• CHAPITRE 22

    CHAPITRE 22

     

    FACULTE D'INGENIERIE

    UNIVERSITE K

     

    "On part en premier." annoncèrent le groupe d'amies de Manao, après l'avoir accompagnée à l'entrée de l'université voir la personne qu'elle devait rencontrer. Ces mots la surprirent tellement, qu'elle pâlit immédiatement. Elle ne s'attendait pas à ce que ses amis l'abandonnent aussi facilement. 

    "Eh! Pourquoi vous partez ?!" demanda Manao en essayant d'arrêter ses amies.

    "Pourquoi tu veux qu'on reste? Pour tenir la chandelle?"

    "Attendez."

    "N'es-tu pas venu ici pour voir ce mec? Tu veux qu'on reste là, à vous fixer?" demanda jalousement son amie. 

    "C'est déjà bien de t’avoir accompagné à la fac." accorda une autre de ses amies avant de poursuivre : "Mais que tu réussisses ou non, n'oublie pas de nous prévenir. Je veux savoir si ta confession aura une fin heureuse comme dans les romans."

    "Les filles" s'empourpra Manao.

    Au début, elle n'avait pas osé venir ici mais comme elle les consultait souvent, elles avaient fini par s’y intéresser. Elles savaient qu'elle aimait Mork depuis le jour où il était venu la sauver. Après lui avoir préparé un gâteau, elle l'avait apporté chez lui avant qu'il ne propose de la ramener et de dîner avec ses parents. Ses amies lui avaient dit de lui avouer ses sentiments dès que possible. 

    Peut-être que Mork avait aussi des sentiments pour elle, sinon, il ne ferait pas autant de choses pour elle. 

    Manao ne supportait plus de garder ce secret, elle voulait savoir ce que Mork pensait d'elle. Ses amies l'encourageaient tellement qu'elle avait fini par y croire. C'est pourquoi, après l'école, elles étaient toutes allées à la fac, mais elle n'avait plus le courage de se confesser en personne à Mork. 

    "Dis-lui ce que tu aimes chez lui." suggéra une autre de ses amies., "Peu importe qui avoue à qui en premier, sans compter qu'il était prêt à se blesser pour toi donc tu dois être importante pour lui."

    "Où tu attends qu'il le fasse en premier et que quelqu'un l'attrape en premier."

    "Totalement d'accord!"

    Elles tapotèrent sur l'épaule de Manao qui prit une grande inspiration pour se donner du courage. Voir ses amies lui faire un signe de tête lui donna la confiance qui lui permit d'aller voir Mork seule. 

    Comment vais-je commencer? pensa Manao en pleine confusion tout en regardant sa montre. Elle lui avait demandé l'heure à laquelle il finissait mais ne l'avait pas prévenu de sa venue. Honnêtement, ce n'était pas comme si elle n'avait jamais parlé avec un homme avant, elle avait aussi des amis, mais elle leurs parlait amicalement pas autre chose. Mork était le premier homme qui la faisait se sentir comme ça. 

    "P'Mork..." appela-t-elle quand elle le vit sortir seul. Sa voix le fit se tourner vers elle.

    "Heu? Pourquoi es-tu ici?" demanda Mork en souriant.

    Manao répondit à son sourire tout en essayant de calmer son coeur qui battait fort. 

    "Manao a fini son cours plus tôt donc Manao est venue."

    "Seule."

    "Oui." répondit Manao avant de se taire ne sachant pas quoi dire. 

    Le fait qu'elle soit venue le trouver sans le lui dire était une évidence, Mork agissait comme s'il ne le savait pas. Il avait été surpris de voir Manao ici, avant il aurait pensé qu'elle venait pour Rain mais depuis qu'il l'avait ramené chez elle l'autre jour, il pouvait deviner ses sentiments. Ajouté aux propos de Sun, il en était quasi certain. 

    C'est pour ça que tu agis comme si tu avais des sentiments pour elle?

    Si tu n'en as pas, alors dis-le lui. Ne lui donne pas de faux espoirs et ne la fais pas souffrir. 

    Les mots de Sun repassaient en boucle dans sa tête. Même s'il paraissait froid, indifférent et qu'il semblait ne pas avoir de sentiments pour Sun, il savait que c'était faux. il était "au-delà de la limite" depuis longtemps.

    Il ne savait pas quand cela avait commencé mais le temps qu'il le réalise, il était trop tard.

    Quant à Manao, Mork n'avait jamais pensé l'utiliser contre Sun. L'autre jour, il avait vraiment été inquiet et effrayé pour elle. Rentrer seule aurait pu être dangereux avec Ton dehors. Sun ne l'avait pas compris comme ça car ils étaient en conflit. Il n'était peut-être pas une bonne personne mais il ne s'amusait pas avec les sentiments des filles ni ne les utilisait. 

    "Il se passe quelque chose pour que tu viennes me voir ici?" demanda Mork sans détour.

    Il voulait lui faire part de ses sentiments sans la blesser ou lui donner de faux espoirs, comme le lui avait reproché Sun. S'il ne lui disait pas le plus vite possible, les sentiments de Manao pourraient être plus profonds. 

    Il ne voulait pas blesser une fille innocente comme elle.

    "Manao... Manao a quelque chose à te demander P'Mork."

    "Ok, je t'écoute."

    Manao regarda autour d'elle, elle ne voulait pas parler ici mais elle ne savait pas comment demander à Mork d'aller ailleurs.

    "Manao, dis moi."

    "Hmm...Manao Aime, Manao aime bien P'Mork!" dit Manao en rassemblant son courage. Elle baissa les yeux sur ses chaussures et n'osa pas regarder Mork dans les yeux ou lui parler. Mork resta silencieux pendant un moment mais il n'était pas surpris, il avait deviné ce qu'elle voulait lui dire.

    "J'aime bien aussi Manao." Mork essaya d'arranger les mots pour la rejeter sans qu'elle soit trop blessée. Mais il ne la voyait pas comme une femme adulte. "C'est vrai que je t'aime bien mais plus comme une petite soeur." 

    "P'Mork..."

    Manao leva la tête pour le regarder, ses yeux remplis de déception brisèrent le coeur du jeune homme. il lui tendit la main et lui caressa la tête pour la réconforter. Elle était encore jeune il savait qu'un jour elle trouverait quelqu'un de mieux. 

    "Je suis fils unique, si je devais avoir une petite soeur, je voudrais qu'elle soit aussi mignonne que toi."

    "P'Mork... tu aimes déjà quelqu'un?"

    "On peut dire ça." ne nia-t-il pas car il pensait qu'elle abandonnerait plus vite. "Le plus important ici est que je ne t'aime pas comme tu le souhaiterais. Je t'ai toujours vu comme une petite soeur, dès le début."

    "Ok... Manao comprend."

    "Pas besoin d'être triste, une fille aussi mignonne que toi va vite trouver quelqu'un qui l'aime."

    Manao acquiesça de la tête sans dire un mot. Elle avait le coeur brisé, mais Mork avait été gentil donc elle n'était pas trop en colère contre lui. Elle ne voulait pas le mettre plus mal à l'aise. Quand elle avait décidé de se confesser tout à l'heure, elle ne s'attendait pas à faire face à un rejet et à une déception. 

    "Manao est là?" 

    Rain arriva rapidement vers eux le visage et les yeux remplis de bonheur débordant. S'il avait su que Manao allait venir il n'aurait pas perdu autant de temps aux toilettes, il serait allé la voir dès la fin du cours. 

    Rain n'avait pas vu Manao depuis plusieurs jours, ils s'étaient seulement parlés sur LINE. Il espérait que la chance soit avec lui pour pouvoir la voir et en effet c'était aujourd'hui. 

    "Rain, tu arrives au bon moment."

    Mork sourit et se tourna vers son meilleur ami. Rain était une personne qui convenait très bien à Manao, il pensait que son ami était apte à prendre soin d'elle et à la rendre plus heureuse que lui. 

     

    CHAPITRE 22


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Juin à 05:52

    Bonsoir, merci beaucoup !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :