• Chapitre 2 : Daddy

    Chapitre 2 : Daddy

    La moitié des rations des deux hommes avait été perdues dans le désert et le reste fut bien vite terminé. Bien qu'il y ait beaucoup de créatures dans le marais, beaucoup d'entre elles étaient toxiques et ne pouvaient pas être mangées.

    Trois jours après avoir fini les rations, Asa s'allongea sur le tapis et son ventre gargouilla. Carter restait quant à lui extrêmement alerte et vigilant de son environnement.

    Asa: "J'ai faim ... Je vais mourir de faim."

    Carter le regarda et s’apprêtait à parler quand un grand oiseau descendit du ciel et plongea vers lui. Asa rugit : “Attention! Je te protégerai !"

    Carter se précipita vers l'oiseau monstrueux et agita sa baguette magique: "Pétrification !"

    L’oiseau se transforma soudainement en pierre et tomba lourdement dans la boue des marécages.

    Asa resta bouche bée devant l'oiseau de pierre et se lécha les lèvres. "Peux-tu le faire revenir à l’état normal ?"

    Carter: "Bien sûr que non !"

    Asa s'écria presque: "Un si grand oiseau, il nous aurait suffi pour manger pendant plusieurs jours, pourquoi l’as-tu transformé en pierre ?"

    Carter lui répondit froidement : "Il m'a attaqué et tu ne m'as pas aidé."

    Asa agita son Tomahawk et cria: "Je suis un attaquant de mêlée ! J'attendais juste qu'il vole plus près."

    Carter: "Tu pouvais lancer ta hache et le frapper."

    Asa voulut s'effondrer. "Je suis myope ! Je ne peux pas viser correctement !"

    Carter :  "Je dois donc me protéger seul. Le temps qu’il descende, ma tête aurait déjà disparu.”

    Asa: "Mais tu as de nombreux sorts, comme les boules de feu ! Des novas de glace ! Des missiles arcaniques ! Pourquoi as-tu dû utiliser la pétrification!"

    Carter haussa les épaules. "Le sort de pétrification était le plus cool."

    Asa  : "..."

    Carter l'ignora. Il prit un morceau de tissu de son sac à dos magique et le posa sur le tapis. Puis un par un, il continua de sortir une cafetière, un steak cuit à la vapeur, une salade de fruits, une soupe à la crème, du pain à l'ail, des couteaux et fourchettes brillants...

    Asa était choqué comme s'il avait été pétrifié. "Mon Dieu, qu'est-ce que c'est?"

    Carter lui dit. "Nourriture."

    Asa le regarda, les yeux exorbités et lui dit : Où est-ce que tu les as obtenus ?"

    Carter lui montra son sac à dos magique et lui dit :"Je peux utiliser mon pouvoir pour ouvrir mon sac à dos et faire de la télétransportation. Ces aliments proviennent de la grande table du roi elfe."

    Asa dessina une croix dans son cœur. "Tu es un mage voleur ! Tu as donc eu de la nourriture toute cette journée, hein ? Pas étonnant que tu n'aies pas du tout faim!"

    Carter plissa les yeux vers lui. "Tu es contrarié ?"

    Asa avala sa salive. "Je ne le suis pas, donne m’en la moitié."

    Carter: "Supplie-moi"

    Asa: "Je t’en prie, bon Carter."

    Carter coupa un morceau de boeuf juteux: "Appelle-moi Daddy."

    Asa se débattit un instant et pleura. "Père !"

    Carter secoua la tête. "Pas père, appelle-moi Daddy."

    Asa avait tellement faim que ses yeux étaient larmoyants. "...Daddy."

    Carter soupira et sortit un steak fumant de son sac à dos magique. "Asa, tu me déçois."

    Asa brûlait de honte. "Je sais bien que je ne devrais pas abandonner ma dignité pour de la nourriture mais ..."

    Les yeux émeraude de Carter se plissèrent. "Je te traite comme un ami, mais tu ne me vois que comme ton Daddy ?"

    Asa : "..."

    Carter passa le steak. "Mange, mon petit bébé, je voulais le faire depuis longtemps."

    Asa engloutit le steak avec indignation, les yeux rouges. Dans son esprit, il imaginait déjà Carter pressé par terre jusqu'à ce qu'il crie grâce.

    -------------------

    Asa avait finalement réussi à prendre un repas complet. Cependant, à l'heure du dîner, il avait de nouveau faim.

    Asa se frotta le ventre tout en se plaignant. "Trop pénible, manger, ce genre de chose pénible, doit, en fait, être fait trois fois par jour !”

    Carter dit calmement. "Personne ne t’oblige à manger trois fois par jour, tu peux choisir de ne pas manger."

    Asa eut du mal à parler. "... Ce que je veux dire, c'est que j'ai encore faim."

    Carter: "Alors ?"

    Asa abandonna toute son intégrité morale. "Daddy, ouvre ton sac à dos magique et donne-moi de la nourriture."

    Carter secoua la tête. "Je suis déjà fatigué de t’entendre demander, ça ne me rend pas heureux."

    Asa sursauta de colère et faillit tomber du tapis. "Tu es fatigué de l'entendre ! Sais-tu à quel point j’ai du surmonter ma barrière psychologique ! Tu es fatigué de l'entendre !"

    Carter ne put s'empêcher de rire. "Calme-toi, Asa."

    Asa avait envie de s’arracher les cheveux. "Enfoiré !"

    Carter leva un doigt et le tapis magique s'arrêta. Il sauta au sol et s'approcha d'Asa en lui disant. "Si tu m'embrasses, je te laisserai manger jusqu'à ce que tu sois complètement rassasié ce soir."

    Asa rougit et balbutia. "Je ... Je ... Ça ne me dérange pas."

    Carter pencha la tête. "Viens."

    Asa se pencha et trembla, l'embrassant légèrement sur le front. "C’est correct ?"

    Carter montra ses lèvres et dit. "Ici."

    Le visage d'Asa devint plus rouge, mais il n'hésita même pas et baissa brutalement la tête pour embrasser les lèvres de Carter.

    À la fin du baiser, Carter toucha ses propres lèvres, ses yeux de léopard fixant férocement Asa. "Tu rougis Asa."

    Asa s’indigna. "Tu rougis aussi, rouge comme une tomate."

    Carter: "Tu ressembles à des tomates pourries."

    Asa: "Tu ressembles aux fesses d'un babouin."

    Carter: "Tu veux toujours manger?"

    Asa: "J'ai parlé à tort, je voulais dire que je ressemble au cul d'un babouin."

    Carter: "Garçon intelligent."



     

    Chapitre 2 : Daddy


  • Commentaires

    2
    Lundi 16 Décembre 2019 à 15:30

    J'adore ce second épisode avec le passage de leur dispute (c'est souvent comme çà que çà commence ! he) puis le passage avec le sac "magique" (ne jamais sous-estimer le cabas de celui ou de celle qui veut prendre soin de vous , façon "Mary Poppins" cool) et enfin, ce premier bisous, un peu troqué, quand même , mais qui n'a pas laissé Asa et Carter indifférents yes 

    Et les voilà repartis pour une autre dispute qui,  à la lecture des sous-entendus, ne devrait pas tarder à se finir en romance, lol ! intello A suivre...clown

      • Mardi 17 Décembre 2019 à 14:08

        Mdrrr non mais cette histoire, c'est un peu du grand n'importe quoi en faite et c'est ce qui m'a plut quand je l'ai traduit et je suis contente que ça te plaise aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :