• Chapitre 17: Chaque nuage a un bon côté

    Chapitre 17: Chaque nuage a un bon côté

     Chapitre 17: Chaque nuage a un bon côté

    Quelques jours plus tard

    Blue Sky Café

    Sun traîna Ren dehors pour l'aider à ouvrir le café tôt ce matin-là, car son assistant devait rendre visite à sa mère à l'hôpital et arriverait tard. C'est pourquoi Ren dut appeler Mork pour qu'il vienne le chercher à moto et qu'ils aillent à l'université ensemble, même s'il savait que Mork se chamaillerait avec Sun lorsqu'ils se rencontreraient.

    Mais… c’était quelque chose dont Ren avait l’habitude. S’ils voulaient se disputer, alors qu’ils le fassent. Seulement, qu’ils le mettent pas en retard pour les cours.

    “Je ne t’ai pas vu parler avec Kao dernièrement. D’habitude, je te vois l’appeler ou lui envoyer des messages tout le temps,” Ren commença une conversation alors qu’il attendait que Mork vienne le chercher après qu’il ait aidé Sun à ouvrir le café.

    “On parle toujours comme d’habitude, mais pourquoi je lui parlerais tout le temps? On n’est pas amoureux.”

    Se justifia Sun. Après avoir remarqué que Kao et Pete semblaient être aussi proches que des amoureux, il avait essayé de surmonter ça et de laisser partir Kao. Ce n’était pas comme s’il n’était pas prêt à se battre par amour, mais il n’était toujours pas sûr de ses sentiments, et il ne voulait pas ruiner leur amitié. C’était probablement mieux pour tout le monde qu’il ait décidé d’arrêter ses sentiments compliqués juste comme ça.

    “Je n’ai rien dit. Je suis simplement curieux. D’ailleurs… pourquoi Mork est autant en retard aujourd’hui?” murmura Ren alors qu’il essayait d’appeler Mork, mais il ne répondait pas au téléphone. Peut-être qu’il conduisait.

    “Il pourrait être dans les bouchons. La circulation à Bangkok le matin est imprévisible.”

    “Mais il conduit une moto, la circulation ne devrait pas être un problème.”

    “Tu veux qu’il prenne le risque d’avoir un accident en se dépêchant de venir ici? Tu devrais te soucier davantage de ton ami.”

    Sun lança un regard légèrement désapprobateur à Ren. Ce dernier regarda Sun, étonné. Comment pourrait-il en être autrement?! Sun avait toujours essayé de trouver des choses à reprocher à Mork, mais il venait juste de le défendre.

    “Qu’est-ce que tu regardes?”

    “Normalement, tu devrais saisir toutes les occasions pour offenser Mork, mais pourquoi tu es de son côté aujourd’hui?”

    “Je ne suis pas de son côté ou quoi que ce soit. Je suis juste inquiet qu’il ait un accident s’il se dépêche pour venir te chercher. Il est enfant unique. Ça brisera le cœur de ses parents s’il lui arrive quelque chose, et tu te sentiras coupable jusqu’à la fin de ta vie.”

    “Wow… tu me fais carrément la morale. Eh bien, ça veut dire que tu n’as plus de préjugés contre Mork, n’est-ce pas?”

    “Je n’ai jamais dit que j’avais des préjugés contre lui.”

    Répondit Sun avec désinvolture, malgré la question pleine d’espoir de Ren, comme s’il s’en fichait un peu. Le vérité était que Sun n’avait jamais détesté Mork, mais il détestait que ce dernier essaye toujours de l’énerver.

    Quel morveux… Mork n’avait aucun respect pour lui. N’était-ce pas vrai que Mork méritait d’être grondé?

    “Je vais changer la question alors - est-ce que tu le détestes toujours?”

    “Tu ferais mieux de demander à ton ami. Il fait la grimace à chaque fois qu’il me voit.”

    La réponse de Sun fit rire Ren parce que Mork avait vraiment fait ça. Sun admettait que Kao avait raison sur une chose: il avait ce sentiment désagréable envers Mork et il se chamaillait toujours avec lui, mais il ne le détestait pas. Ils se voyaient tous les jours et s’étaient familiarisés l’un avec l’autre. Sun se sentirait un peu seul si un jour passait sans se chamailler avec Mork.

    C’était un sentiment qui était apparu spontanément.

    Mais… ils n’avaient pas fini de bavarder à propos de Mork quand un client entra dans le café.

    Ils l’accueillirent avec un sourire amical.

    “Tu es venu assez tôt aujourd’hui,” plaisanta familièrement Ren.

    “Ouais.” Apple sourit timidement.

    “Un Mocha chaud et du pain perdu à la confiture de framboise comme d’habitude, c’est ça?”

    “Ouais, mais wow… tu te souviens de mon plat préféré?”

    “Pourquoi je ne pourrais pas? Tu viens ici presque tous les jours, Apple.”

    Elle rougit, mais Sun ne plaisanta pas davantage. Il lui dit respectueusement d’attendre à une table après qu’Apple ait payé l’addition. Il se tourna pour faire son café pendant que Ren continuait à les regarder alternativement Apple et lui.

    “Quoi maintenant?” demanda Sun, les mains toujours occupées à préparer le café.

    “Est-ce qu’Apple flirte avec toi?”

    “Quoi? C’est une cliente.”

    “ Mais je pense qu’elle craque clairement pour toi. Elle a rougi quand elle te parlait.”

    “Arrête d’observer les choses. Va faire le pain perdu.”

    “Je suis sérieux. Elle ne viendrait pas tous les matins et tous les soirs si elle n’avait pas de sentiments pour toi.”

    Ren continua ses observations. Son frère était célibataire depuis des années. Il voulait qu’il ait une petite amie pour qu’il ne se sente pas seul. Apple était une fille charmante. Elle venait probablement d’être diplômé et avait le même âge que Sun.

    Ils formeraient certainement un couple adorable s’ils finissaient ensemble.

    “Tu ne penses pas qu’elle aime juste le goût de mon café?”

    “Réfléchis-y… Si elle t’aime bien, tu sortirais avec elle?”

    “Je ne sors pas avec mes clients. C’est l’éthique professionnel.”

    “Biiiiien. Ne me laisse pas te surprendre à sortir avec des clients alors.”

    Sun lança un regard noir à Ren en déposant une tasse de Mocha chaud sur un plateau au moment où Ren eut fini de préparer le pain perdu.

    “Apporte-lui ça,” Sun confia le service à Ren car il voulait que son frère arrête d'imaginer des choses. Il était vrai qu'Apple venait au café tous les jours. Elle était douce et Sun pouvait sentir qu'elle l'aimait bien.

    Mais... il n'avait jamais pensé qu'elle était plus qu'une cliente.

    “Fais-le toi. Je pense qu’elle préfère que ce soit toi qui lui amène le plat, pas moi.”

    “Vas-tu arrêter?!”

    Sun plissa les yeux comme pour dire qu’il allait botter les fesses de Ren s’il l’embêtait encore. Ren ferma sa bouche, n’osant pas dire un mot de plus, et Sun décida d’en finir et de servir la nourriture lui-même.

    “Voilà pour vous.”

    Sun fit un sourire amical à Apple en avançant vers sa table. Elle tendit la main pour déplacer son sac sur la table vers une chaise à côté d'elle, mais sa main heurta accidentellement celle de Sun alors qu'il posait la tasse sur la table, renversant du café sur son chemisier.

    “Oh non!”

    “Je suis désolé! Je ne l’ai pas fait exprès.”

    Sun sortit rapidement une serviette de son tablier pour essuyer le café sur son chemisier, s’excusant auprès d’elle à plusieurs reprises. Apple était un peu choquée, mais elle lui dit que tout allait bien car elle savait qu’il ne l’avait pas renversé intentionnellement.

    “Qu’est-ce que tu fous?!”

    Soudainement! La porte d’entrée s’ouvrit violemment, et un homme - qui avait au moins cinq ans de plus que Sun, semblait bagarreur et avait une expression menaçante - se précipita à l’intérieur. Il regarda Sun et Apple d’un air renfrogné comme s’il voulait les tuer. Sun, fronçant les sourcils, était à la fois choqué et stupéfait. Il ne savait pas qui était ce type et pourquoi il faisait un tel tapage.

    “Boy!”

    Apple marmonna le nom de l’homme, en état de choc. Elle se leva soudainement et s’éloigna de Sun comme si elle avait peur d’être prise en flagrant délit. Son visage devint pâle alors que ‘Boy’ fusillait Sun du regard.

    Bam!

    Avant que Sun ne puisse clairement comprendre la situation, Boy lui donna un coup de poing si fort qu’il perdit l’équilibre et s’écrasa contre la table. A ce moment-là, trois autres hommes se précipitèrent dans le café, comme s’ils attendaient une ouverture. Ils donnèrent des coups de pied dans toutes les tables et les chaises, les envoyant au sol.

    “Que se passe-t-il? Qu’est-ce que vous foutez?!”

    Ren - qui se tenait près du comptoir - cria, exaspéré qu’ils aient fait irruption dans le café, cassant des choses et attaquant son frère.

    “Demande à ton frère! Pourquoi a-t-il une liaison avec ma femme?!”

    Boy cria au visage de Sun, les yeux brillants de colère. Ren et Sun commençaient à comprendre la situation… Boy devait être le petit ami d’Apple qui suspectait sa petite amie de le tromper. C’était pourquoi il l’avait suivi jusqu’au café, et quand il avait vu Sun essuyer le café sur son chemisier, il avait été furieux.

    Mais il ne devrait pas être aussi impulsif. Il aurait dû au moins leur parler d’abord.

    “Tu te trompes. Je n’ai aucun sentiments pour ta petite amie,” essaya de leur expliquer calmement Sun même s’il était en colère. Ça ne mènerait nulle part s’il utilisait ses émotions pour riposter en ce moment.

    “Alors pourquoi continue-t-elle de venir ici jour et nuit? Putain! A quoi est-ce que tu t’attends que je pense alors qu’elle vient ici pour te voir tous les jours?” Boy était tellement furieux qu’il était sur le point de s’avancer pour saisir la gorge de Sun. “As-tu couché avec elle?”

    “Tu es fou? Pourquoi est-ce que je coucherais avec ta petite amie?”

    Sun tourna son regard vers Apple, lui demandant de dire quelque chose, mais elle évita son regard. Boy était d’autant plus en colère qu’il croyait maintenant qu’ils avaient vraiment couché ensemble dans son dos.

    “Détruisez le café!”

    Cria Boy à ses hommes alors qu’il cherchait à attaquer Sun, mais Apple tira son bras avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit. Pendant ce temps, les hommes de Boy continuaient à démolir le café, même si Ren essayait de les arrêter.

    “Dis-leur d’arrêter, s’il te plait. Rentrons et discutons à la maison,” dit Apple.

    “Tu le protèges?” Boy se dégagea de ses mains et se retourna pour fixer Sun, fulminant de rage comme s’il pouvait tuer Sun à tout moment. “Tu te crois beau, hein? C’est donc ce visage qui a attiré ma copine à venir ici tous les jours!”

    Sun, Ren et Apple étaient tellement choqués qu’ils pouvaient à peine respirer quand Boy sortit un long couteau de l’arrière de son pantalon et le pointa vers Sun. Malgré sa peur, Sun essaya de rester calme et de trouver comment survivre à cette situation, sinon il serait poignardé et mourrait dans les ruines de son café.

    SWISH!

    Boy balança le couteau de toutes ses forces vers Sun, mais ce dernier se retourna et donna un coup de pied à Boy dans l’estomac. Même s’il se battait rarement avec d’autres personnes, il avait un certain talent. Si la chance était de son côté, il survivrait probablement.

    “Ren! Va dans la réserve et appelle la police tout de suite!”

    Cria Sun alors que les hommes de Boy se précipitaient vers lui. Ren courut et entra dans la réserve avant qu’ils ne l’attrapent. Même s’il était inquiet pour Sun, il savait qu’ils ne pouvaient pas s’occuper seuls de Boy et de ses hommes.

    Ils avaient besoin de la police!

    La bagarre éclata dans le café. C’était le chaos complet, tout tombait en ruine. Les tables et les chaises étaient éparpillées sur le sol. Sun pouvait à peine regarder son café en ce moment. Il avait essayé de se calmer mais maintenant il était tellement en colère qu’il voulait se venger. C’était fou que ces hommes détruisent son café sans craindre la loi.

    C’était trop. Étaient-ils au-dessus des lois ou quelque chose comme ça?

    Paf! Paf! Paf!

    Ils échangeaient des coups de poing pendant qu’Apple ne faisait que crier. Elle n’alla pas demander de l’aide ni même appeler la police malgré le fait qu’elle soit la cause de tout ça. Finalement, en infériorité numérique, Sun perdit contre Boy et ses hommes. Ils le relevèrent et lui bloquèrent les bras.

    “Boy! Ne le blesse pas!”

    Cria Apple, de peur que Boy ne fasse encore plus mal à Sun. Ce dernier avait déjà plusieurs bleus, le coin de sa bouche saignait. Le café était endommagé comme s’il avait été soufflé par une bombe.

    “Tu tiens tellement à lui, hein?!”

    Les paroles d’Apple ne calmèrent pas du tout Boy et le rendirent encore plus furieux. Boy leva son couteau, cherchant à entailler le visage de Sun - le visage qui avait fait que sa petite amie l’avait trompé.

    Mais alors!

    CLANG!

    “Ouuuuuuch!”

    Ce long couteau tomba par terre accompagné du bruit de Boy criant de douleur après avoir reçu un coup de pied au bras, tellement fort qu’il eut l’impression que son os s’était cassé.

    “Tu fais mal à mon pote?!”

    Une voix rauque se fit entendre avant qu’un coup de poing ne soit donné au visage de Boy, le faisant reculer de plusieurs pas. Les hommes de Boy relâchèrent immédiatement Sun et se jetèrent sur le nouveau venu.

    “Mork! Attention!”

    Cria Sun lorsqu’un des hommes de Boy souleva une chaise pour frapper la tête de Mork par derrière alors que celui-ci s’élançait vers l’avant pour bloquer la gorge de Boy. Mork se retourna en entendant la voix de Sun et utilisa Boy comme bouclier, et tout à coup… la chaise s’écrasa sur la tête de Boy. Il cria fort, comme s’il était en train de mourir.

    BAM!

    “Arrrrrrrrgh!”

    La tête de Boy se fendit, le sang coulant sur son visage. Ses hommes se tenaient figés, en état de choc.

    “Dis à tes hommes d’arrêter et de s’excuser auprès de mon frère si tu ne veux pas mourir!” dit Mork d’une voix menaçante, les bras serrés autour de la gorge de Boy si étroitement qu’il pouvait à peine respirer. Mork n’était pas désolé et n’était pas du tout effrayé par la coupure sur la tête de Boy et le sang. Voyant à quel point Mork était furieux, Sun eut peur que Mork devienne trop violent et tue vraiment Boy.

    Boy essaya de retirer les mains de Mork de son cou et fit signe à ses hommes d’arrêter.

    “L… Laisse-moi partir. Ils ont déjà arrêté!”

    Boy avait l’air de suffoquer. Il bégayait, le souffle court. Mork desserra les bras, poussa Boy au sol et prit rapidement le couteau.

    “Excuse-toi auprès de mon frère tout de suite…” dit froidement Mork, pointant le couteau sur la gorge de Boy. “Ou tu veux que je t’égorge! N’oublie pas que tu as fait intrusion dans ce café. Je pourrais m’en sortir même si je te faisais quelque chose. Ce serait considéré comme de la légitime défense.”

    Boy supplia Mork pour sa clémence à travers ses yeux, mais Mork ne montra aucun signe de pitié pour lui. Boy tourna son regard vers Sun qui resta silencieux, n’osant pas aller à l’encontre de Mork.

    Mork bouillonnait de colère à cet instant. Si Sun disait quelque chose, Mork pourrait le fouetter aussi.

    “Agenouille-toi et excuse-toi!”

    Ordonna Mork et il bougea le couteau plus près de la gorge de Boy. Boy ne pouvait que prier silencieusement que la police arrive bientôt parce qu’il avait peur que Mork le tue. Il voyait bien, maintenant, que Mork était cent fois plus impitoyable et plus audacieux que Sun et même que lui-même.

    “Je suis désolé.”

    Boy s’agenouilla immédiatement et s’inclina aux pieds de Sun sans aucune objection, puis il regarda Mork comme pour lui demander s’il était satisfait ou non. Boy frissonnait, les mains tremblantes, le visage plein de bleus, le corps couvert de sang. C’était un spectacle pitoyable.

    “Dis à tes hommes de faire la même chose.”

    Mork ne serait pas satisfait si facilement. Ren - qui était sorti de la réserve depuis l’arrivée de Mork - n’en croyait pas ses yeux non plus que Mork puisse être aussi brutal. Il avait vu Mork se battre à plusieurs reprises, mais c’était la première fois qu’il perdait vraiment la tête.

    Ren ne pouvait pas croire que son ami protègerait son frère de toutes ses forces.

    C’était comme si… Mork pouvait tuer tous ceux qui faisaient du mal à Sun!

    “Je t’ai dit de leur dire de s’excuser auprès de mon frère!”

    “Faites-le, enfoirés!”

    Ayant peur que Mork lui coupe vraiment la gorge, Boy cria sur ses hommes, la voix paniquée. Ils s’agenouillèrent rapidement et s’inclinèrent aux pieds de Sun. Sun, qui était tellement en colère au début, commençait à avoir pitié d’eux.

    Quand Mork était furieux, c’était si effrayant que personne ne pouvait lui faire face.

    “Bien… Et ne remontrez plus jamais vos putains de visages ici.”

    Mork retira légèrement le couteau de la gorge de Boy et il essaya de se lever.

    “Attends,” Mork l’arrêta, d’une voix plate, mais Boy obéit quand même. “Attends la police ici.”

    Mork sourit froidement, faisant presque pleurer Boy et ses hommes. Ils avaient été battus et on leur avait ordonné de s’excuser à genoux auprès de Sun, et maintenant ils devaient aussi se faire arrêter?

    Sun regarda Mork, exprimant à quel point il voulait le remercier à travers son regard. Sun admettait qu’il était touché que Mork soit venu le sauver, mais il n’était pas du tout d’accord avec la façon dont Mork avait géré la situation, avec violence.

    Quelle chance que personne n’ait été gravement blessé. Mais si la bagarre avait mal tourné et que quelqu’un avait été gravement blessé, bien que ce type soit un ennemi, Mork aurait dû vivre avec ce péché pour le reste de sa vie.

    Sun ne voulait pas que Mork ruine son propre avenir à cause de son tempérament.

    Sun pensait qu’un jour, il trouverait une occasion de remercier Mork et de lui en parler. Ce n’était pas comme s’il voulait le gronder, lui faire des reproches ou essayer de lui trouver des défauts pour sa propre satisfaction. Honnêtement… Sun voulait en parler à Mork pour lui montrer ses bonnes intentions.

     

    Chapitre 17: Chaque nuage a un bon côté


  • Commentaires

    7
    Mercredi 22 Juillet à 06:14

    Mon Dieu.. Le moment où Mork est apparu !! C'était magnifique *^* 

    Je pourrais relire ce passage sans me lasser, ahah. Merci beaucoup !!

      • Dimanche 26 Juillet à 04:32

        Ouii c'est trop rare. J'ai vu des commentaires sous une vidéo TiktTok, qui disaient que ce couple n'avait rien d'attachant, qu'ils étaient inintéressant.. comparer au couple de Sun et Mork. J'étais choquée ! T_T 

        On est d'accord, leur histoire d'amour est juste wouah. J'ai vraiment hâte de voir l'évolution de leur couple dans le roman !! *^* 

      • Samedi 25 Juillet à 12:05

        Oui, moi aussi je suis trop contente. J'ai l'impression que c'est rare de trouver quelqu'un qui préfère Pete et Kao à Sun et Mork.

        Moi, je trouve leur histoire d'amour tellement belle. J'ai trop hâte de commencer à traduire Dark Blue Kiss pour voir comment leur couple évolue dans le roman.

      • Samedi 25 Juillet à 06:48

        Ouii, je trouve aussi  !! *-* d'habitude, on me dit que Sun et Mork sont plus intéressant que Pete et Kao. Alors trouver quelqu'un qui préfère aussi Pete et Kao, aww je suis trop contente.  

      • Samedi 25 Juillet à 03:38

        Je préfère vraiment Pete et Kao, ils sont beaucoup trop cute tous les deux.

      • Samedi 25 Juillet à 03:32

        Vraiment ? Qui sont tes personnages préférés ?

      • Samedi 25 Juillet à 03:20

        De rien. J'ai bien aimé ce chapitre aussi même si Sun et Mork ne sont pas vraiment mes personnages préférés.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :