• Chapitre 1: Un gêneur qui bloque le véritable amour

    Chapitre 1: Un gêneur qui bloque le véritable amour

    Avez-vous déjà éprouvé le fait d’être pris au piège et de n’avoir nulle part où aller?

    Que si vous tournez à gauche, vous trouverez un chien agressif qui va très certainement vous mordre. Mais si vous tournez à droite, c’est une impasse.

     

    C’est le genre de situation dans laquelle je suis en ce moment alors que je regarde alternativement la boîte de gâteaux rouge dans mes mains et ce garçon.

    Il me sourit. Ce n’est pas que je le trouve moche. On pourrait même dire qu’il est attirant. Mais je peux dire, même à cette distance, qu’il est gay, et là, il est venu pour confesser ses sentiments pour moi. Un visage masculin avec un cœur féminin m’a envoyé des mots doux. Comment suis-je censé refuser ça?

    “Tine Teepakorn, étudiant en droit, je t’aime beaucoup.”

    “Euh…”

    En ce moment, j’aurais vraiment besoin d’un peu d’aide de mes amis, mais ils font tous semblant d’être occupés sur leur téléphone.

    “Eh bien, je…”

    “Eh bien, quoi? Etudiant en droit Tine Teepakorn.”

    Putain de merde! C’est mon nom! Et ce n’est pas comme si j’étais la grande muraille de Chine, il n’y a pas besoin de m’appeler par mon nom complet comme ça.

    Alleeeeeez…

    “Hey, mec, je crois… Tu sais. Je préfère les filles, pas les garçons.” J’essaye de lui parler comme si c’était un ami mais en vain.

    “Ce n’est pas un problème. Ce genre de choses peut changer en cours de route,” répond-il d’un ton très convaincant.

    “Mais j’ai déjà craqué sur quelqu’un.”

    “Qui c’est?”

    “Tu n’as pas besoin de savoir ça.”

    Je ne sais pas quoi dire. Je ne sais pas quel nom utiliser.

    Je regarde dans un coin et je vois ses amis. Je sais qu’ils sont venus encourager ce type et je peux voir les regards curieux sur leurs visages. Oh.

    “Peu importe qui tu aimes, je suis sûr que tu m’aimeras davantage.”

    Je ne réponds pas. Je dois protéger mon image en tant que Tine Teepakorn, le super-cool étudiant en droit.

    “L’ex de mon ex était l’étoile de son université, mais je l’ai battu. Je suis juste aussi bon que ça!”

    Il est assurément confiant.

    “Quoi qu’il en soit…” j’essaye.

    “Prends un peu de temps pour y penser.”

    “...”

    “Je ne suis pas timide en ce qui concerne - hummm - tu sais. Cela ne me dérange pas si tu aimes faire ‘ça’ sur un balcon ou dans une cuisine.”

    “Quoi?!”

    “Mon ex disait que j’étais vraiment sexy.”

    “Alors pourquoi ne pas continuer avec lui?”

    “Si nous étions ensemble en ce moment, je ne l'appellerais pas mon ex, n’est-ce pas?”

    Voilà. Je ne sais plus quoi dire.

    “Etudiant en droit Tine Teepakorn, je suis tombé amoureux de toi et je vais venir te voir tous les jours.”

    “Tu… Tu n’as vraiment pas besoin de faire ça.”

    “Je vais attendre le jour où tu m’aimeras, même si c’est juste un peu.”

    “...” Je ne sais pas quoi dire encore une fois, alors je lui souris juste.

    “Ah! Mon nom est Green. Je suis en faculté des sciences humaines. Je t’aime depuis que je t’ai vu à la cérémonie d’initiation des première année. Tu jouais à pierre-papier-ciseaux et c’était trop mignon. Oh, je dois y aller. Bye!”

     

    “Comment était-il? Dis-moi! Allez!” “Il est TELLEMENT beau. C’est trop!” “Aah! Il est tellement sexy!”

    J’entends un petit cri venant des amis de Green quand il repart vers eux. Ils sont tous vraiment excités. On dirait qu’ils viennent juste de recevoir une bonne note à un contrôle, alors qu’il ne s’est rien passé.

    Je ne sais pas pourquoi je ne lui ai pas simplement dit non. Oh, mon Dieu.

    “Hey, Nadech, tu vas bien?”

    Quoi? Alors maintenant tu as fini de parler au téléphone, n’est-ce pas?

    Une notification Facebook apparaît sur mon téléphone. Je l’ouvre.

    Devinez qui c’est?

    Green Snackkiki vous a envoyé une demande d’ami.

     

    “Hey, Tine…”

    “Qu’est-ce qui ne va pas? Tu vas bien?”

    “Je viens juste d’être dragué par un garçon, tu penses sérieusement que je vais bien? Et puis quoi encore!”

     

    Ça fait trois jours.

    Il me faut du temps pour revenir à mon état normal. Ce n’est pas que je n’ai pas reçu ma part de confessions d’amour, mais c’est la première fois que cela vient d’un garçon. Y penser me donne la chair de poule. Je ne veux pas dire que ça me dégoûte, mais il n’y a pas moyen que nous soyons ensemble un jour. Il n’est pas mauvais ou quoi que ce soit, vous savez. Comme je l’ai dit, il est en fait assez beau. À en juger par son apparence, je ne serais pas surpris qu’il décide un jour de s’habiller comme une fille.

    Quoi qu’il en soit, je sais comment maîtriser ce genre de situation. Tant que je l’ignore, toute tentative de me faire perdre la tête sera vaine. Je n’ai même pas accepté la demande d’ami qu’il m’a envoyée.

    ‘Greensnackkiki’. Quel genre de nom c’est? Beurk. Cela ressemble au nom qu’un élève d’école primaire se donnerait.

    D’accord, je vais étouffer toute cette situation dans l’œuf ; ce n’est rien dont je dois trop m’inquiéter. C’est du moins ce que je pensais.

     

    “Tine, tu as du papier toilette? Je vais t’en chercher.”

     

    Chaque seconde des trois derniers jours a été comme ça. Il me suit tout le temps et partout. Même aux toilettes.

    “Arrête de faire ça,” dis-je durement.

    “Tu dois faire pipi ou caca?”

    “Dégage de ma vue.” Soudainement, je n’ai plus besoin d’aller aux toilettes. A la place, je me dirige rapidement vers l’urinoir le plus proche, mais Green me suit toujours. Je ne peux même pas pisser en paix! Mon Dieu!

    “J’ai dit dégage de ma vue! Tu me fais juste te détester, tu sais?”

    “Je vais attendre dehors.”

    “Retourne d’où tu viens. Tu n’as pas cours?”

    “J’ai une heure de libre. Je suis venu te voir.”

    “Tu n’as pas besoin de venir.”

    “Je te verrai plus tard, alors.”

    “J’ai dit NON. Je ne t’aime pas, d’accord? Je t’ai dit que j’avais déjà craqué sur quelqu’un.”

    “Qui c’est?”

    “Ce ne sont pas tes affaires. Arrête de me harceler, compris?”

    “Yep.”

    “...”

    “A demain!”

    Bon sang! C’est le pire taré que j’ai jamais rencontré.

     

    J’en ai assez de tout ça.

    Green s’accroche à moi comme un péché d’une vie antérieure. Je dis tout à mon Star Gang à son sujet. Je suis vraiment en colère.

    “Ne te prends pas la tête avec ça. On va t’aider,”  Fong me tapote durement le dos pour m’encourager. Ils regardent tous leur téléphone, faisant de leur mieux pour trouver des filles sur Facebook avec lesquelles je pourrais flirter. Le but est d’en trouver une jolie, riche et populaire. Comme ça, Greensnackkiki ne pourra plus me suivre partout.

    “Tu as trouvé quelqu’un d'intéressant?"

    “Eh bien… J’ai trouvé quelques filles, mais elles semblent toutes avoir un petit ami.”

    “Des seniors?” demande Ohm.

    “Cela n’a pas d’importance. Je me fiche qu’elle soit en première, deuxième, troisième ou quatrième année.”

    Nous continuons tous à chercher. Trouver des filles sur les réseaux sociaux est plus facile que d’en trouver une dans la vraie vie.

    Tout cela reviendrait en fait à faire d’une pierre deux coups. Vous savez pourquoi? Premièrement, je vais me débarrasser de Greensnackkiki. Deuxièmement, peut-être que je peux me trouver une petite amie. Ce serait le plan parfait!

    “Ohm, y a-t-il quelqu’un de bien?”

    Après quinze minutes, il est temps de vérifier les résultats. Nous aimons tous penser que Ohm est un dieu des réseaux sociaux. Il a des comptes sur Twitter, Facebook, Instagram et même Tinder. Il passe ses journées à swiper!

    “Je t’ai dit de m’appeler Pope. Putain! Rappelle-t'en!"

    Oh mon Dieu, c’est carrément dégoûtant. Ew!

    “D’accord, désolé, mais as-tu trouvé quelque chose?”

    “Demande à Mario. Je travaille encore dessus.”

    “Eh bien, Mario alors. Et toi?”

    Fong me lance un regard noir. “Je parle avec une fille. Ne m'interromps pas!”

    Je me tourne plutôt vers Puek.

    “JamesJi -”

    “Non! Pas maintenant. Je discute avec mes followers. Donne-moi une seconde.”

    Merde! Ces mecs sont inutiles. Je vais devoir attendre jusqu’à ma mort ou quoi?

     

    Oh!

    Je ne vous ai toujours pas parlé correctement de mes amis, n’est-ce pas? Eh bien… Autant utiliser le temps qu’il nous reste avant de résoudre mon problème pour vous mettre au courant. Mon gang est composé de quatre beaux garçons: Puek, Ohm, Fong et moi.

    Puek est l’administrateur d’une page Facebook appelée ‘Les restaurants incontournables où la nourriture n’est pas bonne mais pas chère’.

    C’est une page stupide où il écrit des critiques sur les restaurants proche de notre campus. Le facteur le plus important pour ses critiques est que la nourriture doit être bon marché, même si le goût est horrible. Au début, je me demandais vraiment comment il allait faire pour que cela fonctionne, mais maintenant la page a 150 000 likes.

    Je suis désolé Puek. S’il te plait, pardonne-moi d’avoir douté de toi.

    Ohm, notre célébrité, est suivi par beaucoup de personnes sur les réseaux sociaux. Il aime s’imaginer qu’il est le mec le plus sexy de tous les temps - comme Pope, une star très populaire en Thaïlande.

    Le dernier, c’est Fong. Je ne sais pas quoi vous dire à propos de lui, en dehors du fait qu’il aime aider sa mère à gérer l’affaire familiale et qu’il est pratiquement collé à sa petite amie.

    Voilà, je viens de passer dix minutes à vous présenter tout le monde, et il est temps de quitter l’espace privé dans ma tête. Nous devons faire un sérieux brainstorming.

    “Je pense…” je commence, alors que je pense enfin à la meilleure façon de tout résoudre.

    “Quoi?”

    “Je crois que je vais appeler Numnim.”

    Et maintenant, je sais que vous vous posez plein de questions, parce que qui est Numnim, n’est-ce pas?

    Eh bien, vous vous souvenez de mon ex-petite amie, la fille difficile dont je vous ai parlé? C’est Numnim.

    Elle va à la même université que nous. Je la croise souvent dans les couloirs et on discute un peu, et je sais qu’elle est célibataire. Je suis assez confiant dans le fait que cette fille extrêmement belle peut m’aider à me débarrasser de Green!

    Je sais qu’elle et moi n’avons peut-être pas les mêmes idées sur tout, mais, aussi sûr qu’un œuf est un œuf, elle voudra m’aider à échapper à ce problème infernal.

    “Nadech, tu es sûr?”

    “Pope, s’il te plait, on peut juste utiliser nos vrais noms? Ça me rend fou.” Mec! J’en ai vraiment marre de cette stupide histoire de changement de nom. S’il te plait. Arrête.

    J’appelle Numnim et je lui raconte tout. Au départ, elle est d’accord pour m’aider. Sauf qu’elle sort avec un nouveau mec.

    En d’autres termes, j’ai dû aller chercher mon ex soudainement plus célibataire, la supplier de m’aider, puis lui demander d’expliquer à son nouveau mec qu’elle ferait semblant de sortir avec quelqu’un d’autre.

    Merde! Cela s’avère être vraiment déroutant!

    Après avoir finalement mis les choses au clair, Numnim a accepté de m’aider à me débarrasser de Greensnackkiki, la fille dans un corps d’homme. Génial!

    Cela signifie qu’il est temps que la mission commence.

    Même si les cérémonies d’initiation et presque toutes les autres activités d’introduction sont terminées, il en reste encore une. La plus importante, que tous les étudiants de première année attendent: la Freshy Night.

     

    Tous les étudiants de première année de l’université sont actuellement dans le gymnase. Nous sommes tous assis sur les tribunes, séparés par facultés. En haut des gradins, il y a la faculté de santé publique et quelques étudiants en art. En bas, il y a surtout des étudiants en ingénierie et en agriculture. On a vraiment l’impression que tout le monde est là.

    C’est probablement parce que ce soir il y a beaucoup d’activités spéciales intéressantes, comme un concours de beauté Prince-Princesse pour les hétéros et les gays et même des performances musicales de groupes d’étudiants.

    Bien sûr, le Star Gang ne voulait pas manquer ça. Puek est assis à ma gauche. Numnim, ma fausse petite amie, est à ma droite. Devant nous, il y a Fong et Ohm. À l’arrière, il y a M. Steven Condom. Son nom est en fait Dom, mais je l’ai appelé Condom. C’est tout ce qu’il y a à dire.

    “Mesdames et messieurs, êtes-vous prêts pour que nos charmants Princes et Princesses vous ravissent avec leur spectacle?”

    “OUI!”

    “Bien, maintenant que vous êtes tous gonflés à bloc, c’est l’heure du spectacle!”

    La splendide inauguration par les Princes et Princesses de chaque faculté commence. Je reconnais le Prince de ma faculté et sa vue blesse ma fierté. J’étais vraiment proche d’être choisi pour le spectacle, mais nos seniors ont dit que le gars sur scène en ce moment avait l’air plus intelligent que moi. Je roule des yeux.

    Le premier spectacle commence, puis le deuxième. Puis le troisième, le quatrième et encore plus après ça. Tout cela prend son temps - environ deux heures, je crois. Je m’assure de rester constamment sur mes gardes, à l’affût de Green. Heureusement, il ne se montre pas. Finalement, je me tourne pour prêter attention à mon ex. “Tu as soif?” je lui demande.

    “Un petit peu.”

    Je prends la bouteille d’eau la plus proche pour la lui tendre. “Voilà pour toi.”

    “Pas question. Je ne bois que de l’eau minérale.”

    “Je suis trop paresseux pour me lever.” Il y a beaucoup trop de monde ici.

    “Tant pis alors,” dit-elle, et ça me fait me sentir un peu coupable.

    “Quelle marque préfères-tu?”

    “C’est bon. Je vais aux toilettes, je vais en prendre une en chemin. Je dois juste trouver quel est le chemin le plus facile pour sortir. Hmm. Droite ou gauche?” On dirait que c’est vraiment difficile à trouver. Allez, bébé. Je ne peux pas m’empêcher de faire un autre roulement de yeux.

    “A droite c’est bien. Il n’y a pas autant de monde.”

    “A droite? Je pense que je veux aller à gauche.”

    “D’accord. Peu importe ce qui te convient.”

    “Mais tu as dit à droite. Ok. Je vais aller par là.” Numnim se lève.

    “Attention à la marche.”

    “Okie-dokie... mais je pense que je vais aller à gauche, mon petit ami est là-bas,” glousse-t-elle.

    Hein? Quoi? Ok, peu importe. Fais ce que tu veux, parce que ça me va dans les deux cas. Je suis seulement content d’avoir rompu avec toi.

    Une demi-heure plus tard, Numnim est de retour à mes côtés, avec une bouteille d’eau qui est exactement de la même marque que celle que j’ai essayé de lui donner avant.

    Qu’est-ce qui ne va pas chez elle? Je commence à être un peu énervé. Et pour couronner le tout, les spectacles en ce moment sont tellement inintéressants. C’est juste ennuyeux.

    “Tinebaby!”

    “Oh, sainte mère de Dieu... bougez-vous les gars! A l’aaaaide! Ne le laissez pas m’atteindre!”

    Je n’ai baissé ma garde que pendant une seconde!

    Heureusement, il n’y a aucune chance que je laisse Greensnackkiki s’approcher de moi - j’ai des gardes du corps de premier ordre. Mon Star Gang protège ma liberté. Dieu merci!

    “JamesJi, tiens ma main! Mario, approche-toi! Nadech, ça va aller, je te le promets!”

    Ok, flipper autant c’est peut-être un peu exagéré...

    “Encore? Pourquoi tu laisses toujours tes amis empêcher mon amour? Pourquoi?”

    “Pourquoi es-tu venu ici? Va-t’en! Retourne auprès de tes amis!”

    Green essaie toujours de se rapprocher. Finalement, il s’empare du siège de M. Steven Condom derrière moi. Absolument terrifiant.

    “Je veux juste te voir, c’est tout. Alors... qui est cette fille?”

    Je donne une légère tape sur le côté de Numnim pour qu’elle lui parle.

    “Cette fille? C’est…”

    “Numnim! Pourquoi es-tu là?”

    Ma fausse petite amie s’exclame bruyamment: “Ah, Green!”

    “Vous vous connaissez?”

    “C’est la petite amie de mon ami,” explique Green. “Pourquoi es-tu là, Numnim?”

    “Eh bien…” Numnim me demande de l’aide, et soudain mes amis sont tous devenus muets. Bon sang! Je suppose qu’il n'y a pas besoin de mentir puisqu’ils se connaissent déjà de toute façon. Je trouverai un nouveau plan plus tard.

    “C’est mon ex.”

    “Whoaaaa! Tine, Numnim était ta petite amie? Ça me donne tellement d’espoir.”

    “Pourquoi?”

    “Parce que l’ex de cet ex que j’ai battu est tellement mieux que Numnim.”

    “Aaahhhh! NON!” Le cri de Numnim est noyé alors qu’un présentateur annonce le prochain groupe sur scène. Ils joueront pendant la pause du concours actuel. “Et maintenant, je vais vous présenter ‘Sssss..!’,” déclare le présentateur. C’est quoi ce nom de groupe? Sssss? Ça ressemble plus à une sorte de soda.

    Quand j’entends le premier son de batterie, je ne fais plus attention à personne d’autre. Ce groupe joue une chanson de mon groupe préféré Scrubb.

    Il ne me faut qu’un seul son de batterie pour savoir exactement de quelle chanson il s’agit.

    “Ça va les gars!”

    “Whoaaaaaaaaa!”

    La voix du chanteur remplit la salle. Les caméras se tournent vers chaque musicien. Du chanteur au bassiste, puis au batteur et au claviériste.

    Les premiers mots de la chanson sont déjà touchants.

     

    “En marchant, en regardant encore et encore des gens que je ne connais pas

    En ressentant la même chose, en aimant les mêmes choses que d’habitude

    J’essaie de me rappeler mes souvenirs, tous ces souvenirs, c’est seulement moi.

    Juste moi, juste le même, juste comme d’habitude.”(1)

     

    Le chanteur semble si heureux avec un air presque satisfait sur son visage. Je chante avec lui comme tout le monde, me balançant un peu sur la musique. Et je ne remarque presque pas que Green est sur le point de poser avec insistance sa main sur ma cuisse. Presque. Encore une seconde et je vais le frapper.

     

    “Un jour, un mois, une année passent,

    Mais quelqu’un va les rendre significatifs.”

     

    Le projecteur se déplace vers le guitariste dans le coin. Alors que la lumière l’atteint, la caméra le suit, et tout est noyé dans les cris de tous ceux qui m’entourent. Leurs voix créent un rugissement écrasant.

     

    AAAAAAAAAAAAAAH!

     

    “Une personne a tout changé,

    Une personne qui me fait sourire même quand je suis triste.

    Juste toi, qui a changé mon amour pour toujours.”

     

    “Il est tellement sexy!” “Oh mon Dieu! C’est un vrai ange?”

     

    “Aucune raison, aucune explication.

    Juste parce que nous sommes faits pour être ensemble.”

     

    AAAAAAAAAAAAAAH!

    Encore et encore et encore, ils crient pour le guitariste. Le caméraman sait manifestement ce que veulent les filles, et il continue de tourner la caméra vers le gars. À chaque fois, ça rend les filles autour de moi folles. Même moi, je dois admettre qu’il est plus sexy que n’importe lequel des Princes de la faculté.

    Je suis presque sûr que toutes les filles ici vont finir par avoir mal à la gorge. Elles crient comme s’il n’y avait pas de lendemain. Même Green, qui m’a dit encore et encore qu’il m’aimait beaucoup, perd aussi la tête à cause du guitariste.

    “Merci beaucoup!” s’écrie le chanteur en inclinant la tête.

    Tous les étudiants commencent à chanter bruyamment: “Présentez-vous! Présentez-vous! Présentez-vous!”

    Ouais, je dois vraiment lui accorder ça. Il est vraiment beau gosse.

    “Nous sommes Sssss..! Nous sommes les gagnants du festival de musique de l’année dernière. Et je m’appelle Tan, je suis le chanteur. Je suis en troisième année.”

    Il reçoit un maigre applaudissement. Pauvre gars!

    “Ce gars à ma gauche, c’est Toom, notre bassiste. Il est en deuxième année. Au fond, c’est notre claviériste, Ken. Il est en troisième année. Le suivant est aussi en troisième année, Silp, notre batteur. Et le dernier…”

    AAAAAAAAAAAAAAH!!!

    “Eh bien, en fait, notre vrai guitariste est en quatrième année. Mais aujourd’hui il a eu un petit accident, et donc on a un nouveau guitariste spécial. Il est en première année.”

    “Hein? Première année? Il a le même âge que moi! Aaahhh!” Une fille assise près de moi crie à haute voix. On dirait qu’elles ont toutes craqué pour ce type.

    “D’accord, laissons-le parler,” dit le chanteur en passant le micro au gars après lequel elles crient toutes. Toutes les filles attendent avec impatience de l’entendre parler et pour une raison quelconque, moi aussi.

    “Salut les gars,” sa voix rauque crée encore un autre enfer de cris. Je continue à le fixer. Je ne peux pas détacher mes yeux de ce type. Le son de sa voix fait frémir mon cœur. Elle ressemble tellement à celle de Muey des Scrubb. C’est une voix vraiment spéciale.

    Le gars a l’air timide. Je remarque qu’il semble essayer d’éviter la caméra.

    “Je ne fais que remplacer le guitariste aujourd’hui. Je suis seulement ici pour aider mes amis, donc je ne veux pas vraiment me présenter. J’espère que vous apprécierez cette soirée!”

    “NOOOOON! POURQUOI???” Tout le monde pleure.

    “Dis-nous juste un petit truc, s’il te plaît!” Crie Green.

    Sérieusement? Qu’est-il arrivé au fait de m’aimer?

    Après avoir terminé les présentations, le groupe quitte rapidement la scène. Toutes les filles de la salle sont déçues, mais je suis sûr que même si le groupe a quitté la scène précipitamment, il est impossible que personne n’ait réussi à prendre une photo du gars. Même mon Star Gang l’a fait.

    J’étais heureux de laisser Green porter son attention ailleurs, même si cela n’a duré que quelques minutes. J’aurais aimé que Sssss..! puisse rester un peu plus longtemps. S’il vous plaît, éloignez Green de moi.

    C’est la fin du concours. Une fille de la faculté de Pharmacie est couronnée Princesse, et le Prince est à la faculté d'Ingénierie.

     

    “Tine, j’ai enfin trouvé comment t’aider.”

    Le lendemain matin commence par un cours d’anglais, et Puek me salue avec son nouveau plan. Je me retourne rapidement sur ma chaise pour demander à mon meilleur ami. “Vraiment? Comment?”

    “Regarde ça. En fait, c’est Ohm qui l’a suggéré en premier,” dit-il en levant son téléphone pour me montrer l’écran. Une page avec deux cent mille likes. Ça s’appelle ‘Cute Boys Aholic Society’.

    “Et alors?”

    “Après la nuit dernière - après le concert - ce guitariste anonyme est devenu viral. Beaucoup de gens sur cette page essaient de le trouver. Regarde!”

     

    ‘Recherche le guitariste de la Freshy Night.’

    ‘Veuillez télécharger toutes les photos que vous avez de lui.’

    ‘Un administrateur peut-il nous aider à trouver ses coordonnées? Je ne pourrai pas dormir aujourd’hui si je ne trouve pas son nom.’

    ‘Qui est ce guitariste? Ma copine est en train de devenir folle de lui. AIDEZ-MOI!’

    ‘Si quelqu’un a pris des photos hier soir, merci de les partager.’

     

    La plupart des messages postés étaient tous comme ça. Il semblait que personne ne savait qui il était... et je ne vois toujours pas comment le guitariste peut faire partie de notre plan pour me sauver.

    “Euh. Je sais qu’il est beau. Mais, et alors?”

    “Tu ne le vois vraiment pas? Il peut t’aider! Même une jolie fille comme ton ex était inutile. Je ne pense pas que Green va abandonner facilement.”

    “Tu veux dire que…”

    “Oui! C’est le plus sexy. On doit juste prétendre que c’est ton petit ami. Je te garantis que c’est comme ça qu’on se débarrassera de Green, et personne d’autre ici ne t’embêtera jamais.”

    “Mais c'est un mec! Putain!” J’ai frappé Fong sur la tête. Donc je vais essayer d’échapper à un homme en étant le petit ami d’un autre homme?

    Absolument pas. Hors de question. Nu-uh!

    “Alors quoi? Tu n’as pas compris le mot ‘prétendre’?”

    “Comment? Je ne connais même pas son nom. Greensnackkiki ne croira jamais cette merde!”

    Ohm affiche un visage suffisant. “Merde! Tu ne réalises pas à qui tu parles? Je suis Pope, le Dieu des réseaux sociaux. Je peux trouver tout ce que tu veux. Cela dépend seulement de si tu es assez courageux.”

    “Vas-y. C’est pas comme si j’avais le choix.” Si ça permet à Green de me lâcher, je suis prêt à tout. Et c’est comme ça que les trente prochaines minutes passent.

    “Hé! Quelqu’un a trouvé des infos,” dit Ohm sans lever les yeux de son téléphone. Il n’a pas prêté la moindre attention au cours. Je trouve la page de mon téléphone pour regarder, trouvant une photo du gars. Il y a une légende:

     

    Cute Boy Aholic Society

    J’ai enfin trouvé quelque chose. Il est en Sciences Politiques, mais je ne suis pas sûr de son nom. Si l’un d’entre vous le connaît, contactez-moi! Toutes les filles de notre université le VEULENT vraiment!

    -Administrateur Moe

     

    Le message reçoit immédiatement une quantité massive de likes. Quatre mille en dix minutes. Putain de merde!

    Même si beaucoup de gens commentent, personne ne sait qui il est. Enfin, jusqu’à ce que...

     

    ‘Je l’ai trouvé! Il est en spécialité Relations Internationales. Je l’ai vu au rez-de-chaussée! OH MON DIEU MA MAIN TREMBLE’

     

    Ce commentaire était accompagné d’une autre photo. Le gars d’hier, portant soigneusement l’uniforme de l’école, et avec une carte de visite...

    Sarawat(2)

    C’est son nom?

     

    ‘OH MON DIEU, JE VEUX VRAIMENT ALLER EN PRISON, JE VEUX ME FAIRE ATTRAPER PAR LUI’

    ‘Je ne peux pas le supporter plus longteeeeeemps!’ ‘Un mec magnifique avec un nom magnifique’

    ‘Mon garçon, je suis lààààààààààààààààà’

    ‘Je sais juste que nous sommes des âmes sœurs #TeamSarawatsWives’

     

    Ce gars est évidemment le sujet de conversation de la ville. Les filles se sont déjà baptisées ‘Team Sarawat’s Wives’. Mais cela est loin d’être aussi important que le commentaire d’un type portant un maillot de football de Milan sur sa photo de profil:

     

    ‘Wat est mon ami. Il n’a pas de Facebook, d’Instagram ou de Twitter et il déteste l’attention. Il m’a demandé de demander à un administrateur de l’aider à supprimer ses photos?’

     

    WOW.

    Je suis sans voix. Un homme si confiant! Juste wow.

     

    À la fin de notre cours, le Star Gang et moi nous rendons au bâtiment des Sciences Politiques. Cela ne prend que quelques minutes car nos bâtiments sont très proches l’un de l’autre.

    Je parie que vous vous demandez tous ce qui est arrivé à toutes les photos de cette page. Chacune d’entre elles a été supprimée! Après avoir découvert la spécialité de Sarawat, beaucoup de gens ont trouvé ses informations sur la page d’accueil officielle de notre université. Son nom de famille est assez célèbre, et il ne leur a pas fallu longtemps pour découvrir que son père est un officier de police haut gradé. Mes yeux ont failli sortir de ma tête.

    Il n’y a aucune chance que Green me dérange encore! Ha!

    Même si je doute vraiment que Sarawat veuille m’aider dans cette épreuve insensée, mon Star Gang ne cesse de me pousser à y aller. Je n’ai pas d’autre choix que d’essayer de convaincre ce type.

    “Je ne pense pas qu’il sera encore là.”

    “J’ai déjà vérifié son emploi du temps. Il finira ses cours à quatre heures.”

    “Quoi? Mais il n’est que trois heures! C’est une blague? Je vais devoir attendre ce Sarawat pendant une heure entière?”

    “Eh bien, tu veux que le plan échoue?”

    “Je suppose que non. Regarde ça,” je montre une foule de filles. Elles sont toutes assises sur le sol. Elles attendent Sarawat, j’en suis sûr. Leurs uniformes ne sont pas ceux du département des Sciences Politiques.

    “Continue. Tu ne peux pas les laisser t’intimider.”

    “Je n’aime même pas ce gars. Pourquoi je me laisserais intimider?”

    “D’accord, mais tu es venu ici pour demander de l’aide. Assieds-toi.”

    “C’est une excellente idée. JamesJi est si fatigué maintenant.”

    Bon sang, tu peux arrêter de plaisanter juste une minute?

    Nous attendons une bonne partie de l’heure. Il est trois heures quarante-cinq quand je vois un grand groupe d’étudiants venir vers nous.

     

    “C’est lui! C’est Sarawat!”

    HIIIIIIIII!

     

    Les filles se jettent toutes sur un gars de 189 centimètres. Sarawat. Je suis obligé de le fixer d’un air penaud.

    “Où vas-tu, Sarawat?”

    “Je vais retourner dans ma chambre.” Il est évident qu’il essaie d’échapper à la horde de filles, même si c’est une tâche impossible.

    “J’ai acheté ça pour toi.”

    “Sarawat, tu es si gentil. J’attendrai que tu joues encore de la guitare.”

    “Si j’ai une chance, je le ferai. Excusez-moi, je dois y aller maintenant.”

    “Tu as une petite amie?”

    “Non.”

    HIIIIIIIIII!!

     

    Merde! Il n’y a aucun moyen de l’atteindre. Ces filles sont folles.

    “Hey! Sa-ra-laew!” Je l’appelle, en faisant exprès de mal prononcer son nom pour l’appeler “Abruti”. “Désolé - je veux dire Sarawat.”

    Je le vois me dévisager et je me dirige immédiatement vers la foule.

    “On peut parler un moment?”

    “De quoi?”

    “Ah, je…” Je ne sais pas exactement quoi lui dire. Il y a beaucoup de filles autour de nous.

    “Qu’est-ce que tu veux? Je suis occupé.”

    “Je…” Je commence, mais sa voix semblable à celle de Muey m’interrompt:

    Si tu continues à me regarder comme ça, je vais t’embrasser. Quel emmerdeur!

    Et puis il est parti, s’éloignant à pas furieux. Il m’a laissé seul ici avec une armée de filles.

    AAAAAAAAAAAAAAAAAH!

     

    Hé! Comment oses-tu me manquer de respect comme ça! Reviens!

    Trou du cul! Sa-la-wad(3)!

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    (1)Koo gun” (Together) de Scrubb

    (2)Sarawat’ veut dire inspecteur de police

    (3) ‘Salawad’, qui veut dire pavillon du temple, est un homophone de ‘Sarawat’

     

    Chapitre 1: Un gêneur qui bloque le véritable amour


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :