• Chapitre 16 : Su XiaoMi est une vieille vache

    Chapitre 16 : Su XiaoMi est une vieille vache

    Finalement, XiaoMi sortit à contrecoeur son téléphone portable et appela YanYan. Pendant qu'il appelait, il traversa la route. De l'autre côté, il y avait une boulangerie.

    "Salut." XiaoMi se sentit stupide ..

    "Oui"

    "Comment aller chez toi ? Je suis perdu à l'aéroport."

    Ce fut silencieux de l’autre côté de la ligne pendant un moment puis YanYan commença à le gronder. 

    "Su XiaoMi ! Que veux-tu que je te dise ? Tu penses vraiment que tu es dans un drama ? Simple comme un crétin, idiot !"

    "Je..."

    XiaoMi ne pouvait rien dire. Il frappa la neige à ses pieds.

    "J’arrive tout de suite. Tu restes où tu es. Ne bouge pas !"

    "Mais..."                 

    "Mais quoi ?"

    "Je traverse la route, si je ne bouge pas, je serai renversé et mourrai sur la route."

    XiaoMi se sentit impuissant. YanYan se lâcha totalement, il cria. "Putain !!! Pourquoi tu parles au téléphone quand tu traverses la route ?!!"

    YanYan coupa la conversation, il attrapa sa veste sans même saluer ses parents, il prit la clé de sa voiture et s'enfuit.

    Sur le chemin, il continua de gronder XiaoMi.

    Et si la batterie de son téléphone s'était épuisée ?? Et si lui n'avait pas entendu son téléphone sonner ? Ce crétin, il ne savait pas combien de temps il aurait pu rester à l'aéroport !!!

    Ce XiaoMi, il ne réfléchissait jamais vraiment avant d'agir.

    Après presque une demi-heure, XiaoMi vit YanYan descendre d'une voiture. Le visage de ce dernier était sombre. Il s'approcha de lui. "Pourquoi est-ce que tu n’attends pas à l’intérieur ? Pourquoi es-tu dehors ?"

    Le nez de XiaoMi était rouge à cause du froid. Une main tenait un gâteau et l'autre les bougies. Il regarda YanYan, impuissant comme un chiot.

    "J’avais peur que tu ne puisses pas me trouver"

    "Juste toi et ce visage, je peux facilement te retrouver dans la foule." YanYan prit le gâteau et attrapa la main froide de XiaoMi, le conduisant à la voiture. Une fois dans la voiture, XiaoMi se sentit mieux .. Il serra étroitement le gâteau, effrayé qu’il soit abîmé.

    "Je ... je ... je pensais vraiment à te faire une surprise." XiaoMi n'osa pas regarder YanYan.

    "Je ne t'ai pas dit que je rentrerais dans quelques jours ?"

    "Je voulais être avec toi pour ton anniversaire."

    YanYan regarda le visage rouge de XiaoMi.

    "Tu penses qu'un Seme se soucie beaucoup de son anniversaire ?"

    "Je pense qu’il n’y a que toi qui t’en fous.”

    "Alors, tu me suis à la maison ou à l'hôtel ?"

    YanYan fit exprès de donner un sens obscène au dernier mot. XiaoMi n’avait pensé qu’à la première partie du plan, il ne savait pas du tout ce qui allait se passer après.

    "Je n'irai jamais chez toi. Jette-moi dans n’importe quelle chambre d’hôtel ça fera l’affaire."

    "Je vais te jeter sous un pneu."

    "... Cette créature sans cœur... je suis venu ici pour fêter ton anniversaire avec toi, et regarde comment tu me traites maintenant ? Ramène-moi à l'aéroport, je veux y retourner. Ma mère m'attend avec ses boulettes."

    XiaoMi se mit en colère, mais YanYan ne sembla pas dérangé. Il s'arrêta à l'entrée d'un hôtel international. YanYan alla obtenir une chambre, XiaoMi le suivit avec le gâteau et les bougies. Une fois dans la chambre, XiaoMi posa soigneusement le gâteau et regarda autour de lui. Cette chambre était bien. Un grand lit, une grande télé, un grand canapé. Veuillez pardonner à XiaoMi, car son vocabulaire est limité !

    Alors qu’il se retournait, il vit YanYan assis sur le canapé en train de lui sourire. XiaoMi boudait. "Tu n’es pas heureux que je vienne te trouver ?"

    Voyant que YanYan ne lui répondait pas, il pensa qu’il devait avoir raison, alors XiaoMi tapa du pied sur le sol…

    “Tu n’es définitivement pas content. Je le vois à ton visage que tu n’es  pas heureux ! Je suis venu ici pour fêter ton anniversaire avec toi et regarde ton attitude depuis que je suis arrivé, comment tu me traites. Ramène-moi à l’aéroport, je veux rentrer, ma mère m’attend avec un repas.”

    "Pourquoi tout ce que tu dis sont ces quelques mots ??”

    YanYan se sentit amusé en regardant XiaoMi, il agita sa main vers celui qui était en colère.

    “Viens là, laisse-moi te faire un câlin."

    XiaoMi vint devant YanYan, celui-ci tira la main de XiaoMi qui tomba dans ses bras. YanYan posa légèrement ses lèvres sur le front de XiaoMi avant de l’embrasser. XiaoMi essaya de le repousser, mais YanYan le tint plus fermement maintenant, avant de lui murmurer à l’oreille.

    “Ne bouge pas, laisse moi te câliner pendant un moment.” Pendant un moment, XiaoMi resta tranquillement au chaud dans les bras de YanYan.

    Soudain, YanYan se leva et XiaoMi se retrouva assis par terre.

    “Je t’emmène faire une promenade.”

    XiaoMi poussa un grand cri et se frotta les fesses en disant. “Bordel, tu ne pouvais pas me prévenir avant de te lever ?!”

    YanYan ajusta sa chemise, elle était froissée après que XiaoMi se soit assis dessus. Il fit semblant de ne pas l’entendre se plaindre et se dirigea ensuite vers la porte alors que XiaoMi le suivait. Il pointait toujours YanYan du doigt en lui faisant des reproches.

    "Démon, dur à cuire... C'est toi, toujours me jeter après m'avoir utilisé.”

    Pendant toute la journée, YanYan amena XiaoMi faire du tourisme. La neige dans la ville était tellement belle. De là où venait XiaoMi, il n’y avait pas de neige. Pour lui, tout cela était très intéressant. Au moment où il commença à faire sombre, il se souvint de quelque chose et tira la manche de YanYan.

    “Tu ne dois pas rentrer chez toi ?”

    “Pas besoin, j’ai appelé tout à l’heure.”

    “Tu ne fêtes pas ton anniversaire avec ta famille ?”

    YanYan retira les flocons de neige dans les cheveux de XiaoMi. “Tout le monde n’est pas comme toi, un Uke qualifié, ils ne voient pas les anniversaires comme quelque chose d’important comme toi.”

    XiaoMi sentit qu’il se moquait de lui… il repoussa la main de YanYan qui était dans ses cheveux. Juste au moment où il allait dire quelque chose, YanYan continua.

    “Vas-tu me dire de te ramener à l’aéroport, que tu veux rentrer chez toi et que ta mère t’attend avec ses boulettes ?”

    Tout ce que XiaoMi allait dire avait été dit par YanYan. Tout ce qu’il put faire, ce fut de simplement le regarder en cherchant de nouveaux mots à utiliser.

    YanYan attrapa la main de XiaoMi. Celui-ci voulut le repousser en regardant nerveusement autour de lui. “Ne fais pas ça, les gens vont nous voir.”

    “De quoi tu as peur ? Il n’y a personne qui te connaisse ici.”

    “Mais ils vont trouver ça bizarre.”

    Xiaomi se sentait mal à l’aise alors YanYan resserra sa prise encore plus.

    “Ce que les autres pensent je m’en fiche. XiaoMi, allons manger un peu de gâteau.”

    Dans la rue bondée, YanYan tint joyeusement la main de XiaoMi. Sous les réverbères, il pouvait voir l’expression d’amour sur le visage de XiaoMi.

    ---------------------------------------------

    De retour dans la chambre d'hôtel, YanYan prit un bain et XiaoMi posa soigneusement les bougies sur le gâteau.

    YanYan sortit de la salle de bain. Quand il vit les bougies, son visage devint sombre.

    “Tu veux que je mange du gâteau, je veux bien, mais maintenant tu mets même des bougies ? Si jamais tu oses chanter la chanson d’anniversaire, je te jette dehors.”

    XiaoMi, qui était sur le point de chanter, se tut rapidement.

    “C’est ce qu’on appelle l’ambiance… tu connais ou pas ? L’ambiance !”

    XiaoMi essaya de souligner ce fait, mais YanYan s’en fichait. Peu importe la manière dont il regardait les trucs sur la table, il trouvait ça vraiment ennuyant. Manger une part de gâteau c’était sa plus grande tolérance, mais des bougies, faire un voeux… c’était trop féminin. Il préférerait mourir, plutôt que de faire de telles choses. XiaoMi insista. "Pas romantique .. aucun goût."

    "Hey, pourquoi tu mets autant de bougies?"

    "Tu n’as pas 21 ans ?" XiaoMi compta à nouveau.

    "Qui t'as dit que j'avais 21 ans ?" YanYan prit la télécommande et alluma la télé.

    XiaoMi était confus. "22?" Heureusement, la boutique avait donné une bougie supplémentaire. XiaoMi la sortit pour la mettre.

    "Non."

    XiaoMi était inquiet… 23 ? Il allait manquer de bougies ...

    YanYan se détourna de la télé et regarda XiaoMi. Il trouva qu’il ressemblait maintenant à un idiot. Il se leva, marcha vers XiaoMi et enleva deux bougies avant de retourner sur le canapé.

    XiaoMi regarda YanYan. Qu'est-ce qu'il venait de faire ? XiaoMi recompta les bougies, puis il s’écria

    "19 ?! Tu as 19 ans aujourd'hui ? Tu es sûr ? Tu ne te trompes pas ?"

    YanYan regarda XiaoMi .. Il ne voulait absolument pas lui répondre. XiaoMi ne l’acceptait pas, il regarda les bougies un long moment ...

    "Je ne peux pas le croire .. Je suis une vieille vache qui mâche de l'herbe jeune. (1)" 

    YanYan rit jusqu'à ce qu'il tombe sur le lit. Il fallut un long moment avant qu’il ne puisse arrêter de rire.

    "Vieille vache, quand est-ce qu'on mange le gâteau?"

    Finit par dire YanYan en retombant une fois de plus sur le lit en riant. XiaoMi sortit un couteau et coupa une part, en colère.

    "Qu'est-ce qu’il y a de drôle ?? Ce n'est pas drôle du tout. Tu ressembles à un crétin maintenant. Rigole ! Continue de rire ! Attention, je vais transformer ton anniversaire en ton dernier jour sur terre"

    En coupant le gâteau, XiaoMi se souvint de quelque chose. "Tu n’as pas fait de voeux ! C'est toi ! Fais-moi oublier tout ça."

    YanYan s'approcha de XiaoMi, l'enlaça par derrière. "Qu'est-ce qu'il y a à souhaiter?"

    Il prit la main de XiaoMi et lui fit attraper un morceau de gâteau. Il le mit en bouche, puis lécha les doigts de XiaoMi. Celui-ci rougit,... ses doigts étaient mouillés. YanYan ne mangea qu'un morceau du gâteau. Il laissa le reste à XiaoMi.

    Après avoir mangé, il prit un bain et s’allongea dans le lit en regardant la télé. Alors que XiaoMi prenait son bain, il pensa que c’était la première fois que lui et YanYan séjournaient dans un hôtel. Il commença à s’imaginer des choses, il se lava et se regarda bien devant le miroir. Une fois sorti de la salle de bain, il vit que YanYan dormait profondément dans le lit.

    XiaoMi s’approcha et le regarda. Il utilisa son doigt et toucha légèrement son visage. “Cet enfant, comment peut-il être si beau ?” Mais c’était un démon une fois qu’il était réveillé… Ces derniers mots, il n’osa pas les dire.

    XiaoMi trouva une bonne place, se blottit dans les bras de YanYan. Avec le corps chaud et parfumé de YanYan, il s’endormit très vite.

     

    1. Cela signifie quelqu'un de plus âgé avec quelqu'un de plus jeune, généralement destiné au rôle féminin plus âgé et au rôle masculin plus jeune)

     

    Chapitre 16 : Su Xiaomi est une vieille vache


  • Commentaires

    9
    Samedi 6 Juin à 10:20

    merci beaucoup j'adore te lire

     

      • Samedi 6 Juin à 11:37

        Oh merci contente de ce roman te plaise. La semaine prochaine on atteindre la moitié de la traduction ^^ 

    8
    Vendredi 22 Mai à 15:02

     

    oups jusqu'ici je me disais super elle est jamais tombée dans le piège de traduire par "définitivement" .... Mais voila LOL ............  tellement plus français de dire" absolument " ou "sans aucun doute" ou pas du tout. OK je cherche ma petite bête. 

    7
    Dimanche 8 Mars à 08:45
    Merci pour votre travail sur ces derniers chapitres. Bon courage pour la suite.
      • Dimanche 8 Mars à 18:02

        Merci beaucoup et c'est toujours avec plaisir. Ce roman va assez vite à traduire, j'en ai traduit 3 aujourd'hui donc le rythme de deux chapitres par semaine est plutôt pas mal ^^

    6
    Samedi 7 Mars à 19:06

    Merci beaucoup pour ces derniers chapitres et bon courage pour la suite !!!

      • Samedi 7 Mars à 20:22

        De rien c'est avec plaisir ^^

    5
    Samedi 7 Mars à 18:36

    Merci pour ces chapitres trop beau , mais trop court hihihihi,  pour une fois il y a eu un peut de romantisme bonne continuation et bon courage pour la suite et tout sa ma dfait envie de voir encore une fois Like love bisou 

      • Samedi 7 Mars à 20:22

        Oui YanYan semble s'adoucir un peu ça fait du bien XD espérons que ça dur ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :