• CHAPITRE 1

    CHAPITRE 1

    "Comment es-tu venu jusqu'ici?"

    Sun marcha rapidement pour rattraper la personne qui avait essayé d'ouvrir la porte du bar quelques instants plus tôt.

    "Je te parle ! Est-ce que tu m'écoutes?"

    "Avec un taxi."

    "Heureusement, tu n'es pas inconscient."

    Mork n'était pas sûr de savoir si c'était un compliment ou un sarcasme, mais il n'avait pas pris sa moto adorée parce qu'il allait boire avec ses amis. Il pouvait avoir l'air négligent mais savait faire la différence entre le bien et le mal. En conduisant une voiture ou une moto en état d'ivresse, on pouvait se faire arrêter par la police ou, pire, provoquer un accident. 

    "Outre le sarcasme, tu veux quelque chose de précis?"

    "Non, mais je vais te conduire chez toi."

    "Non merci. Je peux y aller seul."

    "Tu es bourré?"

    "Je vais appeler un taxi."

    Mork ne niait pas qu'il avait bu, mais il continuait à refuser que Sun le raccompagne. En plus, Sun aussi avait bu, alors pourquoi prendrait-il le risque de rentrer avec une personne bourrée. 

    "Toi aussi, tu as bu. Avant de t'occuper de la vie des autres, je pense que tu devrais t'inquiéter pour toi." Mork insista et se moqua en ricanant. "Vas y et pars."

    "J'ai seulement bu un petit peu, je ne suis pas bourré comme tu le dis. Monte dans la voiture."

    "Je vais prendre un taxi."

    Mork leva les yeux au ciel et compta jusqu'à dix pour essayer de se calmer car il ne souhaitait pas créer de problème. Sun soupira et abandonna, il ne voulait plus s'énerver contre le jeune homme. Alors que Sun partait dans une autre direction, Mork s'éloigna tout en le regardant méchamment et en le maudissant.

    Les vieux parlent beaucoup!

    C'est ça!

    Mork marcha jusqu'au bout de la rue tranquillement avant de héler un taxi, mais il était deux heures du matin et devant ce célèbre bar, trouver un taxi était aussi dur que trouver de l'or. Il attendit environ trois minutes mais aucun taxi ne passa par là. Tout d'un coup, une voiture s'arrêta devant lui!

    Mork soupira de frustration en reconnaissant la voiture. 

    "C'est bon, monte juste dans la voiture."

    Sun baissa la vitre pour pouvoir parler à Mork plus doucement. Il était si content tout à l'heure, il pensait que Sun avait arrêté de l'embêter. Mais non... Sun n'avait pas abandonné, il était juste allé chercher sa voiture pour pouvoir le prendre.

    "Je vais prendre un taxi."

    "Monte."

    "Putain, je m'en fous." cria Mork désespérément avant de courir sans se soucier de Sun. 

    Cependant, Sun était patient, il attendait que Mork se décide en roulant doucement, jusqu'à causer un embouteillage.

     "Peux-tu monter dans la voiture?"

    "Tu es tellement ennuyeux."

    "Monte. Tu ne vois pas que je me fais klaxonner?" exhorta Sun. 

    Même si la situation était inquiétante, Sun restait de bonne humeur car il avait réussit à faire céder Mork. Celui-ci se rendant compte que la voiture de derrière klaxonnait se demanda pourquoi Sun n'était pas parti plus rapidement. Mais peu importe à quel point il était en colère, Sun avait réussi à le faire entrer dans la voiture.

    "Pas besoin de montrer cette tête d'abruti."

    Mork commença à maudire le conducteur tout en s'installant sur le siège passager. Mais le maudit, lui, riait comme s'il venait d'entendre une blague.

    Ce vieux! Il n'a aucun problème avec le fait que je le maudisse.

    Mork montra son mécontentement en fermant violemment la porte, ce qui fit sourire Sun au lieu de l'énerver. Mork voulait l'étrangler, mais tout ce qu'il faisait trouvait bonne grâce aux yeux de Sun, il ne pouvait que rester assis.

    Parfois, il souhaitait que Sun lui en veuille comme avant. C'était toujours mieux qu'un Sun excessivement inquiet pour lui. 

    "Attache ta ceinture." ordonna Sun. 

    Mork compta encore dans sa tête jusqu'à dix, en se tournant vers lui.

    "Ou bien, tu veux que je le fasse?"

    "Je n'ai pas besoin de ton aide."

    "Donc tu vas le faire seul ou je le fais pour toi?" demanda Sun en fronçant les sourcils.

    Si Mork n'attachait pas sa ceinture lui même, alors Sun le ferait pour lui. Toujours réticent à l'écouter, Mork le maudissait silencieusement. 

    Pendant que Sun conduisait, l'habitacle était silencieux, les deux hommes restaient assis et gênés. 

    Même si Mork ne le voulait pas, il ne pouvait pas s'empêcher de regarder parfois Sun avec prudence. Celui-ci était un gentleman soigné, qui s'habillait sobrement mais plutôt dans le style d'un personnage principal de drama coréen. Tout le monde aimait Sun car sa personnalité gentille, calme et son apparence forgeaient son charme. 

    Mork ne trouvait pas étrange que les gens l'aimaient, autant homme que femme. 

    Sun était le genre de personne qu'on admirait. Il dégageait une telle maturité, il était excellent dans les études, était bon en sport, se comportait bien, son visage et son corps sortaient tout droit d'un magazine masculin.

    Mais auparavant, Mork ne l'admirait pas car Sun avait des préjugés sur lui et son comportement était pire que celui de son père. Heureusement, ils commençaient à s'entendre, sinon il n'aurait jamais pu rentrer chez lui sans le tuer.

    Pendant ce temps, Sun qui paraissait focalisé sur sa conduite, regarda furtivement Mork s'appuyer contre la portière.

    Pas besoin de le dire, Sun savait que l'autre homme était ennuyé.

    En fait, Mork était une personne très attirante. Il était grand et fort grâce aux sports qu'il pratiquait régulièrement. Il avait aussi un sens du style affûté. Sun avait entendu Rain dire que beaucoup de femmes tournaient autour de Mork mais que celui-ci ne s'y était jamais intéressé, il ne faisait que sortir avec ses amis ou causer des problèmes. Et juste pour ça, il ne pouvait pas aimer Mork.

    Sun se rappela qu'il n'avait pas aimé Mork dès leur première rencontre. L'histoire commença après l'obtention du bac, Rain commençait ses examens d'entrée à l'université comme tout jeune de ce pays. Rain voulait initialement aller dans la même université que son meilleur ami Kao, mais à cause de ses notes, il dut aller dans une autre fac. 

    Là-bas, il rencontra Mork, qui était totalement l'opposé de Kao.

    Kao était un nerd, un bon garçon alors que Mork était un "bad boy" qui causait souvent des problèmes. Il était normal pour un frère de s'inquiéter de ses fréquentations. Sun avait peur que Mork entraîne Rain, que celui-ci ruine son avenir. Mais Rain disait toujours que Mork était une bonne personne.  

    Rain disait que même si Mork avait un visage provocateur, c'était en fait une personne sincère qui n'avait jamais rien fait d'illégal. Et il n'avait jamais été troublé de sortir avec lui. 

    Sun laissa les deux amis traîner ensemble en entendant ces paroles. Rain avait sa propre vie et il était normal qu'il apprenne et gagne de l'expérience dans la vie. Mais cela ne voulait pas dire qu'il n'était pas inquiet pour son frère. 

    Quand Rain traînait avec Mork, c'était super cool!!

    Quand Mork avait un problème, ses amis appelaient directement Rain pour qu'il vienne l'aider. C'était déjà arrivé un nombre incalculable de fois, Sun ne pouvait pas s'empêcher d'avoir des préjugés sur Mork. Sortir toutes les nuits et juste boire n'était pas assez mais ils devaient aussi se traîner dans des combats. Même s'il pensait que ce n'était pas bien, Sun harcelait Mork tout le temps, tandis que celui-ci s'énervait.

    En cours, Mork aimait faire la moue, froncer les sourcils, rien de trop effrayant mais les amis de Rain le regardaient avec méfiance. Bref, après toutes ces rencontres les deux amis étaient si proches que le fait que Mork accompagne Rain en moto, devenait inconsciemment une habitude.

    Sun et Mork se chamaillaient toujours l'un l'autre, ils n'avaient jamais de mots gentils et mettaient leurs nerfs à vif à chaque rencontre. Mais quand ils ne se voyaient pas, ils étaient tristes et sans voix.

    Mais la situation avait changé entre eux depuis un mois. 

    Tous les après-midis, une belle fille venait au café de Sun. Sun ne trouvait pas ça étrange car beaucoup d'autres clientes venaient s'asseoir au comptoir.

    Un jour, le petit ami d'une cliente était venu avec son groupe d'amis car il avait entendu une rumeur disant qu'elle l'avait trompé et il voulait frapper l'autre homme. Au final, le café avait été détruit.

    Heureusement cette fois là, Mork devait prendre Rain pour aller en cours. Étant témoins, Mork s'était rué pour aider Sun. Depuis ce jour, la situation entre eux s'était un peu améliorée, Sun avait remercié Mork pour son aide et il s'était adouci. Mais cela ne voulait pas dire qu'ils allaient devenir plus proche ou tomber amoureux l'un de l'autre. 

    "Pourquoi es-tu sorti avec tes amis?"

    Après s'être calmement assis pendant dix minutes, Sun rompit le silence avant que Mork ne se tourne vers lui et lui réponde. Il ne voulait pas répondre mais c'était toujours mieux que ce silence insoutenable. 

    "C'est normal. Ne vas-tu pas boire un verre avec tes amis aussi ?"

    Mork aimait parler ainsi, il préférait répondre à une question par une autre, qui obligeait le vieil homme à répondre.

    "Je suis un adulte, quant à toi, quel âge as-tu ?"

    "Ne t'avises pas de dire que je suis encore un enfant.."

    "Quoi alors? Vas-tu me frapper?" demanda Sun avant que Mork n'ait fini de le menacer. 

    Sun détourna ses yeux de la route vers Mork en fronçant les sourcils. Cela laissa Mork sans voix jusqu'à être frustré.

    C'était étrange, Sun l'avait seulement fixé du regard, mais cela avait arrêté net Mork dans ses arguments.

    "Eh bien, je ne peux pas demander à Rain d'aller boire un verre avec moi."

    Il savait que Sun était inquiet qu'il puisse amener Rain dans des endroits étranges. Or, à chaque fois qu'il avait des problèmes, dernièrement, il s'interdisait d'appeler Rain car il ne voulait pas être engueulé par Sun. En plus, il essayait vraiment de ne pas se battre.

    "Je n'ai pas peur que tu invites Rain à sortir. Mais tu devrais tout de même aller en cours et ne pas aller boire. Tu seras capable d'étudier demain? D'ailleurs quand il y a de l'alcool, plein de choses peuvent arriver."

    Mork ne répondit pas, à la place il leva les yeux au ciel et s'ennuya. Avant, Sun se comportait comme le père de Rain mais de plus en plus, le vieil homme ressemblait au père de Mork.

    "Ce que je dis est faux?"

    Mork réalisa qu'il n'avait pas répondu, Sun regarda Mork qui à son tour se tourna vers lui. Le visage de Mork semblait ennuyé et cela le faisait rire, ce qui rendait le visage de Sun magnifique.

    Ennuyeux à mort!!!!

    Avant Sun ne l'aimait vraiment pas, il le grondait ou le mettait en colère ne serait-ce qu'en le regardant lever les sourcils. Mais plus Sun était en colère plus il trouvait ça marrant, mais la situation aujourd'hui s'était inversée.

    C'était maintenant Sun qui était ennuyé.

    "Rentres chez toi et dors ou tu ne seras pas capable de te lever demain matin. J'ai entendu Rain dire que tu avais classe demain."

    "Ohh, P'Sun s'il te plait, arrête de me harceler !" explosa Mork.

    Honnêtement, il ne s'inquiétait pas vraiment du harcèlement de Sun. Cette inquiétude le faisait se sentir étrange au point qu'il ne voulait pas recommencer. Sun n'avait pas besoin de se soucier autant de lui. Cela lui rappelait tout ce que Sun avait fait et qu'il n'avait peut-être même pas réalisé.

    "Je le fais parce que je suis inquiet."

    "HAH?" cria Mork.

    Avant que sa migraine ne réapparaisse, Sun était arrivé chez lui. Mork descendit précipitamment de la voiture alors même qu'elle n'était pas totalement garée.

    Il préférait éviter Sun le plus possible.

    "Demain, je demanderai à Rain de te réveiller."

    Sun baissa la vitre de la voiture pour pouvoir parler à Mork qui était sur le point de fermer la porte de chez lui. Mais au lieu d'être énervé, il sourit joyeusement en regardant le visage déprimé de Mork. Avant, Mork se serait probablement mis en colère ou même l'aurait frappé, c'était impossible qu'il le laisse s'en tirer comme ça.

    Sun considéra cela comme un pas dans leur relation.

     

    CHAPITRE 1


  • Commentaires

    2
    Mardi 12 Mai à 07:49

    Bonsoir, merci beaucoup !!

      • Jeudi 14 Mai à 18:13

        Bonsoir, il n'y a pas de soucis :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :