dit que Yan s'était séparé ... Toi !"

    XiaoMi attendait que YiYi s'explique, mais tout ce qu'il obtint, ce fut que YiYi courut précipitamment dans sa maison.

    "Pourquoi tu ne l'as pas dit plus tôt ! YanYan ! J’arrive !"

    XiaoMi était stupéfait et à la fin, le déjeuner avait deux femmes qui continuaient à donner à manger à YanYan. XiaoMi mordit ses baguettes et s'assit à côté de sa maman. Il regarda le bol de YanYan qui était plein d’aliments. Puis il regarda son propre bol qui était vide. La table avait mal ... XiaoMi utilisa son ongle et continua à gratter la table par colère.

    Sur le chemin du retour, XiaoMi s'assit sur le porte bagage derrière YanYan. L’odeur de lessive parfumée de la chemise de YanYan vint au nez de XiaoMi. Il colla sa tête contre le dos de YanYan et renifla avidement, au moins il lui appartenait.

    Une fois arrivé à la maison, XiaoMi continua de le harceler pour faire des abdos. YanYan, assis sur ses chevilles, commença à lire. XiaoMi avait du mal à se redresser.

    "30, 31, 32, 33, 36, 37, 42."

    YanYan utilisa son doigt et le pointa. “Recompte à partir de 33.”

    "Ça .. tu as remarqué ..."

    XiaoMi retomba sur le sol et ne put plus se redresser.

    “Si tu ne veux pas que je le remarque, alors ne compte pas à haute voix."

    Après deux jours, XiaoMi ne se réveillait plus de bonne heure. YanYan l’avait même attrapé trois fois en train de manger du chocolat dans le cellier. Son régime était donc un échec.

    1. Il s’agit de l’épée utilisée pour tuer le diable dans le drama chinois Kungfu.

     

    Chapitre 28 : Su Xiaomi au régime


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :