• Chapitre 10 : Ensemble toute la journée (Un jour ensemble)

    Ouvrir la photo

    Dans le petit complexe d'appartements au cœur de Bangkok, le matin se levait et le climatiseur vrombissait doucement comme pour bercer la personne encore emmitouflée dans sa couverture. Un peu de lumière du soleil filtrait à travers le rideau, comme pour le taquiner. Pharm était occupé à s'enfouir sous la couverture pour éviter la lumière.

    Bang !

    Choc !

    "Shiiaaaaaa !" Pharm jura en se frottant les fesses car il était tombé de son lit d'une hauteur de un mètre. Il se redressa, très irrité contre l'appartement d'à côté. Il était heureux que son voisin soit calme depuis quelques semaines .... mais aujourd'hui il avait encore claqué la porte.

    L'horloge indiquait six heures, ce qui était trop tôt car il n'avait pas de cours aujourd'hui. Ils avaient tous été annulés.

    "Je veux encore dormir, je veux me réveiller tard. Ça me rend fou !" Il essaya de s'allonger et se rendormir à nouveau. Mais la chambre d'à côté était très bruyante, car il entendait des voix fortes qui donnaient l'impression qu'il y avait beaucoup de monde. Pharm se leva et jeta son oreiller sur le mur. Il sortit de son appartement en marchant de manière instable car il avait encore sommeil et en portant son pyjama bleu. Il s'arrêta devant la porte des voisins et écrivit un message sur un post-it. 

    'Ne faites pas trop de bruit, s'il vous plaît. La chambre 802.' 

    Il frappa à plusieurs reprises à la porte de l'appartement après avoir collé le message, puis retourna chez lui. Le garçon se tint silencieusement près de sa propre porte. Il entendit la porte s'ouvrir puis des gens parler.

    "Il n'y a personne !"

    "Il est peut-être juste caché, essaie de regarder dehors. Dépêche-toi !"

    "Qui ? Il a mis un mot."

    "Qu'est-ce que je t'ai dit ! Pas aussi fort, Ai Sat !"

    "Désolé, weiii"

    Au bout d'un moment, il entendit la porte se fermer, beaucoup plus silencieusement que d'habitude, on aurait dit qu'il y avait trois ou quatre personnes, mais pas de problème. Pharm soupira, se prépara à se faufiler à nouveau dans son lit chaud, mais après quelques pas, il se dirigea à nouveau vers la porte quand il sentit quelqu'un approcher, avant que la porte voisine ne se ferme à nouveau.

    "??" Après avoir ouvert la porte, Pharm ramassa le sac en plastique qui y était accroché avant de rentrer à l'intérieur de sa chambre. Il fut surpris par les choses qui se trouvaient à l'intérieur. Il y avait du lait, des chips, des pockys, quelques snacks et une note.

    'Désolé d'être bruyant. De la chambre 801.'

    Pharm sourit en pensant que c'était très mignon.

    Cependant, il n'arriva plus à se rendormir.

    Il roula sur le lit, il venait juste de terminer une conversation Facetime avec son frère en Amérique. Ce dernier s’était plaint de se sentir seul et lui avait demandé de rentrer chez eux. Pharm avait donc promis qu'il rentrerait chez lui pendant les vacances du semestre. Il tendit la main vers sa table de nuit pour prendre un morceau de papier avant d'écarquiller les yeux.

    C'était le bon pour le repas gratuit à l'hôtel XXX au bord de la rivière Chao Praya et celui-ci expirait aujourd'hui !!!

    Le jeune homme se leva et lut les détails. Heureusement, il ne devait pas réserver d'abord. Avec qui allait-t-il manger ? ... il ouvrit son téléphone, cherchant dans la liste des contacts, puis il s'arrêta sur un nom.

    Est-ce que ça va si je l'appelle maintenant ? Et puis, il aura peut-être cours aujourd'hui ? C'est mieux de lui demander avant...

    Pharm allait appuyer sur l'application verte de l'écran. Il se préparait à inviter cette personne. Mais soudain, son téléphone sonna dans sa main.

    "Aawww." Le garçon sursauta sur son lit en tenant le téléphone. Puis il rassembla ses pensées.

    "Hey !!" Sur l'écran, on voyait la photo qu'il avait secrètement prise dans la bibliothèque. Pharm se dépêcha de prendre l'appel.

    "He... hello (1) khrab Phi Dean."

    La voix au bout du fil rit. "Sawatdee khrab, tu sembles être surpris."

    "Ah, j'étais sur le point d'envoyer un message Line à Phi. Mais Phi a appelé, alors j'ai été surpris." Il répondit en s'allongeant sur le lit.

    "Hmmmm... qu'est-ce qui se passe, pour que tu me contactes sur Line ?"

    "Oh, je voulais juste demander Khrab, si Phi Dean était occupé aujourd'hui ?"

    "Alors quand est-ce que Pharm est libre ?"

    "Mes cours ont été annulés, donc j'ai toute la journée de libre. En ce moment, je suis juste allongé dans ma chambre." répondit-il en se roulant sur le lit jusqu'à ce que le drap soit tout froissé.

    "Phi n'a pas cours aujourd'hui..." dit-il avant de s'arrêter un instant. "... tu veux qu'on déjeune ensemble ? Par coïncidence, mon ami vient d'ouvrir son commerce à Siam aujourd'hui, alors il m'a invité à l'inauguration."

    Le garçon sourit jusqu'à en avoir mal aux joues. Il roula à nouveau sur son lit jusqu'à ce qu'il manque d'en tomber en hochant la tête mais réalisa qu'il était impossible que l'autre personne puisse le voir acquiescer. "Kh..khrab." 

    "Alors... Aujourd'hui, Phi peut passer toute la journée avec Pharm, na ?" Sa voix semblait heureuse. "Je passe te prendre dans une demi-heure."

    Après avoir convenu de l'heure, Pharm s'assit en croisant les bras. Puis il prit un oreiller pour cacher son visage et cria dedans pour étouffer sa voix.

    Ooooiiiiii c'était un rendez-vous galant, non ? !!!!!

    Et Pharm oublia complètement son bon et le laissa tomber sous son lit.

    Mes cheveux, mon visage, mes vêtements ... Pharm se regarda dans le miroir. Il portait un t-shirt blanc avec des petits carrés comme motif et un pantalon chino à revers, qui mettait ses jambes en valeur. Il avait complété sa tenue par des chaussures en toile et un chapeau. L'excité se précipita dans le hall au rez-de-chaussée en marmonnant pour lui-même. Moins de dix minutes plus tard, une berline noire s'arrêta devant l'entrée de l'immeuble.

    "Pharm !" Le conducteur ouvrit la fenêtre et appela.

    Pharm monta dans la voiture et mit la ceinture de sécurité tout en souriant au sénior. Ses yeux brillaient tellement que quiconque le regardait se mettrait à sourire avec lui.

    Dean le regarda pendant un long moment. Son regard fixe fit que Pharm commença à s'inquiéter, à se demander s'il y avait un problème avec sa tenue.

    "Il y a un problème ?" Il commençait à être nerveux. Il était habituellement habillé comme ça.

    Dean démarra sa voiture, en secouant la tête. "Pas étrange ... mais..."

    "Mais ?"

    "Très mignon !!!"

    La personne complimentée devint timide. Pharm ouvrit grand la bouche quand il regarda vers Phi Dean qui portait une chemise bleu marine sans col. Certains boutons déboutonnés, montraient sa poitrine musclée et dégageaient une ambiance sexy. Les manches étaient retroussées jusqu'aux coudes. Il l'avait associée à un jean de couleur vive.

    "Et Phi est très cool !"

    Dean haussa les sourcils et sourit. "Merci !"

    Après un long trajet, ils décidèrent de garer la voiture à la gare et se rendirent à Siam en utilisant le BTS (2) pour éviter les embouteillages. À midi, un jour de semaine, le train aérien était bondé de touristes, qui se demandaient s'ils étaient en Thaïlande ou non. Tous deux se tenaient debout, appuyés contre la vitre qui séparait les sièges et la porte. Dean observait le paysage qui défilait devant la fenêtre. Il remarqua le tremblement du garçon.

    "Pharm !" Le jeune homme tapota le garçon en face de lui.

    "Kh… khrab ?" Pharm leva les yeux pour voir, à sa grande surprise, un écouteur qui était suspendu devant son visage. Il hocha lentement la tête, prit l'écouteur et le mit dans son oreille droite. Il entendit une chanson occidentale très forte, mais elle était très réconfortante. Ses lèvres fines se courbèrent en un sourire, diminuant la tension.

    "Ah !" La porte s'ouvrit et des gens se précipitèrent à l'intérieur, faisant perdre l'équilibre à Pharm qui tomba dans l'étreinte de Dean.

    Ce dernier baissa les yeux et fixa les yeux clairs qui le regardaient, ne sachant pas qui avait le cœur qui bat le plus fort...

    Les voix des touristes étaient bruyantes, mais deux personnes écoutaient de la musique douce depuis un téléphone. L'une d'elles était immobile, regardant les nombreuses personnes autour d'eux, tandis que l'autre se tenait face à la fenêtre, les joues rouges. Ils ne se parlaient pas, ils ne se regardaient même pas. Ils se contentaient d'un léger sourire sur les lèvres et de se toucher les doigts, à l'abri des regards de la foule.

    La boutique 'Forever Tea' était un nouveau salon de thé au cœur de Siam. Il y avait deux étages mais peu de sièges car le propriétaire ne voulait pas que ce soit trop étroit. La boutique était décorée de bois beige, agréable pour les yeux, et les plantes vertes rendaient la température fraîche dans l'air chaud de Bangkok.

    Dean entra et parla avec son ami avant de lui présenter Pharm. Le propriétaire de la boutique était un homme de grande taille, au teint pâle, et il avait l'air sympathique. Il portait un long tablier noir noué à la taille.

    "Sawatdee, Nong Pharm. Je suis Phi Sorn, le propriétaire du magasin et l'ami d'enfance de Dean. Appelle-moi Phi Sorn. Commande tout ce que tu veux et laisse ce type payer." Il désigna le président du club de natation. Dean haussa les épaules et s'installa tranquillement en face de lui.

    Pharm sourit simplement, un peu timide avec les yeux vifs de Phi Sorn sur lui. Il examina le menu, en particulier les gâteaux et les desserts. Il était indécis sur le choix à faire, et se contentait de tourner les pages dans tous les sens. Dean, regarda le visage rougi de Pharm à cause de la chaleur extérieure et se tourna vers son ami pour lui demander un verre d'eau en attendant qu'il fasse son choix dans le menu.

    Une main tenant un thé froid posa le verre transparent devant Pharm. Le liquide froid se condensait en gouttelettes d'eau sur la surface du verre, incitant le garçon assoiffé à le prendre.

    Quand il le but, il écarquilla les yeux et fixa Phi Sorn et Phi Dean.

    "Très savoureuuuuux, avec une odeur parfumée et sucrée. Il y a un goût de fruits mélangés, il y a aussi l'odeur du thé. Mais ce n'est pas du tout acide. C'est quel thé ?" demanda-t-il, curieux, tandis que le propriétaire de la boutique souriait fièrement.

    "Un thé oolong rouge avec un arôme de fruit tropical. Un petit goût amer mais agréable, et c'est doux sur le bout de la langue." Expliqua Phi Sorn. "Il est importé de Taiwan."

    Dean déplaça son propre verre, qui contenait un thé de couleur plus foncée, pour qu'il le teste. Parm sourit timidement avant de le goûter.

    "C'est délicieux. Le parfum de l'arôme du thé est amer mais il dégage une sensation de pureté." Le critique de thé fixa Phi Sorn jusqu'à ce que celui-ci se retourne pour regarder son ami d'enfance comme s'il lui demandait d'où venait Pharm ?

    "C'est le thé signature d'un salon de thé du Japon. Mélange d'Assam et de thé de Ceylan." expliqua-t-il. "Celui-ci doit être infusé pendant une nuit, le goût est velouté".

    Pharm voulait écouter plus d'explications de la part du propriétaire de la boutique. Ses yeux étaient très attentifs quand soudain son estomac grogna, les faisant rire. Il fit la moue avec ses lèvres. Il voulait faire bonne figure, mais pour l'instant, il mourait de faim.

    Finalement, ce fut Phi Sorn qui leur fit des recommandations sur le menu. Une salade de légumes frais avec du tofu japonais à base de céréales, un filet de saumon grillé et quelques autres accompagnements furent servis à leur table. La disposition des plats et la fraîcheur de la nourriture rendirent le membre du club de cuisine très heureux du goût. Désireux d'essayer, il commanda finalement un Club Sandwich, et bien sûr, le goût était tout à fait correct.

    "C'est bon ?" Dean se sentait bien de voir que Pharm mangeait avec le sourire.

    "Très bon." Il sourit largement. "Phi Dean goûte..." Pharm stoppa soudainement ses baguettes quand il réalisa qu'ils n'étaient pas seuls, " Euh... " il baissa la main parce qu'il était gêné.

    "Nourris-le, tu peux le faire. Je ferai semblant de ne rien voir." Le taquina Phi Sorn, en tenant une tarte à la citrouille, et Pharm ne pouvait rien dire. Sorn s'assit à côté de son ami et sourit en voyant que Pharm était tout rouge, y compris ses deux oreilles.

    "Nourrir quoi ?" Argua ce dernier avant de servir le riz dans l'assiette de Phi Dean.

    Dean secoua la tête et donna un coup de pied au tibia de Sorn sous la table. Le propriétaire du salon de thé rit de lui. Aujourd'hui, il avait appris beaucoup de choses sur ce grand gaillard. Il savait que Dean vivait avec sa grand-mère depuis qu'il était enfant parce que ses parents étaient occupés. Comme la grand-mère était très stricte, cela rendait parfois les habitudes de Dean trop calmes.

    Phi Dean était également accro au thé à cause de sa grand-mère. Il aimait aussi la nourriture thaïlandaise parce que sa grand-mère était une Thaïlandaise très conservatrice. Elle n'avait pas apprécié que sa fille donne naissance à deux fils et une fille coup sur coup. Mais elle avait refusé de lui rendre Dean et avait décidé de l'élever elle-même, ce qui avait entraîné la séparation des frères et sœurs jusqu'à ce qu'elle laisse Dean revenir à l'âge de dix-huit ans. Cela avait compliqué les choses lorsque Dean avait dû retourner vivre avec sa famille.

    Sorn observait attentivement son ami d'enfance et le junior. L'atmosphère douce dégagée par le couple le fit sourire. Il avait rencontré Dean pour la première fois quand il avait huit ans et Dean cinq. Sa maison était à côté de celle de la grand-mère de Dean. De plus, ils étudiaient dans la même école, bien qu'il ait terminé le lycée en premier. Depuis tout petit, Dean n'était pas comme les gens ordinaires. Il avait toujours l'habitude de regarder autour de lui comme s'il cherchait quelqu'un. Un jour, Sorn lui avait demandé ce qu'il cherchait, mais Dean n'avait pas pu lui répondre.

    Il y a dix ans, il avait vu ce type chercher après une personne...

    "Alors, tu l'as trouvé ?" Taquina Sorn en prenant une part de tarte au potiron et en la mangeant. Il l'avait dit doucement, presque comme un murmure.

    Dean se retourna pour regarder la personne à côté de lui, puis il répondit avec un léger sourire,

    "Je l'ai trouvé."

    ... et trouver la personne qu'il cherchait depuis si longtemps.

    Finalement, le repas fut offert. Dean et Pharm essayèrent de le persuader, mais Sorn ne voulut pas accepter l'argent. Il était heureux parce que Dean était venu et avait amené la personne la plus importante de sa vie pour lui présenter. Demandant son approbation. Pharm était tellement timide que son visage était tout rouge.

    "Il est juste quinze heures. Tu veux aller faire un tour ?" Dean sortit du magasin en plissant les yeux car le soleil était encore haut.

    Pharm s'arrêta pour réfléchir et regarda le centre commercial Siam, de l'autre côté et le nom de l'endroit qu'il voulait voir surgit immédiatement.

    "Je... voudrais aller à Ocean World."

    "Hein ? Un parc aquatique ?" Dean eut l'air surpris.

    "Un aquarium," dit Pharm en riant. Dean, qui ne connaissait pas, était encore confus. "C'est sous le centre commercial, j'en ai entendu parler il y a longtemps. Je voulais y aller à un moment donné."

    Dean acquiesça. "Allons-y." Il saisit la main de Pharm et marcha sous le soleil de plomb en attirant les regards de tous, augmentant la chaleur sur le visage de son voisin au point qu'il craignit de s'évanouir parce que son cœur battait trop vite.

    Sûrement parce qu'il était quinze heures un jour de semaine, il n'y avait pas beaucoup de monde et seulement quelques touristes de passage. Lorsqu'il reçut le ticket et entra à l'intérieur, Pharm oublia tout, marchant le long du chemin, entraînant dans son excitation la personne avec laquelle il était venu.

    "Hui, Phi Dean, regarde ces œufs de requin". Ils se trouvaient dans une section où des œufs de requin étaient exposés par âge. La lumière pénétrait dans l'œuf permettant de voir l'ombre des poissons en train de bouger. "Très extraterrestre." Il sortit précipitamment son téléphone pour prendre une photo. 

    Dean secoua la tête. Il n'y avait pas que les poissons dans cette section qui était très grande. "Tu veux t'asseoir sur le pont pour nourrir les poissons ?" Il montra l'endroit du doigt. Il était encore très intrigué par le fait qu'il y avait un énorme aquarium en plein centre ville.

    Le garçon secoue la tête. "J'aime mieux regarder les grands aquariums." Il leva alors les yeux vers le grand aquarium qui s'élevait jusqu'au plafond. Pendant que Pharm regardait les poissons nager, Dean prit une photo avec la lumière dans son dos, créant ainsi une ombre. Un jeune homme contemplant les poissons comme s'il était dans un monde sous-marin bleu-vert. Le Facebook, qui n'avait pas été mis à jour depuis longtemps, le fut à nouveau. Une nouvelle image prise en secret y fut postée.

    Rattanon_Dean : Enfant sous la mer

    La publication terminée, Dean rangea le téléphone dans sa poche. Pas du tout intéressé par les notifications qui éclatèrent rapidement.

    Ils continuèrent à regarder et à marcher le long du chemin. Ils s'amusaient. Dean dût arracher Pharm de la section sur les lézards aquatiques. Ils étaient aussi connus sous le nom de Salamandres, Pharm disait qu'ils étaient adorables et il voulait en ramener un chez lui.

    "Phi Dean !" Pharm cria et tira sur son bras. "Ce poisson est marrant, il fait une bouche de souffleur, et il a une moustache à côté de la bouche." Dean éclata de rire en voyant Pharm et le poisson jouer ensemble, car peu importe dans quelle direction il allait, le poisson nageait comme s'il le suivait.

    "Est-ce que c'est un chien ou un poisson ?"

    "On a le même visage ?" Pharm fit une grimace en imitant le poisson de son côté de l'aquarium. Dean saisit l'opportunité de prendre immédiatement des photos.

    "Oi, Phi, ne me prends pas en photo. C'est gênant." Pharm s'agita, et se précipita vers lui alors qu'il regardait les photos dans son téléphone. "Phi Deaannnnn !" cria frénétiquement Pharm en sautant mais il ne réussit pas à l'atteindre car Phi jouait avec lui. Pharm tendit ses mains et lui attrapa le bras.

    "Vous vous ressemblez, mais Phi en a vu un autre beaucoup plus ressemblant."

    "Lequel ?"

    Dean attrapa la main de Pharm, puis il trouva un poisson de la taille d'un poing, il avait de grands yeux, avec une bouche qui donnait l'impression de sourire tout le temps.

    "C'est lui."

    Pharm fronça les sourcils, regardant le poisson comme s'il était choqué.

    "Un poisson-globe ! Phi Deaannnnnn !! Où est la ressemblance ?" Il serra la grande main qui tenait toujours la sienne, sans la lâcher.

    "Quand il gonfle tout le corps."

    "Phi Deannnnnn !!!" Pharm ne se rappelait plus combien de fois il avait fini par crier à cause de cette crapule aujourd'hui.

    Après avoir traversé le tunnel, ils regardèrent les requins, puis les raies. Ils entrèrent dans un grand hall. Pharm s'exclama avec excitation quand il vit une statue géante dans le grand aquarium.

    "Elle est très belle !"

    "Phra Aphai Mni ?" Phi Dean s'approcha pour voir la statue de Phra Aphai et de la sirène. La pose avait été conçue pour être majestueuse, comme un géant qui tendait les bras.

    Pharm alla s'asseoir sur le banc qui se trouvait devant cette section. Il regarda les poissons qui nageaient. "En lisant l'histoire de Phra Aphai Mni, j'ai toujours eu pitié de ce géant. Il aimait mais a été abandonné."

    Dean se déplaça pour s'asseoir à côté de lui et regarder le grand aquarium bleu. "La littérature est toujours comme ça."

    Le visage lumineux se tourna pour regarder le jeune homme impassible. "Si Phi Dean était le géant, que ferais-tu de Phra Aphai et de la sirène ?"

    Dean fronça les sourcils. "Phi a l'esprit assez étroit." Il fit mine de réfléchir "Il mangera probablement la sirène et ira voir Phra Aphai pour lui demander pardon à nouveau."

    "Hmmm." Pharm hoche la tête.

    "Alors si c'était toi, qu'est-ce que tu ferais..."

    "Je les mangerai tous les deux" lui répond-il immédiatement avec un sourire doux et tendre. "Je n'aime pas les gens qui sont infidèles. S'il y avait une autre personne que moi, je ferais mieux de manger les deux."

    "Ouais, mais pourquoi tu me regardes ? " Dean rit à gorge déployée. "Mais c'est bon." Les beaux yeux regardaient Pharm dans les yeux.

    "Tu peux être sûr que Phi n'est pas infidèle."

    Discrètement, Pharm prit une profonde respiration et se releva pour marcher le long du chemin. A l'instant, son satané cœur se mit à battre fort.

    Ok... Phi n'était pas un infidèle.

    Oyyyyyyy... Pharm se tapa sur la tête. Il savait que Phi n'était pas un tricheur car il n'y avait jamais eu de mauvaises rumeurs à son sujet. Les seules nouvelles le concernant concernaient ses victoires dans diverses compétitions de natation. Pharm n'était pas innocent, une personne à la tête vide qui ne connaît rien. Il était loin d'être assez stupide pour ne pas savoir que ce que Phi Dean et lui faisait était un "flirt" et que cela se développait progressivement. Ils s'étaient parlés en fin de matinée, puis s'étaient tenus la main, et maintenant ils étaient à un rendez-vous.

    Il était heureux, mais il avait aussi peur. Pas parce qu'il ne faisait pas confiance à Phi Dean, mais c'était comme si quelque chose les retenait. Comme une chaîne invisible.

    Il marchait lentement et jeta un coup d'œil en arrière. Dean le suivait mais gardait une distance entre eux. Cet homme savait quand attaquer et quand se retirer, le laissant respirer et avoir une discussion avec lui-même.

    "Nong Pharm"

    "Kh... khrab" La voix de Phi Dean le tira de ses pensées et il s'arrêta quand Phi lui tint son poignet.

    Dean regarda le grand aquarium qui contenait de nombreuses méduses. La pièce était complètement sombre. La lumière noire aidait à éclairer l'aquarium d'une lumière bleu-rouge.

    C'était comme s'ils étaient dans l'espace...

    "Asseyons-nous." Dean lui prit doucement le coude et Pharm put le suivre facilement.

    Tous deux s'assirent sur le banc devant l'aquarium des méduses et les regardèrent nager. Ils entendirent la voix d'un petit garçon qui parlait à sa mère, frustré par le contenu avant de sourire en s'éloignant progressivement, laissant les deux hommes en silence.

    "C'est beau."

    "C'est comme une danse." Ils observaient les méduses qui se déplaçaient comme des vêtements de plage, ondulant dans l'eau.

    Pharm rit. "Elles dansent dans tous les sens." 

    "Ça semble confus ...."

    "... comme ce sentiment en ce moment ?"

    Pharm fut surpris. Il se tourna pour regarder la personne assise à côté de lui, les yeux remplis de questions.

    "Qu'est-ce qui t'inquiète ?" Les beaux yeux étaient maintenant aussi profonds que la mer.

    "J’ai .." Les mains posées sur le banc tremblaient. "...peur."

    Dean toucha ses doigts froids comme pour le réconforter. Son visage vif se rapprocha, lui cognant presque le bout du nez.

    "Tu fais confiance à Phi ?"

    Le cœur secoué se réchauffa lentement. Les grands yeux troublés se calmèrent progressivement. Ses paupières se baissèrent quand il sentit le souffle chaud sur ses joues. Le garçon hocha lentement la tête au lieu de donner une réponse.

    "Phi est là..." Murmura Dean tout près des lèvres, puis celui-ci se dirigea vers sa tempe. "Il n'y a rien à craindre..." Il déposa un baiser sur la légère marque au niveau de la tempe de Pharm, pressant ses lèvres, jusqu'à ce que ce dernier gémisse au fond de sa gorge.

    "Plus maintenant..."

    Des yeux fiers, des battements de cœur forts, une main entrelacée avec l'autre main. C'était comme s'il cherchait quelque chose qui lui manquait. Dean toucha le menton, la mâchoire, jusqu'aux tempes, traçant du bout du doigt la marque sur le jeune homme.

    Des respirations chaudes. Le bout du nez qui touchait la joue de l'autre. Leurs cœurs dansaient et c'était de plus en plus fort. Le désir et les sentiments profonds faisaient trembler leur corps. Les souvenirs étaient confus, embrouillés.

    "Phi ...." Appela Pharm d’une voix faible.

    Dean prit une grande inspiration, il avait l'impression de se noyer. Il attrapa le menton de Pharm, le poussant légèrement en faisant glisser le bout de son nez de sa joue...

    .... jusqu'à ses lèvres.

    "Maman ! Il y a un poisson qui porte une jupe !!!!!!!!!"

     

    La voix d'un petit garçon retentit bruyamment. Elle rompit le charme entre les deux jeunes hommes. Ils détournèrent tous deux précipitamment le visage, la respiration difficile.

    Le moment le plus chaud de la vie de Pharm fut gâché. Il voulait vraiment briser le verre et jeter la méduse.

    Il avait presque...

    faillit...

    l'embrasser.

    ouaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    Plus il y pensait, plus il avait peur et devenait timide jusqu'à ce que ses mains soient moites et tremblantes, puis il sentit la main de quelqu'un... elle ne se détacha pas de sa main. Il la tenait toujours.

    "Pharm !" Dean appela le junior, inquiet parce que la main de l'autre tremblait. "Pharm." Il l'appela à plusieurs reprises.

    Pharm leva le visage, effrayé. L'obscurité rendait sa vision un peu floue, mais il était sûr qu'elle ne montrerait pas son visage rougeoyant.

    "Phi Dean." Sa voix était sérieuse, faisant immédiatement se crisper ce dernier.

    "Khrab"

    Les yeux brillants fixèrent Pharm sans aucune réaction. Puis Khun Pharm du club de dessert thaïlandais demanda

    "Aimerais-tu manger de la salade de méduses ?"

     

    1- Hello : En Anglais dans le texte original.

    2- BTS : Bangkok Sky Train

     


  • Commentaires

    3
    Mardi 31 Août à 15:36

    J'attends la suite avec impatience.

    J'adore tellement ce BL et pouvoir le lire est un réel plaisir.

    • Voir les réponses
    2
    Dimanche 8 Août à 17:35

    Oh, ils se sont presque embrassés....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :