• Chapitre 13

    Chapitre 13

    "Plus vite! Plus viiiiiiiiiiiite!"

    "Tu nages ou tu rampes. Si tu perds, tu meurs."

    La première activité à l'arrivée à la plage était de gagner le drapeau. Je ne comprenais tout simplement pas ce à quoi ils pensaient pour jouer et se baigner le matin. Je restai à rire avec mon ami tout en regardant la situation et je ne prévoyais pas d’intervenir. Les acclamations sur la rive étaient en feu parce que l’équipe perdante serait puni. Et les punitions étaient réputés, c’était donc normal pour les nouveaux juniors d’avoir peur.

    La règle était d'envoyer un représentant nager dans la mer avec cinq drapeaux. Chaque drapeau avait un numéro écrit dessus, avec un seul qui était sans pénalité. Quant aux autres numéros, il y aurait une punition à titre indicatif. On pouvait dire que ce jeu dépendait uniquement de la vitesse. Parce que si quelqu'un saisissait le drapeau, alors c'était le sien et les autres ne pouvaient pas l’arracher. Les autres devaient alors nager pour en obtenir un autre à la place.

    On se tenait debout, riant ensemble parce que c’était une activité commune entre les première et les deuxième année en coopération avec la Faculté de Musique. Les deuxième année étaient considérés comme des tyrans, alors ils avaient dû organiser un évènement avec les première année et laisser les troisième année assumer la surveillance... selon les activités qu'ils avaient prévues.

    Et plus important encore, cela faisait que les facultés d'ingénierie et de musique étaient proches l’une de l’autre jusqu’à ce qu’elles puissent se maudire et jurer l’une l’autre.

    "P’Gui... de l’eau."

    Je me tournai en souriant juste pour être poli avec le propriétaire de la voix sans savoir quoi dire.

    Il semblait que la personne n’avait pas écouté ce que j’avais dit hier. Je pensais qu’il avait compris vu qu’il avait déménagé dans une autre chambre. Mais il s’avérait que depuis ce matin, il allait et venait pour demander et continuer à me questionner sans arrêt. Je pouvais dire qu’il s’approchait encore plus qu’auparavant.

    "Merci." Je reçus la bouteille d’eau puis je me tournai pour regarder l’activité. Je ne pensais même pas à ouvrir le bouchon pour boire de l’eau.

    L’image de la personne qui arriva en premier me fit rire. Kao, qui tenait le drapeau numéro un fronça les sourcils et n’avait pas l’air heureux alors que son équipe sautait de joie, sauf le husky qui était renfrogné et fronçait les sourcils encore plus. Probablement parce que j’étais dans un camp différent de l’équipe de Solo et que j’étais couvert par d’autres personnes pour qu’il ne puisse pas me voir.

    "P ne boit pas l’eau ?" 

    Et celui-là ne s’en allait toujours pas...           

    "Pourquoi K est là ? Pourquoi tu ne restes pas avec ton équipe ?" Je fronçai les sourcils puis souris pour lui montrer que j’étais mécontent. Ses autres amis faisaient l’activité, mais il venait me parler.                        

    Solo ne venait toujours pas me voir et pourquoi K osait-il venir ici ?

    "Je ne suis pas le représentant..." Dit K en riant en se sentant légèrement embarrassé.

    "Si tu n’es pas un représentant alors tu ne devrais pas venir ici, repars simplement." Cela pouvait sembler cruel, mais je pensais que si j’agissais vaguement, cela lui ferait encore plus mal plus tard. C’était bon comme ça, mais ça lui ferait encore plus mal.

    K repartit trouver ses amis et je vis que Jo tapait sur son épaule peut-être pour l’encourager mais il soupira juste. Si je lui avais donné de l’espoir, j’aurais pu comprendre qu’il m’approche. Mais là, j’avais clairement coupé court, je ne comprenais pas pourquoi il ne s’était toujours pas arrêté.

    "Tu as bien fait." Beer qui était près, parla fort. Il s’approcha, tendit sa main et tapota doucement sur mon épaule.

    "Je ne veux pas qu’il essaie car c’est inutile et c’est mauvais pour tout le monde." Que ce soit pour K, So ou moi.

    "Il a dû penser qu’il y avait encore de l’espoir pour lui." Beer haussa l’épaule puis regarda les juniors qui écoutaient les punitions.

    "Il a encore de l’espoir malgré tout ce que j’ai dit ?"

    "Tu n’as toujours personne." 

    "J’ai..." C’était So’.

    Non, ce n’était pas suffisant… parce qu’il n’y avait toujours rien entre nous. Notre statut était déjà clair, mais il n’était clair que pour nous deux. Je ne le montrais jamais aux autres, pas même une fois. C’était comme si on le savait entre nous.

    Quand Beer me vit me taire, il sourit et rit.

    "Si tu n’es toujours pas clair, quelqu’un pensera qu’il y a toujours de l’espoir."

    Les mots de Beer me firent tellement réfléchir que je ne me souciai plus des activités ou des sons chaotiques des autres. Comme si Beer savait que j’avais besoin de temps pour réfléchir tranquillement, il alla s’asseoir avec Aï’Wine. Ensuite je marchai pour m’asseoir seul sur une chaise devant la station.

    Je n’étais pas clair ?... mais j’étais sûr que j’étais clairement avec So. Mais je n’avais jamais pensé à devoir en parler à quiconque pour qu’ils le sachent. En y repensant... à chaque fois c’était lui qui m’approchait le premier. Et puis c’était devenu un spectacle à sens-unique que tout le monde voyait.

    'Tu es trop gentil.’

    Les mots que Noh m’avait dit apparurent soudainement dans ma tête. Bien sûr, la gentillesse que j’accordais à chaque personne n’était pas la même... mais est-ce que les autres le savaient ? Peut-être qu’ils ne voyaient que le fait que j’étais gentil.

    Pas étonnant que le groupe de la Faculté de Musique essayait autant d’aider So’.

    "Je le sais maintenant."

    Je levai les yeux vers Beer et lui fit un signe de tête. Puis il sourit un peu avant de s’asseoir à côté de moi.

    "Je ne suis pas assez clair."

    "Ce n’est pas que tu n’es pas clair. Mais c’est ton image de gentille personne. Nos amis savent probablement comment tu es vraiment. Mais les juniors de deuxième année que tu as rarement rencontrés pourraient penser que tout le monde peut t’approcher.”

    "Comment dois-je faire ?" Comment devrais-je m’exprimer pour que les gens le sachent. J’étais vraiment heureux avec ça, mais je m’inquiétais pour Solo.

    Parce qu’il avait toujours été clair avec ce qu’il pensait, peu importe si c’était devant quelqu’un ou pas. Mais les autres ne savaient pas que je ressentais la même chose que lui. Et en faisant ça, comment So se sentirait...

    "Vous n’avez pas besoin de sortir et d’être ensemble." Dit Beer qui avait l’air de ne parler que de choses générales.

    "Sortir..." pour être honnête, j’avais rencontré Solo, il n’y avait pas si longtemps. Et même si pendant cette période il n’y avait pas d’amour. Maintenant nous étions tous les deux confiants dans nos sentiments, mais… "Il ne l’a jamais dit."

    “Alors qu’est-ce que tu attends ? Tu peux lui dire en premier.”

    Ce n’était pas si facile. Solo était peut-être déjà satisfait de ce que nous étions maintenant. 

    "J’attends une occasion..."

    "N’attends pas plus longtemps."

    Je détournai mon visage de Beer qui souriait.

    "Je suis timide."

    "urghh...et tu veux savoir comment tu dois t’exprimer."

    Mes yeux se rétrécirent en voyant son sourire douteux et je secouai la tête.

    "Je ne veux pas."

    "Ne le rate pas, mon ami." Dès qu’il dit cela, il tint mon menton et se rapprocha, "Regarde et rappelle-toi que dorénavant, tu dois être clair (avec tes sentiments) et tu dois l’exprimer, mon ami."

    "3"

    Qu’est-ce qu’il compte ?...

    "2"

    "1"

    "GUITARE !!!!!"

    Je repoussai le visage de Beer alors que je comprenais ce qu’il essayait de faire. Mais maintenant il n’y avait plus le temps de jurer. Je me tournai vite vers le propriétaire de la voix terrifiante qui n’était pas loin de moi. Solo était debout sur la plage avec Kao et leur autre ami qui tirait de chaque côté sur ses bras pour le garder immobile. Les activités avaient été interrompues parce que toute l’attention était tournée vers Beer et moi.

    "Qu’est-ce que tu fais ?" Je lui demandai doucement. Mais à part le fait d’être inconscient, il osait encore se moquer de moi.

    "Pour que tu comprennes à quel point ton expression et la sienne étaient différentes. Et pour ne pas laisser les autres penser qu’il y a une chance et un espoir (de te poursuivre)."

    J’acquiesçai sans rien dire. Maintenant, je devais prêter attention à la personne qui pouvait arriver ici à tout moment. Solo ne me regardait pas, mais il ne cessait de fixer Beer. Son visage semblait toujours calme, mais il était manifestement très en colère.

    "Laissez-moi partir !" 

    "Laissez-moi aller le frapper !"

    Je me précipitai car je voyais que Kao n’était plus capable de retenir son ami.

    "So’." Je l’appelai, mais la personne qui était en colère ne me regardait même pas. Ses yeux continuaient de fixer Beer qui était toujours assis au même endroit.

    "So’..." Je touchai doucement sa main qui était crispée et me tournai pour faire un clin d’œil à Kao et l’autre junior qui aidaient à le tenir. Ils poussèrent un soupir et lâchèrent leurs mains.

    "Continuez l’activité s’il vous plaît, j’emprunte d’abord Solo." Je me retournai pour sourire aux autres juniors qui firent un signe de tête avant de tirer le bras de l’autre homme pour qu’il me suive jusqu’à l’avant de la station. Et je ne savais pas où Beer était parti.

    "So’..." Le propriétaire du nom me regarda froidement. Solo grinçait des dents comme s’il essayait de contenir complètement sa colère.

    “Oui ?”

    Je souris quand je vis que, même s’il était en colère, il me parlait toujours poliment et attendait que je continue. Solo regarda alors mon visage avec des yeux un peu plus doux mais il semblait toujours en colère.

    "L’ami de P voulait juste taquiner So’."

    "Me taquiner ?" Solo eut une tête surprise et sa colère sembla beaucoup diminuer. L’atmosphère sombre un instant plus tôt s’estompait maintenant de moitié.

    "Il taquinait So’ comme ça, pour que P’ sache à quel point So’ allait s’exprimer et réagir." Je souris quand ce visage montra encore qu’il ne comprenait pas.

    Comme un chien confus.

    “Pourquoi ?”

    "Parce que quelqu’un s’est approché de P… ne fronce pas les sourcils." Je levai ma main et la plaçai sur les joues de la personne qui fronçait les sourcils, puis je la serrai à peine avant de rire.

    "C’est encore lui ?"

    Je hochai la tête, lui répondant sans rien cacher. Solo me tira alors les mains pour les tenir, puis son visage devint hostile et de mauvaise humeur.

    "Parce que quelqu’un s’est approché de P... donc Beer voulait montrer à P' comment il devrait s'exprimer auprès de cette personne pour qu'il ne pense pas qu'il y a de l'espoir pour lui...… C’est pour ça que Beer a laissé Solo voir ce qui s’est passé plus tôt." Je serrai doucement la main de Solo et puis je continuai à parler. "Tu penses que P’ n’a jamais agi pour le montrer aux autres comme So l’a fait ?”

    "Non ..." Solo secoua la tête et sourit. "Je ne veux pas que n’importe qui sache pour nous. Ne le nie pas si quelqu'un te le demande. Je me suis manifesté, pas parce que je voulais que les autres le voient, mais parce que je voulais juste le faire, je l'ai fait sans faire attention à personne. "

    C'était vrai ... J'avais peut-être trop réfléchi parce qu'il n'avait jamais l'air malheureux ou quoi que ce soit.

    Il l’avait fait parce qu’il voulait le faire sans prêter attention à personne.

    "Guitare ne doit s’intéresser à personne ..."

    "..."

    "Être juste mon Guitare suffit."

    Je ne pouvais pas dire non à un doux sourire comme ça ...

    Je détournai mon visage de son sourire puis je levai ma main et tapotai doucement sur le côté gauche de ma poitrine parce que je sentais que mon cœur à l’intérieur était sur le point de sortir.

    "Oreilles rouges..." Un chuchotement et une respiration chaude à côté de mon oreille me donna la chair de poule pendant environ trois secondes. Mon cerveau se sentait vide, mais rapidement je me tournai pour pousser plus loin le husky qui me taquina davantage. "...le visage aussi semble rouge."

    “So !”

    -------------------------------------------

    Après la fin de l’activité, tout le monde avait été renvoyé afin de prendre une douche avant de se retrouver dans la zone d’activité. Ce soir-là, c’était au tour du groupe de la faculté de musique de faire une représentation. J’étais debout au premier rang, à la fin de la scène, à les regarder manipuler leurs instruments de musique. Il n’y avait que Noh, mon ami de longue date qui se tenait à côté de moi parce que les jumeaux avaient dit qu’ils se tiendraient près des enceintes.

    Je me tenais au bout de la scène, parce que lorsque j’étais entré dans cet endroit, tout le monde m’avait regardé et ouvert la voie. Quand j’avais essayé de marcher, j’avais été traîné devant la scène. Au début, je fus confus et je ne compris pas. Mais quand je me tournai et que je vis le petit sourire de la personne qui était debout sur scène avec une guitare, je compris tout de suite.

    Ce groupe travaillait comme une équipe.

    "Sawadee krap pom." Le son était très fort quand Kao monta sur scène. "Amusons-nous !"

    La musique commença avec un rythme entraînant. Je suivis doucement le rythme. Kao, qui habituellement était un enfant joyeux, changea et sembla sérieux et charmant dès qu’il monta sur la scène, comme s’il était devenu une personne différente. Sa voix unique quand il chantait rendit la chanson très agréable à écouter. Je ne doutais pas de pourquoi il pouvait monter sur scène depuis sa première année.

    Mes yeux se tournèrent alors pour regarder le plus grand, la Lune de l’université qui jouait de la guitare avant de sourire. Chaque fois que Solo jouait de la guitare, ça me faisait bizarre. Honnêtement, je l’avais remarqué depuis qu’il avait joué de la guitare dans sa chambre. Même s’il jouait avec un visage impassible, son aura se répandait et cela me faisait réaliser qu’il était heureux.

    "P’Gui." La voix familière de K arriva vers moi.

    “Oui?”

    "Tu ne peux pas me donner... une chance?" Demanda K avec une voix tremblante et son visage qui semblait supplier.

    Maintenant, je pensais que je devais faire quelque chose. Il avait tellement essayé. Peut-être que je devais lui dire plus clairement qu’auparavant. Mais avant de pouvoir lui répondre, la musique d’une nouvelle chanson attira mon attention et me fit de nouveau regarder sur scène.

    Sur la scène où Kao avait l’habitude de se tenir au milieu, maintenant se trouvait la Lune de l’Université qui me regardait avec un sourire. Et Kao jouait de la guitare à la place. C’était étrange que Solo n’ait pas l’air en colère vu que K était à côté de moi. Ou peut-être que c’était parce que...

    Il me regardait comme si j’étais la seule personne.

    On dirait que je viens de me réveiller du rêve de quelqu’un d’autre; ♫

    ♫ La vie c’est comme retrouver un moment qui nous a manqué; ♫

    ♫ Je savais juste que le rêve s’était réalisé; ♫

    ♫ Ce n’est pas ridicule ?♫

    Parce que ma vie n’a jamais été aussi bonne; ♫

    ♫ Ce n’est pas comparable à cette fois; ♫

    ♫ Maintenant qu’il y a une autre personne tout près; ♫

    ♫ Une bonne personne qui comprend...

    La voix de baryton n’était pas si forte. Mais il semblait si charmant que je ne pouvais pas détourner mes yeux de lui.

    ♫ Des choses que je ne savais pas avant; ♫

    ♫ Tu me dis de le prendre et de le connaître aussi pour l’embrasser; ♫

    ♫ C’est ce que je cherche; ♫

    ♫ Que cette vie a toujours été toi;♫

    ♫ Quand tu t’es tourné pour me regarder et sourire; ♫

    ♫ A ce moment je comprends que tout dans ce monde; ♫

    ♫ Ceux qui paraissent beaux sont juste trompeurs; ♫

    ♫ Il n’y a que ton visage qui soit réel...♫

    Je ris doucement quand Solo s’arrêta un peu à cause des cris. Mais, Kao le soutint en continuant à chanter. Les yeux scintillants semblaient aussi rire d’eux-mêmes.

    ♫ Parce que ma vie n’a jamais été aussi bonne; ♫

    ♫ Ce n’est pas comparable à cette fois-ci; ♫

    ♫ Maintenant qu’il y a une autre personne tout près; ♫

    ♫ Une bonne personne qui comprend;♫

    ♫ Des choses que je ne savais pas avant;♫

    ♫ Tu me dis de le prendre et de le connaître aussi pour l’embrasser;  ♫

    ♫ C’est ce que je cherche; ♫

    ♫ Que cette vie a toujours été toi;♫

    Les yeux doux qui me regardaient avec un petit sourire au coin de ses lèvres rendirent mon visage chaud et je ne pus que sourire. A la fin de la phrase, la musique était unie. Seul Solo qui tenait le micro vint à l’avant... et il se pencha pour me regarder alors que j’étais devant lui.

    ♫ Tout ce que tu as fait pour me redonner le sourire.

    À la fin des paroles, Solo s’arrêta un instant et sourit... un large sourire qui rendit le monde plus lumineux.

    Comme une chanson qui n’a pas été entendue depuis longtemps;

    Ça me rappelle que je voulais juste faire ça;

    ♫ Des choses que je ne savais pas avant; ♫

    ♫ Tu me dis de le prendre et de le connaître aussi pour l’embrasser; ♫

    ♫ C’est ce que je cherche; ♫

    ♫ Que cette vie a toujours été toi;♫

    "Joyeux anniversaire mon Guitare." 

    Je ne savais pas si je souriais ou si je regardais Solo. Je ne me demandais même pas pourquoi le son ambiant était si calme parce que maintenant, mes yeux étaient remplis des images du sourire de la personne que je regardais.

    Pourquoi tu répétais si dur...

    'Pourquoi Solo a-t-il dû répéter si dur en jouant de la musique ?'

    Pourquoi ne pas prendre soin de toi ?

    'Il n’était pas vraiment bon en chanson thaïlandaise parce qu’il revenait juste de l’étranger, P’.’

    C’est ce que Kao m’avait dit quand je lui avais secrètement demandé...

    'Je n’ai pas le temps de répéter autant que mes amis. Et cette scène est ma première scène et c’est aussi celle de Guitar.'

    'Viens na'

    'Viens na'

    Maintenant la réponse était totalement claire...

    "So’..."

    "Oui ?"

    Je lui souris...

    Un sourire...que je n’avais que pour une seule personne.

    “P’ aime So’.”

     

    Chapitre 13


  • Commentaires

    2
    Mercredi 13 Mai à 14:00

    Quelle belle conclusion de ce chapitre <3 Merci pour ce nouveau chapitre, hâte d'être à la suite :D

      • Samedi 23 Mai à 11:24

        oui très touchant, 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :