• CHAPITRE 15

     

    Mork essaya de retrouver son calme, mais l'homme qui l'embrassait ne semblait pas vouloir arrêter, Sun ne se contentait pas de presser ses lèvres contre celles de Mork. Il était continuellement attaqué par de profonds baisers et de douces caresses auxquelles un rêveur comme lui, ne pouvait pas résister.

    "Hmm."

    Mork prit une profonde inspiration pour retrouver son calme alors qu'il était embrassé par Sun à en perdre haleine. Son coeur était sur le point de sortir de sa poitrine et son corps était faible au point de ne plus savoir quoi faire. Il ne savait pas combien de temps était passé avant qu'il puisse se concentrer et ne repousse Sun sans aucune hésitation.

    Merde!

    Sun fut pris au dépourvu,  il était tellement plongé dans le baiser qu'il fut facilement repoussé. Comme il recula de quelques pas en arrière, Mork en profita pour se lever et s'éloigner de Sun. La façon dont Sun le regardait, lui donnait un sentiment d'insécurité.

    "Mork..."

    Sun appela le nom du jeune homme quand celui-ci se leva, il n'hésita pas à le suivre et à s'agripper à Mork. En se regardant tous les deux, Sun ressentit la confusion, la perplexité et la colère de Mork, ce qui le rendit sans voix et nerveux. Spécialement quand il vit Mork essuyer sa bouche avec le dos de sa main, comme si l'embrasser était dégoutant. 

    "QU'EST-CE QUE TU FOUS?!" cria Mork, en serrant les dents et les poings. 

    Pas parce qu'il détestait Sun, juste que le baiser devrait être consenti pour les deux parties, il devrait être plus actif au lieu d'être forcé à embrasser jusqu'à ce qu'il ne puisse plus se tenir debout. Plus encore, Sun et lui n'avaient pas encore clarifié la situation entre eux, mais le vieil homme avait agi d'une façon tellement folle. 

    De plus, Sun ne devrait pas faire ce genre de choses à qui que ce soit, alors que son coeur appartenait à quelqu'un.

    Ou Sun le considérait-il comme le remplaçant de Kao?

    "Je t'aime bien!" répondit Sun fermement, en regardant Mork avec un regard sincère comme s'il essayait de se rassurer sur sa déclaration. Tout ce qui est arrivé ce soir n'était pas dû qu'à l'excitation ou à l'atmosphère qui les entouraient ou dû au fait qu'il ait vu Mork comme le remplaçant de quelqu'un d'autre.

    Honnêtement, Sun voulait parler de ses sentiments depuis longtemps mais pas quand Mork était si blessé.

    Mork se força à sourire comme s'il ne pouvait pas croire ce qu'il entendait.

    Bien sûr! Comment pouvait-il croire que Sun l'aimait quand il avait vu comment le frère de Rain regardait Kao avec amour. Même s'il avait été secoué par Sun et qu'il ne pouvait pas nier ses sentiments pour lui, il ne remplacerait jamais quelqu'un d'autre.

    Une personne comme Mork, s'il ne pouvait pas être le numéro un alors, il était impossible pour lui d'être le numéro deux.

    "Tu m'aimes vraiment ou tu me vois comme quelqu'un d'autre? La personne que tu aimes s'est mise avec quelqu'un, donc tu t'es tourné vers moi uniquement parce que cela te semblait facile, même si tu me détestais avant. Penses-tu que je vais te croire?"

    "C'était avant, plus maintenant."

    "Juste comme ça? Quand Kao est venu au café avec Pete, tu les regardais sans cligner les yeux. Ne pense pas que je ne t'ai pas vu! Je ne suis pas stupide! Arrête de jouer comme ça! Tu penses que c'est amusant de jouer avec les gens?"

    "Mork... arrête de me regarder méchamment."

    "Qui est celui qui regarde méchamment là?" argumenta Mork. 

    Il avait l'impression que l'autre homme jouait beaucoup trop avec ses sentiments. Il ne se souciait pas de ce que Sun faisait, mais il n'était pas un "centre de guérison du coeur " pour qui que ce soit. Il n'était pas assez gentil pour remplacer quelqu'un.

    "Tu es le seul qui pense toujours du mal de moi. Quoi que je fasse, je ne suis jamais assez bien à tes yeux."

    "Nous avons un gros malentendu là!" 

    Quand Sun entendit ce que Mork avait dit, il sentit que son coeur battait à mille à l'heure. Toutefois, il comprenait le jeune homme et sentait que celui-ci le voyait comme ça à cause de ses mots et de ses actions. 

    "Avant, je te parlais peut-être durement ou je me mettais en colère quand tu te battais avec des gens, mais c'était parce que j'étais inquiet pour toi. Pour Kao..."

    "Pas besoin d'explication."

    "Je ne peux pas te l'expliquer alors que tu ne me comprends pas." Sun éleva la voix quand Mork ne voulut pas écouter son explication. Il ne laissa pas Mork continuer à mal le comprendre. "J'admets que j'aimais bien Kao, mais c'est du passé. C'est déjà fini et je n'ai absolument plus de sentiments pour lui dorénavant."

    "Vraiment? Es-tu sûr de ce que tu dis?" s'énerva Mork, ses yeux qui s'étaient élargis regardaient Sun avec colère. Sun était nerveux car il ne voyait pas comment Mork pourrait le croire. Aux yeux de l'autre homme, il semblait que le baiser servait à justifier et à excuser ses actions. Il savait qu'il y avait quelque chose entre eux mais pour Mork il était trop tôt pour aborder le thème de l'Amour.

    La seule chose qui puisse l'amener à avoir confiance était les actes plutôt que les mots.

    Peut-être que l'embrasser était un peu trop dur aujourd'hui, mais maintenant, il savait que Mork était intéressé par les hommes et peut-être même qu'il l'aimait. 

    Sun essaya de se consoler avec ça

    "Peut-être que tu ne me crois pas maintenant et c'est bon, je ne vais pas te forcer. Je vais te prouver que je t'aime vraiment et que je ne t'ai pas vu comme un remplaçant." dit Sun en essayant de se calmer. Les deux hommes ne parlèrent plus pendant quelques minutes jusqu'à ce que la tension entre eux disparaisse lentement. "Mais promets-moi de ne plus te battre avec des gens, ok ?"

    "Je n'ai pas besoin de faire de promesse à quelqu’un."

    "C'est pour ton bien." 

    C'était bon si Mork ne voulait pas admettre ses sentiments, mais cela l'inquiétait vraiment, "Si tu gagnes une fois, la prochaine sera moins dure."

    "Alors pourquoi je devrais te promettre des choses? De quel droit me donnes-tu des ordres?!" hurla Mork. 

    Il faisait encore son têtu et refusait d'accepter les préoccupations de Sun, mais il savait que Mork ne faisait que prétendre agir ainsi.

    Sun avait appris une chose sur le jeune homme aujourd'hui, avec lui il ne fallait pas utiliser la force mais plutôt la tendresse car sinon, il se vengerait alors qu'il avait de bonnes intentions.

    "Supposons que tu te battes avec quelqu'un et que tu saignes à mort, qu'est-ce que tu essaies de prouver?"

    "Connard."

    Est-ce une confession ou tu joues avec moi? Ça n'a duré que trois minutes avant que tu ne parles gentiment.

    "C'est une promesse?" demanda Sun comme réponse. Pendant que Mork était silencieux, Sun se rapprocha et lui prit la main, ce qui le rendit perplexe. 

    Cette nuit était la seule fois où Sun mettait Mork devant un dilemme. 

    "Il semble que tu m'aies promis." dit Sun en tendant la main à Mork, " Un homme.. ne rompt jamais sa promesse."

    "Ok!"

    Mork hésita avant de prendre la main de Sun mais la retira finalement. Être aussi proche de lui, comme ça, lui rappelait le baiser de tout à l'heure, lui faisait perdre confiance en lui et accélérer les battements de son coeur. 

    "Tu n'as pas à faire comme si tu t'en souciais. Et tu n'as pas besoin de me parler avec une gentille voix, j'en ai la chaire de poule." Mork avait l'air froid en essayant de cacher ses émotions, mais il n'avait aucun moyen pour que Sun ne remarque pas qu'il était embarrassé.

    A cause de ça, le petit diable rigolait en silence.

    "Je m'en fous. Je ne fais pas attention, alors tu dis que je ne suis pas sincère." dit Sun à voix basse tandis que ses yeux sexy regardaient Mork, "Puisque je t'aime, je me sens inquiet."

    "Je t'ai dit ne pas me parler avec cette voix!"

    "Es-tu embarrassé?"

    "P'Sun!"

    Mork l'observa méchamment, mais Sun éclata de rire à la place, d'une manière extrêmement odieuse. Sun s'était rapproché de Mork, lui bloquant la main pour l'empêcher de s'échapper, il se pencha pour l'embrasser à nouveau.  Mais cette fois-ci, Mork réussit à bloquer le menton de Sun avant de retrouver son calme. Même si le jeune homme était encore blessé, il était assez fort pour se défendre. Il ne se laisserait pas intimider facilement par Sun.

    Si ce n'était pas arrivé si vite, leur premier baiser n’aurait absolument pas pu être volé par Sun.

    "Tu as dit que tu ne voulais pas me forcer alors qu'est-ce que tu fais?" dit Mork hargneusement. Une de ses mains tenait l'épaule de Sun tandis que son coude était contre lui, "Tu ferais mieux de faire attention!"

    "C'est juste un baiser" expliqua calmement Sun en essayant de trouver un compromis.

    Mork était un homme violent, heureusement pour Sun, il se retenait, sinon son visage sera certainement brisé.

    "Nous ne sommes toujours rien l'un pour l'autre mais tu oses m'embrasser comme ça?"

    "L'amour n'est-il pas comme ça?"

    "Je ne suis pas aussi simple que toi, va-t'en, ne t'approche pas de moi!"

    Sun rigola en voyant Mork si sérieux, mais il accepta sa demande, pour ne pas trop l'intimider. Il considérait qu'embrasser Mork, ce soir, était un pas de plus dans leur relation.

    BAM!

    Alors que Mork était pris au dépourvu, Sun en profita pour renifler ses joues, ce qui le mit dans une situation extrêmement embarrassante. 

    "P'Sun!"

    Mork regardait Sun comme s'il voulait le tuer alors que celui-ci riait tout en gardant ses mains dans les poches et en continuant de fixer le jeune homme calmement. 

    "Mork, tu dois être affamé, laisse-moi te cuisiner quelque chose."

    Sun siffla alors qu'il se dirigeait vers la cuisine. Mork était tellement irrité qu'il faillit prendre le vase, qui était à porté de main, et frapper la tête de Sun avec. Mais il serait blessé, si quelque chose arrivait, il lui serait difficile de gagner contre le vieil homme. Si ce n'était pas à cause de ça, il n'aurait jamais laissé Sun prendre l'avantage sur lui aussi souvent.

    Attends un peu vieil homme rusé!

                             —————————————




    SAMEDI

    BLUE SKY CAFE

     

    "P'Sun, le café est déjà prêt?"

    "C'est prêt." 

    Sun plaça deux tasses de café devant Pete qui les ramassa pour ensuite les emporter à la table de Kao et Non. Lorsqu'il atteint la table, il s'assit immédiatement sur la chaise à côté de Kao, alors même que personne ne l'invitait. 

    "Je pensais qu'il y aurait une bagarre dans mon café." dit Rain lorsque Pete prit son café, après s'être assis sur le tabouret au comptoir. Sun éclata de rire quand il vit Pete contrarié, d'une certaine manière cela améliora son humeur.

    "Si ce n'était pas pour Kao, je donnerais une leçon à ce gamin."

    "Oh.. calme toi!" lança Rain en rigolant, "Tu sais quoi ? Avant, P'Sun et Mork se détestaient aussi à mort, mais après s'être enfin entendu, une nouvelle dispute avait eu lieu entre Pete et ce gamin. Je ne sais même plus si cet endroit est un café ou une arène de combat."  il secoua la tête. 

    C'est à ce moment-là que Mork entra dans le café. Au début, il pensait que son frère et son meilleur ami, s'engueuleraient, mais dès qu'il vit les yeux de Sun et que celui-ci souriait à son meilleur ami, il sut tout de suite que la situation entre eux avait changée.

     

    CHAPITRE 15


  • Commentaires

    2
    Lundi 1er Juin à 06:21

    Aww, je me suis sentie triste en lisant le début T u T  merci beaucoup !

      • Lundi 1er Juin à 17:25

        Mais non, il faut pas ^^.

        De rien smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :