• Chapitre 11: Eloignés

    Chapitre 11: Eloignés

    Chapitre 11: Eloignés

    Le jour suivant

    La Faculté d’Ingénierie

    Université N

    Comme la relation entre Kao et Pete ne s'était pas améliorée, Thada, June et Sandee se sentaient de plus en plus mal à l'aise face à cette situation. Kao ne voulait pas rendre l'atmosphère de leur groupe gênante, mais il ne savait pas quoi faire. Il serait blessé dans sa fierté s'il entamait une conversation avec Pete en premier. Pourquoi devait-il s'occuper de quelqu'un qui lui faisait du mal ou être celui qui cédait toujours en premier?

    Pete l’avait blessé, donc celui qui devrait se sentir coupable à propos de la situation devrait être Pete.

    “Les gars! Allons manger un barbecue ce soir. Il y a un nouveau restaurant à côté de l’université.”

    June essaya d'engager la conversation en jetant un coup d'œil à Kao et Pete qui restèrent silencieux. Ils étaient tous en train de se détendre au rez-de-chaussée du bâtiment de la faculté, bien que l'atmosphère ne soit pas du tout agréable parce que Kao et Pete n'arrêtaient pas de s'envoyer des regards menaçants.

    “Ouais, j’ai vu ça aussi hier. J’allais vous le demander.” Thada essaya d’aider June à les mettre dans l’ambiance même si c’était un mec assez calme. Mais il ne pouvait pas rester silencieux maintenant, sinon June devrait gérer cette situation seul.

    “Venez avec nous, tous les deux,” demanda June. “Pete, j’espère que tu n’as pas rendez-vous avec Fongbeer aujourd’hui.”

    “Non, qui aurait un rendez-vous tous les jours?” répondit Pete, toujours de mauvaise humeur.

    “Qui sait? Tu es même allé à sa faculté pour lui présenter tes excuses. Tu ne l’as jamais fait auparavant. D’habitude, tu coupes juste les ponts et trouves une autre fille,” expliqua June. “Alors c’est la bonne?”

    “Putain, je vous ai dit qu’on était amis.”

    “Elle est d’accord avec ça cette fois?” demanda Thada, curieux.

    “Nous nous sommes mis d'accord sur ce point, eh bien, elle a dit qu'elle était d'accord.”

    “Et toi, Kao? Tu viens manger un barbecue avec nous?” demanda Sandee.

    “Ne dis pas non!” June coupa Kao avant qu’il ne puisse répondre.

    “J’aimerais bien, mais je dois aller voir Sun et parler du travail. Je ne sais pas combien de temps ça va prendre.”

    Sandee, Thada et June se turent et échangèrent des regards. Ils n’avaient aucune idée de qui était Sun, mais Pete eut soudainement l’air en colère. Oui… il était très mécontent d’entendre ça. Bien qu’il ne savait pas qui était Sun, il était sûr que ce type avait fait en sorte que Kao refuse de manger avec ses amis et l'avait éloigné du groupe.

    “Quel travail? Pourquoi est-ce qu’on n’est pas au courant de ça? Et qui est Sun, putain?”

    “C’est le grand frère de Ren. Ren est un ami de longue date,” expliqua Kao à June. “Il vient d’ouvrir un café, donc il m’a demandé de prendre des photos pour faire de la pub. Nous allons discuter des détails aujourd’hui.”

    “Mais on peut y aller quand tu auras fini de discuter.”

    “Je ne sais pas combien de temps ça va prendre. Allez-y, les gars,” dit Kao à Sandee.

    “Allons-y demain, alors. Ça ne sera pas amusant si l’un de nous est absent.”

    June décida pour tout le monde. En fait, leur demander de sortir pour un barbecue n’était qu’une excuse pour que Kao et Pete mangent ensemble. Kao savait aussi qu'ils voulaient renforcer les liens du groupe, mais il avait déjà accepté d’aller voir Sun.

    A ce moment-là, la voiture de Sun s’arrêta devant le bâtiment de la faculté. Kao se souvint que c’était la voiture de Sun. 

    Sun sortit de sa voiture noire. Il portait des vêtements simple mais paraissait très beau. Son arrivée n’avait pas seulement attiré leur attention mais aussi celle de toutes les autres personnes autour d’eux.

    Sun était magnifique et parfait comme toujours… Aucun doute que tout le monde ne pouvait pas le quitter des yeux.

    “Putain, qui c’est lui? Il vole la vedette à tout le monde!” dit June, admiratif et jaloux en même temps.

    “C’est Sun. Eh bien, j’y vais,” dit Kao et il partit.

    Il se dirigea vers Sun et le salua. Kao suggéra qu'ils aillent parler ailleurs, car les yeux de ses amis le suivaient. Le regard de June, Thada et Sandee n'était rien comparé à celui de Pete. C'était comme s'il y avait un feu qui brûlait dans ses yeux.

    “Merde! Il ressemble à un sugar daddy qui emmène son garçon dîner. Il est trop sexy,” dit June.

    “Mais c’est un homme,” avança Sandee.

    “C’est juste une impression. Je suis un homme aussi, mais je l’envie quand même,” dit June à Sandee, n'ayant aucune idée de la façon dont ses mots énervaient quelqu'un. “Comment quelqu’un peut-il être aussi beau? Genre vraiment super beau. Tellement beau que ça m’énerve.”

    “June! Tu vas arrêter de parler de cet homme? C’est tellement énervant!”

    Pete lui coupa la parole, en colère. La bouche de June s’ouvrit sous le choc de s’être fait crier dessus. Mais comment Pete pouvait-il le supporter alors que Kao l’avait complètement ignoré et était parti avec un autre gars?

    Il était allé trop loin!

    “Pourquoi es-tu en colère contre moi? J’ai toujours blablaté comme ça.”

    “Peu importe! Donc nous n’allons pas au barbecue aujourd’hui, n’est-ce pas? Je vais rentrer chez moi.”

    “Pourquoi partir si tôt? N’as-tu pas dit que tu n’avais pas de rendez-vous avec Fongbeer aujourd’hui?”

    “Je vais dormir pour échapper à ces conneries!”

    Pete se leva et partit, laissant les autres confus. Bien qu’il ait essayé d'être patient et calme, le moment où Kao avait embrassé Fongbeer, et celui où il était parti avec Sun à l'instant, le rendaient encore fou. L'agitation qu'il ressentait depuis le jour où il s'était battu avec Kao n'était pas encore partie, même s'il avait déjà récupéré Fongbeer. S'il n'était pas parti maintenant, il aurait évacué sa colère sur ses amis.

    Pete n’avait absolument aucune idée de ce qu’il se passait dans son cœur!

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Le jour suivant

    Depuis que Sun avait fait une apparition, la relation entre Kao et Pete s’était encore détériorée. June, Sandee et Thada avaient peur qu’ils finissent pour avoir une grosse dispute si un jour ils ne pouvaient plus réprimer leur colère. Dernièrement, Pete avait essayé de trouver des reproches pour tout ce que Kao faisait. Il était tellement occupé avec ça qu’il avait failli oublier son ‘rendez-vous’, c’est-à-dire Fongbeer.

    June, Sandee et Thada ne pouvaient pas imaginer à quel point la situation serait mauvaise si Fongbeer commençait un nouveau drame.

    “Alors, tu peux venir au barbecue avec nous aujourd’hui, non?”

    Après la fin du dernier cours, June - risquant encore sa vie - demanda à Kao de venir manger avec eux après qu’il soit allé chercher ses affaires dans son casier et qu’il soit venu les voir au rez-de-chaussée du bâtiment de la faculté. June, Thada et Sandee avaient prévu d’emmener Kao et Pete boire un coup après avoir fini de manger pour que les deux puissent parler et se réconcilier. Ils ne pouvaient pas laisser la situation s’éterniser, sinon les fissures dans la relation de Kao et Pete s’aggraveraient, et ce que Sandee craignait pourrait se produire.

    June, Sandee et Thada ne pouvaient pas croire que leurs amis s'étaient disputés à cause d'une fille malgré tout ce qu'ils avaient vécu. Et quel genre de fille était Fongbeer ? Elle avait changé d'avis si rapidement d'une personne à l'autre. Ils ne voulaient pas du tout que Kao et Pete fréquentent cette fille.

    “Ah…”

    “Quoi?! Ne nous dis pas que tu ne peux pas venir!” s’exclama June avant que Kao ne puisse refuser. Rien qu’en regardant Kao hésiter comme ça, il connaissait déjà la réponse. “Tu as déjà refusé de venir avec nous une fois, Kao.”

    “Je ne peux pas venir avec vous aujourd’hui, les gars. J’ai un rendez-vous.”

    “Quel rendez-vous?”

    “Avec Sun, pour prendre des photos. Je vous en ai parlé hier.”

    “Mais tu as dit que tu allais seulement parler avec lui des détails, donc tu devrais être libre aujourd’hui, non?”

    “Nous avons parlé hier, et il m’a dit de commencer aujourd’hui. Il va venir me chercher maintenant,” dit Kao, les yeux sur un sac d’appareil photo et un trépied dans ses mains - celui qu’il venait juste de prendre dans son casier - leur faisant savoir qu’il ne voulait pas refuser, que tout était à cause du travail.

    Les explications de Kao firent taire tout le monde et regarder l’équipement photos. Ils ne l’avaient probablement pas vu avant parce que Kao l’avait gardé dans son casier depuis le matin même… Sandee, Thada et June se regardèrent, essayant de déterminer ce qu’ils allaient faire maintenant que leur plan avait encore échoué. Pendant ce temps, Pete croisait les bras, l'insatisfaction se lisait dans ses yeux.

    Il avait vraiment l'impression que Kao essayait de prendre ses distances avec eux et de se lier d'amitié avec quelqu'un d'autre.

    “S’il ne veut pas venir, alors laissez-le.”

    Pete n'était pas du genre à supplier qui que ce soit. Même s'il voulait que Kao les accompagne, sa bouche disait le contraire. Kao fit une grimace. Ils se regardaient, et les autres avaient peur que ces deux-là ne se battent à nouveau.

    “Il ne veut pas traîner avec des amis comme nous.”

    “Je n’ai pas dit que je ne voulais pas venir. J’ai du travail. Tu comprends le langage humain? Tu essayes encore de m’énerver.”

    “Hey! Calmez-vous, pourquoi avez-vous besoin de dire des choses comme ça, tous les deux?” Thada essaya de les arrêter.

    “Regarde-le. Il essaye de m’énerver,” dit Kao, incapable de le supporter plus longtemps. Il avait essayé de rester calme, de ne pas réagir aux regards de Pete ou à tout ce qu’il disait, parce qu’il ne voulait pas avoir de problèmes. Mais regardez Pete! Il ne se sentait même pas désolé pour ce qu’il avait fait et continuait d’embêter Kao.

    “Ce n’est pas vrai? Maintenant que tu as arrêté de parler à Fongbeer, tu traines avec quelqu’un d’autre. Maintenant, tu es plus proche de ce type que de tes amis. Pourquoi?! On te met tellement mal à l’aise que tu as besoin de voir quelqu’un d’autre?”

    “Pete! Je t’ai dit de te calmer.”

    Thada attrapa les bras de Pete alors que June attrapait ceux de Kao avant qu'ils ne puissent lancer leurs poings. Sandee se mit au milieu pour empêcher que cela n'arrive.

    Mais, avant que la guerre ne commence, ils virent tous la voiture de Sun arriver. Sun gara sa voiture devant le bâtiment et en sortit, puis il entra dans l’immeuble pour chercher Kao. June, Thada, Sandee et Kao essayèrent de changer d'humeur pour que Sun ne sache pas qu'ils étaient au milieu d'une dispute.

    Pete était le seul à ne pas pouvoir faire ça. Il regarda Sun et Kao d’un air sévère.

    “Comment ça va, Kao?”

    Sun salua Kao et sourit à tous le monde. En voyant son sourire, ils savaient tous qu’il voulait s’entendre avec les amis de Kao. Maintenant qu’ils voyaient Sun de près, ils pouvaient sentir qu’il était une personne aimable, calme et douce. Son corps rayonnait de cette aura de bonté, qu’un mauvais gars comme Pete détesterait.

    “Je t’attendais,” Kao fit semblant de sourire et présenta Sun à ses amis. “Euh… C’est Sun, le grand frère de Ren et l’homme avec qui je travaille. Voici June, Sandee, Thada et… Pete. Ce sont mes amis.”

    Ils se saluèrent tous amicalement, sauf Pete qui continuait de projeter de toutes ses forces des envies de meurtre envers Sun, et Thada dut le pousser, lui disant de se calmer. Pete essaya de changer d'humeur dès qu'il se rendit compte qu'il exprimait trop ses émotions.

    “Alors, j’emmène Kao avec moi. À plus tard. Venez à mon café si vous avez le temps. Je vous ferai une réduction de vingt pour cent. Ou emmenez vos copines pour un rendez-vous, l’ambiance est géniale. Elles vont adorer.”

    “Tu es bon pour faire de la pub,” plaisanta Sandee.

    “Ça vient d’ouvrir, alors oui, je dois être un peu bon à ça.” Sun haussa les épaules.

    “Tu n’as pas à en faire la promotion si ton café est un bon endroit. Les gens le sauront.” intervint Pete d’une voix égale. Ses amis se turent et lui lancèrent un regard d’avertissement. C’était comme s’ils lui disaient de ‘fermer sa gueule’.

    “Eh bien ! Même si c'est un bon endroit, personne ne le saura si tu n'en fais pas la promotion correctement. Sun vient de faire un excellent travail.” Sandee essaya d’arranger la situation. Elle fit signe à Kao qu'il devait se dépêcher de partir avant que Pete n'explose.

    “Euh… Allons-y, Sun. Il sera difficile de prendre des photos quand il fera nuit.”

    “D’accord, nous allons y aller, alors. A plus tard.”

    Dit Sun et il prit le sac et le trépied de l'appareil photo de Kao avant de se rendre à sa voiture. Kao et lui discutaient en marchant, semblant si proche l'un de l'autre que Pete ne pouvait pas s'empêcher de regarder leur dos, ses yeux étant sur le point de sortir.

    “Regardez-le! Si notre groupe s’effondre, ça sera lui le responsable,” dit Pete comme s’il ne pouvait plus le supporter. Il ne savait pas pourquoi il avait l'impression d'avoir un feu de colère brûlant en lui. Il n'avait jamais ressenti cela auparavant, mais maintenant il voulait vraiment séparer Kao et Sun et frapper ce dernier au visage.

    “Il doit travailler. Calme-toi,” June essaya d’apaiser Pete.

    “Même s'il n'est pas obligé de travailler, il n'en a rien à foutre de nous. Quand il parlait avec Fongbeer, il n'arrêtait pas de lui envoyer des messages. Et maintenant, Sun? C'est tellement agaçant. Ils sont obligés d'être si proches? Putain!”

    Les autres clignèrent des yeux, hébétés. Ils n'avaient jamais vu Pete se mettre en colère de façon aussi déraisonnable, et il était incroyablement de mauvaise humeur quand il se mettait en colère... Pete n'avait jamais été aussi possessif envers ses amis.

    Ils n'avaient aucune idée de ce qui arrivait à Pete. Il ne parlait pas à Kao quand celui-ci était là, alors comment Kao pouvait-il savoir que Pete était contrarié que Kao ne passe pas de temps avec ses amis ? Ce que Pete avait fait jusqu'alors mettait Kao mal à l'aise et lui faisait croire que Pete ne voulait pas voir son visage. Il était donc tout à fait normal que Kao passe du temps avec quelqu'un qui lui apporte la tranquillité d'esprit.

    “Peux-tu te détendre? Pourquoi es-tu si énervé?” Sandee essaya de le calmer.

    “La façon dont tu viens d'agir va mettre Kao encore plus mal à l'aise. Si tu es en colère parce qu'il n'a pas de temps pour nous, dis-le-lui franchement. N'essaie pas de critiquer tout ce qu'il fait. Ne sois pas sarcastique. Et n'essaie plus de l'énerver comme ça,” dit Thada.

    “Je suis d’accord. Tu es tellement dramatique que les gens vont commencer à penser que tu es jaloux. Je penserais que tu es le mari de Kao s’il était une fille. Tu as agi comme un mari jaloux, tu sais. C’est un peu exagéré.”

    Bien que June se soit contenté de bavarder comme toujours, ses paroles firent réfléchir Pete. Elles ‘déclenchèrent’ quelque chose dans son cœur. Pete y réfléchit un instant et réalisa qu’il n’avait jamais été comme ça pour quiconque auparavant, même avec toutes les filles qu’il avait fréquentées.

    Comme pour Mint, il était seulement en colère parce que Mint l’avait trompé avec Ren, mais il n’avait jamais été aussi perturbé.

    Est-ce qu’il est possible… que j’ai des sentiments pour Kao?!

    Cette pensée lui traversa l’esprit, mais il s’en débarrassa immédiatement. Cependant, elle continua à raisonner dans son esprit, le poussant à réfléchir encore sérieusement à ses sentiments.

    D’aussi loin qu’il s’en souvienne, Pete n’avait jamais pensé qu’il était homosexuel, mais ses sentiments étaient de plus en plus évident chaque jour.

    Il ne s’y attendait vraiment pas puisqu’il avait toujours cru qu’il aimait les filles. Maintenant, il n’était pas sûr d’avoir bien fait les choses parce que ses sentiments pour Kao se renforçaient.

    Tellement que Pete pensa que… il pourrait vraiment aimer Kao ‘plus que comme un ami!’

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Blue Sky Café

    “J’aime bien celle-là. Ça a l’air bien. Tu es toujours aussi doué.”

    Sun complimenta Kao en regardant les photos qu'il avait prises avec son appareil photo. Il dit à son personnel de s'occuper du café afin qu'il puisse parler à Kao de son travail. Bien qu'ils ne s'étaient pas vus depuis un certain temps, ils se sentaient à l'aise l'un avec l'autre car ils étaient très proches.

    “Cela fait un moment que je n’ai pas fait ça sérieusement. Regarde les premières, elles ne sont pas très bonnes.”

    “Hey, elles sont cool! Au fait, tu es vraiment bon pour prendre des photos. Pourquoi ne prends-tu pas de commandes ? Si tu publies les photos que tu as prises sur ta page, il y aura beaucoup de gens qui voudront commander. Je peux t’aider à trouver des clients.”

    “En fait, je veux essayer, mais je dois beaucoup étudier en ce moment, donc j’ai peur de ne pas avoir le temps.”

    “Tu n’as rien à perdre. Tu peux prendre une commande quand tu as du temps et dire non quand tu dois étudier. Facile.”

    “Ça a l’air intéressant. Je vais rassembler mes travaux et créer ma propre page comme tu l’as suggéré,” Kao était tenté. “En tout cas, tu es toujours le même. Toutes les filles se pâment pour toi partout où tu vas. Quel bel homme.”

    “Allez, tu exagères,” dit Sun en se grattant le cou parce qu’il se sentait timide. On lui avait souvent dit cela, mais il ne s'y habituait pas, surtout quand c'était Kao qui le disait... Il ne savait pas pourquoi c'était comme ça.

    “Je n’exagère pas. Regarde la fille à cette table, je l’ai vu te regarder depuis un moment maintenant.”

    Kao fit un signe de la tête en direction de la fille qui était assise seule et qui continuait de regarder Sun.

    “C’est ‘Apple’, une habituée. Elle vient toujours ici pour une tasse de café. Ce n’est rien.”

    “Ce n’est pas à cause de toi qu’elle vient souvent ici? En plus! Depuis que je suis entré dans ce café, j’ai vu au moins cinq filles te scruter. Ça ne m’étonne pas que ton café soit plein de filles. Elles sont ici à cause du propriétaire,” Kao continua de taquiner Sun, qui ne savait plus comment se comporter maintenant.

    “C’est quoi ça?! Je t’ai engagé pour prendre des photos, pas pour me taquiner.”

    “A propos des photos, je te les enverrai dès que j’aurai fini de les retoucher. Tu es pressé?”

    “Pas vraiment, mais ça serait bien si tu étais rapide.”

    “Très bien, ça veut dire que je dois me dépêcher.”

    “Hey, Kao! Comment ça va?”

    Kao et Sun se tournèrent vers la voix et virent Ren entrer dans le café avec Mork derrière lui. Kao sourit à Mork et eut un sourire de courtoisie en retour.

    Mais… quand Mork tourna son regard vers Sun, qui était assis à côté de Kao, son sourire disparut, son visage paraissant soudainement menaçant. Sun n’était pas différent. Il passait un bon moment avec Kao, mais maintenant il avait l’air irrité.

    Kao se souvint que Ren lui avait dit que Sun et Mork ne s’entendaient pas bien, mais il ne pensait pas que ça serait si mauvais.

    “Bien. Je viens de finir de prendre des photos. Il y en a beaucoup qui sont bonnes,” répondit Kao à Ren.

    “Eh bien, c’est un beau café,” dit Sun.

    “C’est bof,” interrompit Mork.

    “Mais tu viens dans ce café bof presque tous les jours,” rétorqua Sun.

    “Je suis là pour déposer Ren. Tu penses que je voudrais venir ici si tu ne forçais pas Ren à t’aider le soir?” Mork eut un sourire méprisant. “Je ne peux avaler de nourriture rien qu’en voyant le propriétaire.”

    “Sale gosse!” Sun se leva, pointant le visage de Mork du doigt.

    “Calme-toi, Sun!” intervint Kao.

    “Tu devrais y aller maintenant. Merci pour le trajet, et n’oublie pas de venir me chercher demain matin.”

    Ren mit rapidement fin à la guerre en repoussant Mork vers la porte, bien que Mork avait dit qu’il aimerait avoir une tasse de café, mais, malheureusement, il avait rencontré son plus grand ennemi d’abord.

    “Très bien, mais ne sois pas en retard. J’en ai marre de me battre avec un vieux schnock pendant que je t’attends.”

    Mork sortit juste après avoir dit ça, laissant le vieux schnock brûlant de colère. Sun pointa le dos de Mork comme s’il essayait de dire à Ren, ‘Regarde ton ami’, mais Ren soupira juste, pensant que Sun et Mork étaient les mêmes.

    Kao ne put que se gratter la tête, confus. Il pensait que c’était drôle et ridicule à la fois. En général, Sun était mature et résolvait toujours les problèmes calmement. Kao n’avait jamais pensé qu’un jour il verrait Sun se battre avec l’ami de son frère comme un enfant… Kao avait de la peine pour Ren, alias ‘l’arbitre’, qui devait empêcher ces deux-là de se sauter dessus!

     

    Chapitre 11: Eloignés


  • Commentaires

    3
    Dimanche 7 Juin à 13:56
    Pete, Mork... vous êtes sérieux ?! T_T mon coeur, juste pourquoi ?!
    Merci beaucoup pour ce chapitre !
      • Lundi 8 Juin à 04:18

        C'est horrible T_T J'en veux tellement à Pete dans ce chapitre c'est fou et Mork.. Je préfère ne rien dire è_é

      • Dimanche 7 Juin à 15:25

        Mais tellement, ils m'ont trop agacés Pete et Mork dans ce chapitre!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :